Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 09:01

 

 

Romainville le 25 novembre 2014

Propos du père François

 

 

J’avais eu raison, le 20 novembre, d’être prudent en vous rendant compte de la réunion (atelier urbain ?) qui avait été consacrée, la veille, au quartier des Grands Champs.

J’y écrivais que j’avais trouvé la maire « pas mauvaise » et patiente dans les réponses qu’elle apportait aux nombreux (et inquiets) intervenants.

J’avais quand même pris la précaution de préciser que je n’y comprenais grand-chose.

J’ai eu bien raison puisque plusieurs correspondants m’ont, depuis, traité (gentiment) d’ignare, m’apprenant que j’avais simplement assisté à une pure et simple opération « d’enfumage ». 1

L’un d’eux écrit : « en réalité, le dossier est dans les cartons, mais il est difficile d’annoncer avant les élections que la cité des Mares (dont on est en train, progressivement, de vider tous les logements) va être rasée, pour permettre, avec l’immeuble abritant autrefois la société Panotel de lancer une nouvelle opération immobilière. 2

Dont acte, mais, mes explications étant trop succinctes, je vous renvoie au blog « Rassembleurs et Solidaires » qui publie sur le sujet deux articles aussi clairs que documentés.

Je n’oublie pas pour autant « mon vieux complice » Maurice, dont le blog « les grands champs » a consacré lui aussi deux « papiers » à l’affaire.

 

Mon deuxième sujet, l’autre jour, c’était le « marché responsable » qu’organise Environnement 93 dimanche prochain.

Je vous disais que, bien que militant de la ARDE et très proche d’Arivem, qui est le véritable moteur de l’affaire, je n’y participerais pas, car j’avais constaté que la mairie, comme elle le fait pour toutes les initiatives citoyennes, tentait de récupérer l’affaire afin de s’en attribuer tout le mérite. 3

Ce marché, Environnement 93 le préparait mercredi dernier, dans un lieu ami, au cours d’une réunion conviviale où chacun était invité à manger et à boire (ce » que nous faisions quand le Comité Citoyen voulait dire quelque chose).

Allant assister au conseil municipal, je n’ai pas pu rester, mais suis quand même parvenu à déguster au retour un sandwich rillettes avec un verre de vin.

 

J’appris, deux jours après, qu’un hurluberlu avait eu la bêtise et le culot de s’étonner qu’on eût organisé la réunion « dans un lieu aussi identifié ». 4

Ce lieu, « que rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici », est un endroit convivial, accueillant, où l’on peut croiser aussi bien des gens de droite que de gauche ou du centre.

Il me semble même que tu y es passé Philippe et que tu y as été mieux reçu qu’à Larocafé (en voilà, un lieu « identifié ! »).

Je rappelle enfin que, c’est devant (et non-dedans) l’établissement que j’ai pu offrir, au nom de « voisins voisines », un coup de blanc à J. Champion cependant que la maire bavardait avec notre présidente.

J’ai enfin souvenance d’y avoir quelquefois rencontré (nous faisons semblant de ne pas nous voir ) le maire adjoint à la Culture (qui y a même réuni ses troupes vertes avant de prendre le pouvoir chez les écolos, pour ensuite grimper –comme Gerald naguère jusqu’à la canopée de la municipalité).

Si quelqu’un d’entre vous est en rapport avec le duo, dîtes-lui de donner des leçons de tolérance et d’ouverture d’esprit à l’élu dont je parle, et qui, récent transfuge et nouveau rallié, aurait tendance, comme tous ses pareils à « en faire un peu trop ». 5

 

Autrement, je persiste à dire que ce que nous concocte la maire Valls, place du Marché est moche de moche et que l’immeuble qui est déjà sorti de terre donne une idée du futur ensemble qui va enlaidir notre centre-ville pour des décennies.

J’ai fait des courses, ce week-end, rue de Varenne et Boulevard Raspail.

C’est impressionnant : le moindre des immeubles est cent fois plus beau que le plus beau des immeubles de Romainville. 6

Ne parlons pas des boutiques dont les prix font frémir.

Les rues, les trottoirs sont propres et on ne voit pas le moindre tag.

Des quartiers comme ça, on en voit beaucoup à Paris, mais, comment dire, je ne m’y sens pas à l’aise.

C’est chez nous que je prends mes aises, et je ne remercierai jamais assez Nicolas de m’y avoir attiré.

Actuellement, je balaie les feuilles sur mon trottoir et de nombreux passants m’adressent la parole ; j’en suis ravi ; me voyez-vous faire ça dans le 7°arrondissement ?

Rassurez-vous, je ne tombe pas dans le populisme ; c’est notre côté village qui me plaît 7, ce côté que des gens bêtes et méchants s’acharnent à faire disparaître et que nos faux écolos nouveaux se gardent bien de défendre.

Défendons-le nous-mêmes.

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec

 

 

– – – – – – – – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l’approbation de François)

 

1 ) quand as-tu assisté à une réunion organisée par not'bon maire et ses sbires pour autre chose ? Miroir mon beau miroir …

2) Dès que Panotel a eu des difficultés, cela a été dit, et comme par hasard, il y a eu des logements qui n’ont pas été réoccupés par de nouveaux locataires lorsqu’il y avait des partants. Surpris ?

3) Les conseils de quartiers ont bien servi à la municipalité pour avoir des idées, d’ailleurs, des participants l’ont dit dès le début : il faut être un relais entre les habitants et la municipalité pour lui donner des idées. Ce que nous avons refusé de faire d’où nos ennuis.

4) quel lieu n’est pas « identifié » lorsqu’il n’est pas tenu par des affidés de la municipalité ?

5) il faut donner des gages du ralliement dans le genre : je lave plus blanc que blanc ; comme à l’école : maîtresse, maîtresse, c’est moi qui …

6) not'bon maire c’est extasié devant un projet qu’elle n’avait pas demandé, au sujet de la modification/réfection de la place du Marché. (lire sa déclaration à ce sujet)

7) tu lui trouves encore un « côté village » ? OU ? Le moindre bout de terrain, maison ancienne en état moyen (ou pas rue Oradour sur glane) est proposé à des promoteurs pour qu’ils y fassent une opération immobilière. C’est ça le côté village ? La ville devrai changer : quand le béton prend le pas sur la verdure

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires