Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 17:08

 

 

Romainville le 31 juillet 2017

Propos du père François

 

 

Je me fais du souci pour les époux Balkany.

Voilà des braves gens qui règnent sur Levallois-Perret depuis je ne sais combien d’années.

Il est maire.

Elle est Premier Adjoint.

Un peu (à l’envers) ce qu’avait tenté de faire la maire Valls quand elle avait (avec l’aide de feu notre Comité Citoyen) été élue maire de Romainville.

Elle ne renonça à nommer frère Jacques Premier Adjoint que sous notre pression et celle des autres formations.

De la même façon, elle dut, plus tard, renoncer de faire monter à ses côtés le même frère Jacques au Conseil Général.

C’est beau, l’amour !

Pourvou que ça doure.

Balkany est réélu triomphalement à la mairie de Levallois à chaque scrutin.

La maire Valls fait de même, mais beaucoup moins triomphalement ; elle vient même de prendre une sacrée veste aux législatives.

 

Revenons aux Balkany.

Ne voila t’il pas que j’apprends que le Parquet National Financier s’apprête à les faire passer en justice pour « fraude fiscale » et « recel ».

L’énorme fortune qu’ils avaient accumulée (ce qui n’est pas, jusqu’à preuve du contraire, le cas de notre duo, dont, par ailleurs, la commune est beaucoup moins riche, donc juteuse que Levallois), cette fortune, donc, a fini par attirer l’attention de la justice et explique leurs ennuis actuels.

Mais, d’où provenait donc cette masse d’argent ?

France Inter, que j’écoute régulièrement (avant tout parce qu’on y diffuse moins de pub que chez ses concurrents) m’apprend que le maire et sa femme avaient des relations problématiques et que c’est de là que provenaient les sous.

Et qui étaient donc ces malhonnêtes gens que fréquentaient nos deux lascars ?

Sans autre précision, France Inter nous apprend qu’il s’agissait de représentants du BTP.

 

C’est fou, le nombre d’élus locaux qui se trouvent compromis dans des histoires de corruption à l’origine desquelles figurent des gens du BTP.

 

On en saura plus quand se déroulera le procès.

Sans plus attendre, pourtant, les media soulignent dès à présent que ce milieu est vraiment problématique. (euphémisme ...), et qu’il est pour le moins imprudent de le fréquenter.

Loin de moi l’idée de dire que TOUS les gens du bâtiment sont infréquentables.

Non, mais beaucoup le sont.

Cela signifie, en tout cas, que les élus qui ont à les rencontrer dans le cadre de la réalisation de leurs projets immobiliers, doivent s’entourer de précautions extrêmes et garder avec eux de strictes distances sans s’autoriser, avec ce genre d’individus la moindre familiarité.

Vous commencez à comprendre où je veux en venir.

Le hasard fait bien les choses.

Il a voulu qu’une copine passe avenue du Président Wilson et que son attention soit attirée par un velum installé dans la cour d’un troquet.

Il a voulu qu’un copain se mette à fouiller sur internet, découvre « Radio Immo », nullissime organe de presse et de pub de la gent immobilière.

Il a voulu qu’un autre copain retrouve les trois prestations du duo devant cette officine.

Ces trois enregistrements, vous les aurez à la rentrée, mes chers lecteurs, comme les aura le juge d’instruction qui vient d’être désigné pour suivre la plainte que j’ai déposée.

 

Peut-être me trompé-je.

Peut-être les relations extrêmement cordiales qu’entretient le duo avec les gars du bâtiment ne traduisent-elles que leur sottise et leur vulgarité. (Le « twitter fou » ! la « barto girl » ! Le pauvre Michou qui est gâteux, vous voyez à quel niveau se placent nos représentants... )

Comme pour les Balkany, en tout cas, c’est la justice qui aura le dernier mot.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

PS : la maire Valls se croit autorisée à parler de drogue, de dealers, attribuant à ces derniers les multiples incendies qui ravagent Gagarine, et laissant entendre que certains de mes proches appartiendraient à ce milieu.

Elle ferait mieux de se taire.

Elle ferait mieux de parler des 74 kg de cannabis qui ont été découverts dans un box de l’avenue de Benfleet.

Au fait, pourquoi n’en parle t’elle pas ?

Demandez-le lui.

 

La maire Valls, décidément, je lui en veux.

Non seulement pour ce que je viens de vous raconter supra.

Mais parce qu’elle a entrainé dans son sillage des gens que j ‘aimais bien, tels Stéphane dont je ne vous ai que trop parlé, mais aussi tel que le propriétaire du bistrot qui, accueillant Radio Immo, se fait le complice de gens qu’il n’aurait jamais du fréquenter.

 

C’est comme ça que ça fonctionne avec elle.

Si vous ne marchez pas dans ses combines, elle tape (c’est le bâton).

Si vous faîtes allégeance, les portes du paradis s’ouvrent. (c’est la carotte).

Vous pouvez (aidés par Cogedim) ouvrir un « Larocafé ».

Toutes facilités vous sont données pour ouvrir un petit resto.

Vous êtes accueillis « en résidence » par la commune et vous pouvez ainsi faire profiter la populace d’un texte « magnifique » (il est de vous et c’est vous qui le dîtes.)

Bref, il faut bien vivre, et toute la tactique et la stratégie de notre maire sont basées sur ce postulat.

Ca ne vole pas haut.

Mais la méthode a fait ses preuves ...

 

-- -- -- -- --

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires