Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 09:27

Romainville le 28 février 2016

Propos du père François

 

On voit qu’elle a été à bonne école, la Maire Valls.

Ils sont trois, qui sont des professionnels de la communication :

L’insupportable Ségolène Royal ;

L’inénarrable Jacques Lang (qui continue, à 75 ans, à trancher de tout, tout en squattant une belle et juteuse sinécure à l’Institut du Monde Arabe) ; 1

L’exaspérant et scandaleux Claude Bartolone, parrain flageolant du 93, dont la réputation sulfureuse commence à attirer l’attention des médias (Le Point, par exemple).

C’est ce dernier qui a formé, elle l’avoue elle-même, la petite vallsette, qui lui a expliqué que l’important était bien plus de faire savoir que de savoir faire. 2

On comprend mieux, dès lors, pourquoi et comment la maire a, voici quelques années, recruté un service de la communication, essentiellement chargé de parler et de faire parler, certes de notre ville, mais surtout de son maire. 3

 

Il s’agit essentiellement d’attirer l’attention sur elle à tout prix, sauf quand cela peut lui nuire comme par exemple dans l’affaire des terrains empoisonnés de Romainville sud où nos élus n’ont manifestement pas joué le rôle qui aurait du être le leur (et même là, la ville a obtenu que, après l’article justement alarmant du Parisien, et l’émission de France 2, un nouvel article du Parisien vienne calmer les esprits en expliquant qu’on va renouveler l’air des pavillons concernés ( !!) et qu’on va reloger rapidement les habitants en péril, ce qui, pour le moment, n’est qu’une fable). 4

 

Le service communication de la mairie publie ou fait publier dans la presse des articles qui ne sont en réalités que des « publireportages ». 5

 

Naguère, il s’agissait d’une pompe à merde qui devait ramasser les ordures par aspiration.

Elle devait amoindrir la pollution dans notre ville et contribuer, entre autres, à lutter contre la diminution de la couche d’ozone, et à supprimer ou presque les accidents des ripeurs.

Tout cela, vous le comprenez, ce sont des fariboles, des foutaises.

En plus, l’engin s’est révélé coûteux et inefficace.

Il fallait pourtant convaincre les romainvillois de l’utilité et du bon marché du machin, d’autant qu’ils n’avaient pas été consultés, comme il fallait convaincre les contribuables de la communauté d’agglomération, cette dernière, sur intervention manifeste du parrain Barto, ayant accepté de participer aux frais (ce qui explique que l’agglo

demande l’extension du truc à ses communes : un prêté pour un rendu). 6

C’est là que la communication entre en piste.

Elle commence par répandre dans la France entière (l’Europe ?) la nouvelle qu’une merveille du monde supplémentaire vient de voir le jour à Romainville. 7

Puis, tout le monde oublie, et les électeurs pigeonnés avalent la pilule.

 

Justement, il ne faut pas qu’on oublie Romainville.

Alors, un crétin invente le concept de « tour maraîchère ».

On comprendra mieux le grotesque de l’affaire quand on lira le titre d’un publi-reportage paru récemment dans la presse :

« APRES NEW YORK ET SINGAPOUR, ROMAINVILLE VEUT VOIR POUSSER SA TOUR MARAICHERE. »

On est saisi par le ridicule et l’incongru de l’affaire.

Mais, c’est oublier que plus c’est gros, plus ça passe. 8

Le pire, encore une fois, est à craindre.

 

Elle commence à m’em…bêter la maire Valls ; je ne peux plus la supporter et j’espère bien parvenir à convaincre un maximum d’électeurs de sa sottise.

 

La lutte ne fait que commencer.

Je me contenterai, ce jour, de rappeler un certain nombre de vérités d’évidence :

 

Romainville n’est pas New-York, ni Singapour, villes extrêmement denses et extrêmement riches. 9
Comparer Romainville à ces deux cités, c’est un peu comme si vous compariez Champion (à quand une expo de ses croûtes à Larocafé ?) à Van Gogh ou Gauguin.

Vous m’avez compris. 

Romainville est pauvre en argent, riche en espaces verts (la Sapinière, la corniche des forts …). 10

Parler à propos de nous « d’inviter la campagne à la ville » n’a pas le moindre sens.

Que font les ignares de la mairie en effet ?

D’un côté, ils bétonnent à outrance (et ils en sont fiers, en plus, les béotiens !!).

De l’autre, ils saccagent les espaces verts et veulent nous imposer leurs conneries .

La Région n’a pas voulu mettre un sou dans l’affaire, ni quand elle était de gauche, ni quand elle est passée à droite.

L’ANRU a fait de même.

L’affaire est censée coûter 4,6 millions d’euros 11 (vous avez bien lu !!!) et nourrir 200 personnes ( !!!!)

Pour l’instant, ne mettraient la main à la poche que la mairie (c’est à dire nous) et l ‘OPHLM (c’est à dire encore nous, mais, cette fois, la mesure est comble, car jamais un organisme social ne doit être engagé dans ce genre de stupidités). 12

S’il y a, comme le dit le publi-reportage, un « mécène », qu’il paie tout ; on en sera quitte pour faire, à ses frais, détruire la tour quand on aura compris qu’elle ne sert à rien ;

Une certaine Fanny, disent les publicitaires, «bout d’impatience ».

Qu’elle continue, ou qu’elle vienne m’aider à griffer ma terre avant les semis.

 

Salut à tous

François Le Cornec  

 

— — —

Commentaires de Maurice (avec l’approbation de François)

 

 

1) Il toucherait une indemnité entre 9000 et 10 000 € par mois plus des avantages, souvenons-nous de l’affaire des repas au restaurant du traiteur libanais, il était question de 41 000 € !

2) comme c’est une bonne élève, elle a vite compris et vite mis en pratique.

3) une ville de 25 000 habitants a-t-elle réellement besoin d’un conseiller en communication à part pour les ambitions du maire ?

4) bien sûr que c’est une fable, il faut montrer que l’on a le nez bien propre dans cette affaire, que le méchant c’est l’autre, mais à l’origine, comment une entreprise a-t-elle pu polluer sans susciter de réaction de la part de services quel qu’ils soient ? Municipaux ou préfectorale. La solution de reloger rapidement des habitants est-ce se moqué du monde, ceux qui ont eu cette merveilleuse idée l’accepteraient-ils ? Et même, OÙ ? Dans les mêmes conditions de logement ?

5) le dernier en date est dans – le nouvel obs – il sent à plein nez l’entente avec des élus Romainvillois tant il est enjôleur. Il est paru à 8 h 55 et à 9 h 26 paraissait le 6e commentaires le sabrant

http://tempsreel.nouvelobs.com/bien-bien/20160211.OBS4446/apres-new-york-et-singapour-romainville-veut-voir-pousser-sa-tour-maraichere.html

6) pour qu’il y ait extension du ramassage par pneumatique, il faudra faire des unités relais, car au-delà d’une certaine distance, l’aspiration n’est plus assez forte ; des relais, mais OU ?

7) souvenons-nous que n’ot bon maire veut être la première ville de France à avoir une tour maraîchère, comme pour le ramassage, l’usine de méthanisation qui aurait été la plus importante d’Europe… mais nous, nous en s’en fou !

8) plus le mensonge est gros… de Joseph Goebbels, tu as des références qui me surprennent, à moins que ce ne soit celles de n’ot bon maire ?

9) À New York, ce sont des particuliers qui font des cultures sur les toits, ce n’est pas fait aux frais des contribuables !

10) le parc de la Sapinière fait partie de celui de la corniche des forts.

http://www.noisylesec.net/?id_article=6110&id_rub=espaces_verts

11) le prix de la tour agricole augmente au fil des jours, il faut se poser la question de combien coûtera-t-elle une fois terminée ? Sera-ce comme pour l’Opéra bastille, l’auditorium de la Villette, etc., les exemples sont nombreux et l’un est dans une commune limitrophe : Montreuil-sous-Bois et le parc aquatique dans le haut Montreuil, le coût est en passe de doubler voire de tripler ! Faites le compte pour la merveille de n’ot bon maire. N’oublions pas que le coût de construction ne comporte pas l’aménagement pour qu’elle fonctionne, c’est comme une maison qui une fois construite doit être aménagée.

12) que vient faire l’OPHLM dans cette histoire ? L’ANRU a refusé, car cela ne concerne pas la rénovation urbaine, est-ce des logements ? NON ! Alors, pourquoi L’OPHLM puisqu’il n’y a pas de logement ?

 

Nous avons des articles qui paraissent toutes les semaines concernant la construction de cette « tour agricole », allez expliquer à un agriculteur les cultures de cette façon. Le bourrage de crâne bat son plein !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L.C. - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires