Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 10:48

 

 

 








Romainville, le 11 mai 2009

 

Criminalisation de la politique ou stigmatisation

du «  front de gauche ».



La campagne électorale pour les élections européennes du 7 juin battait son plein hier sur le marché du centre de Romainville. Les militants du Parti Socialiste, du Modem, du Nouveau Parti Anticapitaliste, d’Europe Ecologie et du Front de Gauche tentaient de convaincre les électeurs de l’importance du scrutin, du bien-fondé de leur programme et de la pertinence de soutenir leurs listes. Aidés en cela de leur propagande, ils militaient !

Il n’y avait rien à redire à cela tant ces traditions sont inscrites dans l’histoire politique locale et plus globalement dans l’histoire démocratique de notre Pays.

Alors pourquoi 5 policiers sont-ils venus harceler les militants du Front de Gauche, prétextant que leur petite table de 1,20m où des tracts et des appels à soutien étaient disposés constituait une entrave au règlement intérieur du marché, une irrégularité manifeste dans la mesure où nous n’avions demandé aucune autorisation et devait être immédiatement enlevée de la voie publique ? Pourquoi les policiers nous ont-ils menacés, au cas où nous n’obtempérerions pas, de nous faire évacuer en appelant du renfort ? Pourquoi ont-ils pris l’identité d’un d’entre nous et dans quel but ? Pourquoi se sont-ils acharnés sur nous et seulement sur nous ? Qu’avons-nous commis comme acte répréhensible par la loi ? Et enfin sur quelles interpellation et sollicitation sont-ils intervenus sur le marché de Romainville ?



Autant de questions qui restent sans réponse, mais qui doivent interroger toutes celles et ceux qui pensent que notre démocratie doit être protégée. Les mots sont forts, mais ce qui s’est passé hier sur le marché de Romainville est digne d’un temps révolu où exprimer son opinion pouvait conduire aux gémonies… Nous sommes consternés, mais aussi scandalisés de voir que des ordres ont pu conduire la police nationale à envoyer de nombreux effectifs « criminaliser » des attitudes avant toutes citoyennes (c’est notre conception de l’engagement politique, quel que soit le bord choisi), alors qu’elle manque cruellement de moyens humains lorsque chaque jour des comportements délictueux empoisonnent la vie des gens.



Ce qui s’est passé dimanche sur le marché n’est pas anodin : nous serions bien naïfs de croire au hasard. Nous ne pouvons accepter l’arbitraire, comme nous ne pouvons accepter la discrimination en raison de nos engagements ! Ils mènent à toutes les dérives.



C’est pourquoi le Comité Citoyen Romainvillois demande avec sévérité et solennité qu’une enquête soit diligentée pour déterminer les conditions de cette intervention, son commanditaire et les motivations qui l’ont déclenchée.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires