Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 08:51

Vous pouvez voir, en ce moment, sur le fronton de notre mairie de Romainville, comme sur celles des 9 villes d'Est Ensemble une banderole violine qui exige "LA MATERNITÉ DES LILAS VIVRA !"
Pour les Romainvillois, quelques explications plus précises s'imposent.

Et comme il ne s'agit pas simplement de poser un calicot, voici celles des élus communistes :

http://93.pcf.fr/54811

 

La Maternité des Lilas et son centre d’orthogénie doivent vivre aux Lilas et nulle part ailleurs (Commission Santé du PCF)

Les communistes d’Île de France, ont tenu ce vendredi 16 mai après-midi, à apporter au Collectif de soutien à la Maternité des Lilas, toute sa solidarité active, comme il la fait depuis quatre ans que dure ce bras de fer entre le personnel, les élu-es, les usagers et l’Agence Régionale de Santé, l’ARS Ile de France, dirigée par Claude Evin.

 

Lors de cette assemblée générale, les communistes ont mesuré comme toutes et tous les participant-e-s la gravité de la situation car la maternité, à un mois de la fin du permis de construire de sa reconstruction sur son site, n’a obtenue comme seule réponse de la Ministre Marisol Touraine, qu’elle s’en lave les mains. En effet en bottant en touche, pour un arbitrage du dossier par le Président de la République, François Hollande, la Ministre laisse peser une forte menace de liquidation judiciaire pour tout le personnel comme pour les usagers. Dramatiquement, fin août si rien n’est décidé l’établissement pourrait être liquidé!  

Nous appelons tous celles et tous ceux qui refusent ce mépris afficher pour le personnel et les droits des femmes, à exprimer auprès de la Présidence de la République, leur colère. Nous invitons les élu-es à soutenir auprès de François Hollande, la demande d’entretien qui sera déposée par le collectif de la maternité des lilas et lui rappeler que le 3 juin 2012, il avait promis de revenir pour y déposer la première pierre.

 

Les communistes d’Île de France, leurs Parlementaires, ne ménageront pas leur peine, pour faire entendre le combat du personnel de la Maternité des lilas, véritable symbole d’une pratique militante, digne et respectueuse de l’obstétrique, des choix des parents et des droits des femmes.

La Maternité des Lilas et son centre d’orthogénie doivent vivre aux Lilas et nulle part ailleurs.

 

 

Sofia Dauvergne

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires