Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:02

 

 

Romainville le 2 janvier 2015

Propos du père François

 

 

« Puisque ces événements nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs » ;

Je sais, j’ai déjà cité cinquante fois cette phrase de Cocteau (« les Mariés de la Tour Eiffel »), mais elle s’applique si bien à notre maire que je ne résiste pas et que je lui suggérerais même de l’inscrire au fronton de la mairie. 1

Notre maire est en effet une virtuose dans l’art de se parer ses plumes du paon.

Les exemples sont multiples et l’on peut citer, dans le désordre, la « parade métèque » 2 alors que SW rappelait opportunément qu’elle refusait, en son temps, de scolariser les enfants des sans papiers, la Maternité des Lilas, l’Hôpital de Montreuil, « la Ferme » 3 etc.

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du collège Courbet.

 

Vous connaissez sans doute l’histoire mieux que moi (qui n’ai pas participé à la lutte ) : Voilà un établissement qui était placé en zone d’éducation prioritaire, qui, sous la houlette de son très efficace directeur (socialiste), avait fait des progrès spectaculaires, et qui perdait soudain son classement en ZEP (ou REP si l’on préfère).

Animés d’un juste courroux, et toujours conduits par leur directeur, les professeurs et les parents d’élèves entamèrent alors une action importante : grève des cours, manifestations de voie publique, et jusqu’à un reportage sur Canal plus.

Que faisait la maire, pendant ce temps là ?

Rien, et on faisait même savoir qu’elle était hostile à la grève des profs. 4

Les socialistes, eux, participaient à la lutte, de même que le Front de Gauche qui était représenté dans les assemblées parents profs.

Ce n’est que lorsqu’elle vit l’ampleur de la protestation que la maire Valls accepta de s’impliquer dans « ces événements qui la dépassaient ». 5

 

L’histoire s’est bien terminée puisque Courbet est revenu en REP, mais il y a quelque indécence, d’abord à écrire dans ce qui sert de blog à l’inimitable MGC 6, que ce succès est du à la seule majorité, et en aucun cas à l’opposition, ensuite à se faire photographier devant le collège, aussi hilares que Chirac, qui, pour faire semblant de rire, prononçait les mots intéressants « ouistiti sexe », mais surtout en oubliant de faire figurer sur le cliché l’opposition, bien sûr, mais surtout le PS sans qui l’action n’aurait peut-être pas abouti.

Les écolos nouveaux, en revanche, sont de la parade, et je veux voir dans la photographie du Parisien 7 la confirmation de mon hypothèse selon laquelle, après avoir trahi le PCF puis le Comité Citoyen (c’était quoi, ce truc, déjà ?), elle s’apprête à faire la même chose avec les socialistes, seuls à avoir conservé leur personnalité à la mairie et à refuser d’obéir au doigt et à l’œil).

 

Cette façon de procéder, en tout cas, n’a pas plu, à Courbet dont certains représentants des parents et des enseignants ont fait connaître leur indignation devant la récupération de leur mouvement.

 

Des lettres de protestation circulent.

 

On m’a promis de m’en communiquer deux ou trois.

Si on tient parole, je ne manquerai pas, chers lecteurs à qui je présente mes vœux de bonne et heureuse année, de vous tenir au courant.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

PS : en parcourant le blog du mgc (ne le faîtes pas, c’est nul et indigent), je tombe sur un article du Chateaubriand des temps modernes, j’ai nommé Champion. 8

C’est intitulé « Campagne politicienne pour faire oublier le passé ».

Comme toujours, il y a de grosses fautes d’orthographe (par exemple : « nous allons PROPOSE ») mais le plus grave n’est pas là.

Le plus grave, c’est qu’ il dépeint l’opposition par la phrase : « il faut surtout ne rien toucher et revenir au temps où la ville dormait » et qu’il ajoute que la « ville mourait », citant certaines réalisations du passé comme des exemples de ce qu’il ne faut pas refaire.

 

Il a un certain culot, le petit gars.

 

Son plus gros mensonge, c’est que, quand il parle du passé, c’est lui et sa bergère qu’il voit dans la glace, car ils étaient « aux manettes » dans ces années-là 9, réchauffés dans le sein du PCF.

Je dis et je répète que certains immeubles devenus obsolètes, étaient un véritable paradis pour ceux qui sortaient des taudis et des bidonvilles et qu’on ne remerciera jamais assez le PCF (même si le duo y appartenait 10) de les avoir construits.

 

Bien sûr qu’une ville doit évoluer, changer, se moderniser, mais ce n’était pas au duo qu’il fallait confier la tâche ;

Ils n’ont aucune notion d’esthétique urbaine (demandez à Champion de vous montrer les toiles qu’il peignait 11 et …, demandez au maire adjoint à la Culture ce qu’il en pense) et, sans s’en rendre compte, ils président à la destruction du vieux village de Romainville.

Ils sont en train de changer une « ville qui dormait » en … ville dortoir 12, moche de surcroît.

 

Si quelqu’un, dans cette affaire, a le droit de se taire, c’est sans aucun doute le duo vallso-campionnistez.

 

J’ignorais les initiales « TSV » et leur signification « tout sauf valls ».

Merci de me les avoir apprises ; je tâcherai de penser à m’en servir dans l’avenir.

 

Pas de nouvelles du terrain de l’avenue de Stalingrad , à 64 000 euros (à part ça, on ne brade pas …).

On me conseille une action en justice ; j’y réfléchis. 13

 

 

– – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

1) ne pousse pas, les bâtiments de la république ne sont pas un bien personnel à not'bon maire ! (quoique parfois elle doit faire la confusion)

2) voir la photo publiée sur ce blogue du nouvel écolo pédalant sur un tricycle avec le champion Romainvillois assis hilare dans le plateau.

3) souvenons-nous de « la ferme », réellement ancienne ferme qui était squattée par des personnes qui en ont fait un lieu festif avec animations, expositions, ateliers d'artistes (tient donc, cela n’aurait-il pas été repris par un récupérateur d’idées ?)

4) Lorsque cela ne la sert pas ou qu'elle n'en est pas l'initiatrice (cela revient au même), not'bon maire est contre ! Souvenez-vous de l'usine de méthanisation.

5) elle applique : lorsque cela nous dépasse, soyons-en les initiateurs !

6) MGC qui n'est qu'une association des élus de la majorité, voyez les photos parut lors des élections municipales, nous n'y voyons que les candidats soutenant not'bon maire.

7) lire le commentaire que Le Parisien à laissé paraître, il y est rappelé que l’opposition Romainvilloise les a soutenus dès le début, DÈS LE DÉBUT ! Pas lorsque les médias s'y sont intéressés.

8) à non ! Je t'en pris, ne compare pas Chateaubriand et not'champion romainvillois ! Pas d'insulte stp.

9) ça, ses aficionados n'aiment pas que cela leur soit rappelé, il est plus valorisant de dire que grâce à elle Romainville a changé, qu'il s’est modernisé, etc.

10) ce duo y a appartenu tant qu'il y trouvait un avantage, ce fut pour lui un marchepied, rien d'autre ! L'histoire nous en est témoin !

11) le tableau représentant la mairie est paru sur ce blogue, encore merci au Romainvillois qui m'a fourni la photo, rechercher-la et apprécié l’œuvre en vous souvenant de celui qui en ait l'auteur.

12) Chaque entreprise qui a des ennuis est mise en rapport avec un promoteur, du personnel communal les met en rapport ; voir ce qui s’est passé avec un terrain pollué rue des ormes.

13) réfléchir à quoi ? N’as-tu pas écrit qu'un notaire avait tiqué devant le prix sous-évalué ?


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires