Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 19:29

 

 

Père François, propos du 25 11 2013

 

Père François

 

A quoi EE-LV sert-il ?

A pratiquement rien du point de vue de son impact sur la politique (locale), à strictement rien du point de la culture politique.

 

Je n’oserais pas être aussi sévère à l’égard de nos écolos anciens et nouveaux, encore que ce soit à peu près ce que je pense d’eux.

Non, la phrase que je cite (sans mettre de guillemets afin de créer la surprise), est de Daniel Cohn Bendit que je n’ai jamais trouvé aussi sympathique et sensé. 1

J’ai simplement remplacé le mot « gouvernemental », par « local ».

J’aurais pu aussi citer Noël Mamère, mais je ne veux pas accabler des gens qui n’ont apparemment pas pris conscience du vide barométrique dans lequel ils évoluent. 2

Méditatif devant mon clavier d’ordinateur, je me demande comment des gens que je sais intelligents, cultivés et dynamiques ont pu en arriver là. 3

Naturellement, il y a les indemnités qu’on leur verse ; ça crée des liens, mais je ne peux pas croire qu’on en arrive à décerveler des citoyens, et plus, des élus dont je connais et reconnais les qualités. 4

 

Je sais, on va me dire que la critique est aisée et que j’ignore ce que nos verts apportent comme sang nouveau à notre misérable municipalité. 5

D’abord, en ce qui me concerne, je ne suis pas payé et ne brigue aucun avantage.

Je sais d’autre part que, comme le disait le philosophe Alain (j’en ai déjà parlé) le citoyen se doit d’être « contre les pouvoirs » et je m’y emploie.

J’ajoute que si nos verts font quelque chose, ils le cachent bien. 6

 

A Paris, les écolos manifestent à chaque occasion leur identité propre ; ils s’apprêtent même, me dit-on, à présenter leur propre liste aux municipales.

 

A Romainville, c’est le désert.

 

Bien sûr, il y a les concerts de l’Arocafé, qui sont, me dit-on (des proches y assistent régulièrement) de grands succès. 7

Je n’ai rien contre (je ne veux plus y assister étant donné mon âge et surtout étant donné les personnes que je risque d’y rencontrer), mais si ces démonstrations ne s’accompagnent d’aucune action politique, elles s’apparentent aux jeux du cirque (panem et circenses), qui servaient, dans l’antiquité, à détourner les citoyens des problèmes sérieux qui pouvaient se poser à eux. 8

 

A nous, se posent actuellement quatre« sérieux problèmes » 9 sur lesquels les écolos auraient leur mot à dire et peut-être des solutions à proposer  :

 

A ) La création au bas pays d’une usine de méthanisation utilisant le procédé extrêmement dangereux dit TMB, qui cause à travers le monde de multiples incendies et explosions ;le Syctom et Urbaser ne semblent pas avoir renoncé à leur projet.

 

B) L’extension du système dit « pompe à merde » dont les résultats sont calamiteux.

 

C) La construction d’une « tour maraîchère », véritable gadget destiné à attirer l’attention sur notre pauvre maire.

 

D) La volonté d’édifier un affreux immeuble juste devant l’église de Brongniart, classée monument historique.

 

Sur ces quatre questions, les verts ont l’occasion de nous montrer qu’ils sont autre chose que des supplétifs de la maire Valls, simplement destinés à l’aider à « ratisser large » à l’occasion des prochaines municipales. 10

 

J’abrège car je vais rater mon train pour la Bretagne.

J’espère qu’à mon retour, nos écolos vous auront montré que je suis une « langue de vipère » et qu’ils auront retrouvé une dignité que je les accusais à tort d’avoir perdue. 11

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

– – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

1)nous sommes d'avoir un Daniel Cohn Bendit à Romainville ! En paroles, c'est plus – morne plaine –

2) Noël Mamère comme exemple de politique sensé ... il faut oser le faire.

3)aurai-tu besoin de demander un service ?

4)tu ne vas pas essayer de me faire croire que tu ne connais pas de cas à Romainville ?

5)un sang nouveau ? Où est-il se sang nouveau ? Dans le l'art du café qui c'est ouvert ?

6)es-tu regardé sous le tapis ? C'est là que l'on fait glisser toute la poussière qui gène !

7)étant donne qu'il est le seul dans son genre et que cela fait populo, beaucoup de la classe moyenne qui arrive à Romainville doit y aller pour essayer de se mélanger avec l'ouvrier, qui lui ne doit pas s'y reconnaître tant il y a d’écart avec ce qui se faisait autrefois dans les cafés buvettes de Romainville ; les anciens peuvent en témoigner.

8)je serai fort surpris qu'il n'y ait rie qui s'apparente à la campagne électorale pour les municipale, il faut bien qu'il y ait un retour gagnant de cette largesse de not'bon maire! QUI se souvient de telle aide sans espoir de retour ?!

9)pour le TMB c'est – silence radio sur toutes les fréquences ! Et l'incendie de Fos-sur-mer en rajoute une couche d'avertissement de dangerosité !

Ah, la pompe à merde... nous attendons toujours de voir la ville des Lilas se brancher dessus ! Malgré de nombreux courriels, je n'ai jamais reçu de réponse qu'en a savoir quand les Lilas se raccorderont dessus.

La tour maraîchère ... financé en parti par l'ANRU, l'ANRU n’est-il pas pour la rénovation urbaine ? Où est la rénovation dans une construction mégalo pour faire des cultures maraîchère ? C'est anti-écologique ! Là, que vont dire nos écolos de salon ?

Pour ce qui concerne la défiguration qui – devait – être construit devant l’église Saint Germain l'Auxerois, un grand pas a été franchit par la décision du tribunal de Montreuil-sous-Bois, souhaitons que celui de Bobigny fasse de même !

10)qu’ont-ils fait d'autre jusqu'à présent ? À part aux ordres sans piper mots sinon la porte s'ouvre toute grande, QU'ONT-ILS fait ? Les exemples sont nombreux où ils sont resté bouche cousue alors qu'il y avait à dire ne serait-ce que pour les massacres des arbres ; oh bien sur, le - ils étaient malades – est mit en avant, mais tout ceux qui sont aller regarder les souches ont vu qu'il n'en était rien ! Et puis, TOUS les arbres qui gênaient pour faire des travaux étaient malades ? Qui va croire ça ?!

11) tu peux partir tranquille ! Tu ne sera pas accueilli par des jets de fruits trop murs et œufs pourris à ton retour. Se sera plus ds embrassades pour te féliciter de ta clairvoyance.

Partager cet article
Repost0

commentaires