Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 05:10

 

NOUS PUBLIONS CE TEXTE QUE NOUS A FAIT PARVENIR L'ASSOCIATION ROMAINVILLOISE DE DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT (ARDE)

 

SCANDALEUX !

 

POMPE À ORDURES (PEU) ET POMPE À FRIC

(BEAUCOUP)

 



Est Ensemble a demandé une étude sur le fonctionnement de la pompe à ordures de Romainville. Nous avons pu nous en procurer le résultat et le moins qu'on puisse dire est qu'il est édifiant :

 

·       Tout d'abord, on nous informe que, contrairement aux prévisions de Véolia, 33% de la production de déchets des cités concernées ne sont pas collectés par le réseau. Ceci était prévisible, et nous l’avions prévu, puisque la pompe de Grenoble (installée en 1968 pour les J.O. d’hiver) avait des performances identiques, et même un peu meilleures, car le réseau était directement connecté sur les vide-ordures des appartements.

·       Le prix : au lieu des 180 euros la tonne d’ordures comme initialement prévu, Véolia a facturé 325 euros la tonne, soit presque le double. À ceci, il faut ajouter le coût de la collecte des 33% qui se retrouvent sur le trottoir !!!

·       Et le pompon, c’est qu’en 2012, aucune benne de collecte sélective n’a été valorisée. C'est-à-dire que tout le contenu des bennes jaunes est directement acheminé vers les incinérateurs ou la décharge !

Nous avions donc raison en contestant dès l'origine ce projet inutile, onéreux (rappelons que l’investissement initial a dépassé les 10 millions d’euros) et anti écologique.

 


Pour les promoteurs du projet, c'est l'échec, pour les contribuables de Romainville et d'Est Ensemble, c'est … les chèques !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires