Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 19:09


 

CONCERTATION- ARNAQUE SUR LA PLACE DU

MARCHE

Sous le titre MASCARADE, j’ai déjà commenté la réunion publique du mercredi 18 janvier, traitant de l’aménagement de la place du marché du centre à Romainville. Je n’ai pas l’intention de revenir sur ces propos, cependant, il me semble que ce sujet est totalement à l’image de ce que nos élus majoritaires appellent la concertation.

A l’occasion de cette réunion, nous avons appris que les Romainvillois ont été consultés sur ce projet depuis les années 2008 ou 2009, époque où il était question de la rénovation de la cité Cachin. Je suppose qu’à ce moment les habitants étaient plus préoccupés par le chambardement qui les attendait que de savoir ce qu’il était projeté pour le marché. Mais cet argument n’est pas à prendre en compte, le sujet a été évoqué, POINT. Puis, selon les dires de Monsieur Champion, d’autres réunions ont été tenues. Que s’est-il dit ? Où sont les comptes- rendus ? Mystère !

Je ne dispose que du compte-rendu de l’atelier urbain du 17 décembre 2015. En le relisant, on est amené à se demander si l’on a bien compris le sens de ce mot (atelier). Pour moi, un atelier a toujours été un lieu de travail, qu’il soit manuel ou intellectuel. Or, que retient-on de ce document ?

Une fois de plus, un long exposé sur ce qui a déjà été réalisé en phase 1. Au passage, il est précisé que le projet avait été initié en 2007 (pas par la population). A la suite, une PRESENTATION des phases 2 et 3 où sont valorisés ‘’ les jardins à thèmes’’. Dans le texte est écrit : ‘’IL A ETE DECIDE D’OPTER…..’’ Voilà une belle formule conforme à l’esprit de concertation que conçoivent nos élus !

Plus troublant : Dans le jeu des questions, il est demandé :’’ L’espace public ne sera-t-il pas chargé, avec le square ? Pourquoi multiplier les usages sur une petite place ?.....’’ Je suppose que la personne qui a posé cette question a interprété l’ensemble de la vue aérienne de l’ilot comme étant un espace planté. Il ne fallait surtout pas le dissuader. Extrait de la réponse ‘’ la place des commerces sera entièrement minérale’’.

 

Comme déjà dit, la réunion du 18 janvier n’a rien apporté de plus en matière de concertation. Les participants non satisfaits ont été virés de la salle par extinction des lumières.

Puis l’affaire est entérinée dans le MAG’ de février, dans une brève présentation qui se garde bien de faire état de la tumultueuse réunion du 18/01. Les ‘’placettes sont valorisées avec leurs surfaces au m2 près. A ce sujet, il me semble que, hors le square qui n’entre pas dans le périmètre de la place, les espaces publics sont plus réduits qu’à ce jour. Les 288 et 73 m2 en forme de rotonde, ne compensent probablement pas l’emprise du R+8 côté avenue WILSON au-delà du marché actuel.

Voilà une affaire classée (dans les règles) ! Quelles règles ? Concernant l’urbanisme, La loi alur du 24 mars 2014 traite de l’état de droit en matière de participation du public. Malheureusement, cette dernière manque de fluidité, le Sénat en a convenu. Même si cette loi fait état de concertation dans le cas ‘’de réalisation de projets de renouvellement urbain’’ Nos élus majoritaires se satisfont du service minimum.

Comme cela se pratique dans de nombreuses communes, un atelier urbain devrait être un espace d’information, mais aussi un lieu d’échanges, de concertation, où chacun a la possibilité de s’exprimer librement, donner ses avis et faire entendre ses idées.

La population de Romainville devrait imposer que :

- Les réunions de ‘’concertation’’ ne soient plus sectorisées (invitation ouverte à tous).

- Par affichage sur tous les panneaux officiels, apparaissent les dates de toutes les réunions.

- Les comptes -rendus soient consultables par tous en un lieu facilement accessible.

- Les sujets traités soient clairement bornés et ne permettent pas, par extension, d’affirmer que tel ou tel sujet sans rapport a été abordé.

A ce jour, le seul changement que je constate dans le cadre de la concertation, est la transformation du terme atelier urbain en ‘’ atelier durable’’ Bravo, quels progrès ! Mais franchement ceci est bien loin de ce qu’attendent et méritent les Romainvillois .


 

François ANDRE février 2017

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article

commentaires