Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 11:46

 

 

 

Romainville le 9 décembre 2016

Propos du père François

 

 

« Eh ! oh ! la gauche », « La belle alliance populaire ».

On se demande si les socialistes ont discuté entre eux ou s’ils ont fait appel à une agence de publicité pour trouver des slogans aussi cons.

Ces slogans témoignent évidemment de leur désarroi, comme en témoigne le look de Hollande quand il annonça, l’autre jour, d’une voix de fausset, qu’il ne se représenterait pas aux élections présidentielles.

Ce pauvre Président ne laissera dans l’histoire que le souvenir d’un être falot, maladroit, accumulant les fautes et les promesses non tenues. 1

Je pense plutôt que l’histoire ne se souviendra pas de lui, ce qui sera un service à lui rendre.

Pourtant, avec Hollande, comme le dit Jean-Luc Mélenchon, « tout n’est pas à jeter ».

Quand il énumérait, l’autre soir, les mesures prises pendant son quinquennat, on était bien obligé de constater qu’il y en avait de bonnes, mais elles ont été mêlées à tant d’erreurs, de maladresses, de fautes, de manque de lucidité et d’engagements non tenus qu’on ne les lui attribuera même pas dans le futur. 2

 

Pour moi, comme je l’ai déjà dit, mon choix est fait.

Je voterai et j’appellerai à voter pour Jean-Luc Mélenchon.

Mon cheminement n’est pas original.

Avant d’arriver à Romainville, pour diverses raisons, je ne m’intéressais pas à la politique, même si mon cœur penchait à gauche.

Ici, j’ai connu les communistes, avec qui je me suis tout de suite senti « en phase ».

C’est donc dans l’esprit de les faire « progresser » que j’ai participé à la campagne de la maire Valls, qui se déclarait toujours « coco », au point d’ouvrir, à la fête de l’huma, un stand concurrent de celui de la ville. 3

Peu à peu (je l’ai déjà dit), j’ai compris que CV chassait pour elle-même .

Je vous la fais courte.

J’ai ensuite participé à l’opération d’entrisme conduite par les « Citoyens » pour mettre la main sur les écolos locaux, imaginant que, une fois dans la place, ils prendraient des positions originales et ne se contenteraient pas d’ajouter un pseudopode à la pieuvre Vallsiste.

Une fois de plus, j’ai été roulé dans la farine et je n’y reviens pas. 4

 

Pour moi, les écolos, tout bordéliques qu’ils sont, constituent un mouvement intéressant et sympathique.

La suite, je l’emprunterai à mon ami Jean Rohou, auteur de nombreux bouquins, dont je ne retiendrai que « Fils de Plouc », et « Liberté ? Fraternité ? Inégalités ! » dont je vous conseille la lecture.

Que dit JR, prof de Faculté, militant communiste pendant de nombreuses années.

Ayant quitté le Parti, il déclare :

« A partir de cette date, j’ai souvent voté, malgré leur amour des querelles personnelles, pour les Verts : tout comme eux, la justice sociale, la préservation de la nature, de notre environnement, de notre nourriture, et par là de notre santé, de notre patrimoine génétique, de l’avenir de l’humanité, me paraît de première urgence ; mais, depuis quelques années, j’ai recommencé à voter au premier tour pour le Parti Communiste. Malgré le handicap de son nom, il reste un lieu pour espérer, une base pour agir contre le scandale majeur de notre société : l’injustice sociale.

Un vrai parti de gauche peut avoir de l’avenir au moment où les socialistes évoluent vers le libéralisme économique et laissent les inégalités s’aggraver de façon moralement scandaleuse et socialement dangereuse. »

Voilà pourquoi, j’estime qu’on ne peut voter au premier tour que pour le candidat du PCF.

Les choses étant ce qu’elles sont, il n’aurait pas été sage que le Parti présente son propre candidat, ce dernier risquant de faire un score ridicule.

Le postulant le plus proche du PCF est de toute évidence Mélenchon, même si son côté hargneux, agressif, le tend parfois difficile à fréquenter.

JLM joue parfois les « hommes providentiels » alors que l’équation est simple : JLM attire les foules ; il a des qualités de tribun et possède tout le charisme dont notre pauvre Barto est si cruellement dépourvu.

En face de lui, le PC représente les troupes (56 000 votants, l’autre dimanche !) et …les signatures indispensables pour se présenter.

Ce qui veut dire que JLM est forcément mon candidat et que, avec le PC, il doit traiter d’égal à égal sans jamais le « prendre de haut ».

De toute façon, si vous votez « à gauche », vous n’allez pas me dire que les candidats qui vont participer (ou pas) à la primaire vous font la moindre illusion. 5

Alors, faîtes comme Jean Rohou ou comme François Le Cornec, votez Mélenchon.

 

Salut à tous.

-- -- -- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François

 

1) À Romainville nous savons très bien ce que ça veut dire des promesses non tenues, not’bon maire est une spécialiste dans le genre !

2) tout n’est pas négatif c’est vrai, mais il faut chercher et bien chercher pour lui trouver du positif ! Moi président de la République a bien enfumé les neuneus ; la relève n’est pas mal non plus de ce qui nous est dit !

3) J’ai une photo ou not’bon maire et not’champion romainvillois sont cotés à côté dans le stand. (merci à celui qui me l’a donné parmi d’autres)

4) de ce que tu nous en dis, tu as été bien naïf ! (et pas le seul sans ça elle n’aurait jamais été maire)

5) Nous avons une belle brochette de bras cassés prêts à renier ce qu’ils ont fait les années passées au pouvoir, pas prêts : certains ont déjà commencé à renier leurs actions en accusant les autres, heureusement qu’ils ne sont pas à côté d’un cheval en bois, il leur donnerait un coup de pied !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires