Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 09:59



Le mercredi, l'exposition était ouverte l'après-midi au public.

Au début, il n'y a pas eu beaucoup de visiteurs, mais tout doucement... ils sont venus, surtout en fin de journée.

Un bar était là pour que chacun puisse se désaltérer.


Là aussi la surprise fut palpable de savoir qu'il y avait eu des hommes de couleur qui ont été bien en vue dans la « bonne société de l'époque » d'avant la révolution. Et la musique entendue (du Chevalier de Saint-Georges) a été là pour leur en donner confirmation. Ainsi que pour le Général Dumas ; le père d'Alexandre Dumas père et le grand père d'Alexandre Dumas fils, qui sont comme vous le savez des écrivains célèbres, et oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais se sont des descendants d'esclaves.

C'est sous la Révolution française que l'esclavage a été aboli, le 29 Août 1793, mais Napoléon l'a rétabli en 1802 pour faire plaisir aux planteurs des îles sucrières d'où sa femme était originaire.(Joséphine de Beauharnais de son nom réel : Marie-Josèphe-Rose de Tascher de La Pagerie)


Je vous mets à la fin de cet article des liens pour aller consulter sur internet plus d'informations.

N'hésitait pas à les consulter, mais vous risquez de ne pas en croire vos yeux, les idées reçues sont légions et là vous aurez des informations qui vont remettre en cause certaines de ses idées qui vous ont été inculquées pour des raisons qui m'échappent.


Des documents étaient à dispositions sur une table pour que chacun puisse s'informer de qui était ses personnes. Et ce ne sont pas les deux seules dans ce cas.


Cette exposition s'articulait en plusieurs panneaux :

Une donnant une explication sur l'origine de la traite des noirs pour « alimenter » en hommes les îles sucrière, et que les colons puissent gagner beaucoup plus d'argent. Entre autres.

La seconde plus petite donnait à voir les dessins et textes que les enfants ont faits.

La troisième affichait des textes et pensées intéressants et concernant l'abolition de l'esclavage.

La quatrième comportait des vidéos sur l'esclavage et « le retour à gouré », celui-ci à été fait par un musicien États-unien qui est retourné en Afrique sur les traces de ses ancêtres. Rencontre difficile entre les descendants de vendeurs et de vendus, car ne nous trompons pas, ce ne sont pas les Européens qui se sont emparés des populations noires, mais ce sont des tributs qui leurs ont fait la chasse pour les vendre à des négriers ! Nul n'est parfait !

Mais, s'il n'y avait pas eu des Européens qui les avaient incités à vendre leurs frères... l'auraient-ils fait avec d'autres comme les Arabes ?




Liens :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Bologne_de_Saint-George

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Dumas_(g%C3%A9n%C3%A9ral)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9phine_de_Beauharnais

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cret_d%27abolition_de_l%27esclavage_du_29_ao%C3%BBt_1793

http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_noir

http://fr.wikisource.org/wiki/Code_noir


Partager cet article
Repost0

commentaires