Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 20:48

 

Photo4848.jpg   Photo4849.jpg

 

Avez-vous regardé avec un peu d'attention l'avenue Rosenfeld en ce moment ?

Si oui, vous avez pu constater que presque tous les arbres avaient été tronçonnés ! PRESQUE TOUS, alors que d'après le journal « Le Parisien » du 14 juillet il ne devait pas y en avoir 10 et 14 replantés. Cela fait environ 25 arbres de tronçonnés !! une très grosse différence. Le mode de calcul n'est vraiment pas le même entre les élus et les Romainvillois !

Comment pourrait-on y croire lorsque dans l'article il est dit que plus d'arbres seront replantés que d'arbres abattus ET qu'il y aura plus de places de stationnement ? Plus d'arbres et plus de places pour stationner ? L'avenue est agrandie ? Quelqu'un va tirer dessus pour qu'elle soit plus longue ?

Allez-y, il y a besoin de bras.

Qui des deux dit la vérité ? La journaliste (celle qui a fait l'article du début décembre 2009 sur la réunion du ramassage pneumatique... voir l'article sur ce blogue) OU les services municipaux ? Il est vrai que dans l'article il est écrit « promet-on », et comme chacun le sait, les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

 

Encore un bel exemple des engagements et de la réalité !

 

À suivre, bien sûr.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> <br /> Maurice,<br /> <br /> <br /> Vous me demandez (dans un courrier que vous m'adressez aujourd'hui) si j'ai entendu parler d'une possible réglementation qui interdirait l'abattage des arbres sur la voie publique si ceux-ci ne<br /> présentent pas de danger. Un reportage de France3-sud en aurait parlé récemment.<br /> <br /> <br /> Je viens de faire un tour sur le blog de François Delbosc, et voici l'article qu'il publie aujourd'hui :<br /> <br /> <br /> http://modem-romainville.blogspot.com/2010/09/destruction-darbres.html<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Peut-être France 3 s'est-il fait l'écho de cette plainte contre l'abattage des arbres de la place Bellecour à Lyon.<br /> <br /> <br /> Grâce à l'information transmise par François Delbosc, nous apprenons l'existence de cet article 322 du code pénal. Voici un lien Internet vers cet article :<br /> <br /> <br /> http://www.lexinter.net/Legislation2/destruction_des_biens.htm<br /> <br /> <br /> Cet article permet de définir une peine contre "la destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui", notamment "lorsque le bien détruit, dégradé ou détérioré est<br /> destiné à l'utilité ou à la décoration publiques et appartient à une personne publique ou chargée d'une mission de service publique."<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Le Comité des habitants de la rue Rosenfeld auraient avantage à s'intéresser à la suite donnée à cette plainte car cela pourrait en effet créer une jurisprudence à opposer à la maire de<br /> Romainville pour "destruction d'un bien appartenant à une personne publique et destiné à l'utilité et à la décoration publiques".<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Merci à François Delbosc pour ce renseignement.  C'est un bon exemple de la synergie qui peut se mettre en place entre les différents blogs romainvillois.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Nous avons eu (François et moi) la même source d'information téléphonique, merci à lui de continuer à nous informer et de nous lire. <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Maurice,<br /> <br /> <br /> Il ne s'agit pas de devenir plus distant par rapport aux commentaires, pour moi ne changez rien. Après tout, se faire traiter d'âne est une insulte vous aviez raison.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je suis heureux que vous reparliez de la médiathèque, symbole d'une centralisation culturelle bien dans le goût de l'époque (le temps n'est-il pas au regroupements industriels, à l'oligopole<br /> culturel, aux "économies d'échelle" comme ils disent ?). Je me rappelle d'un temps où les maires étaient à l'écoute de leurs administrés et ne suivaient pas gentiment les ordres des<br /> multinationales du BTP, un temps où deux où trois maisons de villes préemptées pouvaient servir de relais à une bibliothèque principale qui devenait trop petite, pour une meilleure diffusion de<br /> la culture dans l'ensemble de la ville. Je ne sais pas quel nom aura la médiathèque de Romainville, mais si cela ne tenait qu'à moi je l'appellerais Culture-Park (ce franglais de cuisine lui<br /> irait à merveille !).<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Vous évoquez aussi les arbres abattus à côté de l'église. J'étais venu les voir tomber et je bouillais de rage. J'étais venu aussi quelque temps plus tôt voir démolir sans état d'âme le petit<br /> pavillon d'entrée du château. C'était une bicoque me dira-t-on ...Je répondrai qu'une maison faite de pierres de taille, de briques, de poutres en chêne, recouverte d'ardoises solides,<br /> régulièrement entretenue et où les huisseries sont en bon état ne peut pas se faire appeler "bicoque". Non, c'était bien un beau petit pavillon ancien qui a été détruit sous mes yeux à coups de<br /> pelleteuse, un morceau de patrimoine de Romainville, mille fois plus beau et plus solide que les horreurs préfabriquées qui ont été ajoutées au bâtiment de la mairie. Il aurait pu devenir un<br /> guichet d'accueil où un bureau de gardiennage du futur jardin. Oui Maurice, comme vous dites "il y avait sûrement moyen de redessiner ce square sans faire ce saccage !" ...mais Attila est passé<br /> par là.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> ---------------<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Puisque vous me le demandez, voici le courrier que j'ai envoyé le 30 août dernier à un des membres du Comité de la rue Rosenfeld. Je ne fais pas suivre la réponse ne sachant pas si j'ai<br /> autorisation de le faire (celle-ci tenait en deux lignes où il accusait réception de ma lettre).<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> ---------------<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Lors de notre rencontre (vendredi dernier ?), je vous avais proposé  <br /> <br /> <br /> de vous faire suivre les liens vers deux blogs qui ont évoqué les  <br /> <br /> <br /> événements de la rue Rosenfeld.<br /> <br /> <br /> Vous y retrouverez le texte (remanié) des courriers que je vous avais  <br /> <br /> <br /> transmis, car c'était pour moi la façon la plus simple de résumer mon  <br /> <br /> <br /> sentiment sur le sujet.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je vous ajoute deux autres liens vers des blogs romainvillois ; l'un  <br /> <br /> <br /> s'affiche MoDem, l'autre PC.<br /> <br /> <br /> Vous comprendrez l'intérêt que je trouve à utiliser l'outil  <br /> <br /> <br /> "Internet" en feuilletant les différentes pages de ces blogs. Des  <br /> <br /> <br /> dizaines de problèmes liés à la gestion de notre ville y sont  <br /> <br /> <br /> abordés, et des paroles s'échangent par delà les clivages politiques  <br /> <br /> <br /> (j'ai pu remarquer par exemple que les proses des uns et des autres  <br /> <br /> <br /> ne sont nulle part interdites, et qu'un texte du blog de François  <br /> <br /> <br /> Delbosc (MoDem) peut être relayé par le blog de Bruno Bellegarde, par  <br /> <br /> <br /> celui de Maurice Puault ou par celui des "Communistes de  <br /> <br /> <br /> Romainville"). Les commentaires y prennent naturellement leur place,  <br /> <br /> <br /> à égale importance des "billets" hôtes.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ces lieux sont importants pour que les citoyens trouvent une parole.  <br /> <br /> <br /> Je dis "trouve" car je me souviens des théories de Marshall McLuhan  <br /> <br /> <br /> qui énonçaient que "le média EST le message". Internet fabrique en  <br /> <br /> <br /> quelque sorte une parole qui n'existait pas auparavant (comme le  <br /> <br /> <br /> "Café du Commerce" avait fabriqué la sienne !). Il est nécessaire  <br /> <br /> <br /> d'aider à faire sortir cette parole. C'est une des raisons pour  <br /> <br /> <br /> lesquelles je vous disait que votre blog également doit y participer.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Voici ces quatre blogs :<br /> <br /> <br /> <br /> http://lesgrands-champs.over-blog.com/<br /> <br /> <br /> http://93230romainville.canalblog.com/<br /> <br /> <br /> http://modem-romainville.blogspot.com/<br /> <br /> <br /> http://rassembleurs.blogspot.com/<br /> <br /> <br /> Face à des élus oublieux des citoyens (vous avez pu constater que  <br /> <br /> <br /> c'est bien le cas de notre maire), il ne faut jamais baisser les  <br /> <br /> <br /> bras ; la défense de la démocratie est l'enjeu. Il faut sortir  <br /> <br /> <br /> résolument du "calendrier" qu'ils nous opposent. Les citoyens doivent  <br /> <br /> <br /> rester maîtres de leur destin.<br /> <br /> <br /> Peut-être que vous vous questionnez, Nicolas, sur mon activisme. Il &<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> La médiathèque est le boulet du moment et son inauguration n'est pas prévue pour demain ! Avec le ramassage pneumatique, pour qui heureusement la construction est à l'arrêt par le fait que<br /> les factures « semblent » ne plus être payées, enfin pas si heureux que ça puisque c'est les Romainvillois qui paient. Mais ce n'est qu'une paille, une grosse il est vrai, de 13<br /> millions d'€, pour une ville de 24 000 habitants et peut-être le 1/3 de contribuables imposables... et ce n'est pas sûr du tout.<br /> <br /> <br /> Le petit pavillon à l'entrée du château était celui du gardien et en bon état puisqu'il y avait dedans une association d'aides à la réhabilitation des maisons et immeubles qui tenait ses<br /> permanences. Le seul en bon état et c'est lui qui est mis à bas ! Chercher l'erreur !! (cette association a après été à la place de la librairie pluies Carnot, devenues maintenant le<br /> poste de police municipale)<br /> <br /> <br /> Pour le « château », vu son état je ne donne pas cher de sa peau. <br /> <br /> <br /> Merci d'avoir mis en commentaire cet échange avec Nicolas au moins, la libre parole fait son chemin, même si celui-ci est parfois tortueux et plein d'embûches. Peu importe, ouvrons les yeux et ne<br /> nous taisons pas ! Pensez au sous-titre de mon blogue : Mettons le doigt là où ça fait mal ! J'ajoute : en appuyant bien fort. <br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Maurice,<br /> <br /> <br /> Je pense que le commentaire de Bernard m'était plus particulièrement destiné. Après tout, c'est moi qui ai voulu amener le Comité des habitants de la rue Rosenfeld à réagir ! Je viens d'ailleurs<br /> d'échanger dernièrement quelques mots avec Nicolas, un des membres parmi les plus actifs, lors d'une rencontre que j'ai provoquée, sur le trottoir de la rue Rosenfeld, échange que j'ai<br /> approfondis par courriel (j'en livre copie à qui veut, car il n'y a rien de confidentiel dedans, ni de ma part, ni de la sienne, et la bagarre pour la défense de la démocratie locale doit se<br /> faire au grand jour).<br /> <br /> <br /> Il est vrai que le blog "Plus belle la rue Rosenfeld" étant atone et aphone de façon chronique (contrairement au vôtre Maurice !), je ne pouvais pas présumer des actions que compterait mener le<br /> Comité de façon urgente (les travaux avancent, avancent, avancent ...bientôt le point de non-retour). Ceci dit, après information auprès d'un des membres ...je n'en sais pas plus (ha ha).<br /> <br /> <br /> Peut-être ai-je utilisé des mots sévères en supposant que les habitants manquaient de pugnacité et que leur lutte pourrait n'être qu'une posture. Je m'en excuse auprès d'eux ; j'aurais dû<br /> préférer d'autres arguments.<br /> <br /> <br /> Bernard nous a d'ailleurs montré qu'il ne manquait pas de pugnacité, mais, vous avez raison Maurice, il ne nous a pas encore apporté la preuve qu'il avait des arguments à opposer.<br /> <br /> <br /> (si je peux me permettre Maurice : il n'a pas non plus proféré d'insultes)<br /> <br /> <br /> ---------------<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bernard,<br /> <br /> <br /> Reconnaissez que votre recadrage était un peu court.<br /> <br /> <br /> Allez, on efface tout, sans rancune ! Dites-nous votre sentiment sur le sujet...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> il est vrai que j'ai pris l'expression « dire des âneries » pour moi, dont acte que cela ne m'était pas destiné, mais je pense que « dire des âneries » laisse entendre que<br /> l'on est un âne, et cela n'est pas particulièrement une qualité de mon point de vue ; bien que les ânes ne soient pas du tout sots et beaucoup d'humains devraient prendre exemple sur eux.<br /> <br /> <br /> Peut-être est-ce de ma part être un peu trop vif ? Ba, chacun est différent de son voisin et c'est tant mieux. Je vais essayer d'être plus distant par rapport aux commentaires. (essayer...)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Les travaux avancent et je pense que le point de non-retour est atteint depuis que la maire à fait commencer les travaux, car elle n'est pas de ses personnes qui reviennent sur ce qu'elle a<br /> décidé quelque soit ses décisions, bonnes ou mauvaises aux yeux des Romainvillois ! Droit dans le mur debout sur la pédale d'accélérateur et tant pis pour ceux qui sont devant. (Nous en<br /> l'occurrence en tant que citoyens vivant sur les lieux concernés et contribuables. C'est dans le genre : je suis élue et je fait ce que je veut en tant que maire, elle nous l'a bien fait<br /> savoir [sentir] lorsqu'il y a eu une commission de faite pour donner un nom à la médiathèque [la réfection des rues en est aussi de bels exemples], qui n'est toujours pas ouverte et l'ancienne<br /> fermée ! Encore un bel exemple de coordination)<br /> <br /> <br /> Les arbres n'étaient pas malades pour la plupart, peu l'étaient en fait ; j'ai fait des photos des souches de ceux qui l'étaient et il y en a peu. Mais souvenons-nous de ce qu'il c'est passé<br /> entre la mairie et l'église, TOUS les arbres ont été tronçonnés alors que là aussi ils n'étaient pas malades, pourquoi enlever des arbres pour en replanter presque aux mêmes endroits ? Le<br /> besoin de faire plaisir à des entreprises ou architectes ? Il va falloir attendre une dizaine d'années pour avoir ceux-ci donnant autant de confort que ceux qui ont été enlevés, il y avait<br /> sûrement moyen de redessiner ce square sans faire ce saccage !<br /> <br /> <br /> La question se pose réellement du pourquoi de cette attitude.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Faites-nous profiter de la conversation que vous avez eue lors de la rencontre que vous avez provoquée avec Nicolas, cela fera connaître aux Romainvillois que tous ne sont pas dans la claque<br /> municipale OU n'osant pas de crainte de retomber négative pour eux et leurs familles ; c'est très sérieux ce que j'écris, des personnes m'ont tenu de tels propos :<br /> <br /> <br /> je ne veux pas avoir d'ennuis, alors je préfère ne rien dire, car de toute façon cela ne servira à rien !<br /> <br /> <br /> Et n'est-ce pas le but recherché ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> À bientôt.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> vous devriez vous renseigner avant de dire des aneries à propos des habitants de l'avenue rosenfeld<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Quelles âneries ? <br /> <br /> <br /> Si vous « prétendez » qu'il y a eu des âneries, précisez-les au lieu de lancer des insultes sans précisions !<br /> <br /> <br /> À moins que vous ne fassiez comme beaucoup : dénigrer sans préciser !<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> <br /> C'est étonnant Maurice, nous voici tous les deux à échanger ici autour du sujet de la rue Rosenfeld, alors que toujours aucune parole ne filtre de la part des habitants de la rue elle-même. Ni<br /> ici, ni sur les blogs de Bruno Bellegarde, de François Delbosc, ou sur celui du Comité "Plus belle la rue Rosenfeld".<br /> <br /> <br /> Je repense à ce que vous écriviez il y a quelques années à propos de votre comité de quartier. Sur près de 6000 habitants, vous aviez trouvé une quinzaine de présents !<br /> <br /> <br /> Que peut-on faire pour que la vie d'un quartier devienne un sujet plus important que le programme du soir à la télévision, ou que l'attrape-nigauds de la présidentielle de 2012 ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Concernant la rue Rosenfeld, il ne s'agit pas bien sûr de faire le bonheur des autres à leur place, mais si les habitants de la rue Rosenfeld veulent du soutien, ils n'ont qu'à le dire. Je<br /> connais beaucoup de romainvillois prêts à se placer à leurs côtés.<br /> <br /> <br /> Par contre, si ils veulent laisser tranquillement se faire le projet de madame-la-vice-présidente-du-conseil-général, qu'ils arrêtent de prendre des postures de rebelles et qu'ils arrêtent de<br /> nous faire croire qu'ils sont "en lutte" !<br /> <br /> <br /> Et qu'ils ne viennent plus jamais se plaindre du bruit des voitures (qui n'aura plus de solide barrière végétale), de la chaleur estivale du côté des numéros impairs (les suspensions florales ne<br /> font pas d'ombre sur les trottoirs et dans les appartements), ou encore de la morosité des hivers, quand les formidables ramures des vieux arbres disparus seront remplacées par des potences<br /> grisâtres sans fleurs (l'arbre devant chez moi est maintenant remplacé par "ça" six mois sur douze), et que les centaines de poteaux matérialiseront leur "parc à piétons" autorisé.<br /> <br /> <br /> Si les habitants de la rue Rosenfeld veulent habiter un endroit Corinne-Vallsisée façon Blanche-Neige, je promets de ne plus me mêler du triste destin de cette rue sacrifiée.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonjour Jean-Luc,<br /> <br /> <br /> Il est vrai que les réunions du comité de quartier des grands champs n'ont jamais eu beaucoup de public ! Peut-être que les sujets des réunions ne les intéressés pas, car pour certaines il y<br /> a eu foule par exemple : le foyer Kérautret ou le centre Croisat était plus que plein, il n'y avait pas assez de places ! Mais pour le résultat que l'on constate actuellement, le foyer<br /> a été vendu à un promoteur qui y a construit « l'orée des sentes », un article est à lire sur le blogue. Peut-être avons-nous aussi fait des erreurs au sein du comité.<br /> <br /> <br /> Pour ce qui est des conseils de quartiers et de leurs disparitions, nous en avons discuté en MP !<br /> <br /> <br /> Il est vrai que les riverains de l'avenue Rosenfeld ont fait des pieds et des mains pour alerter les Romainvillois de ce qu'il cette passe dans l'avenue ou ils habitent, et, maintenant que les<br /> travaux n’ont commencé... puf, plus rien ! Peut-être aiment-ils blanche-neige et les 7 nains ? Mais qui seraient les nains ?<br /> <br /> <br /> Ils (les riverains) agissent comme si les bras qui les animaient leurs sons tombés ; et n'est-ce pas là-dessus que la maire et son équipe comptent ? La lassitude et le sentiment de ne<br /> pouvoir rien faire, bel exemple qui devrait être pris par les « réfléchisseurs » de service pour donner à réfléchir (mot inventé pour la circonstance).<br /> <br /> <br /> Je vais publier les projets pour l'avenue Rosenfeld, comme ça les Romainvillois sauront ce qu'il en ait réellement et non ce que certains parmi les élus (et la claque municipale) disent.<br /> <br /> <br /> Cela me va très bien de faire des échanges d'avis par l'intermédiaire des commentaires, cela permet à tous ceux qui vienne me lire (et vous lire, je ne l'oublie pas) de connaître un peu mieux ce<br /> qu'il cette passe. Et j'en suis d'ailleurs sûr, car des Romainvillois m'en parlent.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />