Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 05:09

 

Ça y est ! Le château de Romainville est définitivement une ruine !

 

Le château de Romainville ne serait JAMAIS réhabilité, car en son centre il est écroulé !

Sera-t-il envisagé de le reconstruire ? Ce n'est pas un doute, la région ne finit déjà pas le parc, alors un château que personne n'a voulu réellement garder … (sauf la municipalité de l’époque en l'achetant)

L'arrière du château a sa façade de tenu par une foret de madrier, sans eux la façade arrière serait depuis longtemps à terre. Là, c'est la structure centrale qui s’est écroulée.

Après un incendie, la toiture qui n’était plus que des plaques de tôles, c'est effondré en son centre.

Maintenant, les autorités concernées vont avoir beau jeu de dire que le château de Romainville n'est plus sauvable, il ne l’était plus depuis longtemps, n’est-ce pas le but recherché ? Que d'argent de dépensé en pure perte alors qu'à son début le rachat a été fait pour sauver le patrimoine romainvillois. Encore une preuve de que fait la municipalité actuelle pour le patrimoine communal tant venté dans les déclarations de n'ot bon maire et certains promoteurs, même si depuis longtemps ce n’était plus de son ressort, elle pouvait sûrement prendre des mesures de protection pour ne pas que ce château s’écroule. Là, il y a eu des protections de prises, mais pour empêcher des passants d'aller vers ce château par des barrières de posées.

 

 

Chat.-Rom.jpg   Chat. Rom toit. façade écroulée 3

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Maurice - dans Culture
commenter cet article

commentaires