Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 04:26

 

Appelez-nous bonnards ! (avec un C)

 

 

Les membres de l’association « les mains de jardins » ont des inquiétudes concernant les travaux qui se font à coté de la parcelle qu’ils occupent pour jardiner. (sente des cortoeufs) Ses travaux occasionnent des nuisances olfactives et malgré que ce ne soit pas dit dans l’article du « le parisien », il serait étonnant qu’il n’y ait pas de pollution du sol vu les activités précédentes.

 

La municipalité et la préfecture assure qu’elles n’ont rien détectés lors de leurs visites, ben voyons, rue des Ormes aussi il n’y avait pas de quoi s’inquiéter jusqu’au moment où il a été déconseillé aux habitants d’accueillir leurs petits enfants à cause des effluves dégagés par la pollution des sols, ET, d’aérer leur habitation pour les mêmes raisons, voire pour certains d’aller habiter ailleurs !

En effet, pas de quoi être inquiet, c’est dans la tête que cela ce tient ma bonne dame !

 

C’est trop souvent la même chose : rien à craindre jusqu’au moment où il est « découvert » des risques. Risques qui étaient présent depuis longtemps mais qu’il ne fallait pas dire pour des raisons financière ; que serait-ce d’autre que le fric qui fait dire : rien à craindre, nous pouvons construire sans crainte ! Encore une fois, la rue des Ormes est un exemple qui fera tache pendant longtemps, si longtemps que ce n’est pas prêt d’être résolut à cause du coût de la dépollution et surtout de quelle manière la faire soit la superficie à dépolluer ; est-ce du même tonneau pour cette parcelle ? Pas de bruit camarade, surtout pas de bruit ça risque de nous coûter bonbon !

Si les raisons qui font que les risques soient minimisés n’étaient pas financière, que serait-ce d’autre ? Les pollueurs ne sont plus là ; si je me souviens bien pour la rue des Ormes, le propriétaire à fait don de la parcelle à la ville qui c’est empressé de l’accepter, sans réfléchir plus que ça.

 

Il est écrit dans l’article du « le parisien » :

« les seuils olfactifs sont parfois très inférieurs aux valeurs de référence en matière de santé »

Y aurait-il des appareils de tests olfactif qui ont été utilisé sur le site et sur les parcelles voisines ?

Des tests olfactifs ? En sniffant l’air ambiant ou avec du matériel ?

Quels matériel ?

Les références de ce matériel ont-ils été fourni aux intéressés de manière à ce qu’ils connaissent comment ses tests ont été effectués ?

Les indiquer en entête du ou des résultats des tests serait un plus pour rassurer la population, toute la population car les sites pollués sur Romainville ne sont pas rare vu les activités qui y ont été faites. (et pas toujours dangereuses comme nous les voyons actuellement, les résidus étaient évacués très souvent en faisant des trous dans la terre.

Je me souviens lorsque je jouais, à la fin des années 50 début 60, avec d’autres de mon âge sur le site ou il y avait des ruines de fours à chaux que des carton remplit de tubes en verre et d’éprouvettes venant de Roussel Uclaf (à coté de la décharge, là ou va être réaliser le parc départemental « la corniche des forts ») étaient mis empilés dans plusieurs endroits, est-ce que ses produits étaient dangereux ? Ont-ils pollués le sol ? Certainement pas diront certains, à voir diront d’autres !

C’était l’époque où lorsque l’on voulait se débarrasser de quelque chose, même dangereux, on faisait un trou dans le sol et déversait le produit, le laissait couler dans le caniveau ou s’il y avait une rivière ou canal le déverser dans l’eau. C’est un problème dont nous avons hérité, ce n’est pas pour cela qu’il faille le minimiser en passant outre ou en essayant de le faire car ma bonne dame, ça coûte !

Est-ce ce qu’il se passe sente des cortoeufs ? Une tentative de minimiser le problème de pollution?

Partager cet article

Repost 0
Published by Maurice - dans Informations
commenter cet article

commentaires