Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 15:46

 

 

Compte-rendu de la réunion du 27/06

 

La réunion a commencé vers 19h 40.

Il y a eu environ 19 habitants de présent, au fur et à mesure du déroulement de la réunion.

Dont le président du conseil de quartier, Serge et Maurice, c'est-à-dire le NDR.

Le président dit qu’il y a eu une mauvaise distribution, certaines rues n’ont pas eu d’invitation, celles qui ont été distribuées l’ont été la veille, pas assé en avance, il faut que les habitants qui sont susceptibles de venir, soient prévenus plus à l’avance.

Il paraît qu’il n’y avait pas assé de feuilles à distribuer ; ce n’est pas exact, certains habitants en ont eux 2 ! Et il y a des immeubles ou il n’est pas faisable de rentrer, car il y a des interphones, mais il y a aussi les gardiens auxquels il est faisable de laisser les tracts.

2000 imprimés pour environ 2500 habitants (?) dans le quartier des Grands-Champs.

Pour cette mauvaise distribution, la dernière et l’avant-dernière, la coordinatrice de quartier se renseignera lorsqu’elle reviendra, pour savoir si nous payons normalement ou négocions les 150 € de distribution.

Il faut prévoir d’afficher les dates de ces réunions sur les panneaux d’opinions que nous avons réclamés pendant longtemps, de quoi aurions-nous l’air sans ça ! Et de plus ils sont là pour informer. Mais, sans aucune pub !

Le président dit qu’il a affiché des feuilles en A3 dans le quartier, mais le lendemain elles avaient été arrachées ! Désolent !!

Le président rappelle que les élus et personnels techniques à qui nous avons demandé de venir ne viendront pas, un courrier de M Champion et lu pour en donner la raison invoqué par ceux-ci ; lecture de la lettre que le président a envoyée en réponse, il semble qu’il y ait eu quiproquos dans les demandes. (?)

M. Champion demande à ce que soit enlevé de l’ordre du jour certains débats, il y a contre vérité.

 

Réfection des voiries dans le quartier

Le président rappelle que les élus et personnels techniques à qui nous avons demandé de venir ne viendront pas, un courrier de M Champion, lu par le président pour en donner la raison invoqué par ceux-ci ; lecture de la lettre que le président a envoyée en réponse, il semble qu’il y ait eu quiproquos dans les demandes. (?)

L’information nous ait donné par le président que la rue des Noyers coûtera 800 000 € pour sa réfection.

Une réunion a eu lieu le 21 juin à la demande des habitants de cette rue, pour que la municipalité revoie cette réfection qui, laissera environ 25 places de stationnements au lieu d’environ 75/80 actuellement. Un habitant a compté un matin les véhicules stationnés, 25 du coté Bagnolet 54 du coté Romainville. Où iront les 2/3 restants ? Pas sur la commune de Bagnolet, elle ne veut pas de stationnement de son côté dans cette rue ! Il paraît que Bagnolet ne veut pas lâcher 1 cm.

De plus dans ce quartier elle a mis, comme ailleurs sur son territoire, une zone bleue.

Il faudrait que des parcs de stationnement soient construits rapidement. Il ne suffit pas d’interdire le stationnement, il faut donner de la place pour les véhicules des habitants.

Circulation dans le quartier

Une habitante dit qu’il faudrait que la rue Alexandre Dumas soit dans un sens de circulation inverse. Elle était presque la seule à le demander.

Le président dit que la rue d’Alembert et la suite de la rue Alexandre Dumas sont sur le territoire de la commune, c’est indiqué sur les plaques de rue ! Donc, la municipalité peut inverser le sens de circulation de ses 80 m si elle le veut.

Faux, il suffit de lire le plan fournit par la municipalité pour s’en rendre compte. La suite de la rue Alexandre Dumas est sur le territoire de la commune de Bagnolet.

Graffiti

Rappel de ce qu’il y a dans le Grain de Sel Nº 5, (et voir l’article dans ce journalweb NDR). Une habitante, qui vient de refaire son pavillon, a eu son mur tagué dans les jours qui ont suivi ; elle a contacté la mairie il y a 1 petit mois, elle attend toujours ; une autre, qui habite presque à l’opposé dans le quartier, tient des propos similaires sur son cas. Elles pensent qu’il faut être patient, il faut être philosophe. (Ben, tient)

Au début, il n’y avait qu’à téléphoner au service concerné en mairie, maintenant il faut y aller, remplir un formulaire et les services concernés effaceront plusieurs endroits tagués en même temps. (Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer, Ndr)

Le président parle trop longtemps, comme d’habitude, certains habitants sont partis en cour de réunion. D'ailleurs, Serge, membre du bureau, a pété un câble en voulant partir, car, disait-il, il n’arrivait pas à s’exprimer ! La parole lui a été donné rapidement et, il rappel que pour les graffitis qui ont été effacés sur les murs des cités, il est probable que cela soit les locataires qui payent ! Comme dit dans un précédent article. (NDR)

D’autant plus, que cela a été fait pour le moins n’importe comment, de la peinture juste sur les carrés de bétons ou il y avait des tags, et pas de la même couleur !

Le président a contacté des entreprises et des habitants pour savoir s’ils étaient informés au sujet de l’effacement des tags, NON ! (À quoi sert le journal municipal ? NDR)

L’écrivain public

L’élu présent nous donne l’information suivante : cela coûte 100 € par prestation, il y a eu 77 personnes qui ont eu besoin de ses services au cour de l’année 2005. La municipalité a tenu c’est engagement !

Ses informations avaient été demandées lors de la réunion du bureau, par ses membres.

Le contrat de cet écrivain s’arrêtant à la fin du mois de juin, demande et faites qu’il reprenne au début septembre, mis au vote, 2 personnes sont contre.

Une habitante dit que beaucoup d’habitants voudraient tout en bas de chez eux !

Les arguments des habitants contre sont : il y a autre chose à faire avec cet argent pour l’une, et pour l’autre, il n’est pas normal que le quartier des Grands-Champs paye pour cet écrivain, et que pour les autres quartiers ce soit la municipalité !

Il faut que tous les quartiers soit égaux.

Le président rappelle qu’il était contre depuis le début de sa présence au conseil de quartier.

Rappel est fait que pour le quartier des Grands-Champs, nous n’avons pas d’espace de proximité comme les autres quartiers, ce qui fait que lorsque l’espace de proximité à Cachin sera fini de construire, l’écrivain public qui est payé à demi par ses deux quartiers, ne sera plus payé par le quartier du centre, qui lui en aura un payé par la municipalité comme pour les 2 autres, 3 communes, et bas pays. Ce qui fait que le quartier des Grands-Champs devra payer entièrement l’écrivain public.

Cela est su depuis environ 2 ans, depuis que lors d’une réunion en mairie dans la salle des commissions, il y a eu désaccord à ce sujet, d’ailleurs, je dis mon opposition à cette décision chaque fois que j’en ai l’occasion, la dernière a été lors de la présentation du budget 2006 dans le préau de l’école de la Fraternité (dixit). Voir l’article fait à ce sujet.

Les autres membres du bureau sont d’accord ainsi que presque tous les habitants présents, ils réclament eux aussi un espace de proximité au quartier des Grands-Champs. Ce sont les mêmes habitants qui sont contre, ce sont ceux qui étaient contre le renouvellement du contrat de l’écrivain public, avec les mêmes arguments.

L’élu dit qu’il ne remet pas mes propos en cause au sujet de ce que je dis sur les espaces de proximité.

Le président reparle des cannisettes, des habitants ne sont pas d’accord pour qu’il y en ait.

Il y a des lois, il faut les faire appliquer ! Je suis pleinement d’accord avec eux, je le dis depuis plusieurs réunions !

Pour rappel de la part du président : le quartier des Grands-Champs a des fonds qui lui sont alloués chaque année et, qu’il sera faisable de les installer à partir de ses fonds, cela ne coûtera rien à la municipalité !

Ce n’est pas tout à fait exact, ce sont nos impôts qui alimentent les caisses ! La municipalité n’imprime pas sa monnaie ! Et de plus, qui nettoiera celles-ci ? Les balayeurs ne veulent pas ramasser les déjections, payer une entreprise ?(NDR)

Le président dit que lorsque l’on marche dans la rue des noyers, il vaut mieux regarder le trottoir que les nuages sans ça, vous marchez dans ses déjections ! Il rappelle qu’il a donné plusieurs fois des documents faisant des propositions pour les emplacements de ces cannisettes. Tous les membres du bureau ne sont pas d’accord pour ces implantations.

Il rappelle aussi qu’il a donné des documents, photocopie de certaines pages du catalogue de mobiliers urbains « guide Lacroix », avec plan d’implantations de miroirs aux carrefours dangereux. Sans résultats jusqu’à présent ; au moins un article a été fait sur ce sujet dans ce journalweb. (NDR)

À la fin de la réunion, j’ai parlé avec la coordinatrice, qui m’a dit, entre autre, que maintenant lorsqu’elle sera absente, il y aura quelqu’un qui la remplacera dans ces fonctions ; D'ailleurs, le président est informé.

C’est très bien, nous l’avions demandé lors d’une réunion des membres de conseils de quartiers à l’espace Jacques Brel, il y a environ 6 mois. Mieux vaut tard que jamais, mais un peu plus vite serai mieux ! Le mieux sera aussi que le président du conseil de quartier nous tient informés !

 

Les membres du bureau ont su ce que le président avait fait et dit entre 2 réunions, en même temps que les habitants présents à la réunion. Comme d’habitude, hélas !!

Transmis au site http://www.lecactusrouge.com/

 



Partager cet article
Repost0

commentaires