Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 06:43

 

 

 

Père François

 

 

 

 

 

Bonne année, madame la maire Valls.

 

 

On aimerait s’intéresser à la politique nationale, mais ce n’est pas facile.

On voit en effet un brave Président de la République, personnage replet aux cheveux teints, qui ne sait pas parler en public et s’acharne à prendre des engagements qu’il est incapable de tenir (passer en dessous des 3% de déficit public en un an, soit en mai 2013, inverser la courbe du chômage dans le même délai). 1

Ce n’est pas le mauvais bougre et tout autre que lui ne ferait sans doute  pas mieux, mais tout autre que lui aurait la sagesse de rester dans le vague quant aux buts poursuivis et aux délais nécessaires (pensez à Mitterrand, par exemple). 2

Je répète que notre Président est un « honnête homme », mais il donne l’impression d’être une « erreur de casting » permanente. 3

Le pire est atteint lorsqu’il se mêle de faire de petites plaisanteries pas très fines, qui tombent généralement à plat.

Le pire aussi est atteint quand il se mêle de « détails » qui ne se situent vraiment pas à son niveau, telles l’affaire de la petite Roumaine renvoyée dans son pays (je vous parie qu’elle est revenue et qu’on fait semblant de ne pas la voir …) ou celle de ce pauvre humoriste ( ??) raciste qui va bénéficier de la publicité que lui font le Président et son ministre de l’Intérieur (lequel joue encore une fois du flageolet avec ses effets d’annonce, alors qu’on sait bien que n’importe quel maire a le pouvoir d’interdire un spectacle s’il estime qu’il met en cause l’ordre public). 4

Bref, comme il n’y a rien à voir en haut lieu, on est bien obligé de revenir au plan local.

Je préfère donc saisir l’occasion pour présenter mes vœux à la maire Valls, car je pense que je n’aurai pas l’occasion de le faire au Palais des fêtes. 5

Je suppose en effet que, puisque, ainsi qu’on nous le rabâche depuis quelques mois, la majorité se doit de respecter une extrême réserve avant les élections qui approchent, le pot annuel offert avec notre pognon aux gens bien en cours, pot au cours duquel, l’an dernier, on a fait intervenir diverses personnes qui se félicitaient toutes d’être venues vivre et travailler chez nous, sous la tutelle bienveillante d’un premier magistrat municipal comme on en fait peu, ce pot donc, qui s ‘apparente à une opération de propagande n’aura pas lieu, ce dont je me félicite pour les finances locales. 6

 

Sans doute savez-vous, madame la maire Valls, que nous allons entrer en période électorale.

De même n’ignorez-vous pas qu’il est d’usage qu’un élu, en fin de mandat, présente le bilan de son action, surtout s’il se représente à leurs suffrages.

Je vous connais ; après avoir fait de nombreuses références à notre Président, qui est au plus haut dans les sondages, vous allez nous faire des discours aussi vagues que beaux, en vous gardant d’entrer dans le vif du sujet.

Mon petit « propos » a pour but de vous aider à entrer dans le concret (au lieu de nous ressortir les niaiseries sur la « prospérité partagée », le « développement durable » et autres fariboles ). 7

Il sera court, car je veux garder des munitions pour les semaines qui viennent.

Souvenez-vous.

En 2008, un de vos arguments massue était l’arrivée imminente du métro

Vous agitiez même cet argument aux nombreux promoteurs immobiliers à qui vous avez livré notre pauvre « village ».

Naturellement, nous n’avons rien vu venir (TU n'as rien vu venir, la gentrification de Romainville

est dénonce depuis plusieurs années) et cela ne semble pas vous gêner.

Même, vous allez sans doute nous servir la même plaisanterie, puisque, comme dit l’autre, « les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ».

En fait, vous finirez bien par avoir raison, et ce putain de métro finira bien par arriver… quand toutes les autres banlieues auront été servies. 8

J’ajoute que vous n’avez rien à voir dans cette histoire de métro qui est du ressort de la Région.

Pour le reste, quel est votre bilan ?

Je mets à part la rénovation de la cité Cachin, dont j’ai déjà dit qu’elle constituait plutôt une réussite. 9

Autrement, vous avez cumulé les erreurs et vous êtes acharnée à abîmer notre cadre de vie.

Si Romainville est hérissée de grues, c’est que vous l’avez livrée (je viens de le dire) aux promoteurs, sans aucune notion d’esthétique urbaine.

Ces mêmes promoteurs ont, dîtes-vous, promis de faire des prix doux. 10

Vous plaisantez, j’espère, et, de toute façon, vous n’ignorez pas que les prix seront libres à la revente et à la location.

Vous faites perdre à Romainville, sans même vous en rendre compte, son caractère de village, et les constructions que vous initiez vous même sont sans charme et sans beauté.

Bienheureusement, une association de riverains (l’ASVR) est parvenue à vous empêcher de saccager le centre historique de la ville, avec votre abominable « Grand Ségur », dont vous vous êtes acharnée à maintenir le projet malgré l’opposition de l’Architecte des Bâtiments de France. 11

Côté économique, vous avez présidé au départ des dernières entreprises de la ville, le dernier en date étant celui du centre de production chimique du médicament qui vient d’entraîner la suppression de 214 emplois.

Un de mes amis m’affirme que c’est là une politique voulue, les communes voisines, surindustrialisées ayant besoin de loger leurs cadres. 12

Le malheur veut que, pour rester un tissu vivant, une ville doit être un mélange de tout : les âges, les activités économiques, que sais-je ?

Nous, nous en sommes à créer une entreprise de toilettage pour chiens et une autre de repassage de chemises. 13

Vous vous foutez vraiment du monde, mais nos concitoyens commencent à s’en rendre compte, malgré les torrents de sirop que votre magazine déverse sur eux chaque mois.

Mon « propos » risquant d’être trop long, je reviendrai plus tard sur le désastre de votre pompe à merde, sur votre ridicule tour maraîchère, si dispendieuse alors que la ville n’a même pas été capable de payer l’enterrement des câbles téléphoniques de l’avenue de Verdun qui pendouillent misérablement depuis quatre ans.

Je reviendrai aussi, longuement, sur l’usine de TMB-méthanisation dont vous avez sollicité la venue au Bas Pays, contre laquelle vous vous êtes ensuite élevée, pour finalement l’accepter si l’on adjoignait au « process » (ce mot que vous aimez temps) je ne sais quels enzymes gloutons.

Actuellement, après le gigantesque incendie qui a dévasté l’usine semblable de Fos-sur-Mer, vous vous taisez, manquant à l’obligation élémentaire d’un maire qui doit, avant tout, veiller à la sécurité et au bien-être de ses administrés.

Vraiment, votre bilan est éloquent …

Je souhaite réellement, quant à moi, que vous partiez. 14

Régulièrement, court dans Romainville, le bruit selon lequel, consciente de l’âge qui vous menace, votre concubin et vous, vous allez vous retirer à Perpignan.

Certains ajoutent même que vous auriez l’intention d’y ouvrir une librairie (je ne vois là qu’une manœuvre de diversion dont j’aimerais connaître l’origine).

Je vous en prie, ne vous gênez pas pour nous.

Partez …

 

Salut à tous .

 

François Le Cornec.

 

P.-S. Je mets la dernière main à un très long « propos » (me lira qui voudra), que j’espère non polémique, dans lequel j’essaierai de retracer la petite histoire politique locale de ces quinze dernières années.

Vous l’avez deviné : ma conclusion sera qu’on ne peut en aucun cas avoir été membre du « Comité Citoyen Romainvillois » pour rallier ensuite le « panache blanc » d’une femme qui incarne l’exact opposé des valeurs que prétendait défendre le « CCR ».

J’entends dire que quelques « citoyens » auraient accepté de figurer sur la liste du duo campionno-valsiste.

J’espère que ce n’est pas vrai.

Quoi qu’il en soit, c’est leur affaire, mais je me battrai comme un chien pour que les électeurs du CCR (presque 10% des exprimés en 2008) n’aillent pas accompagner dans la honte ceux qui avaient prétendu qu’ils allaient leur apprendre à « faire de la politique autrement ». 15

 

– – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

 

1)cheveux teints, on s'en fou ! Lorsqu'il parle, c'est comme il le faisait lorsqu'il s'adressait aux adhérents du PS, ensuite, il est tout surpris de ne pas être applaudi !

2) pas un mauvais bougre, peut-être, mais qui passe pour un neuneu vis-à-vis de politiques internationaux, il y a sur le net des photos de lui essayant de serrer la main de ses interlocuteurs qui, eux, ne le veulent pas.

3)ce n'est pas une erreur de casting, c'est un gros coup de pot que DSK est eu des ennuis.

4) ce qui est incroyable, c'est que le ministre de l’Intérieur cherche à interdire les spectacles de cet humoriste AVANT que des propos déplacés ne soient prononcés ! Interdire AVANT ! C'est de la censure !! il y a des lois, il faut qu'elles soient appliquées, rien d'autre ; qui sera visé après lui ? Qui va déplaire ?!

5) tu ne vas pas aller au repas gracieusement offert par la municipalité ? (et par non n'ot bon maire comme le disent des retraités)

6) il y en a qui vont être déçu, car c'est pour ses piques assiettes l'occasion de se goinfrer ! Il faut les voir s'installer devant le buffet pour être convaincus qu'ils ne sont venus que pour ça.

7) peut-être dira-t-elle comme elle l'a fait précédemment : je continuerais ce que j'ai commencé.

8) il n'est toujours pas prévu de station de métro à la place du marché !

9) n'oublions pas que la cité Cachin avait été refaite, les fenêtres avaient été changées par des doubles vitrages, le chauffage individuel au gaz installé, etc., détruire en partie une cité réhabilitée pour construire de nouveaux bâtiments, il faut le faire ! Qui parmi nous agirait de la sorte ?

10) Ptdr ! Comme si un promoteur avait des sentiments ! Ses sentiments sont dans son porte-monnaie.

11) provisoirement, provisoirement car le promoteur a fait appel et s'acharne contre les responsables de cette association.

12) il y a plus de 10 ans, le 3e élu disait : il faut qu'il y ait de nouveaux habitants aisés, que les cadres qui viennent travailler dans les entreprises romainvilloises restent habiter à Romainville. (il doit y en avoir de moins en moins puisqu'il y a de moins en moins d'entreprises)

13) comptons aussi les commerces qui ferment après avoir ouvert peu de mois, comme dans l'impasse à côté du prisunic.

14) avec toutes les casquettes qu'elle a sur la tête, elle aurait bien assez pour s'occuper !

15) dès qu'ils ont entendu : à table, et il y a du rabe ! Les convictions se sont envolées comme des feuilles mortes !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires