Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 18:59

 

 

 

 

Romainville le 31 octobre 2014

Propos du père François

 

 

Petite promenade dans une ville solidaire, attractive, heureuse, intense et douce, dans laquelle règne une prospérité partagée, encore accrue par un développement durable, lui-même facilité par une équipe intelligente et dynamique soucieuse de mener une politique autrement. 1

En attendant 18 heures, heure à laquelle je vais me soumettre aux règles d’Halloween, fermement poussé à ce faire par l’autorité et la persuasion de la Présidente de « Voisins voisines » (association qui a d’abord l’immense mérite d’être totalement indépendante de la Mairie), je me dirige vers la Place du Marché. 2

Tout de suite à droite, je remarque l’arrêt de l’autobus 105 ; il est en miettes : deux panneaux, puis quatre ont été pulvérisés, sans doute par une simple maladresse.

Oublions et poursuivons notre chemin.

La place du Marché est un champ de gravats.

Je préfère ne pas savoir ce qui va être construit derrière la façade du Conservatoire, et ça ne sera pas bien grave, puisqu’on ne le verra pas.

Tout de suite après ce conservatoire, il y a trois petites maisons semblables.

L’intelligence eût voulu qu’on suggère à leurs propriétaires de restaurer leurs façades d’une façon semblable et harmonieuse. 3

Ç’aurait été trop demander à des hurons qui n’ont pas la plus petite notion d’esthétique urbaine.

Cette esthétique, la Mairie a eu l’occasion de nous la montrer en pilotant l’activité de l’entreprise constructrice, la Cogedim, vous savez, celle qui annonçait que les appartements seraient équipés de radiateurs sèche serviettes, merveille des merveilles !!! Vous voyez le niveau … (à propos, on m’affirme que la Cogedim aurait subventionné un commerce riverain ; j’espère que ce n’est pas vrai …). 4

Un peu plus loin que la place s’élève le premier des nouveaux bâtiments ; ils ressemblent à un mauvais décor des anciennes opérettes qu’on donnait autrefois au Châtelet (poussez , poussez l’escarpolette …5) et on commence à avoir une idée du forfait, qu’est en train de commettre le duo, sans que, par exemple, les écolos nouveaux trouvent le moyen d’exprimer leur singularité, montrant ainsi, s’il en était besoin, qu’ils ne sont rien d’autre qu’une excroissance du mgc, autrement dit des « clients » de la maire. 6

Je tourne ensuite dans la rue Saint Germain, non sans avoir endossé mon gilet pare-balles et mon casque de combat, car je sais que j’approche de la zone de tous les dangers.

Par une chance inouïe, marchant sur la pointe des pieds, j’arrive dans la rue de Paris.

Les piétons que je croise, se hâtent et rasent les murs. Je m’étonne et les questionne.

J’apprends ainsi que, après l’énorme bagarre qui a entraîné lundi deux blessés graves et cinq arrestations, un groupe de trois jeunes encapuchonnés, l’un portant une barre de fer, un autre une trique ont arpenté mercredi la rue de Paris 7 ,dans un silence pesant.

Les habitants ont peur.

Ils se rendent bien compte qu’on se moque d’eux, et que la ville de conte de fées que leur dépeint chaque mois le magazine de Romainville, n’existe que pour le service de communication de la maire. 8

Quand on pense que nous habitons dans un quartier calme de la ville (où les cambriolages se multiplient) on s’interroge.

A quoi sert une maire qui ne semble préoccupée que de sa carrière politique ?

S’il n’y avait pas eu la presse, aurions-nous su qu’il existe à Gagarine une tour infernale où, paraît-il l’on deale à tout va ? 9

La réalité de notre commune n’est pas rose, et il ne suffit pas de la badigeonner pour changer la vie.

Les jeunes des cités (ceux de lundi venaient de Gagarine) sont délibérément ignorés au profit des petits bourgeois dont la maire fait son électorat. 10 Il ne suffit pas d’exercer sur eux une répression, certes indispensable.

Que fait-on pour leur formation, pour qu’ils ne se sentent pas abandonnés à leur sort ?

Je sais bien que le problème n’est pas facile à résoudre, mais c’est à ça que doivent servir les élus. 11

Je rentre dans mon coquet pavillon de banlieue, conscient d’avoir échappé à de grands périls, et « jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendra plus », préférant, désormais, rester chez moi à cultiver mon jardin.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

 

-------------------------------

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

 


 

1) tu as besoin de quelque chose ? Tu n'es pas obligé de t'abaisser de la sorte ! (remets ta ceinture)

2) quel courage as-tu, je ne m'imaginais pas que tu en es à ce point !

3) ben voyons, ayons tous les mêmes maisons et logements, cela ne te rappelle rien, genre Allemagne de l'Est ? Nous avons encore des restes avec les cités construites dans les années 50/60.

4) Ça ne se peut pas, cela se saurait, il y aurait eu des plaintes pour dessous de table ; ah, on me souffle que c'est peut-être en cour …

5) n’est-ce pas normal puisque :L'action se passe à Paris et à Romainville en 1840. http://www.dailymotion.com/video/x94ump_duo-de-l-escarpolette-operette-vero_music

pour en savoir plus, chercher un peu !

6) ah, le mgc, heureusement que des élus y ont adhéré cette année, sans ça il n'y aurait pas grand monde comme nous pouvions le constater les autres années !

7) et notre garde urbaine ? Ou plutôt la police municipale comme elle a été renommée ? Elle n'est pas intervenue au titre « d’attitude dangereuse » ?

8) pour les promoteurs aussi ! Cette agression n'a pas été relayé par Le Parisien, surpris ? La mairie n'a pas fait d'article pour qu'il la publie ?

9) La presse ET les élus qui en ont profité pour faire voir leur trombine ! Là, nous les avons vus faire des déclarations à l’emporte-pièce.

10) ils l'ont souhaité, voulu cet électorat, ils le disaient lors de réunions en mairie qu'ils voulaient que les dirigeants reste vivre à Romainville et non retourne ailleurs vive.

11) ça fait un bon moment que la question se pose : à quoi sert un élu ? Il ne représente pas le peuple puisqu'il fait ce qu'il veut et non ce pour quoi il a été élu , ses engagements !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires