Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 08:59

 

Romainville le 10 mars 2020

 

Propos du père François

 

 

Il ne sera pas dit qu’elle aura le dernier mot.

La voilà qui, dans le dernier Mag, nous chante une fois de plus Ramona avec des sanglots dans la voix.

La seule chose que je lui concéderai, c’est qu’elle a été une travailleuse acharnée et a eu à cœur de remplir son rôle.
Mais pour quoi faire ?

Déjà, en augmentant opportunément les indemnités des élus, pour acheter, en compagnie du prince consort, le coquet pavillon qu’elle met en vente pour plus de 600 000 euros, elle qui sortait du même bâtiment de Gagarine que les Diassiguy (qui, eux, à ma connaissance, n’ont toujours pas été relogés.)

Pour acheter aussi, à Ghisonaccia un terrain à bâtir sur lequel elle construira (ou a construit ?) la maison de ses rêves, dans laquelle elle s’apprête à passer, aux côtés de Nenoeil et de sa femme qui, heureux hasard, se trouve être la Directrice des Services de la ville, une retraite bien méritée, que nous allons peut-être troubler…

Commençons par la forme :

Dans son dernier édito, elle parle des « prochaines décennies à venir », ce qui n’est pas français.
À ce propos, signalons que, dans twitter où elle se multiplie, en compagnie de son copain Troussel, qui craint pour sa place (il a raison) aux prochaines cantonales, elle trouve le moyen d’écrire :

« l’article du Parisien sur les élections municipales me CONDUIT à penser que les candidats méconnaissent notre ville ».

Comme elle, qui, en fin de mandat, méconnaît toujours la grammaire.

 

Cela, après tout, ne serait pas bien grave.
Mais voici qu’elle se plaint d’avoir été la cible « d’hypocrites, de menteurs et de malveillants » ;

Pauvrette …

Je ne me sens aucunement visé (mais qui, alors ?) car je ne suis pas hypocrite : tous mes écrits sont signés, au point qu’on a tenté de m’en attribuer d’autres, anonymes, ou de les avoir diffusés).
Je ne suis pas, non plus menteur ni malveillant, la TOTALITÉ de mes attaques reposant sur des documents officiels (voir pièce jointe).

On pourrait peut-être dire que moi, et d’autres, nous n’avons pas été bienveillants.
Mais pourquoi et comment être bienveillants avec des êtres comme JC et CV ?
Ils se sont montrés bienveillants, eux ?
Oui, avec ceux qui pliaient l’échine ou qui ne les suivaient que pour assurer leur subsistance.
Ce n’est pas moi, c’est un journaliste de Marianne qui, rencontrant CV pour l’interviewer sur la question de la Cité Gagarine, avait été frappé par son « manque d’empathie ».
Le comportement de CV, tout au long de ces décennies, a été marqué par ses méthodes abominables qui ont conduit à l’atmosphère pestilentielle que connaît aujourd’hui notre ville.

Elle se glorifie de la bétonisation qui, de l’ancien Romainville, » belle éveillée « comme dit le pauvre CV, a fait une « moche endormie », autrement dit une affreuse ville dortoir.

Comment peut-elle dire : »On a empêché des constructions et des dizaines de ventes à des promoteurs de gens qui avaient des pavillons de qualité et auxquels on a dit non » ?

Romainville ressemble maintenant à un immense glacis (JC dico) sur lequel subsistent comme des zoos au lieu de forêts tropicales détruites quelques malheureuses maisons que l’on viendra bientôt visiter, après avoir admiré la tour infernale.

Non, CV n’attire pas la bienveillance ni l’indulgence.
Comme si ce n’était pas suffisant, je viens d’avoir la confirmation qu’elle est bien derrière l’incroyable manœuvre qui a conduit le pauvre FF Wagenaar à s’acoquiner avec VVD Poele, le but de l’affaire étant de fusionner entre les deux tours des municipales avec les Baluchon.

On donne ainsi à ces derniers une chance d’avoir des élus et on introduit ainsi dans la nouvelle équipe un « œil de Moscou » chargé de préserver les arrières de CV.
Bien sûr, FFW et Baluchon ne sont pas obligés de se plier à des manœuvres aussi dégueulasses.

Wait and see, comme dit Champion.
La meilleure solution serait, évidemment qu’aucune des deux listes n’atteint le quota indispensable pour figurer au deuxième tour.
Wait and see, comme redit Jacques Champion.

 

Salut à tous.

 


François Le Cornec

 

 

PJ : Je vous joins en PJ copie de ma (vieille) plainte déposée contre le duo.
Notez que la juge vient de me faire savoir qu’elle allait s’atteler au dossier.
Wait and see, dis-je…. 

 

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires