Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 14:07

CERTAINS ONT LA DIGESTION DIFFICILE


 

Il est fort désagréable de se faire « gratter » un poste dans une assemblée. Les élus majoritaires de Romainville devaient mathématiquement gagner les cinq sièges de conseillers territoriaux. Mais voilà qu’après un vote à bulletin secret, ô surprise, une communiste pourra siéger.

Apparemment la pilule est difficile à avaler. C’est que nos chers élus majoritaires ont des difficultés à admettre toute opposition, ce n’est pas nouveau.

Une communiste élue avec les voix de la droite, quel scandale rendez-vous compte ! Elue « sans rechigner ce soutien douteux » écrit notre Champion. Monsieur Champion, avez-vous déjà rechigné après avoir été élu ? Un vote de la droite serait- il douteux ? Permettez-moi de vous dire que vous avez une curieuse approche de la démocratie, quand cette dernière ne vous est pas favorable.

Quant à notre gaulliste qui se dit de gauche, Monsieur Trasi, il s’offusque : «  La droite vote pour une communiste et celle-ci accepte, c’est à l’opposé de toute conception démocratique représentative ». Curieuse conception de la représentativité, s’alignant sur celle de votre maître à penser local dont la tendance politique est théoriquement différente de la vôtre.

En général lorsqu’on perd, il est bon de se poser des questions. Mais vous élus majoritaires, vous possédez tout le savoir. Pas besoin de leçon. Pourtant si deux partis que bien des sujets opposent votent dans la même direction, c’est qu’il y a problème. Oui le problème  c’est vous, vous qui décidez de tout sans réelle concertation. N’allez pas dire que cela est faux. Vos réunions publiques ne sont que simulacres de concertation. Votre méthode consiste à en dire le moins possible et mettre la population devant les faits accomplis. Si celle-ci se met à hurler, alors seulement, vous procédez à une reculade ; pour exemple l’opération Y. Gagarine.

Comprenez que cela puisse lasser et que vos adversaires de gauche et de droite aient envie de pouvoir exprimer leurs positions, ils sont aussi les porte-paroles de leurs électeurs.

François ANDRE Janvier 2016

– – –


Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article

commentaires