Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 09:33

        Romainville le 6 juin 2016

Propos du père François

 

 

Je n’en menais pas large hier soir.

A la précédente réunion consacrée au projet d’immeuble sur le site de « Panotel », rue de Benfleet, réunion qui s’était tenue à la Maison de Quartier Cachin, alors que je me tenais paisiblement au fond de la salle, je m’étais fait agresser violemment par une bougresse qui ne semblait pas jouir de toutes ses facultés. 1

Je pense que c’était une écolo, vraie ou fausse, puisqu’elle parlait de pollution de l’atmosphère, ce qui constitue, comme chacun sait, une des principales revendications de nos verts. 2

Hier, la réunion se tenait dans l’ancien site de Panotel lui-même.

Il n’y avait pratiquement personne.

Si l’on enlève la maire, son valeureux fiancé, la responsable de l’Ophlm et ses beaux-parents 3 (qui sont, heureux hasard, eux-mêmes maires adjoints : trois indemnités 4, cela aide à faire bouillir la marmite), si l’on retire également la bonne dizaine de représentants de Cogedim, il ne restait qu’une petite vingtaine de personnes dont la moitié étaient des opposants 5. (Match de foot ?...)

Le concubin, spécialiste du « parler pour ne rien dire », inaugura la séance brièvement pour passer la parole aux hommes de l’art.

Ceux-ci savent faire et nous montrèrent des photos, des tableaux et des plans, accompagnés d’une logomachie où se mêlaient la verdure, le confort, les « surfaces arborées ».

Quand on entend ces gens-là, on a l’impression qu’on va entrer au paradis.

On est surpris quand on voit la réalité.

En outre, il faut reconnaître que l’usine de Panotel (et l’ensemble de la rue de Benfleet) est d’une rare laideur 6, et que, dans ces conditions, il est difficile de faire pire.

Et puis, on commence pourtant à s’inquiéter quand on apprend que la nouvelle construction abritera 430 logements (dont une toute petite quarantaine de logements sociaux 7) .

Nom de dieu, ce sera une véritable fourmilière, où il ne sera vraisemblablement pas agréable de vivre.

Moi, je n’y connais rien et, comme d’habitude, je n’ai pas ouvert la bouche.

Ma voisine de gauche ne m’a pas imité, et, dans une intervention fort pertinente, a fait observer –entre autres – qu’il n’était certainement pas opportun d’augmenter encore la bétonisation d’une pauvre commune qui est déjà la première du 93 dans ce domaine.

Que n’avait-elle pas fait là ?

Le concubin (n’avait-il rien compris ou faisait-il semblant ?) répondit que Romainville était moins bétonnée que … Paris.

Et que Singapour ou New-York rétorqua finement mon voisin de droite.

S’ensuivit, avec ce dernier une joute oratoire sur les questions pratiques que présentera la nouvelle construction (passages, nappe phréatique surabondante, etc.), questions très judicieuses, si judicieuses que la maire Valls, comme chaque fois qu’elle est mise au pied du mur, Blanche Neige se métamorphosant soudain en fée Carabosse se mit à brailler pour couvrir la voix du contradicteur.

Ce dernier, pourvu d’un bel organe (pas de mauvais esprit !) ne s’en laissa pas conter et resta maître du terrain.

Bravo à lui et honte à la maire Valls qui est incapable de parler poliment à ceux qui ne sont pas de son avis. 8

C’est cette morgue, cette méchanceté, cette mesquinerie, ce « manque d’empathie », qui l’empêche de gagner la « sympathie » de la population … et lui font frôler l’échec à chacune des consultations électorales. 9

Je mentirais si je vous narrais la fin de la réunion.

J’ai quitté les lieux au bout d’une heure un quart.

En rentrant chez moi, je me suis promené au hasard dans les rues de notre « village ».

Je contemplais mélancoliquement les horribles constructions nouvelles qui parsèment notre cadre de vie.

Romainville, qui est entre les mains d’apprentis sorciers, ressemble de plus en plus à une table de jeu sur laquelle on aurait renversé, au hasard, des jeux de cubes.

 

M’est alors revenue à l’esprit une phrase du grand architecte Christian de Portzamparc, qui s’applique exactement à notre « microcosme ».

Cette phrase, je vous la livre en conclusion :

 

« SI ON SE MET A CONSTRUIRE DES LOGEMENTS N’IMPORTE OÙ DES QU’ON TROUVE UN PEU DE TERRAIN DISPONIBLE, ON EST SUR D’Y CREER LES GHETTOS DE DEMAIN ». 10

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec.

 

– – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

 

 

1) il est vrai que nous commençons à nous poser des questions quand à santé mentale.

2) Ils revendiquent, ils revendiquent, pas trop fort ! Ils ne veulent pas que cela leur revienne pleine face et se retrouvent comme il y a une dizaine d’années : virer de la majorité municipale et perdre ses délégations.

3) il n’était pas présent !

4) pas 3 mais 4, copié-collé fait sur le site de la ville

Marie-Jeanne CALSAT : Maire-adjointe Solidarité. Voirie-Cadre de vie.

Patrice CALSAT : Maire-adjoint Finances. Sport.

5) des représentants de la Cogedim ainsi que l'architecte et paysagiste.

6) Actuellement, mais il y a quelques années ce n’était pas perçu de cette manière, surtout lorsqu'ily avait une activité industrielle.

7) pas 430, mais 330 et 40 logements sociaux soit un tout peu plus de ce que la loi oblige : 10 % de logements sociaux, pas de quoi se relever la nuit pour tirer un feu d'artifice.

8) n'ot bon maire n'a pas apprécié qu'une question lui soit posée alors qu'elle estimait qu'elle y avait déjà répondu : au sujet du passage au travers de la résidence qui devrait être public. (lire le compte rendu sur le site) Ce ne fut en effet pas triste, ceux qui y ont assisté se souviendront longtemps de l'attitude de n'ot bon maire.

9) Elle se moque complètement de ne pas avoir la sympathie de la population, elle arrive a être élue à chaque fois, même si c'est de peu ; c'est le FN qui est satisfait de son administration municipale, il gagne des voix à chaque fois.

10) si nous prenons ses propos à la lettre : à Romainville, nous sommes demain ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L.C. - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires