Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 10:26

Sculpture de Garry Faïf  Garry-Faif--portrait-.jpg

Photos venant du site : http://garryfaif.blogspot.com/


La veuve de cet artiste semble avoir trouvé un accord, à minima, avec la DREIF, elle nous adresse le courrier que vous pouvez lire en dessous.

Allez lire ce site pour connaître ou mieux connaître cet artiste.

 


-------
 


Cher ami(e)s,

 

Bien que cet article du Parisien 93 en date du 17/02/2010 me présente sous la forme d’une « éructeuse -intarissable et volubile- »

-là notre journaliste n’a pas tort - : vous le savez bien, mes chers amis, vous que je poursuis de mes manifestes depuis août 2008 !

Malgré qu’il soit plein d’inexactitudes et de non-dits : cet article a le mérite d’être et d’interpeller les riverains, même si entre autres coquilles, j’y suis représenté comme une égoïste et la DREIF angélisée.

J’allais vous prévenir : cet article officialise la chose. Je botte en touche après 22 mois de combat. Je signe un traité : j’ai eu peur de ne pas savoir jusqu’où aller. Maintenant que je viens de recevoir cette sympathique lettre de l’ordre, j’ai conscience de m’être probablement trop vite arrêté et suis dans l’expectative, mais je ne suis pas une joueuse de poker.

Vous doutez bien que c’est sous la froide menace déterminée [du responsable de la DREIF (maître d'ouvrage) le fameux affable Étienne Dereu de l'article] d’une démolition latente et un refus total et irrévocable d’y incorporer un élément transparent; que je n’ai eu d’autre choix que d’accepter in extrémiste la 2èmevariante proposée, de « liaison inter-écrans » dont vous connaissez les points critiques.

Et je ne parle même pas -le journal de même-  de l'abandon de la reconstruction du deuxième signal, ni de l’obtention comme pis aller d’une préparation du sous-sol permettant une reconstruction future de celui-ci. (Il eu été de la moindre des corrections de reconstruire la partie de la construction qui a été démolie, mais la correction fait-elle partie de la tenue de nos édiles ? Note admi)


J’espère au moins que cet article aura pour effet de rendre les riverains vigilants et pourquoi pas relancera la polémique sur cette transparence* non obtenue; qui est vitale - pour l’esthétisme du mur certes- ,mais bien plus pour les riverains qui seront incarcérés. Derrière une ligne d'horizon à 2m 50, de haut situé à moins de 30 mètres, le long de cette partie de rue de la Fraternité.

Et que le maître d’ouvrage se sentira devoir agir civiquement sic ! .

Je suis condamné. Avec des rapports de forces en perspective, à continuer d'être pugnace afin au minimum les convaincre de réhabiliter le mur qui n’a pas été entretenu depuis sa création il y a 18 ans et qui a besoin d’un lifting. Et obtenir que la liaison en gestation ne porte pas atteinte à l’intégrité de la structure du premier module du mur; avant de pouvoir enfin me remettre à mon propre travail.

Je compte sur vous tous mes Amis (e)s et soutiens, pour faire preuve de vigilance active. Il ne vous est d’ailleurs pas interdit éventuellement de protester et de relancer la polémique en élevant le débat. Médiatique en particulier auprès du Parisien 93, etc., etc.

Mais je ne veux pas rester sur cette dernière phrase qui peut donner l’impression que je veux vous instrumentaliser

Merci encore mes chers (es) soutiens, car c’est grâce à votre solidarité soulignée dans cet article (une bonne chose!) que j’ai réussi à obtenir (nonobstant la défense de qualité de l'environnement des habitants) la survie des 3/4 de ce mur qui bien qu'amoindri restera le « manifeste appliqué de Garry » alors qu'il aurait été si facile pour le bénéfice de tous d'en transcender la fonction

Merci infiniment

Cordialement votre obligée

Simone Faïf


* Pour ce qui est des panneaux transparents, il en existe une nouvelle génération antitag, incassable et inrayables que l'on peut isoler par un talus de plantes dissuasives de sécurisation (épineux et ronces)


Simone Faïf

@ :   faif@orange.fr

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires