Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 13:30

 

Romainville le 29 janvier 2020

 

Propos du père François

 

 

« Magnifique discours, Corinne ! Ton courage, tes convictions, ta détermination, ton éthique, ta bienveillance et ta sincérité manqueront cruellement.
Tu es un modèle à suivre pour quiconque se lance dans l’arène politique. Je le suivrai au mieux je vous embrasse fort, Jacques et toi. Profitez à fond de ce nouveau chapitre qui s’ouvre. A très bientôt et MERCI »

 

C’est y pas beau ?

Je connais le Lilasien qui a commis ce chef-d’œuvre.

Le plus étonnant, c’est que j’ai une vraie sympathie pour lui, en raison, surtout de la lutte continuelle qu’il mène contre l’antisémitisme, et du courage avec lequel il assume son appartenance à LREM (qui lui vaut des bordées d’injures grossières de ses adversaires).
Pour le reste, il me permettra de ne pas partager ses opinions et ses jugements politiques.

Quand j’ai lu son appréciation dithyrambique (JC ; dico), j’ai d’abord cru à une plaisanterie,

À un de ces discours qu’il faut comprendre à l’exact opposé de ce qu’il énonce (GPS : comment ça s’appelle en rhétorique ; JC ; c’est pas pour toi.)

 

Bien sûr, j’avais d’abord lu le discours, qui ne cassait pas trois pattes à un canard.
CV, égal à elle-même, s’autosatisfaisait des résultats de son mandat, sans réaliser que ce dont elle est la plus fière, la bétonisation, d’abord était moche, ensuite était due pour l’essentiel à l’arrivée du métro …. qui ne lui doit rien.

J’allais cesser ma lecture, quand je tombai sur le paragraphe suivant :

« Et puisque j’en suis là.

Je vais me permettre d’avoir une toute petite pensée (…) compatissante pour ce blogueur qui, depuis plus de 10 ans, m’a très régulièrement affublé de tous les maux (…). »
J’arrête là, car c’est nul, et surtout, c’est plus qu’insolite dans un pompeux discours de comice agricole.

 

Je vais seulement répondre vite fait :

Je ne suis pas un blogueur pour la bonne et simple raison que je n’ai pas de blog.
J’ai 4 à 500 lecteurs directs dont certains me font l’honneur de reprendre ma prose sur leurs blogs ou sur Facebook. 1)

L’expression « affublé de tous les maux » n’est pas française (demande à JC).

Je n’ai jamais dit ni écrit que CV était propriétaire d’une entreprise de bâtiment (attention à la diffamation, ma cocotte) ; je me suis seulement fait l’écho d’une lettre anonyme qui accusait CV de corruption, et j’ai rendu publics plusieurs documents qui établissaient une connivence préoccupante entre la mairie et les promoteurs immobiliers, spécialement AB GROUP.

Je n’ai que faire de la compassion d’une personne que je me méprise et contre laquelle j’ai déposé une plainte avec constitution de partie civile.

Au départ du duo, je ne vais pas rester inactif.

Je continuerai à m’occuper d’eux en Corse, où je veillerai à ce que le quatuor qu’ils vont former avec Neneuil et sa bonne femme aient quelques soucis.

Momo m’a promis de m’aider.

D’autre part, CV semble imaginer que, elle partit (« un seul être vous manque … ») je serai réduit à l’inaction.
Elle croit tenir une place importante dans mes occupations, alors que je jouis à côté, dans le désordre, de la musique, la lecture, la Bretagne, le jardin, les amis, etc.

 

Sa place est si minuscule que je suis parfois obligé de me battre les flancs (expression recherchée que j’emprunte à la salaisonne) pour me remettre à la bécane

J’ambitionne enfin (je rêve) de créer un blog (un vrai) apolitique, plutôt littéraire (l’exact contraire du Mag), pour la réalisation duquel je ferai appel à mes amis doués pour l’écriture.

 

En terminant, CV souligne qu’elle aime profondément notre ville, et « espère que tous les romainvillois sont, comme elle, heureux d’y habiter. C’est sans doute pourquoi elle a mis sa baraque en vente (630 000 euros) ;

 

Admirez la transition ;

Revenons à nos moutons (inconsommables) :

J’ai recueilli sur le nid d’amour quelques renseignements.
N’ayant pas pu les recouper, je vous les livre sous toutes réserves :

Quand le duo se porta acquéreur de la maison d’une vieille dame qui venait de mourir (et dont je connais les héritiers), il obtint de l’acheter au prix incroyable de 50 000 euros, plus un « dessous de table » de 10 000 euros. 2)
Le prix était si bas que l’État exigea un supplément de « frais », que nos amoureux durent emprunter à un « ami ».
En gros, la maison leur revint à peu près à 100 000 euros, ce qui fait qu’en en demandant aujourd’hui 630 000 ils multiplient le prix d’achat par 6.

 

Pas mal, non, mais je me demande quel romainvillois pourrait débourser une somme pareille ;

Les Diassiguy, peut-être…

 

In fine, je peux préciser pour les acheteurs éventuels que les professionnels évaluent la véritable valeur du bien à 400 000 euros environ.

Salut à tous

 

François Le Cornec

 

 

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --

 

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François

 

1) D’autant plus que c’est toi qui demande à certains blogueurs de publier tes propos sur leur blogue et leur demandent de temps en temps combien de lecteurs ont tes propos ; blogue que tu n’as pas puisque tu n’habites pas le quartier du blogue en question ou il y a un dessin qui vient du blogue « le cactus rouge » de Patrick.

 

2) J’ai rectifié les sommes indiquées, il devait manquer un zéro.

 

 

Maurice : http://lesgrands-champs.over-blog.com/

 

Partager cet article
Repost0

commentaires