Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 18:21

REFLEXIONS SUR LE RAPPORT D’ORIENTATION BUDGETAIRE DE LA VILLE DE ROMAINVILLE DE FEVRIER 2016


 

Ce rapport est établi par les élus majoritaires pour qu’au sein d’une commune, il y ait débat d’orientation budgétaire (D O B) pour l’année à venir.

Ce document comporte plusieurs chapitres. Les constatations du contexte international, celui de la France, celui de notre commune et enfin les bilans, les perspectives et les grands projets.

Concernant les deux premiers chapitres, tout va pour le mieux, comme n’importe qui d’entre vous l’a constaté :

Au niveau International, nous sommes sortis de la récession en 2013. La zone euro a perçu des signes d’encouragement en 2014, confirmés en 2015.

Concernant la France, la croissance pour 2015 sera supérieure à 1% et l’inflation restera modérée à 1%.

Ce n’est pas magnifique tout cela ? Ce discours de financier est bien loin des préoccupations du bon peuple. Il s’apparente à la méthode Coué. Notre gouvernement qui se prétendait socialiste ne cesse de nous rabâcher que nous sommes sur la bonne voie. L’endiguement du chômage ne va pas tarder à se faire ressentir.

Notre municipalité dite de gauche avec ses introductions en copier collé est parfaitement dans la ligne de plus en plus libérale du gouvernement.

La suite de ce document est intéressante, car les chiffres annoncés n’ont pas, dans un bref avenir, de quoi alarmer les Romainvillois.

On peut retenir que le taux d’endettement de notre ville (Nombre d’années qu’il faudrait à une commune pour rembourser sa dette, si elle y consacrait toute sa capacité d’autofinancement) est correct. Il est de 6.53 (années) soit 47.8 millions d’euros de dette divisé par 7.3 millions d’épargne brute sur l’année 2015. Pour fixer les idées : à 12% le taux est très mauvais à 15, c’est la cata.

La fiscalité à Romainville reste stable et est dans le niveau de celle des villes alentour.

Toutefois ce rapport nous livre quelques éléments de réflexion :

Il est écrit que les chiffres annoncés sont ‘’le résultat dû à des dépenses contenues, à des recettes exceptionnelles….’’. Certaines de ces recettes, sont listées telles que celle perçue par la ville au titre des Maires bâtisseurs (1.435.350 euros. A ce sujet voir le Mag’ : Nous détenons le pompon, Romainville est la première ville bâtisseuse de France). On se serait bien passé de cette gloire (pas de la prime). Alors dans les autres recettes exceptionnelles, si la braderie ‘’des bijoux de famille’’ (tous les terrains communaux cédés aux promoteurs), dont je ne referai pas la liste » entre dans cette rubrique, il n’y a pas lieu de pavoiser.

Je m’arrêterai aussi sur quelques informations étonnantes :

Les études préalables qui ont fait hurler les habitants d’Y. Gagarine devraient coûter 780.000 euros. Ce n’est pas possible, sur ce point une virgule a été probablement déplacée.

Un détail amusant : Notre ville dépense de l’argent en termes de concertation (les ateliers urbains). Vous connaissez ! On vous invite à vous exprimer sur un sujet et si vous émettez un avis contraire à la bonne parole diffusée, vous vous faites engueuler ou encore on claque la porte. Ce que je trouve fort c’est qu’est inclus dans cette rubrique le projet de prolongement de la ligne 11. C’est bien la démonstration que toutes ces ‘’concertations’’ ne sont que simulacres. En quoi le Romainvillois lambda peut-il à ce jour faire évoluer ce projet ? Comme dans tous projets on l’informe un point c’est tout ! Qu’il s’en montre reconnaissant !

François ANDRE Février 2016


 

— — —

On claque la porte en cas de désaccord avec les administrés (ou lors de réunions à Est-Ensemble) alors qu'en même temps on essaie de faire une charte citoyenne ! N'y a-t-il pas quelque chose qui ne concorde pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article

commentaires

nicover 20/02/2016 11:32

Merci pour ce petit décryptage.