Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 06:02

RETOUR DE VACANCES

 


Mes vacances d’heureux retraité se terminent, après deux mois d’éloignement du tohubohu que nous subissons dans notre ‘’village’’, quoi de neuf dans notre environnement ? Au passage, je me demande une fois de plus, pourquoi on s’obstine à toujours vouloir ramener les gens des campagnes vers les villes. Ici tout est compliqué, la pollution n’est plus maîtrisable, la circulation est impossible….

Dans mon quartier pas de grand bouleversement. Face au Trianon, l’ancienne boulangerie a disparu, je le regrette, ce petit immeuble avait du charme. Le projet du métro 1 a besoin de cet emplacement, c’est dommage ! Le pignon de l’immeuble conservé a été proprement arrangé c’est tout de même mieux que de laisser un affreux décor, en attente de projets ultérieurs hypothétiques, comme c’est souvent le cas lorsque le sujet est du ressort de la municipalité ! (N’est- ce pas Madame le Maire. Depuis combien de temps le terrain proche de la poste, qui devait être aménagé en parking est-il laissé à l’abandon ? 2). Concernant l’avancement des travaux de prolongement de la ligne 11, on constate que ça ne traîne pas. Bravo ! Au fait, qui a des nouvelles du tram ? Il est probable que ce projet rencontre des difficultés, alors évitons d’en parler. Dans ma rue (Stalingrad) est apparue une voie cyclable à contre- sens. C’est bien de tenter de favoriser la circulation des vélos à Romainville, mais encore faudrait-il faire quelques petits efforts de réflexion. Ce tronçon ne sert à RIEN ! Franchement à RIEN ! Il ne mène nulle part, il ne fait qu’inciter les cyclistes à emprunter en sens interdit le tronçon de la rue Veuve Aublet pour arriver plus rapidement place Carnot. 3

Un petit coup d’œil sur le Mag de Juillet- Août. Coté’’ propagande politique’’, c’est toujours aussi nul. Pourquoi en serait-il autrement ? Les Romainvillois qui prennent le temps de lire ce magazine sont toujours considérés comme des imbéciles. 4 Le dossier Aménagement comporte une accumulation d’informations et d’affirmations qui tentent de restaurer la baisse de crédibilité de nos élus.

Une petite synthèse :

- En page 9, de belles promesses : ‘’ L’aménagement d’espaces inoccupés va permettre de repenser et refaire …voies de circulation automobiles, cycliste, piétonnes…nouveaux commerces… espaces verts et arbres ‘’. Il n’est pas joli ce petit couplet, (malheureusement bien loin de ce que nous constatons dans les projets actuels) ?

- Toujours en page 9, il est question de l’espace public sur la dalle de l’A3, on nous dévoile une esquisse de ce qui est projeté. 5 N’y voyant pas la végétation promise, je suis allé sur place. Les travaux d’aménagement sont en cours, on y devine des jardinières et l’on constate que les constructions en voie d’être terminées sont si proches de la dalle qu’il ne semble pas possible d’y planter des arbres dignes de ce nom. Je dois probablement manquer d’imagination, ce qui n’est pas le cas des promoteurs qui ont affiché à titre publicitaire un montage qui nous transporte dans le jardin d’Eden.

(les photos fourni par François André ne sont pas publiable, question de compatibilité, vous les avez par ailleurs)

- Il est aussi question de Panotel, 6 je suppose donc que les problèmes de pollution sont réglés. Dans cette rubrique, je constate et ce n’est pas la première fois, qu’il va nous falloir remercier la municipalité pour les efforts qu’elle fait pour limiter la densité des projets : ‘’ La ville a refusé un premier programme de 450 logements pour le limiter à 300’’. Après toutes les modifications du PLU permettant de construire plus et plus haut, il est difficile de gober cette fable.

- J’apprécie beaucoup la phrase’’ les bâtiments à construire répondront aux normes en matière de développement durable quand ils ne les dépasseront pas’’.

- En pages 10 et 11, dans les Bas-Pays, là encore ça va bétonner dur. Nous le savions ! L’ambitieux projet de ‘’village de marques’’ avec sa centaine de boutiques, n’est-il pas du domaine du rêve ?

- Pour la place du marché tout est réglé, les opposants peuvent ranger leurs pancartes ! La ‘’concertation’’ sur le sujet est terminée. 7

- Mes commentaires étant dans l’ordre du texte, ce n’est pas volontairement que j’ai gardé le meilleur pour la fin : L’entretien avec J. Champion. Voilà que ce dernier se montre en défenseur de notre patrimoine. Il écrit : ‘’ La ville bride les projets des promoteurs, malgré les possibilités qu’ils ont de construire ‘’.Bienvenue dans les associations de sauvegarde du patrimoine Monsieur le responsable à l’aménagement. Quel revirement après ce que nous avons vécu ! Quel chemin parcouru depuis de belles affaires comme celle du grand Ségur. 8

- Le dernier couplet de l’entretien est sans aucun doute celui qui comporte le plus de malhonnêteté intellectuelle. Comparer la densité d’habitants entre les villes de Romainville, du Pré Saint-Gervais et des Lilas, c’est omettre que les surfaces constructibles de ces villes sont totalement différentes. Nous savons tous que le territoire de Romainville comporte des secteurs importants, totalement inaccessibles au public : le fort de Noisy et les zones de carrières.

- Nous apprenons que la ville va commander une étude indépendante par rapport au PLU et ‘’va suivre plusieurs recommandations : Plan patrimonial et paysager…limiter la taille et les hauteurs des opérations, augmenter les surfaces végétalisées’’. Franchement ne fallait-il pas commencer par là au lieu de modifier à longueur d’années le PLU ? 9

- Pour finir, un petit coup sur la tête des’’ opposants ‘’à la dernière tranche de travaux sur la place du marché du centre, qui n’ont pas compris que la verdure sur les toits et les balcons’’ sert aussi à renouveler l’oxygène de même que les jardins privatifs’’. Soyons sérieux, la quantité de CO2 qui était captée par les jardins privatifs en voie de disparition est sans commune mesure avec le bénéfice apporté par quelques géraniums ou autres plantations sur les terrasses.


 

François ANDRE Septembre 2017


 


 

1) ne serait-ce pas plutôt pour le tram ? Une entrée sortie pour le métro semble devoir demander plus de place.

2) il y a plusieurs années, lorsque des réunions étaient faites pour réfléchir sur l’emplacement de parkings, il y avait un squat la raison pour laquelle il était laissé en l’état : un occupant à une personne de sa famille qui est dans le milieu du spectacle ; et maintenant, qu’est-ce que c’est ?

3) un autre exemple du « j’me fou du monde » au sujet des pistes cyclable : la rue Benfleet !

4) un reste de sa jeunesse qui adorait l’URSS ? Aurions-nous un magazine qui n’a rien à envier à la soviétique ? (Soviétique ou stalinisme d’après le net)

5) ce n’est qu’un projet de plus concernant l’aménagement de la dalle de la A3, souvenons-nous que dans les début ce devait être un lien végétalisé, et aménagé pour les enfants, entre les deux cotés de l’autoroute !

6) les constructions sur le site Panotel vont avoir pour nom : Green Lane !

not’bon maire à refusé que des commerces du genre restauration avec cuisine exotique ouvrent de ce qui m’a été dit par des intéressés, et là, elle laisse un programme immobilier porter un nom non français ? Deux poids deux mesures suivant le poids de ceux qui font les demandes du genre : j’ai du fric, je peux demander ce qui me passe par la tête, je n’en ai pas, je subit !

7) concertation ? Il y a eu des concertations ?

En faisant un recherche sur le net, je lis au sujet de la définition pour concertation :

Mode d'administration ou de gouvernement dans lequel les administrés, les citoyens, les salariés, etc., sont consultés, et les décisions élaborées en commun avec ceux qui auront à les appliquer ou à en supporter les conséquences.

À part avoir consulté ses administrés, le reste est passé à la trappe, serait-ce comme pour le journal de Romainville : une direction à la soviétique ? (dans sa partie la plus dénigrante)

8) le Grand gur n’est pas QUE la construction d’un immeuble qui dénature en face de l’église Saint Germain l’Auxerrois, c’est aussi la destruction du lavoir qui était dans la cour du marchand de couleurs (voir les photos faites des membres de l’association ASVR) au lieu de le préserver et de le reconstruire ailleurs pour préserver l’histoire de NOTRE ville, c’est par des petits faits de ce genre que l’on juge des dirigeants sur leurs implication à sauvegarder le patrimoine et non par des paroles exubérantes. Comme pour le marché couvert ou seul la grille de clôture devrait être préservé et non au moins une halle !

9) le PLU à Romainville, les villes avoisinantes se gausses à chaque fois qu’il est question de le modifier ou de le réviser. Un promoteur a un besoin particulier pour son projet qui serait refusé par le service des permis de construire ? Hop, une modification !

Souvenons-nous d’une modification du PLU au bas pays pour valider les balcons de plus d’un mètre, plus d’un mètre n’est-ce pas une terrasse ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires