Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 08:38

 

 

Résultat de recherche d'images pour "bétonnage"

 

Urbanisation : Oui, mais dans quelles conditions et dans l’intérêt de qui ? Complément de réflexion sur Romainville.

 

Monsieur Gilles Poux Maire de La Courneuve, par lettre en date du 24 Avril 2015, s’est adressé à notre Premier Ministre, afin que soit réexaminé le projet de construction de 24 000 logements sur le parc Georges Valbon situé en grande partie sur sa commune. 1

Sous le prétexte de la crise du logement, l’Etat impose la création d’opérations dites « O. I. N. » Opération d’intérêt National. Le parc de la Courneuve (le troisième espace arboré d’Ile de France) fait loucher les promoteurs 2. On comprend que les élus de cette ville ne soient pas favorables à la transformation de plus de 15% de cet espace en dortoir, alors qu’ils se remettent difficilement des conséquences de la sur-densification des cités, construites elles aussi en période de crise du logement dans les années 60 (la cité des 4000 a fait parler d’elle, nous parlons maintenant de 24 000 logements, une ville dans la ville).

Parlons de la « La mixité sociale ». 3 Ce terme à la mode débouche-t-il vraiment sur une amélioration « Sociale » de la situation ? En effet, ce processus fonctionne unilatéralement. Dans les zones défavorisées, on s’obstine à implanter une population qui dispose de moyens. Or, qui, à ce jour, a le plus de difficultés à se loger ? Ne serait-ce pas les moins nantis ? S’il y a crise du logement, construisons donc des logements sociaux en lisière des bois de Vincennes et de Boulogne, (d’une superficie deux fois supérieure à celle du parc G. Valbon). Ce serait une belle application de ce que l’on prétend rechercher : LA MIXITE SOCIALE. *

Romainville est entré à grande vitesse dans cette logique *, qui ne peut que servir les ambitions de notre Maire, puisqu’elle est dictée par nos gouvernants. Cette ligne de conduite n’a pas de caractère obligatoire. Il suffit, comme je l’ai déjà fait remarquer, de constater ce que font nos voisins. Prenez le temps de vous promener dans les rues limitant Romainville et Les Lilas, vous constaterez que d’un côté c’est le grand calme et que de l’autre, côté Romainville, les panneaux de permis de construire couvrent les murs. Il existe bien une volonté municipale de bétonner notre village !

L’équipe Municipale des Lilas, (dont je ne vais pas faire l’apogée, ne les connaissant pas) qui est dirigée par un Maire socialiste et comporte dans ses membres des communistes et des écologistes, ne serait–elle pas plus raisonnable ? N’a-t-elle pas, pour exemple, fui à temps l’onéreux projet de collecte des ordures ménagères ? Réalisation dont se glorifie notre Maire sans nous dire dans quel gouffre financier il nous plonge. *

A Romainville, devant une forte levée de boucliers, notre Maire nous annonce qu’une « charte qui donne la parole aux Romainvillois » sera élaborée avec les citoyens à partir du mois de Mai *. Nous y sommes, il est temps ! Les grands axes sont déjà tracés et une grande partie des projets sont en cours ou très avancés. Maintenant que le ton est donné, que peut-on espérer de cette charte? Suis-je négatif en considérant qu’elle s’apparente à une opération de diversion pour calmer le bon peuple ? Pour ma part, je ne souhaite qu’une chose : QUE L’ON REVIENNE A LA RAISON ET QUE L’ON FREINE LE BETONNAGE DE NOTRE VILLE. * Si la charte acte cette orientation, je l’approuverai. Je ne serai pas l’acteur d’une comédie comme celle qui consiste à être promené par la main dans les rues de Romainville «  pour prendre des repères concrets » (ce qui est proposé aux référents de Y. Gagarine).

François ANDRE Mai 2015

 

1) c'est l'architecte Roland Castro qui pousse à la roue pour que ses immeubles soient construits, il en est à l'origine d’après le journal – La Tribune –. (voire l'article ici) Ils veulent un « central parc du grand Paris ».

2) Loucher ? Ils en bavent comme le loup des 3 petits cochons lorsqu'il les appercois ! Ou comme oncle Picsou voyant un profit se dessiner à l’horizon, ses yeux deviennent des symbole du dollars.

3) La mixité sociale à Romainville ? Ou en voit-on ? Sûrement pas dans les logements construits ressèment ! Allez voir comment est la mixité à la résidence Respiro (à côté du bâtiment d'aspiration des déchets ménagers), il y a deux entrée (une pour chaque résidence), et aucune communication entre les deux résidences.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by François André - dans Informations
commenter cet article

commentaires