Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 09:07

 

Romainville le 4 juillet 2016

 

Propos du père François

 

 

Un petit « jus » avant de prendre le train.

J’ai quand même fini par voir, sur internet, le film « Demain ».

C’est intéressant, un peu utopiste, me semble-t-il, et Mélanie Laurent est toujours aussi jolie.

Ça m’a rappelé une petite histoire qu’une copine à moi m’avait racontée et que j’avais oubliée.

Lorsque le film fut programmé au Trianon, deux rangées de sièges étaient « réservées ».

La première l’était à l’intention de nos élus, à ceux de la majorité en fait, dont on connaît les constantes préoccupations écologiques, la lutte ardente qu’ils mènent pour l’amélioration de notre cadre de vie, et contre toutes les formes de pollution, comme celle de Wipelec où elle laisse les habitants se démerder, au point que ces derniers viennent de déposer plainte en justice, seul moyen de faire valoir leurs droits. 1

La deuxième rangée de sièges devait rester vide, sans doute pour éviter que des électeurs mécontents ne profitent de l’obscurité pour manifester un peu vivement leurs sentiments à l’équipe de bras cassés de la Mairie. 2

 

Au fait, de quel droit réquisitionne-t-on des sièges dans notre cinéma ?

Je pensais que ces mœurs staliniennes (le berceau de CV et de JC, qui doivent tout au Père Joseph) avaient fait leur temps. 3

En outre, voulez-vous parier que nos lascars n’avaient pas payé leurs places.

Moi, quand je faisais partie, temporairement du Comité de Gestion du Trianon, je recevais régulièrement des places gratuites.

Je n’en ai JAMAIS profité, car je pense que si on prétend défendre un cinéma, on commence par payer sa place. 4

Elémentaire, my dear Watson…

Je ne pense pas que l’imaginaire mgc partage ma façon de voir, ou ça se saurait.

 

Du film, j’ai retenu quelques sujets.

D’abord Détroit, la ville de l’automobile des USA, délaissée par l’industrie et passée de 2,5 millions d’habitants à 800 000, et devenue une cité fantôme.

Qu’ont fait les habitants ? 5

Vous pensez sans doute qu’ils ont créé des « tours maraîchères » ?

Eh bien non.

Ils se sont mis à la culture bio sur les friches, créant des produits de qualité et …ranimant la vie sociale collective.

Voilà qui a dû intéresser le duo vallso-campionniste.

Comme a dû les intéresser le sujet sur la création de monnaies locales 6, qui, entre autres avantages, présente celui d’empêcher les détenteurs de capitaux de les exporter.

A propos, que fait le duo du pognon de ses diverses indemnités qui coule à flots ?

Dernier sujet que j’ai retenu : le traitement des déchets qui aboutit à supprimer l’incinération et l’enfouissement et à fournir un compost de haute qualité que se disputent les agriculteurs. 7

La maire Valls a dû battre sa coulpe, elle qui est à l’origine de l’horrible usine du Bas Pays que nous avons eu tant de mal à anéantir, elle qui soutient maintenant un nouveau projet qui n’a pas supprimé l’incinération et l’enfouissement.

 

Bref, la projection de « Demain » au Trianon a du être, pour nos édiles, un véritable chemin de croix et nos facétieux personnages ont d’ailleurs quitté les lieux très rapidement, aussitôt la projection terminée.

Ils nous feront sans doute part de leurs cogitations dans le prochain numéro du canard de Romainville. 8

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

PS : A propos du magazine, elle n’a pas de pot, CV, puisque dans le dernier numéro, elle nous fait tout un cinéma sur la police municipale, juste au moment où la Chambre des Comptes vient de révéler que ce service y allait à la louche avec les heures sup que la Directrice des Services laissait passer sans piper mot.

La Police Municipale, n’allez pas croire que je ne l’aime pas.

Je pense que, puisque la Police d’Etat s’est retirée, elle a un rôle indispensable.

Cela, je l’ai dit dès le début, alors que Stéphane W luttait avec ardeur contre son principe même. 9

Je pense qu’elle fait bien son boulot, et que son commandement supérieur est rationnel et efficace.

Je suis en très bons termes avec ses membres.

Cela n’empêche que, comme tous les autres services, elle doit respecter les règles.

Si elle a pu ne pas le faire, c’est à la maire qu’il faut en imputer la responsabilité … 10

Vraiment, quand on y songe, notre mairie a tout du « bateau ivre » … 11

 

 

– – – – –

 

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

 

1) même en déposant une plainte ce n'est pas joué, des riverains rue de la Convention en savent quelque chose, des articles ont été faits à l’époque sur ce problème et les petites magouilles pour faire traîner ont eu lieu.

2) pas du tout, c'est pour ne pas mélanger les serviettes et les torchons, surtout lorsque les torchons sont propres ! (le tout est de savoir qui sont les torchons)

3) Chassez le naturel et il reviendra au galop ! En voilà une preuve.

4) holà camarade ! Pas de ça, en parole oui, mais pour l'application ce n'est valable que pour les autres !

5) Presque tous les habitants qui le pouvaient sont partis, ceux qui sont restés ne pouvaient pas faire autrement. De nombreux sites donnent des informations sur la façon don les habitants se sont pris en main pour faire vivre la ville, serait-ce faisable en France ? J'en doute.

6) lien pour des informations sur cette monnaie :

http://peche-monnaie-locale.fr/

Pourquoi ne pas avoir fait une monnaie pour Est-Ensemble ?

7) ça a dû changer, car les agriculteurs n'en voilaient pas de ce compost ! Trop d’impuretés dedans.

8) et comme à chaque fois bien tartinée pour enjoliver cette séance, peut-être y aura-t-il d’écrit que n'ot bon maire a été acclamée ?

9) si tu commences à faire le décompte de changements d'opinion … l'expression : ce n'est plus une girouette, mais un ventilateur, est approprié.

10) elle n'assumera rien ! C'est toujours de la responsabilité des autres, la blanche colombe ne peut être salie !

11) sans arriver à la cheville de ce poème !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L.C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires