Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 13:58


Tout d'abord, un sincère « merci » au propriétaire du local ; qui a mis celui-ci à notre disposition pour faire cette exposition, car la municipalité n'a pas répondu à nos demandes de mise à disposition d'un local pour la faire.

Peut-être vont-ils dire qu'ils n'ont pas reçu ses demandes ? Les Paris sont ouverts, faites vos jeux !!

C'est d'autant plus surprenant, que cette exposition entrait dans ce que fait en ce moment le conseil général et qu'elle avait son approbation (du conseil  régional ).


Mardi après-midi pour les scolaires, et mercredi après-midi pour tous ceux qui ont fait la demande d'invitation, qui pouvait être faite sur place, cette exposition s’est tenue dans une bonne ambiance.

Les scolaires ont pu voir les exactions commises sur les populations pour des besoins financiers, car c'est de ça qu'il s'agit, faire du fric avec des êtres humains en les faisant travailler par la contrainte dans des conditions avilissantes et avec des méthodes TRÈS condamnables à notre époque.

À notre époque, car au moment ou cela c'est produit, pour ce qui concerne l'esclave noir, beaucoup et même beaucoup trop pensaient que c'était normal d'agir de la sorte. Il y a bien eu des « humanistes » qui ce sont élevés en dénonçant les conditions de vie de ses personnes, mais pour certains d'entre-deux c'était vraiment faux-cul, car en même temps ils avaient des actions dans des entreprises faisant la traite du bois d'ébène (nom donné aux noirs mis en esclavage).


Vous pensez que cela n'a pas changé ?

Il y a encore des faux derches ?

Ah bon ?

OÙ ?


Ne penser pas que cela soit de l'histoire ancienne à tout point de vue, actuellement en France, il y a ce que l'on peut considérer comme des esclaves ; des êtres humains qui sont exploités de personnes bien sous tout rapport, bien en vue dans la société, qui en ont chez eux !

Ils les font venir sous toute sorte de prétextes et lentement les séquestres en leur faisant accomplir des taches dans des horaires que personne ne voudrait.


À suivre pour le résumé de cette exposition.

Partager cet article
Repost0

commentaires