Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 07:53

 

 

 

Romainville le 30 01 2015

 

Propos du père François

 

 

Il faut toujours conserver des archives ; mon ancienne profession m’y a d’ailleurs accoutumé.

Ça peut toujours servir.

C’est ainsi que je retrouve une coupure de presse du Parisien (vendredi 7 novembre 2014).

L’article a pour titre une phrase prononcée par notre maire lors d’une réunion publique (agitée) consacrée au projet de rénovation de la cité Gagarine.

Et que dit-elle, cette brave femme ?

Je la cite : « Si vous ne voulez pas du projet Gagarine, on arrête tout », puis ;  « Si les habitants ne veulent pas du projet, j’en prends acte. On bougera dans un autre quartier ». 1

Vrai, voilà des paroles de bon sens que prononce pour une fois la maire Valls ; car, apparemment, ils n’en veulent pas, de ce mirifique projet, les habitants de Gagarine, projet qui aboutirait (dit le Parisien) à la création de 1082 logements supplémentaires dans un milieu déjà très dense, voire surpeuplé, ce qui est une pure et simple aberration.

On n’en serait pas là si la mairie avait, démocratiquement consulté la population avant de lancer son projet. 2

Elle est incapable de toute véritable concertation ; elle le montre tous les jours : méthanisation, Grand Ségur, etc. 3

Moi, des habitants de la cité m’ont fait l’honneur de me convier à de modestes réunions qu’ils organisent pour recueillir l’avis des locataires.

Ils ont déjà recueilli plusieurs centaines de signatures contre le projet du maire.

Ils veulent qu’on leur foute la paix.

On m’avait toujours décrit Gagarine comme un enfer ; je m’aperçois qu’en réalité, les habitants s’y sentent bien, y sont relativement heureux. 4

Leur cité, disent-ils, est aérée, bien placée par rapport aux transports en commun, proche de Paris.

Certes, il y a eu des problèmes dans les tours, au point qu’on a fait venir le ministre de l’Intérieur de l’Époque, auprès de qui chacun s’est empressé de se faire photographier, sans même penser à faire figurer sur les images le moindre habitant des lieux. 5

Justement, ces tours, ce sont elles qu’on veut conserver, démolissant les ensembles plus modestes dans lesquels les gens se sentent si bien.

De quel droit vient-on troubler la tranquillité de gens qui ne demandent rien, sinon, par exemple, l’édification d’une maison de quartier sur le site d’une ancienne usine adjacente et l’aménagement de parkings. 6

Oui mais, dit la maire, il n’y a pas de mixité.

Ah bon …regardez les feuilles de déclaration de revenus et vous verrez bien qu’elle sont de niveaux très divers.

Surtout, puisque l’on prétend faire le bonheur des gens (malgré eux ?), pourquoi ne pas organiser un référendum (à bulletins secrets car les gens ont peur du maire) ?

C’est élémentaire.

C’est ça la démocratie. 7

 

Venons-en à un autre chapitre.

La maire annonce triomphalement que son projet (dont les gens ne veulent pas) va bénéficier des subventions de la rénovation urbaine n°2 (alors que l’ANRU 1 n’est pas encore soldée, comme à Sevran, par exemple).

En réalité, son projet n’a fait l’objet que d’une première sélection, parmi laquelle on choisira les « nommés » définitifs. 8

En outre elle s’est contentée de recruter des « référents » (chapeautés par une conseillère municipale qui n’inspire aucune confiance), alors que les textes précisent bien que les habitants doivent être étroitement associés à tout le déroulement des opérations (« la participation citoyenne est au cœur de la loi »).

La loi prévoit de même que doivent être créés des « conseils citoyens », « composés de volontaires, d’associations et d’habitants tirés au sort », ce qui suppose une publicité préalable, qui n’a pas été développée à ce jour. 9

A noter que les membres des conseils de quartier doivent être ensuite tirés au sort.

 

Vaste programme pour une municipalité accoutumée à imposer ses décisions et à ne pratiquer qu’une concertation de façade.

 

Résumons : le projet Gagarine est un projet imposé et non voulu. L’ANRU (ou le NPNRU) est réservé aux quartiers qui connaissent « des difficultés sociales et urbaines », ce qui n’est pas le cas de Gagarine. 10

 

A tous égards, c’est un mauvais projet, qui ne prend pas en compte les intérêts et les désirs des locataires, mais seulement ceux de la maire, soucieuse de faire venir chez nous un électorat nouveau susceptible de prolonger son règne ou celui de ses successeurs éventuels. 11

 

 

OUF !! Ce n’est pas souvent que j’écris des propos aussi sérieux ; je verrai demain ce qu’en pensent mes lecteurs.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

PS : a mes lecteurs de Gagarine, n’hésitez pas à diffuser mes propos au sein de la cité … et ailleurs.

 

 

– – – – – – – – – – – – – – –

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

 

1) consultable sur Le Parisien pour ceux qui y sont abonnés. Ce ne fut pas la seule fois ou elle a eu ce comportement : je ne veux voir qu'une tête, tous en ligne derrière moi sinon gare ! Et les conseillers municipaux de son bord la suivent comme un troupeau de moutons.

2) not'bon maire consulte, elle consulte ! Mais cela s’arrête là ! Rien n'en est déduit, elle décidé de ce qui sera bien pour la ville et par la même pour les locataires de la cité Gagarine. Peut-être pense-t-elle : plus tard ils me diront merci.

3) Non seulement elle n'en est pas capable, mais elle soutient les acteurs qui déposent plaints contre ceux qui osent mettre des bâtons dans les projets des financiers qui semblent être venus faire du fric.

4) cette cité a très peu été entretenue comparativement à d'autres. Laisser partir à vaux l'eau puis dire cette habitation sont limite insalubre est un grand classique, souvenons-nous de ce qui a été essayé pour certaines des habitations limitrophes de l'ancienne poste devenu école de musique … demandez à ceux qui y habitent.

5) ce fut risible de voir tous ses m'sieurs dames se presser les uns contre les autres pour être sur la photo puis faire des déclarations, elles aussi, plus démagogiques que celles du voisin pour être retenu par les médias. Écœurant !

6) l'usine adjacente … encore faudrait-il indemniser les propriétaires correctement ! Ce qui n'est pas le cas, c'est là que ça pêche.

Cela me donne l'occasion de rappeler (ou apprendre aux nouveaux Romainvillois, voire apprendre aux anciens qui ne l'ont pas su) que c'est dans cette usine qu'a été organisé le 160e anniversaire de la fin de l'esclave en France avec le jour de l’inauguration la présence du secrétaire de l'ambassade du Burundi (l'Ambassadeur habitant à Romainville) ; dans cette usine, car dans sa grande bonté, not'bon maire ou ses services a refusé de fournir un lieu pour l'organiser, même les personnes qui tenaient l'auberge du bois perdu ont été menacées d'ennui de ce qu'elles nous en ont dit si elles prêtaient une salle pour tenir les réunions préparatoires. Rappelez-moi comment s'appelle une gouvernance dirigiste ?

7) holà malheureux ! N'emploie pas de termes que peut connaisse le sens vu qu'ils ne l'appliquent pas. Faire des déclarations à la mort-moi-l'noeux à chaque fois que l'occasion en est donnée, OUI, mais pas plus ! Il ne faut pas aller trop loin pour les sans-dents !

8) qui serait surpris que ce ne soit pas le projet que not'bon maire désire qui soit désigné ? Souvenons-nous des réactions du maire de Paris (Delanoë) pour la dernière réfection des halles. Il a prétendu que les Parisiens n'avaient pas compris la question et fait refaire des projets en les mélangeant entre eux. (en très résumé) Puis s'est extasié devant le choix de la merveille qui se fait jour actuellement en oubliant le coût démentiel !

9) créer des conseils citoyens ? Ne serait-ce pas du genre conseil de quartier ? Conseils qu'elle a dissous en déclarant qu'ils n'avaient pas d'activités et en oubliant par là même de dire que de plus en plus de bâtons étaient mis dans les demandes faites ! Plus cela allait, plus il y avait des contraintes, je le sais puisque j'en faisais partie. Les conseils de quartiers faisaient partie d'un de ses engagements de campagne électorale de 2001 qu'elle a respectés, un des rares respecté contrairement au foyer Kérautret !

10) tu sais très bien : qui veut noyer son chien l'accuse de la rage ! Et la rage, c'est ELLE qui l'a devant la levée de boucliers de la part des locataires.

11) cela fait une dizaine d’années que celui avait qui vie not'bon maire le dit : il faut un renouvellement de la population, une population plus aisée. Les entreprises qui ne sont pas comme celles qui sont à Biocitech sont laissées à leur triste sort qui est la fermeture en cas de difficulté, voyez Panotel et ce qui a été fait pour que cette entreprise continue son activité …

 

– – –

 

rappel :

Je laisse les commentaires faisables, en faire d'insultants de manière anonyme sur un e publication qui a 3 ans … démasque les faux derches ! (n’est-ce pas Villa Solea ?)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires

plomberie paris 19 01/02/2015 15:23

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Maurice 02/02/2015 05:30

Le lien ne s’est pas mis, envoyez-le-moi par courriel avec des précisions et je le publierai tel quel.
Bonne journée, merci de NOUS apprécier. (je ne suis pas seul à faire des articles même si parfois je ne mets pas d'autre prénom que le miens, c'est à la demande des intéressés)

Paul 01/02/2015 10:33

Je suis avec intérêt votre blog, bien que je sois souvent (mais pas toujours) en désaccord avec votre analyse, pour les informations non officielles sur la ville et l'autre regard sur les choses que cela peut apporter.
Néanmoins, votre dernier post me donne l'envie de faire quelques commentaires sur la densité de population :
- J'ai longtemps dû faire 2h aller, 2h retour pour me rendre à mon travail du fait de l'éloignement de Paris et de mon lieux de travail. Ceci venant de l’étalement urbain, aussi responsable de prix plus élevés proche du centre et des gares (logements plus rares). Ceux qui l'ont vécu savent que cette situation est invivable pour une vie de famille saine (ma femme était soumise au même traitement que moi...) et des enfants qui passent 12h par jour à l'école, 5jrs/5.

Une densité de population importante proche du centre de la capitale (c'est le cas de Romainville, qui est à toute proximité de Paris) est donc inévitable! L'alternative serait de loger les gens de plus en plus loin au fin fond de l'île de france avec des RER (très coûteux) qui sont déjà au bord de l'implosion, de grignoter les champs et forêts au pourtour de Paris? Mieux vaut densifier proche du centre et préserver la nature en banlieue plus éloignée!

Vous supposez d'ailleurs que la densification va avec perte de qualité de vie, ce qui est selon moi faux, je m'explique :
- plus de densité = moins de transports (et ça vous pourrit vraiment la vie au quotidien!)
- Les arrondissements parisiens sont extrêmement denses et peuvent pourtant être très plaisants, souvent plus que les grands ensembles en banlieue pourtant nettement moins denses malgré l'impression donnée par les barres d'immeubles d'il y a quelques décennies (en comparaison avec du haussmanien par exemple qui est beaucoup plus dense). A ce sujet, certains documents expliquent bien cette différence entre la densité perçue et la densité réelle (http://www.caue93.fr/IMG/pdf/densite-caue-17juin.pdf).
- plus de commerces, plus de médecins, de services en général.

Concernant Gagarinne, le projet est certainement perfectible et les habitants du quartier en jugerons bien mieux que moi, là n'est pas la question. Seulement, une station de métro va être construite à 300m du quartier que vous décrivez comme dense or ce n'est absolument pas le cas. Pour un quartier si proche des transports Gagarinne n'est pas dense bien au contraire! Bien moins que les quartiers Parisiens ou d'autres quartiers de proche banlieue reliés au métro (mais beaucoup moins! même après la réalisation du projet de la municipalité il sera toujours moins dense!) même si les barres d'immeubles peuvent donner cette fausse impression...

Or voilà justement l'incohérence! On ne peut pas vouloir un prolongement du métro à plus d'un milliard d'euros pour déservir quelques pavillons laissés intacts (j'exagère mais l'image sur le souhait de ne pas densifier y est)! Et les gens en moyenne voir grande couronne n'auraient pas le droit au métro? Ils seraient cantonnés au RER et aux heures de transport parce que seuls les riches ou les heureux chanceux déjà sur place pourraient se payer une maison à un ou deux kilomètres du métro? Tout le monde aimerait, je pense tout du moins, une bouche de métro près de son pavillon...

Si l'extension du métro est financée c'est justement dans l'objectif de désenclaver précisément ces territoires (qui du point de vue d'un habitant de la grande banlieue ne sont bien sûr pas du tout enclavés! Ils le sont en comparaison d'autres villes très proches de Paris) mais aussi dans un objectif plus global d'éviter l'urbanisation anarchique de l'étalement urbain de l'agglomération parisienne et tous les dysfonctionnements qui vont avec... Ceci passe par la densification, sans quoi ce prolongement de la ligne 11 n'aurait aucun sens...

Enfin, concernant la mixité du quartier, je ne comprends pas la volonté de garder tous les logements sociaux au même endroit! Le principe même de la solidarité est que ceux qui payent des impôts les payent pour ceux qui ne peuvent pas et cela doit être vrai à l'échelle communale aussi. Donc comment se fait-il qu'on ait toujours des villes à 50% de logements sociaux et d'autres villes (pas des patelins) même en petite couronne qui n'en comptent qu'un nombre ridicule? Où est la solidarité dans cette organisation? Du bon sens est d'avoir des quartiers avec une mixité sociale cohérente (30 à 40%) dans toute le centre et la petite couronne, sur toutes les communes et tous les quartiers et là on évitera les zones à problèmes créées par l'entassement de ménages fragiles et les zones des beaux et riches fermées aux autres populations... Mais là on part dans du rêve! En tout cas, vouloir amener une mixité sur le quartier et la commune est du bon sens et il faudrait surtout que les communes concernées en fassent de même (en amenant du logement social du coup)

Voilà en tout cas mon avis sur la densification proche des centres, je n'y vois que des avantages à l'échelle de l'agglomération (plus écologique, plus de qualité de vie ne serait-ce que par les temps de trajet, moins d'étalement urbain qui préserve les pourtours des villes, des logements un peu plus abordables par rapport à la proximité du centre et des transports car plus nombreux et sinon hors de prix...

Maurice 03/02/2015 19:05

Être en désaccords et quand même lire des publications démontre une ouverture d'esprit de votre part, ce que peu ont !

Là ou vous semblez faire erreur, c'est que je serai opposé à la venu du métro et autre transports en commun ; bien au contraire, je le demande depuis bien avant l'ouverture de ce blogue ! Les temps de trajets sont dantesques ! Et ceux qui ne trouve rien à redire ne doivent pas les utiliser ou les avoir utiliser. Le hic, c'est qu'il y aura une station aux deux extrémités de Romainville, pas – dans – Romainville ! Rien place du marché alors que cette place est en plein milieu de la ville et entouré de cités (ou résidences si vous le préférez) Pourquoi ne pas ouvrir une station en plein centre de Romainville ? (elle fait partie des demandes des municipalités précédentes) Les Romainvillois devront marcher plusieurs centaines de mètres (300/400 à partir de la place du marché) pour accéder à une station de métro, est-ce acceptable ? NON ! J'ai posé la question du pourquoi lors de la réunion au Trianon sur le prolongement de la ligne 11, la réponse est stupéfiante : il n'y aura pas assez de voyageurs. Il n'a pas du tout été tenu compte des personnes à mobilités réduites (comme les personnes handicapées sont appelé dans le politiquement correct) le prolongement de la ligne 11 n'est pas financé, il manque environ les 2/3 de l’évaluation, évaluation, car chacun sait que le prix peut s'envoler vers des sommets. Le prolongement du tram sera le plus coûteux au km de la région parisienne sans qu'il ne fasse pas la faire, mais à y réfléchir surtout pour ce qui concerne la traversé de Noisy-le-Sec.
Une bouche de métro près de mon pavillon ? Non merci ! Ma tranquillité est trop importante.

La densification est très bien comme elle est à Romainville ! Pourquoi regarder ce que d'autres font pour densifier Romainville ? C'est aux Romainvillois de donner leurs avis, pas à des élus qui n'ont que la « gestion aux profits de leurs administres » de le faire ; ils gèrent pour NOTRE profits, pas pour leurs désires et malheureusement c'est ce qu'il se passe dans beaucoup de communes. Souvenez-vous que l'un des engagements de la maire en 2001 est de faire des référendums à la demande des habitants, ce qu'elle a toujours refuser de faire à chaque fois que cela a été demandé.

La moindre parcelle cultivée est proposée à un promoteur pour qu'il y construise (un employé communal a reconnu que les promoteurs étaient informés par eux des ventes immobilières à Romainville), la raison du manque de logements est non avenue, c'est plus le profits qui guide ses gens-la, pas notre cadre de vie ! Voyez ce qu'il est entrain de ce passer aux bas-pays, tous les jardins ouvriers disparaissent, parait-il que d'autres terrains seront proposés aux jardiniers, si c'est pour en proposer à la place de l'ancienne décharge (là ou il va y avoir la corniche des forts) … les anciens Romainvillois peuvent vous parler de la terre qui y ait.

Pour imager le comportement des élus, je prends souvent l'exemple suivant :
c'est comme des parents qui balance des torgnoles à tout bout de champs leurs rejetons en leurs disant : plus tard tu me remerciera d'avoir été sévère !
Et bien non ! Ils (les élus) doivent faire ce que leurs administrés ont envient qu'ils fassent pas ce qui leurs passent par la tête ; les élus devraient avoir l'obligation de respecter leurs engagements électorales, voyez le ramassage par pneumatique qui coûte une fortune à TOUS les habitants d'Est-Ensemble ! (un exemple parmi tant d'autres) Si ce ramassage était si mirifique que ça, pourquoi d'autres municipalités ne le font-elles pas installer ?

La mixité ? Allez regarder de plus près comment elle est dans les résidences construite dernièrement à Romainville, il n'y en a pas ! Les locataires sont bien séparé des copropriétaires au besoin par des grillages et digicodes pour passer d'un coté à l'autre et, ont une entrée séparée, les uns peuvent passer de l'autre coté mais pas les autres, devinez lesquels ! Est-ce ça la mixité ? La solidarité ? Vous en avez vu à Romainville en dehors des blabla des élus ? Solidarité veut aussi dire vivre ensemble en bon entendement, ce n'est pas le cas lorsque des utilisateurs de vélos circulent sur les trottoirs et ne se poussent pas lorsque arrive des piétons, ils s’arrêtent et – attende que ceux-ci les contourne –, même pour des personnes handicapées !
Il n'y a pas de % de mixité cohérente, cela dépend de la population. Quand à la densification d'habitations qui serait écologique et aurait plus de qualité de vie … nous ne voyons pas les choses de la même manière.
Si des villes n'ont pas beaucoup de mixités, peut-être est-ce aussi que les habitants (donc les administrés) n'en veulent pas, que le prix des terrains est hors de prix pour pouvoir être acheté par les municipalités ou des promoteurs en vu de faire des logements sociaux, que ne veulent pas les habitants. Là aussi un élu se doit de faire ce que ses administrés désire. Perso, je ne vois que des désavantages à une plus grande densification du centre ville de Romainville, être améliore, oui, mais pas densifié, les transports en communs sont très nombreux dans notre commune pour pouvoir aller d'un point à un autre, encore faut-il accepter de les utiliser, ce que ne font pas les élus qui nous recommande de le faire car ils utilisent des véhicules de fonction. (ce qui est surprenant car – normalement – NOS élus n'en ont pas, l'info vient d'un article dans Le Parisien suite à l'incendie d'un véhicule de fonction)
C'est un peu long, si vous me l'autorisez, je publierai votre commentaire et ma réponse en article, cela serait bien que d'autres internautes en prennent connaissance.