Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 08:18

 

Romainville le 23 octobre 2016

Propos du père François

 

Elle doit être en larmes, la vieille Barto-girl.

Quand Dominique Voynet avait affirmé, non sans quelque raison, qu’il était impossible de faire de la politique en Seine-Saint-Denis, si « on ne baisait pas l’anneau du parrain » 1, ce qui semblait vouloir dire que Bartolone avait institué chez nous un système mafieux (Guigou en savait quelque chose, qu’il tenta en d’autres temps, d’expulser même de métropole, en lui faisant proposer le poste de « députée des Français à l’étranger »), CV se porta valeureusement à son secours, inconscient, sans doute, que sa renommée ne dépasse pas les limites du canton.

Cette fois, ce n’est plus pareil.

Même si, comme le disait Françoise Giroud à propos de Chaban-Delmas, « on ne tire pas sur une ambulance », j’estime qu’il est normal de ne pas faire de cadeau à notre député 2, qui est, comme dit l’autre, « border line » et devant qui je vois nos politicaillons se prosterner (même certains pour qui j’avais de l’estime et de l’amitié) espérant glaner ainsi des miettes de son pouvoir.

« Ce n’est plus pareil », disais-je.

Cette fois, il s’agit de notre Président de la République.

Et que dit-il ?

Il parle de Bartolone.

Comme les journalistes demandent au PR 3 s’il a envisagé, au départ de Jean-Marc Ayrault de Matignon, de le remplacer par Barto, il répond :

« Non, il n’a pas l’envergure, il n’est pas très connu, et, le jour où il le deviendrait, il n’a pas un charisme considérable ». 4

Comme coup de pied au cul, même de la part de quelqu’un qui est lui-même totalement dépourvu du moindre charisme, on ne fait pas mieux.

Surtout que Barto,( comme la barto-girl) est manifestement persuadé d’être un homme de grande valeur, se situant largement au-dessus de la multitude. 5

Cette première déclaration de François Hollande concernant Barto n’est déjà pas banale.

C’est celle qui a retenu l’attention des médias.

Mais il y en a une deuxième, qui, pour moi, est nettement plus intéressante au plan local.

 

Je viens d’avoir entre les mains le gros pavé des deux journalistes du Monde.

A part quelques révélations amusantes, il faut reconnaître que, à l’image du Président, il est plutôt insipide.

Claude Bartolone n’y occupe qu’une place assez modeste, mais ce qui le concerne est assez meurtrier :

A partir d’ici, je cite :

 

« Une voix inquiète au bout du fil.

Ce 6 octobre 2015, Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale, appelle le Chef de l’Etat, irrité.

A quelques semaines du premier tour des élections régionales, nous venions de révéler dans Le Monde l’existence d’une enquête préliminaire susceptible de le mettre dans l’embarras.

Ordonnée par la procureure de Bobigny, la procédure porte sur un possible emploi fictif, en l’occurrence le recrutement d’un élu de Pantin par le conseil général de Seine-Saint-Denis, présidé par Bartolone de 2008 à 2012. 6

« Barto », qui conduit la liste du PS en île de France, s’interroge. Il suspecte une mauvaise manière.

Hollande se souvient : « c’est lui qui m’a appelé, en me disant : « il y a un papier qui sort, je ne comprends pas … »

Je lui ai dit que je n’étais pas au courant, et comme la Procureure est une ancienne du cabinet Ayrault …

De fait, F K-D 7 était la conseillère justice du Premier Ministre à Matignon de 2012 à 2014.

Manifestement, CB s’interroge sur les motivations de la magistrate, supposé proche de la gauche.

Il me dit : « comment ça se fait qu’une procureure qui était au cabinet de Jean-Marc Ayrault puisse faire une enquête préliminaire ? »

Je lui dis : « mais parce que aujourd’hui les procureurs sont indépendants. »

« Le vieux logiciel est profondément ancré dans la tête de beaucoup de responsables politiques », constate le chef de l’Etat.

Le Président de l’Assemblée Nationale aurait-il exigé un traitement plus « approprié » à son statut ?

Non, pas du tout, nous assure Hollande.

Il (CB) me dit « Pourquoi maintenant ? Pourquoi cette procureure ? »

Je lui réponds : « Parce que c’est la justice, et qu’elle est indépendante, et qu’il n’y a pas de complot.

Cela n’existe pas les complots. » 8

Dans son esprit, ajoute Hollande à propos de Bartolone, c’est : comment se fait-il qu’une procureure puisse, dans une période électorale, ouvrir une enquête préliminaire ?

Les mœurs judiciaires et politiques, les nôtres en tout cas, ont changé.

Beaucoup d’hommes et de femmes politiques ont été influencés par ce qui pouvait se produire il y a 20, 30 ou 10 ans. Ou 5 ans. Et qui n’a plus cours.

C’est un changement de philosophie..

L’anecdote Bartolone en dit beaucoup.

 

Fin de citation.

 

J’ignore si c’est toujours la même procureure qui est en poste à Bobigny.

Je sais seulement que le Parquet a conclu à un non-lieu dans l’affaire d’emploi fictif de Bartolone. 9

Je sais aussi qu’il n’a même pas cru bon de répondre à la lettre par laquelle je lui demandais d’intervenir après le rapport désastreux sur la gestion de Romainville de 2009 à 2014.

Je me garderai bien d’en tirer des conclusions.

Le doyen des juges d’instruction le fera peut-être.

Je me contenterai seulement de te demander, Stéphane, si tu ne commences pas à te poser la question de savoir si tu ne t’es pas gravement fourvoyé en faisant alliance avec ces gens-là. 10

 

Salut à tous.

François Le Cornec


 

1) ne pas confondre avec : se faire baiser l'anneau, quoique …

2) pourquoi en ferait-on au don du 93 ? NOUS ? Nous n'avons rien à craindre puisque nous n'avons rien à attendre de lui ; tu le rappelle très bien dans ta phrase d'autres se prosternent à ses pieds.

3) PR ? Serait-ce le président de la République ? Le locataire du palais de l’Élysée ?

4) au moins pour ça il ne se trompe pas, en dehors de sa circonscription il n'est pas grand-chose, heureusement pour lui qu'il a su godiller pour accéder au perchoir du poulailler.

5) c'est qu'il se prend pour un politique important le bougre ! Il faut le voir à la moindre inauguration qui se fait à Romainville bombé le torse pour être bien sûr la photo.

6) tu en as parlé dans d'autres propos ainsi que des courriers que tu as envoyés aux personnes que tu pensais compétentes pour traiter cette affaire.

7) Fabienne Klein-Donati

8) ça, c'est nouveau de chez nouveau ! Le pouvoir quel qu'il soit n'intervient pas dans les affaires que la justice a à s'occuper, souvenez-vous en la prochaine fois qu'il y aura des faits similaires !

9) les juges se prononcent sur la question posée et rien que sur celle-ci, s'il elle est mal posée ils ne vont pas aller voir sur les bas-coté, car se serait annulé.

10) tout dépend du fond de la question : fourvoyé ? Idéologiquement certainement, pour être parmi ceux qui sont aux manettes même si celle-ci sont toutes petites, non car c’est le but recherché être dans la lumière et peut importe si cette lumière n'est qu'un pale reflet d'un miroir sans tain !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires