Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 18:12

 

 

 

 

Romainville le 18 avril 2015

Propos du père François

 

 

Elle est partie, la petite opticienne, et quelque chose me dit qu’elle ne remettra pas de sitôt les pieds à Romainville. 1

Elle avait installé sa boutique allée du Belvédère (qu’on aurait mieux fait de baptiser « allée du cimetière ») sur la foi de fausses informations que lui avait donné la société de construction Fiminco. 2

Il allait s’ouvrir, lui avait-on certifié, avant 2013, une « corniche des forts » et une « base de loisirs » qui généreraient un passage « à peine inférieur à celui d’Eurodisney ».

Elle était là, et ses premiers visiteurs ont été des cambrioleurs qui ont tout emporté.

Et puis les jours, les mois et les années ont passé, sans que personne vienne égayer son désert des Tartares.

Elle a compris qu’elle s’était fait blouser, peut-être escroquer, et elle s’est décidée à attaquer Fiminco en justice, démarche risquée du pot de terre contre le pot de fer.

Je l’ai accompagnée comme je l’ai pu au TGI de Bobigny, et puis, merveilleuse surprise, le 10 mars dernier, Fiminco a été condamné à 260 000 euros.

Il est toujours satisfaisant de voir David gagner contre Goliath.

Ce dernier, naturellement, fait appel, et une nouvelle période de tension s’ouvre pour la jeune femme. 3

Elle aura tout de même eu une vraie joie à l’énoncé du jugement.

De toute façon, l’expérience qu’elle a connue chez nous aura été si éprouvante qu’elle a préféré jeter l’éponge et choisir un autre métier.

« L’opticienne n’était pas aimable », avait déclaré la maire Valls. 4

Vous seriez aimable, vous, si on vous laissait crever à petit feu dans votre coin, sans jamais vous manifester le moindre signe de sympathie (la fameuse « empathie » de la maire) ?

Vous sériez aimable en constatant que les élus augmentent leurs indemnités de 17% ?

Vous seriez aimable, en réalisant que Fiminco et la maire sont « de mèche » au point qu’ils ont combattu ensemble pour imposer, en face de l’église de Brongniart le minable « Grand Ségur » et qu’on a du les traîner en justice pour les faire reculer, au point aussi que la maire Valls a installé sa permanence électorale dans leurs locaux au moment des dernières élections municipales. 5

Après l’opticienne, viendra bientôt le tour des « Alsaciennes », qui sont aussi allées se fourvoyer allée du Belvédère, et qui ont, elles aussi, déposé plainte contre Fiminco, et, me dit-on contre la maire.

Car tout le monde a compris que si Fiminco et la maire n’étaient pas complices, la première devrait se retourner contre la seconde, qui lui a fourni les faux renseignements. 6

Pour ma part, je cherche les coordonnées des Alsaciennes et je remercie d’avance toute personne qui me les fournirait.

 

En attendant, la mirifique réalisation initiée par notre maire est un véritable naufrage.

L’allée du Belvédère est déserte. 7

Le Monoprix est vide.

En face, Picard est plus surgelé que ses marchandises, la blanchisserie écologique est une aimable plaisanterie, cependant que « la Halle » est dans la misère (avez-vous vu que le trust ferme la moitié de ses magasins, ce qui ne sera sans doute pas suffisant pour lui éviter la faillite ?)

Pendant ce temps-là, on a installé devant la mairie une fausse colonne Morris merdique, et sur la place du Marché, qu’on s’acharne à enlaidir, un kiosque à journaux tout aussi merdique, que les voyous ont déjà commencé à vandaliser. 8

 

On se demande jusqu’où ira le duo vallso-campionniste. 9

 

On ne devrait décidément pas donner aux élus locaux des responsabilités qu’ils ne sont absolument pas capables d’assumer, et ceci d’autant que nos faux écolos ne jouent absolument pas le rôle culturo-esthétique qui devrait être le leur. 10

 

La seule solution possible, à Romainville, était évidemment d’en accentuer le charmant côté « village » et surtout pas d’essayer d’en faire une ville moderne, ce dont nous n’avons bien sûr pas les moyens, condamnés que nous serons à ne réaliser que des faux semblants. 11

Allez voir les commune « riches » autour de Paris, et comparez avec notre misère.

 

Allez faire comprendre ça aux ignares de la mairie. 12

 

En attendant, suivez attentivement la situation de l’opticienne et des Alsaciennes, qui sont passées, dans l’indifférence générale, à côté de la « prospérité partagée » et du « développement durable ».

Elles méritent bien un coup de main.

 

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

 

 

1) ce ne sera pas le premier commerçant dégoûté de Romainville. Lors de la réunion sur le prolongement du tram, un fromager des Lilas a dit qu'il étudiait son installation à Romainville, un élu lui a dit de venir le voir pour en discuter, il a dû être convaincant cet élu, le fromager n'est jamais venu ! Ce doit être un champion du bagout !

2) peut-être pas que cette société, il a bien fallu que cette information lui parvienne aux oreilles, le promoteur n'a pas du l'inventer pour vendre des fonds de commerce.

3) c'est un grand classique de la part de ce genre de société de faire appel, il essaie d’étouffer les plaignants par l'argent, car ça coûte d'aller en justice, même si tout ou parti est pris en compte de la part des juges lorsque le jugement est donné. Des promoteurs l'on fait pour que des associations de Romainville aient peur de continuer devant les demandes d’indemnités qu'ils avaient déposées pour qu'elle retire la plainte d'un permis de construire qui n'aurait pas dû être validé par les services de la mairie.

4) Qu'en sait-elle not'bon maire que l'opticienne n’était pas aimable ? Y est-elle allée ou est-ce des bruits du bout du comptoir éructé de la part d'un aviné qu'elle tient ça ?

5) le promoteur a du l'avoir en travers de la gorge de devoir respecter un engagement (ou supposé engagement, car rien ne le confirme) de mettre à disposition un local pour la campagne électorale. Il doit être content d'avoir vu les photos qui ont été faites devant la devanture ou chaque candidat de la liste de not'bon maire a posé. Y sont-y pas mignons ?

6) là, ça va être coton de faire condamner not'bon maire, ne se retranchera-t-elle pas derrière son statut d’élue ? En tant qu’élue, peut-elle être condamnée pour de tels faits : des engagements non tenus ? Et puis, qui les a entendus ses engagements : une ouverture au bout de l’allée du belvédère menant au parc appelé la corniche des forts ? Il y a intérêt à avoir des billes dans son sac !

7) et pour cause, c'est un coupe-gorge le soir ! Qui va aller dans cette allée qui ne mène à rien et où il n'y a plus rien? Regarder la friche en imaginant un parc appelé corniche des forts ? Ne serait-ce pas l’arlésienne des forts ? Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

8) La « blanchisserie écologique » est comme pour le magasin Picard, elle fait partie d'une chaîne de magasins d’après ce que j'ai trouvé. C'est une enseigne sous franchise, il faut 35 000 € et faire une formation de 15 jours pour prétendre en avoir une de franchise … il est fait miroité : CA ht moyen d'une implantation après 2 ans d'activité : 150 000 €. il y en a un (ou une) qui doit pester d'avoir signer vu le nombre de clients qui se bouscule dans le magasin ! Idem pour le marchand de chaussure, et là not'bon maire dira aussi que les commerçants ne sont pas aimables ? Je ne sais pas qui est allé démarché ses enseignes pour qu'elle ouvre des magasins à Romainville, mais j'en connais qui ne sont pas prêt de refaire confiance !

9) tu le sais très bien jusqu’où ils peuvent aller : il paraît que c'est à ça qu'on les reconnaît !

10) ce qu'il faudrait, c'est que les élus soient responsables de ce qu'ils font ! Responsable devant la loi et pas simplement devant les électeurs. Il est très facile de dire : si les électeurs ne sont pas contents, nous ne serons pas réélus. Ça ne suffit pas ! Il faut que les erreurs puissent être réparées pécuniairement ! Il faut que lorsqu'il y a changement de la physionomie de la ville, les habitants, TOUS les habitants puissent donner leur avis par referendum ! Mais au fait, n'était-ce pas un des engagements de not'bon maire de faire des referendums à la demande des administrés ? Les bonnes idées foisonnent, encore faut-il qu'elles soient mises en pratique !

11) des caches misères ! Pas misères au sens propre, mais au sens où nous n'avons pas les moyens d'avoir des constructions qui défieront le temps comme le font les immeubles haussmanniens. Les nôtres essaient d'en avoir l'aspect, mais ne sont que de pâles copies qui font plus défigurer NOTRE ville que de l'égailler. Ceux qui pensent que la traversée de la ville fait s'ébahir ceux qui la traverse ont les mêmes conseillers que le roi nu !

12) il ne le sont pas tous, mais pour rester dans les petits papiers de ceux qui tiennent les cordons de la bourse, il faut en faire des bassesses … des lèches babouches comme les appelle Mélenchon.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires