Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 14:40
Antoine Parmentier
 

 

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 

Antoine Augustin Parmentier est un agronome et hygiéniste français (Montdidier, 17 août 1737 - Paris, 17 décembre 1813).

Il est pharmacien aux armées pendant la guerre de Sept Ans, contre l’Angleterre et la Prusse.

Au cours de son incarcération en Allemagne il découvre la qualité nutritive d’une plante de la famille des solanacées, la pomme de terre.

À son retour en France, il participe en 1771 à un concours ouvert par l’académie de Besançon sur le remplacement du blé dans la fabrication du pain et rédige un mémoire sur la pomme de terre, qui le rend célèbre.

Il essaie, avec l’appui du roi Louis XVI de développer la culture de la pomme de terre en créant une plantation de ce tubercule dans la plaine des Sablons, à Neuilly.

Pour remédier à la pénurie de sucre de canne, il préconise l’emploi de sucres de raisin et d’autres végétaux sucrés. Il s’intéresse à la conservation des farines du vin et des produits laitiers.

Inspecteur général du service de santé, il fait adopter la vaccination antivariolique par l’armée et s’occupe des conditions d’hygiène sur les bateaux.

Il est l’un des créateurs de l’École de boulangerie en France.

Il travaille aussi sur le maïs, l’opium et l’ergot de seigle. Il préconise la conservation des viandes par le froid.

L'accueil que Louis XVI avait réservé à l'agronome philanthrope le rend pendant la période révolutionnaire d'abord suspecte au nouveau régime. Mais très rapidement, on lui confia la surveillance des salaisons destinées à la Marine.

Le Directoire et le Consulat utilisèrent également ses compétences.

Scientifique à l’œuvre remarquable par sa diversité, il participe, en outre, à la vie sociale en collaborant aux textes sur la réforme agraire proposée par l’Assemblée nationale. Il entre à l’Académie des sciences en 1795 dans la section d’économie rurale.

Sa famille a une tombe au Cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Parmentier

 

Partager cet article
Repost0

commentaires