Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 19:23

 

Au Questionnaire de l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville du 3.2.14.

 

GENERALITES:

 

1. Pour nous, lintérêt général est dabord lintérêt humain, le développement humain

dans toutes ses potentialités. Cest pourquoi nous disons : « lhumain dabord ! »

qui est la devise du Front de gauche depuis 2012.

Lhumain dabord, ce sont des droits sociaux, démocratiques garantis, cest le droit de vivre sans insécurité économique et sociale, dans un bon climat de voisinage.

Ceci va à lencontre dun monde dominé par la financiarisation, le profit, le

gaspillage, et souvent encore, par des guerres ou des conflits de peuples (dont lorigine est généralementdue aux puissances coloniales ou économiques), des conflits religieux, des conflits basés sur lintolérance entre cultures, le racisme, les discriminations contre les femmes, les étrangers (ou supposés tels par la simple couleur de peau ou le lieu dhabitation).

Lintérêt général, cest aussi le respect de la nature, car lhumain et la nature ne font qu’un, alors que la croyance était pendant trop longtemps, que lhomme pouvait dominer les ressources sans limitation, que l’homme pouvait tout se permettre au nom de la toute puissance technique : gaspillages des ressources, destructions des agricultures vivrières populaires au profit de lagro-business, énergies polluantes, rejets atmosphériques menaçant la civilisation, non respect des espèces animales, des forêts, de la bio-diversité

Est-ce que cela se confond avec la représentation majoritaire ? Non, mais il faut bien définirce dont on parle. La conquête du suffrage universel, donc de la citoyenneté, du droit de donner son avis, et aussi dêtre représenté selon des opinions éclairées, est un très grand pas en avant de notre histoire (Révolution française, ou dautres évènements de même caractère ailleursdans le monde).

Pour la première fois : une personne est égale à une autre, cest légalité politique et citoyenne! Mais cela a mis beaucoup de temps des promesses à la réalité.

Les femmes en France ont eu le droit de vote 150 ans après la Révolution, et les étrangers, pourtant vivant et travaillant ici, payant des cotisations et des impôts, ny ont toujours pas droit. Dans le monde, beaucoup de peuples vivent encore sous des dictatures sans droits citoyens.

Mais il est vrai que la démocratie ne se résume pas au droit de voter, elle doit devenir plus riche, plus sociale, plus participative, plus complète. Construire des associations, agir syndicalement, communiquer avec ses voisins, créer du « commun », cest tout aussi fondamental.

 

Il faut les deux : une démocratie citoyenne où le dernier mot doit revenir au

- 2 -

 

 

suffrage universel - y compris par des référendum citoyens qui devraient être plus fréquents - et une démocratie de participation basée sur linitiative sociale et

associative. Sans les syndicats, les associations, notre démocratie serait très pauvre !

 

2. Le nombre de conseillers municipaux va de 7 pour les communes de moins

de 100 habitants jusquà 69 pour les communes de 300.000 habitants et plus.

Il est de 35 pour celles allant de 20.000 à 29.999 habitants et de 39 pour celles

allant de 30.000 à 49.999 habitants. Quant aux indemnités de maire, elles

sélèvent à 3421, 32 pour les communes comptant de 20.000 à 49.999 habitants.

Il est souvent fait état de la nécessité pour Romainville de franchir le seuil des

30.000 habitants. Dabord la chose nest pas aisée , car si les arrivées sont

nombreuses, les départs le sont aussi. Ainsi, en un an la population de Romainville

a augmenté de 1, 30% soit un peu plus de 300 habitants.

Quelles seraient les conséquences de ce passage à 30.000 habitants ?

Le nombre de conseillers municipaux passerait de 35 à 39. Les indemnités des

élu-e-s resteraient les mêmes.

Au plan financier les dotations de lÉtat progresseraient. Les ressources de la

commune augmenteraient avec la taxe foncière sur le bâti et la taxe dhabitation.

Mais ces quelques avantages ne sauraient masquer les inconvénients de ce passage

à30.000 habitants. Nous assisterions à une densification importante déjà en

marchecomme le montrentlesprojetsde la cité Gagarine etla ZAC de lhorloge.

Lesprit village de Romainville aurait vécu. Quant au plan financier, des besoins

nouveaux apparaitraient, notamment pour laccueil de la petite enfance etpour

lécole, alors que la situation dans ces domaines est déjà difficile.

 

3. Démocratie représentative et participative :

Nous souhaitons dabord agir pour que les élus soient davantage contrôlés :

¤droit dinterpellation des élus par les citoyens avec obligation de réponse,

¤audit budgétaire public,

¤auto-limitation des pouvoirs du maire.

Mais il est en effet nécessaire que la participation directe des citoyens soit

encouragée et organisée, par exemple par :

- Revitalisation des conseils de quartiers, avec éventuellement des moyens détudes pour des projets, avec des représentants ;

- Responsabilisation des élus sur leur quartier : ils et elles devront participer à

lanimation des conseils de quartiers et faire le lien avec les projets

municipaux, notamment en matière de logements, durbanisme, etc.

- Mise en débat en amont des projets municipaux, afin que la population puisse

sen saisir.

- Conseils municipaux de jeunes

 

4. Linformation en temps réel, avant les décisions, est évidemment essentielle à une

commune vivante, mobilisée, informée :

¤base de loisirs, projet dusines, développement économique, etc.

Cest le rôle des Conseils de quartiers et des élus « référents » par quartier.

- 3 -

5. L’auto-limitation des pouvoirs du maire se réaliseradans le mode de préparation en

amont des décisions du conseil municipal et même celles qui, légalement, relèvent

de ses pouvoirs sans autorisation préalable.

Ainsi, à Romainville, certains projets affichés par publicité n’ont jamais été

présentés et soumis devant le Conseil Municipal (par exemple la tour maraîchère,

avec des dépenses engagées pourdes cabinets détudes, et autresetc). Ce nest pas

tolérable dès lors que les dépenses sont effectuées avec largent des citoyens

oulargent public en général.

La démocratie communale, qui prend racine dans la Révolution française,

est un des derniers lieux où la souveraineté populaire peut encore se

faire entendre ; elle ne doit pas se muer en petite monarchie locale, comme cela a

tendance à devenir le cas en zone urbaine, système aggravé par la métropolisation

centralisée autour de « villes-capitales » en concurrence (Grand Paris, suppression

des départements).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofia Dauvergne - dans Élections municipales
commenter cet article

commentaires