Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 06:45


 

Pas-content-2.jpg

Site de l'usine (Vient de citom93 fr)

Le 5 avril 2012, il a été signé un contrat qui nous donne le ton de ce qu'il ce passe sur le site de l'usine de méthanisation, voici ce que l'on peut lire sur le site bourselci :

 

Urbaser Environnement représentée par son Directeur général Claude Saint-Joly et par son Directeur de projet Christian Gavalda et le groupement Eiffage TP/ Solétanche représenté par son Directeur général délégué, Philippe Seitz, ont signé, ce 5 avril 2012, un contrat de sous-traitance qui confie à Eiffage TP/Solétanche la réalisation de l'ensemble du génie civil du futur centre multifilière de traitement des déchets ménagers du SYCTOM de l'Agglomération Parisienne, à Romainville et Bobigny.

Le contrat qui comprend les travaux préparatoires, les terrassements, les fondations, le VRD, et le gros œuvre, s'élève à 61,6 millions d'euros. Les travaux débuteront dès réception de l'ordre de service du SYCTOM de l'Agglomération Parisienne.

Claude Saint-Joly et Philippe Seitz se sont félicités mutuellement de cette collaboration.

Urbaser Environnement

Bertrand Hyllaire, 04 67 99 41 08

b.hyllaire@urbaserenvironnement.fr

– – – –



Eh oui, malgré toute l'agitation qu'il y a eu, le dossier continue d'avancer de plus belle ! Rien ne l’arrête !

Qui va croire aux belles paroles des responsables et élus qui nous ont donné des engagements du genre : moratoire de 6 mois ou, rien ne serait fait avant les élections (là, il c'est fait huer) !

Avons-nous eu le baissé de Judas ?

Voilà encore un bel exemple qui démontre la confiance qu'il faut avoir envers eux, elle est plus qu'au ras des Pâquerettes ! Bien sûr, ils ne manqueront pas de nous dire qu'ils n'y puissent rien, que le dossier est en cour, etc.

Lisez bien le dernier paragraphe, il y est écrit :

les travaux débuteront dès réception de l'ordre de service du Syctom de l'agglomération Parisienne.

Et, en dessous :

le nom de responsable d'Urbaser et d'Eiffage qui :

se sont félicités mutuellement de cette collaboration.



Alors ? Content de s'être fait mettre en beauté ?

Qui va croire que le Syctom va reporter l'ordre de service ? Il y a trop d'argent en jeu.

Et tout ça, nous le devons à qui ?

Qui a demandé (à même souhaiter) à ce que cette usine vienne s'installer à Romainville ?

Merci QUI ?

Ne l'oublier pas lorsque vous aurez à mettre un bulletin dans l'urne, même si elle n'est QUE suppléante, elle pourrait très bien être députée SI... et là, il n'y a pas d'accord sur le non-cumul de sa part puisque simple sympathisante !

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

V

Bonjour Maurice,


C'était prévisible et croire que les élus et affairistes de tous poils allaient renoncer aussi facilement......Un référé suspensif serait sans doute plus efficace que toutes ces illusoires
promesses mirobolentes.


Joyeuses pâques quand même!
Répondre
M


Lors de la réunion du 1er février, nous le leur avions dit qu'ils se moquaient de nous !


Ils se sont fait huer plusieurs fois, et presque tous. Peut de temps après, dans un article, j'ai fais la remarque qu'il y avait beaucoup d'argent en jeu, et qu'il serait surprenant que le
chantier s’arrête, j'ai, HÉLAS, eu raison ! 


Comment a-t-on pu demander à ce que cette usine vienne s'installer à Romainville sans savoir ce qu'il risquait de se passer ?! 


 


Merci, idem 


 



A

Une bien curieuse manière de respecter la parole donnée, devant plus de 700 citoyens réunis à Romainville, sur un moratoire de 6 mois. Par cet accord de sous traitance, nous constatons que leur
priorité ce sont leurs profits.


"Ils ne se servent de la pensée que pour autoriser leurs injustices et n'emploient les paroles que pour déguiser leurs pensées. Voltaire
Répondre
M


Eh oui, comme le disent certains politiques :


il n'y a que les imbéciles qui croient à mes promesses ! 


De tous les côtés, cela a été dit même avec certaines variantes comme :


les temps ont changé (que nous a dit le compagnon de not'bon maire au sujet du foyer Kérautret)