Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 08:09

 

 

Romainville le 17 novembre 2016

Propos du père François

 

Je vous ai déjà dit que, terrassé par l’ennui, je n’avais pas fait long feu au dernier conseil municipal. 1

Accompagné par mon ami de passage, je suis parti au bout d’une demi-heure.

C’est dommage, car je n’ai pas pu entendre, à la fin de la séance, la déclaration de la maire Valls, que l’on m’a décrite comme méchante, méprisante et vindicative à l’égard des Romainvillois qui osent s’opposer à la bétonisation aussi active que désordonnée qui détruit au grand galop leur cadre de vie.

C’est la tactique habituelle de CV : elle ne s’explique jamais, ne se justifie jamais, se contentant d’attaquer violemment ceux qui ne sont pas de son avis et osent le faire savoir. 2

Elle a de la chance que je ne siège pas au conseil municipal (personne ne me l’a proposé et ma surdité jointe à l’incoercible ennui que suscitent chez moi ces assemblées constituent en outre un sérieux handicap), car je saurais lui faire rentrer ses paroles dans la gorge et lui rendre coup pour coup, jusqu’à ce qu’elle crie grâce.

 

Quoi qu’il en soit, je ne sais pas comment elle ose encore adopter un ton semblable, la barto-girl (admirez le vocabulaire de midinette et l’absence de tout sens du ridicule) qui arrive aujourd’hui devant nous en guenilles, en lambeaux, affligée d’un bilan désastreux, dûment constaté par la Chambre Régionale des Comptes, volée de bois vert qu’elle a le toupet de qualifier de « satisfecit », ce qui m’a amené à saisir le Doyen des Juges d’Instruction, car trop, c’est trop, et l’impunité risquerait de l’amener à aggraver sans limites son cas. 3

Je pourrais vous donner cinquante exemples de sa conduite problématique :

Le recrutement de l’ancienne responsable de l’OPHLM. 4

Création dans l’impasse qui devait conduire à la fameuse base de loisirs de commerces que Fiminco (cette firme qui lui fournit plus tard les locaux de sa permanence électorale, ce qui donne à penser que leurs relations étaient problématiques) et elle laissèrent crever tranquillement, sans même lever le petit doigt (un exemple : les Alsaciennes payaient un loyer mensuel de 2500 euros, et, ne voyant jamais un client, elles demandèrent une réduction de loyer qui leur fut aussitôt refusée ; leur local est présentement loué 1400 euros. Sans commentaire … 5

Bouleversement de la Cité Gagarine, accompagné de la création de « Comités de quartier », bizarres dès leur création du fait qu’ils ont été placés sous la houlette d’un comparse qui venait de recevoir par faveur municipale un appartement que certes sa situation personnelle justifiait 6 … comme elle en justifierait bien d’autres.

A ce propos, je rappellerai deux choses :

La première : la municipalité (communiste) de Gennevilliers accueille avec les plus grandes réserves la rénovation du quartier des Agnettes, patronnée par l’ANRU (comme Gagarine), parce que cette dernière demande, à cette occasion, la destruction de tours que la mairie refuse énergiquement.

Feu le Conseil de Quartier Centre, que, par le plus grand des hasards, j’eus l’honneur de diriger : Tout d’abord, son élection fut truquée avec l’aide des époux V de P, ensuite l’élément féminin de ce couple fut nommée élue de référence du truc, dans le but évident de nous surveiller et, éventuellement, de contrecarrer nos initiatives. 7

J’aurais plein d’autres exemples, mais je préfère garder des arguments pour la période électorale qui va commencer.

Le dernier exemple que je vais prendre, c’est donc la bétonisation, à laquelle j’ajoute l’édification de bâtiments plus laids et incongrus les uns que les autres. 8

Cette fois, la coupe déborde, le mécontentement est réel et la pétition qui circule remporte un vrai succès .

Tout cela, dit le concubin magnifique, est précédé et accompagné de multiples réunions, « ateliers urbains » et autres fariboles, alors que le massacre de la Place du Marché (que finement la maire Valls a rebaptisé place des commerces) n’a été accompagné, jusqu’à présent, que d’UNE REUNION . 9

 

Vraiment, on se moque du monde, comme on se moque du monde quand on dit que la grave pollution des sols que dénonce Romainville Sud n’était pas de la compétence de la mairie (mais de celle de la Préfecture), ce qui semblerait signifier qu’une municipalité qui nous rebat les oreilles avec la prospérité partagée et le développement durable, ne devrait pas placer en tête de ses préoccupations la santé de ses administrés, surtout les plus modestes

 

Bref, chère madame le maire, le problème de la bétonisation est à prendre au sérieux, et vous êtes priée, lorsque vous abordez cette question, de le faire avec intelligence, avec politesse et avec complaisance, surtout quand des questions pertinentes vous sont posées par l’opposition et par des citoyens jusqu’ici apolitiques. 10

 

Salut à vous.

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

— — — — —

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

 

1) Heureusement, c’est au dernier conseil municipal, nous avons le plaisir de te lire encore longtemps !

2) et elle le fait en abusant de son statut de maire en faisant ses attaques lors de discours en réunion comme lors du repas des retraités romainvillois ; si ce n’est pas de la bassesse, il faut expliquer !

3) n'ot bon maire n’a pas à craindre l’hiver et ses frimas qui vient, tu viens de lui tailler un costard sur mesure.

4) Catherine Drouin, que n'ot bon maire a imposé à la direction de OPHLM de Romainville lorsqu’elle c’est fait viré de celui de Paris, épinglé par la Cour des comptes ; une référence que peu peuvent se vanter d’avoir !

5) ne pas oublier l’opticienne qui elle aussi a du aller au tribunal pour que justice leurs soient rendus !

6) Ce n’est pas une « faveur », la santé de sa femme le justifie largement ! Là, tu pousses.

7) il y a eu des cas similaires au quartier des grands champs ; même des élus qui n’étaient du quartier sont venus essayer de nous imposer la bonne façon de penser et tout ce qui va avec.

8) le plus amusant, amusant, amusant, pas pour tous, c’est que n'ot bon maire trouve que l’architecture n’est pas ce qu’elle aurait aimé pour la ville ; ses services n’ont pas les moyens de refuser des projets qui ne plaisent pas ? Ils le font pour des particuliers et ne le pourraient pas pour les projets de promoteurs ? Ptdr !

9) place du Marché qui a la 3e phase qui ne serait pas conforme à la loi, rien que ça ! Ne doutons pas un instant que rien ne va gêner ce projet d’aller jusqu'à son terme. (lire les articles parus à se sujet et pas que sur ce blogue)

10) la bétonisation ? N'ot bon maire la réfute ! Mais des résidences sont construites à la place des emplacements ou il y avait des emplois, n'ot bon maire préfère laisser, voire aider des promoteurs se faire du beurre au lieu de sauver des emplois ! Comptez combien d’emploi sont disparus depuis que n'ot bon maire a été élus par le peuple, c’est par dizaine voire de centaine qu’ils ont disparu ! Quel bilan !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L.C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires