Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 04:54

 

 

 

Romainville le 25 08 2014

Propos du père François

 

 

 

La France est en ébullition (au moins ceux qui s’intéressent à la politique).

Le gouvernement est par terre.

Le pauvre Hollande, à l’île de Sein, trempé comme une soupe, fait semblant de n’être point concernée, alors que c’est son existence même qui finit par être remise en question.

Hollande, moi je ne le déteste pas.

Il gère la France comme je gère mes finances. 1

Le petit bourgeois que je suis n’aime pas dépenser plus qu’il ne gagne ; il déteste les dettes et raisonne pour le pays comme il raisonne pour lui-même.

Dans cette mesure, je ne puis qu’être d’accord avec le Président.

Le malheur, c’est que les gens qui l’ont élu pensaient que, dès le mois d’avril 2012, on allait « raser gratis », et que, depuis lors, et, quelle que puisse être la situation européenne, rien ne saurait les faire changer d’avis. 2

Le malheur, aussi, c’est que Hollande passe son temps à prendre des engagements qu’il ne peut absolument pas tenir, et à faire des plaisanteries nigaudes et hors de saison.

Dès lors, il a beau se multiplier, être partout à la fois 3 (plus que Sarkozy), c’est trop tard ; je pense qu’il ne remontera pas la pente et que notre pays risque de vivre des heures sombres.

A l’heure où j’écris, la composition du nouveau gouvernement n’est pas connue, mais tout donne à penser qu’il sera encore plus « social libéral » (pour ne pas dire à droite) que le précédent.

C’est le moment que choisissent les élus écolos pour faire comprendre qu’ils reviendraient volontiers au gouvernement.

Je leur souhaite bien du plaisir quand il faudra qu’ils expliquent ça à leur base … 4

 

 

Bref, au milieu de ces catastrophes, écrire un « propos » consacré pour l’essentiel à la vie locale apparaît comme tout à fait incongru, mais je m’en fous ; il pleut ; je suis condamné à rester chez moi et je vous ai déjà dit que ma prose a pour but premier de me distraire.

Je vais donc me contenter de miscellanéiser (excusez le néologisme hardi).

 

Voilà que je me fais remonter les bretelles par l’ASVR, qui me fait observer que Fiminco ne lui avait pas demandé 5 millions d’euros.

Je cite : « Les 5 millions et plus ne sont pas demandés à l’ASVR. Cette somme est la totalité des sommes demandées par Fiminco et tous ceux (les acheteurs) qui avaient assigné les riverains, porteurs de recours en annulation (jugement du TA de Montreuil en novembre 2013- permis annulé).

« L’ASVR a été assignée par Fiminco en même temps que les riverains, et à la même adresse, pour recours abusif à la hauteur de 22 000 euros plus les frais d’avocats ».

Dont acte, mais cette rectification ne rend pas Fiminco (ni la mairie qui la soutient) plus sympathique. 5

 

Une autre citation : « La manifestation de la foi est libre, mais reste du domaine de l’intime ».

L’auteur : le maire adjoint à la Culture, qui était à mes côtés lorsque la maire Valls , flanquée de Bartolone, qui n’était même pas alors notre député, rallumait les cierges du chandelier à 7 (9 ?) branches à l’occasion de « Hannouka », ceci devant la communauté juive de la circonscription de notre futur député. 6

Il est vrai qu’il ne s’agissait alors pas de « foi », mais d’électoralisme et de politique politicienne du plus bas niveau.

 

 

La Ville de Pantin rénove son parc Diderot.

Comment procède-t-elle ?

Je cite encore (Canal N° 230 : « L’équipe municipale lance une nouvelle forme de concertation pour connaître les souhaits des habitants.

Des élus, accompagnés des services, iront interroger les Pantinois à la sortie des écoles et autres lieux de loisir, dans les parcs et squares. On pourra donner son avis sur le site de la ville ».

Voilà qui aurait pu donner des idées à notre municipalité, quand, il y a plus de deux ans, elle a lancé le projet de rénovation de la Cité Gagarine. 7

Chez nous, la concertation se fait après coup ; on vous présente un projet quasi ficelé et on vous demande de l’approuver.

C’est ça la démocratie, ou tout du moins ce qui en tient lieu.

 

L’université d’été des Verts nous offre, comme à l’accoutumée un spectacle désopilant.

Je pense que Cécile Duflot (qui, à mon humble avis, a eu raison de démissionner de ses fonctions gouvernementales) serait plus crédible si elle n’avait pas accepté de récupérer le poste de député de Paris où elle avait été parachutée en 2012 ; on connaît l’attrait des postes et des indemnités … 8

Pour le reste, elle a parfaitement raison : en acceptant d’entrer au gouvernement et en signant avec le PS un pacte auquel ils doivent l’essentiel de leurs élus , les écolos perdent toute singularité et deviennent une simple « tendance » du PS, de même que nos écolos nouveaux, en ralliant la majorité, sont devenus une simple composante du pauvre mouvement de la gauche citoyenne. 9

A propos des écolos d’ici et d’ailleurs, me reviennent en mémoire deux histoires déjà connues :

D’abord, celle du ministre des relations avec le parlement de 2012 (j’ai oublié son nom) qui déclarait, en substance à l’époque : les écolos, nous leur avons fait une place, mais il est entendu qu’ils seront là uniquement pour nous renforcer.

Ce sont là des choses qui se font, mais ne se disent pas.

Le concubin magnifique, lui, à un de mes amis qui s’indignait que la maire Valls ait pu accueillir les écolos nouveaux, répondait « que veux-tu ? Il vaut mieux les avoir dedans que dehors ». 10

Il n’y a rien à ajouter.

 

Une dernière citation pour relever le niveau de mon « propos » :

« J’ai quelquefois imaginé que si les mœurs des diverses sociétés diffèrent, la moralité des hommes politiques qui mènent les affaires est partout la même. Ce qui est bien certain, c’est qu’en France, tous les chefs de partis que j’ai rencontrés de mon temps m’ont paru à peu près indignes de commander, les uns par leur défaut de caractère ou de vraies lumières, la plupart par leur défaut de vertus quelconques »

C’est de Tocqueville, cité par Fernand Braudel dans sa préface aux « Souvenirs ». 11

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

P-S Ça ne fait rien ; vous imaginez, vous, des guignolos comme Montebourg ou Hamon du temps de de Gaulle ou de Mitterrand, ou même de Pompidou ou Giscard.

C’est cela la décadence. 12

 

 

– – – – – – – –

 

Commentaire de Maurice (avec l'approbation de François)

 

1) ben mon cochon, les fins de mois ne doivent pas être tristes chez toi ! (c'est une expression, je me doute bien que ce n'est pas le cas vu le confort financier que tu as)

2) Hollande n'a pas été élu, c'est Sarkozy qui a été rejeté ! Ce fut Hollande comme cela aurait été presque n'importe qui d'autre, Ségolène Royale aurait été élue.

3) il aurait le don d’ubiquité ? N'ot bon maire doit l'avoir vu le nombre de casquettes qu'elle a !

4) ils ont déjà avalé tellement de couleuvres, une de plus ou de moins …

5) Cela m'a semblé excessif, mais de la part d'un promoteur débouté, tout est à craindre ! Ne plagions pas le : c'est à ça qu'ont les reconnaît.

6) J’y étais, et voir une cérémonie religieuse tenue dans un local laïque surprend ! (évidement, il pourra être fait remarquer qu'il y a eu en même temps la signature d'un bail pour la location d'un terrain en vue de construire une synagogue) Y aurait-il un fait similaire pour une autre religion ? Sûrement pas puisqu'il y a eu une place de la laïcité de créée entre la mairie et l’Église Saint-Germain-l'Auxerroix. Si ce n'est pas du jean-foutre …

7) elle a lancé ce projet en douce, sans faire de vagues ; quelles sont les locataires qui ont été avertis de cette « rénovation » ? Les guillemets sont de mise lorsque l'on ce rend-compte des travaux prévus par le promoteur retenu ! C'est de la démocratie à la mode romainvilloise.

8) tu penses à quelqu'un de particulier ? Moi, oui !

9) une composante de pas grand-chose cela ne fait pas beaucoup ! La tête à toto ?

10) serait une nouvelle façon de dire : protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en occupe. (et là , il les a mit tout à côté de lui pour les avoir sous les yeux)

11) citation au combien toujours valable !

12) ne commençons pas la liste des forts en gueule ! Elle sera trop longue et nous en oublierons ; déjà à Romainville, nous avons plus que notre lot !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Père François - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires