Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 05:15

 

Romainville le 5 octobre 2015

 

Propos du père François

 

Lettre au président du conseil départemental

 

 

Je viens, par la présente, vous faire part de ma stupéfaction indignée après vos agissements récents.

J’appartiens à l’ « Association pour la Sauvegarde du Village de Romainville » (ASVR) que je ne représente d’ailleurs pas ici, agissant en mon seul nom personnel.

L’ASVR regroupe des personnes de tous horizons politiques et ne possède pas, en tant que telle de « couleur » bien définie.

Elle se trouve cependant, de par son objet, en opposition fréquente avec la mairie de Romainville, qui, elle, sans aucun souci patrimonial (seules trois maisons symbolisent, selon elle, la mémoire de Romainville), s’acharne à transformer notre commune, jusqu’ici préservée du bétonnage en gros, en médiocre ville dortoir.

L’ASVR avait organisé le samedi 19 septembre, dans le cadre de la Journée Européenne du Patrimoine, en l’église locale, une paisible conférence sur le plâtre.

Vos services avaient été sollicités par lettre et devaient fournir le conférencier, en la personne d’un archéologue tout à fait compétent.

 

Deux ou trois jours avant la conférence, nous avons été informés, oralement (il vaut mieux ne pas laisser de trace) que l’archéologue s’était vu intimer l’ordre, par sa hiérarchie, suite à un appel de notre mairie, de ne pas intervenir.

 

La conférence a quand même pu avoir lieu, avec succès je vous remercie, suivie d’un gorgeon tout aussi réussi.

 

Si donc le but des salopards qui sont intervenus était de torpiller notre réunion, je peux vous dire qu’ils ont échoué, et que, bien au contraire, ils sont parvenus à mobiliser d’avantage nos énergies, ce dont vous vous apercevrez.

 

L’affaire, quoi qu’il en soit, est pour moi l’occasion d’en venir aux généralités.

 

Je fais partie de ceux, nombreux, qui pensent que l’on devrait supprimer les départements, et que les conseils départementaux (qui font double emploi avec les services préfectoraux) n’ont, avec les « communautés », d’autre utilité que de fournir des indemnités à des clampins incapables de gagner leur vie par une activité normalement salariée.

 

A cet égard, le conseil du 93 peut être cité en exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

Il vient de se faire sévèrement engueuler par la chambre régionale des comptes pour le « manque de fiabilité et de transparence de ses comptes ».

La chambre parle d’autre part de gestion dispendieuse des ressources humaines et de « temps de travail très inférieur à la base légale annuelle », de « politique d’avancement et de promotion interne très favorable ».

 

 

 

Si l’on ajoute à cela que votre prédécesseur, celui à qui vous devez votre mise sur orbite, j’ai nommé Bartolone, avait, pour entrer au Conseil, demandé au conseiller de

Pantin-Est, de lui laisser sa place, le recrutant aussitôt au cabinet du président, chargé de rédiger un « ouvrage historique sur le passé ouvrier et industriel de la SSD » qui n’a bien sûr jamais vu le jour.

Bartolone avait également recruté sa femme à son secrétariat, procédé qu’il a réutilisé à son arrivée à la chambre des Députés.

 

Quant à vous, qu’avez-vous trouvé à répliquer à la Chambre des Comptes ?

La presse vous cite : « cela m ‘incite à continuer. »

Je sais bien que vous allez dire que vous parliez des crédits aux collectivités locales, mais ne croyez-vous pas que vous auriez pu faire qqch pour les effectifs pléthoriques de votre cabinet et des horaires de travail.

 

Vous savez, mon petit Stéphane Troussel, que, si vous êtes généreux, c’est avec notre pognon.

Vous savez, mon petit Troussel que votre prédécesseur est parvenu à faire perdre la majorité au PS dans les municipalités du 93, et que vous êtes en train de l’aider à se faire battre aux régionales, ce dont je serai personnellement ravi.

 

Je reviens, pour terminer, au coup bas que vous avez tenté de porter à l’ASVR.

Si vous en étiez l’auteur ou le complice, laissez-moi vous dire que vous êtes minable.

Si vous l’ignoriez, c’est que vous êtes incompétent.

Je pense que vous n’êtes plus longtemps à la tête du conseil départemental, de même que Bartolone ne moisira pas à la chambre, ni ne parviendra à la Région.

 

Si l’alternance ne servait qu’à cela, ce serait déjà bien.

 

Salutations.

 

François Le Cornec

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires

nicolas 07/10/2015 08:37

père François bientôt pape !

Maurice 07/10/2015 09:10

Il a déjà le château, le hic est qu'il n'est pas neuf sans ça ...
Vous pourriez peut-être l'y aider en tant que Nicolas ? ;)