Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 17:19

 

Romainville le 2 août 2017

 

Propos du père François

 

 

Enfin, la voilà revenue, notre chère maire, après un long silence du aux élections et qui lui aura permis de passer sous silence le cuisant échec qu’elle vient d’essuyer aux législatives.

Elle illustre son propos douceâtre et soporifique de sa photo qui date de la guerre de 14 et qui vise, encore une fois, à réparer des ans l’irréparable outrage.

« Romainville en short », nous promet-elle, elle qui ne va sûrement pas en rester là, préférant Marrakech au canal de l'Ourcq.

 

Franchement, il est temps qu’elle s’en aille, et les quelques 3 ans qui lui restent à tirer ne seront pas un chemin bordé de roses.

 

Les multiples incendies qui détruisent Gagarine sont dus, dit-elle, au retard des travaux qui doivent multiplier par 2 le nombre des habitants de cette termitière ; alors qu’il est évident que la révolte qui gronde est précisément due au démarrage de ses travaux conçus sans réelle concertation.

Tout le monde a compris, en effet, que les conseils citoyens exigés par la loi, comme jadis, les comités de quartiers, n’ont été constitués que de la manière la plus artificielle. Leur responsable venait de se voir attribuer un logement « au tour extérieur », ce qui rend très conciliant.

Parmi les membres, on trouve la propriétaire d’un resto (qui n’habite même pas Gagarine) qui vient de se voir autorisée à surélever son bien d’un étage.

On y trouve également l’épouse d’un salarie de l’OPHLM.

Etc.

Étonnez-vous que ces braves gens s’esbaudissent à la moindre initiative, si bizarrement soit-elle de la mairie.

Étonnez-vous que des « sauvageons », qui mérité les foudres de la justice, se déchaîne contre le projet auquel ils n’ont jamais été le moindrement associes.

« ce sont des dealers », dit la maire.

N’importe quoi.

 

Quoi d’autre ?

Des tas de gens viennent me parler du jardin des « mains de jardin » situé vers la rue des Bretagnes.

j’y ai un peu participé quand le comite citoyen voulait dire quelque chose.

Petit à petit, l’ancienne équipe s’est retirée.

Je ne connais pas la nouvelle ; donc je n’en dirai rien.

Je parlerai, en revanche, du terrain contiguë où les jardins ont vu s’installer une tente, une camera et des engins qui s’affairent à creuser un gigantesque trou.

On a vite compris que le terrain, comme tant d’autres à Romainville, était dangereusement pollué, et que la population a tenté d’en savoir d’avantage.

c’était mal connaître la mairie, qui estime que, élue (même par une petite minorité d’habitants), elle n’a de compte à rendre à personne !

En désespoir de cause, les pollués se sont adressés à la presse.

Cette dernière s’est tournée vers la mairie pour en savoir plus.

Que n’avait-on fait là ?

 

 

(je ne sais pas s’il y a une suite, mais je ne l’ai pas reçu. Maurice)

Partager cet article

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires