Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 05:33

ROMAINVILLE LA GRANDE BRADERIE

 

 

L’Etat ayant mesuré le déficit de logements en France (dans notre pays il y aurait 1.000.000 de demandes non satisfaites, dont 1/3 pour la Région Parisienne), a pris un certain nombre de dispositions pour relancer le secteur du bâtiment. Notre ville profite au maximum de cette aubaine pour bétonner tout azimut. L’objectif non avoué de notre Maire est selon moi de se retrouver à la tête d’une ville de 30.000 habitants, ce qui lui ouvrirait bien des portes. Romainville se prête parfaitement à cet exercice ; nous serons desservis par le métro en 2019 (non, maintenant c’est pour 2022 au mieux), le tramway arrivera bien un jour à monter la côte de la Vierge, et la base de loisirs de 67 hectares (non, le bois urbain, sera rendu accessible au public sur 7 hectares dans 3 ans minimum). Belles perspectives annoncées pour attirer les investisseurs !

La méthode utilisée: Après une très ample concertation sur l’urbanisation de notre village. Ne prenez pas cela pour de l’humour, la concertation existe bien après que les projets aient été élaborés dans le plus grand secret !.... La première chose à faire est de trouver des terrains. Pour trouver des promoteurs, ce n’est pas un problème ! Des terrains constructibles, il en existe, cependant s’ils sont privés, les démarches pour les acquérir sont longues. Alors que fait-on ? On BRADE le patrimoine des Romainvillois.

Un petit tour de ville :

- Boulevard Paul Vaillant Couturier : Deux immeubles incluant Monoprix au RDC, ont été Construits sur les terrains de la ville (gymnase et groupe scolaire). En face, l’opération a pris la place des ateliers municipaux et du square.

- L’opération de la place du marché est implantée en lieu et place de la bibliothèque, de l’ex siège de l’OPHLM (locaux en suite occupés par l’OMS), d’un square (à Romainville les squares deviennent indésirables), de la salle Jean Lurçat et d’une partie d’un bâtiment de l’OPHLM.

- Rue Jean Jaurès, c’est le terrain des boulistes qui a été cédé.

- Rue Jean Jaurès encore (ça c’est nouveau), c’est le centre de loisirs Croizat qui est livré aux promoteurs.

- Rue de la République après la poste sur un espace public qui n’a jamais été entretenu : Un petit immeuble tout biscornu du fait de l’exiguïté du terrain a vu le jour.

- Rue de la République, face à la poste, c’est un terrain acquis par la ville pour en faire un parking. Après que le PLU ait été modifié pour construire plus haut, un permis a été accordé.

- Rue de la République encore, au droit de la cité Cachin, un permis pour des immeubles sur des terrains communaux : Un square, l’ancienne station-service, la maison des jeunes.

Cette énumération est probablement incomplète. Allez encore un petit sujet ! En bout de l’Avenue Stalingrad, un dépôt de la ville s’est transformé en propriété privée, un pavillon.

Un autre sujet mérite d’être évoqué, il concerne les opérations qui démarrent sur les talus de l’autoroute A3. Tous les anciens Romainvillois se souviennent des combats menés par les précédentes municipalités afin que cette tranchée qui coupe notre village en deux soit couverte. Les travaux ont eu lieu. Pour certains, il y eut de la déception, ils rêvaient d’un ouvrage beaucoup plus conséquent puisque la promesse mentionnait sans la délimiter la couverture de l’autoroute. Reconnaissons tout de même que ce qui a été réalisé est un plus pour l’environnement du secteur.

L’Etat mettait la dalle à disposition de la ville, charge à elle de l’aménager. Celle-ci nous a fait miroiter des espaces de plein air accessibles à tous. Comme vous l’avez constaté aucun équipement hors d’horribles clôtures n’ont vu le jour. Pourquoi ? Simplement parce que la Ville attendait que l’Etat lui cède à bas prix, l’emprise des talus.

Cette situation a été débloquée du fait de l’intervention d’un organisme public, la CNAUF Commission Nationale de l’Aménagement et de l’Urbanisme et du Foncier. Les terrains ont été cédés par l’Etat à la Ville, en prenant un taux de décote de 60%, par rapport à l’estimation de cet espace foncier. Cette « faveur » est assortie de conditions et impose un certain nombre de logements sociaux (de quoi calmer l’ardeur des promoteurs).

A ce jour, sur ce projet, comme sur la plupart, tout n’est pas dit. Que va devenir la dalle inconstructible ? Sera-t-elle accessible au public ? Où vont se situer les logements sociaux ? À proximité des ponts, là où ça ronfle le plus ? Comment vont être financés les équipements publics nécessaires puisque la cession des terrains par l’Etat, compte tenu de la décote, dégage ce dernier de toute participation financière à ces équipements ? Notons au passage que ce projet intègre lui aussi des terrains qui étaient propriété de la Ville.

Où nous conduit cet emballement ? A entamer sérieusement notre patrimoine, mais de plus sans résultats bénéfiques. Construire pour loger ceux qui en ont besoin est nécessaire, c’est un acte citoyen, mais encore faudrait-il le faire avec discernement. A ce jour les investisseurs constatent un effondrement du prix de l’immobilier neuf à Romainville : Pour un studio- 16.97% en un mois, -18.93 % en six mois. Pour un 2 pièces – 6.47% en un mois, - 11.74% en six mois. Pour un 3 pièces – 3.72% en un mois, -2.63% en six mois*. Si vous considérez que ces chiffres sont de bonne augure, dites- vous bien que ce qui se bâtit à Romainville, ne correspond pas aux besoins de la population Francilienne.

Continuez Madame le Maire, vous êtes sur la bonne voie, surtout ne perdez pas de temps, car bientôt l’instruction des permis de construire sera transférée à Est Ensemble!

*Sources : Site de l’immobilier neuf : infos.trouver-un-logement-neuf. com.

 

François ANDRE Octobre 2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François-André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article

commentaires