Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 13:50

Et un article de plus pour la danseuse de n’ot bon maire, UN !

OU

Parlez de moi en bien ou en mal, mais parlez de moi.

OU

La tour agricole fait encore parler d'elle. (au choix)

 

 

N’ot bon maire doit avoir des relations lui permettant de faire publier des articles dans divers médias pour faire parler de sa danseuse presque toutes les semaines. Ça devient du matraquage et pas des plus à son avantage tant les informations concernant directement la configuration de la tour agricole et son coût diffère.

 

Le site du – nouvelobs – a fait un article sur la danseuse de n’ot bon maire, dans des termes qui vont de la dénigration à l’éloge !

 

La cité Cachin « ancienne zone de relégation » ?

Où le rédacteur de l’article a-t-il été chercher ça, qui le lui a dit ?

Quel dénigrement pour ceux qui ont été relogés dans cette cité comme premiers occupants et même ceux qui y sont actuellement, ont-ils la sensation de vivre dans une zone de relégation ?

Cette cité a été créée pour reloger des habitants qui vivaient dans des habitations (nous ne pouvons pas appeler maisons là ou ils vivaient tant les habitations étaient inconfortables), ses personnes ont été bien contente d’être relogés dans les appartements ou il y avait un confort qu’ils n’imaginaient habiter même pas en rêve.

« Ghetto » ? ! qui a dit que la cité Cachin était un ghetto ? Elle a été réhabilitée au moins 2 fois extérieurement et intérieurement.

Le rédacteur de cet article est-il venu à Romainville pour rédiger son article, a-t-il parlé avec les habitants nouveaux ou anciens ou lui a-t-on fourni un article clé en main ? (il y a des suspicions pour des articles dans d’autres médias ou mots pour mots, virgules pour virgules, mais sous des rédacteurs différents qui sont publiées)

 

Nous apprenons qu’une dénommée Fanny Romainvilloise depuis 2 ans – bout d’impatience – devant se projet en disant que c’en est fini du ghetto, projet qu’un commentaire de Victor défini comme « lubies de bobo écolo » (dixit l’article), ce qui n’est pas faux. Qu’en pense la verdure d’élus au conseil municipal ? approuve-t-elle ?

 

"La tour maraîchère va aussi permettre aux riverains d’accéder à une meilleure alimentation", ajoute Corinne Valls —

Nous dire que les habitants auront une meilleure alimentation… les commerçants de fruits et de légumes apprécieront !

Qui sait qu’il a une alimentation bas de gamme ?

Qui s’en est rendu compte ?

N’oublions pas que n’ot bon maire est aussi : Présidente du Conseil d’Administration d’Epareca.

Soit : vie et commerce au coeur des quartiers et contribuer à l’amélioration de la vie des quartiers, que ne s’occupe-t-elle pas de faire venir et rester, surtout rester, des commerces !

http://www.epareca.org/ (une casquette de plus, UNE !)

Il faut avoir un ego démesuré pour envisager un tel devenir pour ÇA !

 

la tour maraîchère doit devenir la vitrine de l’agriculture urbaine et défendre une autre conception de l’aménagement urbain. Ses concepteurs ne savent pour le moment pas si la "ferme " atteindra l’équilibre financier " : Y tendre participe du projet, explique Corinne Valls qui reconnaît une prise de risques.

On essuie un peu les plâtres, mais il s’agit de mettre en place une véritable activité économique. Nous voulons prouver que l’agriculture urbaine à un sens (copie du site N.O.)

Le substrat est mis au point avec l’institut AgroParisTech

Allez sur le site d’agroParisTech et vous constaterez qu’il n’y a rien concernant ce projet, cela concerne :

les besoins pour préparer techniquement l’émergence d’une filière propre et durable de production de protéines animales à base d’insectes destinée à l’alimentation animale et humaine.

C’est bien dit clairement : ne savent pas si la ferme atteindra son équilibre financier, – on essuiera les plâtres !

C’est facile de vouloir en mettre plein la vue avec des désires au-delà du raisonnable en faisant financer ceux-ci par les administrés, ne faudrait-il pas qu’un élu ou élue ait l’obligation de consulter ceux-ci par referendum ? D’ailleurs, au sujet de referendum, n’ot bon maire s’était engagé en 2001 lors de la campagne municipale à en faire à la demande des Romainvillois, voilà une bonne occasion d’en faire un ! Mais ne nous leurrons pas, à chaque fois que cela lui a été demandé, elle a refusé ! Bien sûr, les pisses froids vont nous dire que cet engagement date d’y l’y a 15 ans, mais un engagement est-il limitatif dans le temps ? Est-ce comme beaucoup d’autres : une promesse électorale ?

Il y avait une agriculture avec les jardins ouvriers avant qu’ils ne soient vendus à des promoteurs il y a peu de temps, l’année dernière !

Ironiquement, le début de l’article du NouvelObs commence : des fous veulent faire pousser des légumes en ville. Quelle clairvoyance ! Amenez le gilet !

 

Cet article ressemble plus à un publie reportage de la municipalité qu’à un réel reportage !

Nous avons une chance pour que ce projet ne se réalise pas :

le financement est loin d’être bouclé et sa ne se bouscule pas pour en donner.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/bien-bien/20160211.OBS4446/apres-new-york-et-singapour-romainville-veut-voir-pousser-sa-tour-maraichere.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maurice - dans Tour agricole
commenter cet article

commentaires