Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:36

 

 

Propos du père François

 

Romainville le 20 juillet 2014

 

 

Je ne voudrais pas avoir l’air de m’acharner sur la personne de Madame Catherine Drouin, vieille ambulance proche de la sortie du garage, et qui s’apprêterait, me dit-on, à « faire valoir ses droits à la retraite ».

Certes, sa conduite, lorsqu’elle était directrice de la gérance de la SIEMP (société d’économie mixte chargée, si j’ai bien compris, de la gestion des HLM de la Ville de Paris ne fut pas exemplaire (c’est un euphémisme, comme disait l’écolo nouveau en parlant de ses relations plus qu’exécrables avec la maire Valls du temps de feu le comité citoyen).

Mme Drouin, dans les années 2000, gérait donc la SIEMP qui, sous sa férule, avait l’allure d’un véritable bateau ivre.

La Chambre Régionale des Comptes, lors de son inspection, releva de nombreuses irrégularités :

Les procédures d’appel d’offres y étaient contournées.

On y constatait des indices de surfacturation.

On y trouvait des marchés « dont le montant avait été dépassé ».

On y notait « un manque de rigueur dans l’exécution des dits marchés ».

Les frais de représentation augmentaient d’une façon exponentielle.

 

Ça fait beaucoup, mais ça ne faisait visiblement pas assez pour que la SIEMP ou la Ville de Paris aient cru bon de traduire Drouin et son directeur général devant une commission disciplinaire ou devant un tribunal.

Non, ils ont simplement été remerciés, et Catherine Drouin a touché, à cette occasion, une « indemnité transactionnelle » de 30 000 euros !!!!!!

Étonnez-vous, après cela, que la corruption aille grandissant dans notre beau pays.

 

Tout ça me débecte, mais je ne veux pas jouer les Don Quichotte et me battre contre des moulins à vent.

J’ai, d’autre part, d’autres chats à fouetter. ( A propos, merci à ceux qui ont répondu à l’appel au secours de mon épouse. « Luna » était le dernier lien qui me rattachait au CCR ; elle était la fille d’une chatte appartenant à un couple de bobos de la Villa Fleurie, dont je me demande s’ils sont toujours mes amis, et la sœur d’un mâle dont le propriétaire a l’immense mérite de continuer à me fréquenter, ce qui n’est pas simple pour lui.)

 

Ce qui me révulse, par contre, c’est que la mairie de Romainville ait cru bon de recruter cette femme, dont le CV était pourtant éloquent, et ce, contre l’avis du préfet du 93, donc en toute connaissance de cause.

Ce n’est donc pas à Mme Drouin que j’en ai ; je la laisse en face de sa conscience, si elle en a une.

 

C’est au duo campionno-valsiste, ou plutôt au trio valso-écolo-campionniste que je me m’en prends.

Il y a, dans cette affaire, au moins en ce qui concerne le duo, une « suspicion légitime ».

Il faut qu’ils nous expliquent ce qui pouvait justifier à leurs yeux, le recrutement de Mme Drouin.

 

 

Je me pose, pour ma part, d’autres questions :

Qu’a fait Mme Drouin pendant les dix ans qu’elle a passés à la tête de notre OPHLM ?

A-t-elle fait l’objet, elle et son président, de contrôles réguliers ?

Peut-on demander à la Cour Régionale des Comptes de diligenter une enquête sur le problème ?

Que fait l’opposition (droite ou gauche) dans notre ville si elle ne se saisit pas du problème ?

Est-elle nulle ou ménage-t-elle l’avenir ?

 

Deux solutions sont possibles :

Je rappelle qu’une action judiciaire est en cours, sur laquelle j’attends des renseignements complémentaires avant de publier le tout.

On me parle à ce propos de la société choisie pour la réhabilitation de la cité Langevin….

La deuxième solution consiste à solliciter un contrôle de notre OPHLM par la Chambre Régionale des Comptes.

Je ne sais pas trop comment il faut procéder, mais je me suis assuré les services d’un juriste. (Tu as bien raison, car avec des élus qui sont procéduriers il faut faire attention !)

 

En toute hypothèse, vous pouvez me faire confiance : je ne lâcherai pas le morceau …

 

J’espère que mon « propos » vous aidera à passer de bonnes vacances

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

(

PS : Je persiste à me demander ce que sont allés faire dans cette galère les quelques anciens du CCR qui ont suivi le maire adjoint à la culture.

Pour ce dernier, on sait qu’une ambition forcenée l’a aveuglé.

Mais les autres ?

Ont-ils pu croire une seconde que la maire Valls avait changé  ?

Ignorent-ils qu’on ne mange pas avec le diable, même avec une longue cuiller ?

J’hésite, en ce qui les concerne, entre la colère et le mépris.

 

 

– – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

 

Ben non, il n'y en a pas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires