Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 06:08

 

Romainville le 16 décembre 2016

 

Propos du père François

 

 

« En conclusion, je n’arrive pas à interpréter et m’interroge toujours, quand je reçois un courrier d’une fédération de parents d’élèves, que j’ai fréquenté par ailleurs, qui n’a pas jugé utile, en un an, de s’impliquer dans notre travail, qui soutient un positionnement qui vise, par des prétextes divers, à favoriser l’entre soi, qui pétitionne parce que, je cite : « des élèves de Casanova ne souhaitent pas aller à l’école Cachin ».

Je n’ai pas très bien compris ce qui se cache derrière cette formulation, mais elle me semble nauséeuse. Je ne sais pas si c’est l’éloignement géographique, si c’est la qualité du projet pédagogique, la peur du quartier, ou, peut-être, comme je le pense, une peur ancestrale qui s’apparente à ce qu’on appelle la peur de l’autre, celle de l’indigène ». (…) 1

 

Cette citation est tirée de l’intervention faite, mercredi dernier, en conseil municipal, donc publiquement, par le maire adjoint de Romainville chargé de l’enseignement.

 

Cet homme, qui fut longtemps proviseur d’un collège de la ville, j’avais toujours reçu sur lui les renseignements les plus flatteurs : « dynamique, intelligent, à l’écoute des parents et des enfants, etc. »

On se demande, dès lors quelle mouche l’a piqué pour le pousser à de telles extrémités. 2

 

Revenons à la phrase qu’il cite : « des élèves de Casanova ne souhaitent pas aller à l’école Cachin ».

Cette phrase est totalement neutre, anodine, et s’il y a quelque chose de nauséeux là-dedans, c’est l’interprétation que l’élu lui donne, qui trahit des pensées bien troubles et qui justifierait amplement une plainte en diffamation ou en dénonciation calomnieuse.

Notons pour terminer que la philippique (JC : dico 3) de l’élu s’achève par un beau et énorme contresens, puisqu’il parle, de la part des parents d’élèves, de la peur de l’INDIGENE ;

« Indigène », cela signifie « celui qui est né dans le pays », autrement dit, comme dirait Marine Le Pen, le « Français de souche », alors que l’orateur veut sans doute parler de l’immigré ou du « métèque » (ce métèque contre lequel François Mitterrand manifestait en d’autres temps). 4

 

Je ne veux quand même pas prendre mes lecteurs ni le maire adjoint pour des imbéciles. 5

Il est très vraisemblable que la phrase des parents d’élèves traduise une certaine frilosité, un désir de rester entre « bobos », ces bobos que la maire Valls attire par tous les moyens dans ses ghettos de béton.

Quoi qu’il en soit, rien ne permet, rien ne justifie les interprétations du maire adjoint.

 

J’ai fait une petite enquête, de laquelle il appert que ce dernier aurait reçu un courrier insultant en provenance « de la FCPE », ce qui aurait justifié sa rogne.

Prolongeant « mes investigations », j’ai la certitude que jamais le bureau de ladite FCPE n’a adressée, es qualité, un tel message.

Il eût été souhaitable que l’élu procédât à quelques investigations avant de se livrer aux débordements verbaux qui ont gravement blessé les parents d’élèves qui se trouvaient dans la salle du Conseil. 6

 

La FCPE m’a affirmé que, premièrement, elle n’était pas, par principe, hostile à la modification de la carte scolaire, et qu’elle avait donc, à plusieurs reprises sollicité une audience auprès du maire adjoint, que ses démarches n’avaient reçu aucune réponse, alors qu’il s’agissait, dans son esprit, de pratiquer la concertation, vous savez, cette fameuse concertation dont on parle beaucoup à Romainville, mais qu’on ne pratique jamais.

Elle m’a affirmé, deuxièmement, qu’elle restait à la disposition de la municipalité pour mettre en place et aménager les nouveaux textes sur la carte scolaire. 7

 

Je souhaite que mon « propos » soit porté à la connaissance des parents d’élèves, car je ne supporte pas que leurs représentants aient été traités publiquement avec la hargne, la méchanceté et le mépris qui ont marqué le dernier conseil. 8

 

Au proviseur, homme intelligent et cultivé, qualités rares à la mairie, je conseillerai, comme je l’ai fait de nombreuses fois, en vain, à ses collègues, de pratiquer la maïeutique (JC : dico), plutôt que l’agression et l’insulte.

 

C’est à ce prix qu’on peut faire progresser les mœurs. 9

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

P-S : Bien que parti tôt du conseil, j’ai entendu vanter les « conseils citoyens », qui « jouent un rôle efficace et constructif dans la modification de la Cité Gagarine ».

J’ai reçu, les concernant, des informations qui intéresseront la mairie :

Une lassitude certaine se manifeste en leur sein, et les plaintes concernant l’autoritarisme du « comparse » chargé de leur faire avaler la pilule (autoritarisme que nous avions pu constater dans d’autres lieux et à d’autres époques) se font nombreuses. 10

Avis aux intéressés.

 

-- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François

 

 

1) peut-être est-ce la distance à parcourir pour y aller, les parents qui habitent aux alentours de l’école Casanova n’ont pas envient de faire des centaines de mètres en plus pour aller à l’école de Cachin.

2) l’ambition ne te semble pas être de la partie ?

3) il va en avoir de la culture grâce à toi, essaies-tu par ces mots sortant du langage courant de ne plus être bousculé volontairement par lui ?

4) ah ... Mitterrand manifestant contre les métèques, voici un p’tit rappel par l’image de sa jeunesse, jeunesse que d’autres actuellement aux manettes ont eux d’un côté politique ou de l’autre avant de tourner casaque :

http://courtimpression.eklablog.com/mitterrand-manifeste-contre-l-invasion-meteque-a114872662

Un autre lien qui n’est pas mal non plus, lisez jusqu’en bas, ça vaut son pesant de (ce que vous voulez) :

http://lionel.mesnard.free.fr/F-Mitterrand.html

Et l’attentat de l’observatoire ? En voilà une affaire qu’elle est bonne :

http://thomasferrier.hautetfort.com/archive/2015/02/08/pourquoi-mitterrand-n-aurait-pas-du-etre-president-en-1981-5554697.html

(bien sûr, tout ça vient de parti extrémiste !)

5) Ne les prends pas, laisse-les là où ils sont, ne t’encombre pas ;

6) procéder à des investigations avant de l’ouvrir ?

Tu n’y penses pas, ne connais-tu pas la méthode perroquet ? Méthode qui consiste à répéter ce que l’on a entendu.

7) de la concertation à Romainville ? Nous ne devons pas avoir le même sens du mot !

Rester à disposition ... carte scolaire ? Qu’ils ne soient pas pressés, ça arrivera peut-être comme pour soeur Anne.

8) depuis quelque temps, c’est devenu un classique que d’êtres agressifs aussitôt que quelque chose ne plaît pas, comme un animal à qui on essaie de prendre son os.

9) ont-ils envient de les faire progresser, les moeurs ? Ne se sentent-ils pas bien comme ça ?

10) Tu vas rire, mais du temps des conseils de quartiers il y a eu les mêmes individus qui roulaient masqués pour not’bon maire !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L.C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires