Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:29

 

Bonjour à tous,

 

Je suis ravie de vous convier, ce samedi 18 mars à 15h, à uncafé-philo sur le thème :

"Le Rien existe-t-il ?"

« Tu fais quoi ce soir ? - Rien » ; « tu penses à quoi ? - Rien »; « Y a quoi à manger ? - Rien ? ». Le langage courant regorge de néant, et pourtant, on peut se demander si le rien existe vraiment : comment une chose qui se définit par son absence peut-elle être présente ? Le rien peut-il être quelque chose ? Et pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Ce sont ces questions que se posent depuis toujours les philosophes, et notamment Leibniz, penseur allemand du 17ème siècle dont nous étudierons la pensée lors de cette réflexion collective !

 

Et pour la première fois, le café-philo sera accompagné d'une facilitatrice graphique, Anna Borgniet, qui créera des schémas et des dessins explicatifs tout au long de la réflexion afin de nous aider à clarifier nos idées !

 

Rendez-vous à la Maison de la Philo (2ème étage de la médiathèque Romain Rolland, rue Albert Giry, 93 230 Romainville)

 

 

Demeurant disponible pour toute question ou renseignement,

 

Salutations philosophiques,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr

 

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Café philo - dans Cultures
commenter cet article

commentaires