Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 21:39

 

 

Prolongement ligne 11

 

 

À l'entrée du cinéma le Trianon, il y avait des plaquettes mises à disposition des participants. Plaquettes très luxueuses, pourquoi ce gêner puisque c'est nous, les contribuables qui payent.

 

Le 16 septembre vers 19 h 20, la réunion sur le prolongement de la ligne 11 à commencé avec les responsables de la RATP, STIF, la maire, etc. ils étaient 5 et animé par une personne (un garant) qui a très bien fait ce pour quoi il était là, monsieur Galant.

Il nous a présenté les personnes qui étaient assises sur l'estrade (5) et signalé qu'en bout de table il y a ceux qui signent les chèques.

La maire de Romainville ouvre la réunion en faisant de petits rappels de l'historique de ce prolongement réclamé depuis décembre 1900 par les municipalités romainvilloises successives.

Les travaux sont susceptibles de se faire en deux phases, une jusqu'à l'hôpital André Grégoire et ensuite une brève pause avant de poursuivre jusqu'à « Bois perrier » (Rosny 2), cela ferait un surcoût de 80 millions à cause de 2 ateliers qu'il faudrait construire, car l'atelier des Lilas ne serait plus utilisable. En cas d'un atelier intermédiaire pour 2 phases, il sera situé vers « la Boissière ».

Le prolongement de la ligne 11 coûtera 7,7 millions d'€ 2009, en clair cela va sûrement augmenter d'ici le commencement des travaux.

Dans le cas du tracé 1, la ligne ira directement de la station Hôpital au terminus Bois-Perrier.

Pour le tracé 2, il y aura un autre tracé qui ira vers le centre commercial Domus pour une station en plus et ensuite terminus Bois-Perrier. Les ateliers dans un cas comme dans l'autre seront au même endroit.

Il a été calculé que 11 % des utilisateurs seraient des automobilistes, cela fera moins de pollutions. (Là c'est vraiment des pronostiques pour la diminution des pollutions, car tout le monde le sait bien et les élus en font la remarque lorsque cela les arrange, lorsque la circulation devient plus fluide il y a de nouveaux automobilistes qui prennent la place de ceux qui ne viennent plus)

Les rames auront 5 wagons, actuellement il y en a 4. ce qui va demander à réorganiser les stations actuelles sur cette ligne 11.

 

Questions/Réponses :

Certains participants ne peuvent pas s'empêcher de parler d'eux lorsqu'ils ont le micro, un peu comme dans la blague : je l'ai j'en profite pour parler de moi. (bla-bla-bla)

Q : Il faudrait qu'il y ait concordances entre la construction du tram et le prolongement de la ligne 11. il faut réfléchir à la gestion des travaux.

Je voudrais qu'il n'y ait qu'une seule phase, car dans le cas de 2, ce n'est pas sûr que le prolongement aille jusqu'à Rosny 2 ! il y a déjà eu des exemples !

Il faudrait qu'il y ait aussi que des logements soit construits aux environs du prolongement de la ligne 11.

Ferez-vous une mise en service partielle au fur et à mesure de l'avancement des travaux de prolongement, par exemple ouverture de la station Pl. Carnot avant la fin des travaux ?

 

R : le projet est engagé au niveau du STIF. (??)

La construction ce fera en un seul bloc, en cas de 2 phases.

Il y a un planning prévisionnel, mais il peut se passer des choses comme des problèmes géologiques. (et cela risque d'arriver lorsque l'on connaît le sous-sol du tracé du métro)

Il y a une charte urbaine des transports. La crise du logement en ville pourra s'améliorer du fait de constructions de logements le long de ce prolongement et cela fera des villes plus agréables lors des aménagements-ville.

 

Q : Ce métro sera-t-il sur pneu ou sur fer ? Bla-bla-bla

La station « Domus/Londeau » aura-t-elle une accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ?

N'y aura-t-il pas conflit de projets entre le tram qui doit être prolongé depuis la gare de Noisy-le-Sec, l'arc express, etc.

R : Le métro sur pneu n'est plus la tendance, on sait contrôler le bruit suspendu, etc. (bref, le progrès est passé par là)

Oui, il sera conforme à la réglementation ! (à ce moment-là, le garant [la personne qui fait l'animation] demande des précisions) Il y aura un ascenseur et il est aussi prévu d'en installer dans les autres stations qui n'en ont pas sur la ligne 11, d'ailleurs toutes les stations seront mises aux normes et pour certaines cela va poser des problèmes comme pour la station Maire des Lilas ou l'installation d'un ascenseur pose problème.

La maire de Romainville nous fait une belle langue de bois dans ses réponses (noie le poisson sous un flot de paroles) il y a un plan de mobilisation dans sa globalité... (elle les énumère et comprend qui veut)

Il y aura une enquête d'utilité publique le 18 ou 24. Le projet pèse pour 1/3 dans les finances de la région.

 

Q : L'apport de ligne 11 est vitale pour la région, la région EST n'est pas desservie actuellement, il serait bien de tenir informer les habitants sur le déroulement et l'avancés des travaux de la ligne 11 ainsi que pour la base de loisirs, les habitants doivent jouer un rôle dans les travaux d'aménagements de leurs régions.

R : je suis un adjoint de Noisy-le-Sec et favorable au tracé 2... bla-bla-bla, il n'a rien de particulier à dire sur le prolongement de la ligne 11, mais il voulait parler dans le micro. (du moins c'est ce qu'il en ressort vu qu'il n'a pas apporté aucune précision)

 

Q : Les rames sur pneu ont été faites à cause de la dénivellation.

Le viaduc va causer des nuisances.

La ligne 4 va avoir des wagons plus utilisés, car cette ligne est revue pour ses wagons lors de réfection, pourquoi ne pas les utiliser ?

La ligne 14 est déjà acquise dans les projets, le prolongement de la ligne 11 à -t-il une chance de se faire ? Y aura-t-il assez d'argent ?

Quel sera le prix du ticket pour aller jusqu'à Rosny/bois Perrier ?

Quel sera le surcoût pour le viaduc ? (se surcoût a été évoqué lors de la présentation, tout est-il compris de la part des participants ?)

Quelle serait la profondeur de la station « Domus » si elle était dans un tunnel ?

Ce n'est pas parce que c'est un quartier d'ouvriers qu'il ne faut pas construire comme si c'était dans des quartiers aisés !

Le tram va coûter 600 millions, va-t-il y avoir des fonds pour le prolongement de la ligne 11 ?

R : Les rames de métro sur pneus n'ont pas été faites à cause de la dénivellation !

Le tarif sera ce qu'Huchon a dit lors de la campagne aux régionales, UNIQUE pour toutes les zones dès 2012 soit avant la mise en service du prolongement de la ligne 11. (réponse de la Maire de Romainville)

La station serait une des plus profondes, 42 m (beaucoup de participants ne sont pas d'accord et font remarquer que celles de Pt des Lilas et télégraphe doivent être plus basses ; après une recherche j'ai lu que la station télégraphe est à 20 m[?])

Il n'y a pas de construction pour quartiers aisés et d'autres pour quartiers d'ouvriers. (en résumé)

Une des personnes qui est sur l'estrade va se renseigner pour donner le surcoût du viaduc et le mettre en ligne sur le site fait sur le prolongement de la ligne 11 est.

http://www.prolongementligne11est.fr/

Un participant dit : pour ce qui est de trouver de l'argent, je sais très bien ou en trouver, je viens de recevoir ma feuille d'impôts !!

 

Un tonnerre d'applaudissements s’est aussitôt fait entendre.

 

 Suite dans le prochain article.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-Luc 21/09/2010 16:29



Si le métro arrive un jour à Romainville, une station à la Place du Marché serait la meilleure solution bien sûr (et même s'il ne devait y avoir que celle-là entre Les Lilas et Montreuil !). Je
m'étonne que le sujet ait été si vite balayé dans l'avant-projet. Et d'ailleurs, j'ai oublié l'autre soir au Trianon, de poser la question : QUI a élaboré cet avant-projet ? Et sur quelles bases
? (Il y a une autre réunion ce soir, à Montreuil, mais je n'aurai pas le loisir de m'y rendre).


D'après un article du Parisien du 2 mars 2009, cité par le blog "Bagnolet en vert", la station "Place Carnot" a été "votée" par la mairie cette semaine-là en commission permanente du conseil
général ( http://www.bagnoletenvert.com/article-28617166.html ). La phrase de Corinne Valls, rapportée par Marie-Pierre Bologna, la journaliste du Parisien est celle-ci :


"Jeudi, à la prochaine commission permanente du conseil général, NOUS ALLONS VOTER L'EMPLACEMENT DE LA SORTIE DU METRO PLACE CARNOT."


J'avoue ne pas comprendre dans cette phrase le sujet du vote. S'agissait-il de voter "pour la sortie place Carnot" et contre une autre possibilité, s'agissait-il (la sortie "Carnot" étant déjà
hors de discutions) de choisir sur la place l'emplacement de la sortie, s'agit-il encore d'autre chose ? Mystère. Peut-être que les minutes de cette commission sont disponibles quelque part sur
Internet.


En tout cas, je n'ai pas le souvenir que cette décision est été soumise à l'approbation des Romainvillois. Notre maire ne voulait certainement pas nous déranger pour si peu.


 


Je vois que sur le site qu'a mis en place le STIF pour recueillir les avis, ce sujet n'apparaît pas dans ce que j'ai lu (j'ai lu une trentaine de commentaires seulement sur plus de cent).


Peut-être faut-il commencer sur votre blog et ailleurs à parler de cette possible station Place du Marché, puisque chacun y va actuellement de ses desideratas. Il reste quelques jours pour le
faire.


 


---------------


 


Pour les commerces, je m'en préoccupe car, ayant vécu par le passé dans deux villes aux commerces florissants (Vincennes et Saint-Maur), j'ai pu constater le rôle qu'ils ont pour la qualité de
vie. Une ville sans variété de commerces est une ville anémiée, une ville où la sociabilité est moins grande, une ville où peuvent apparaître plus facilement des problèmes d'incivilité. C'est
d'ailleurs, d'après les plus anciens, ce qui s'est passé à Romainville. Ce n'est pas pour rien que le mot "commerce" a cette deuxième acception : "liaison, fréquentation, relation, manière de se
comporter à l'égard d'autrui (être d'un bon commerce)."


 


Concernant le nombre de coiffeurs, je pense être très en dessous de la réalité (il y en a déjà cinq autour de la place Carnot). Pour les pharmacies, je ne sais pas, je me suis donc fié au nombre
qui apparaît dans l'annuaire.


 


Sinon, voyez Maurice comme nous sommes formatés par l'air du temps, et surtout par les chiens de garde de la correction politique, ces empêcheurs de penser : lorsque j'ai écris "les innombrables
marchands de kebab", j'ai failli me raviser. Et puis je me suis dit que si j'avais habité à Paris le quartier Montparnasse dans les années soixante, j'aurais très bien pu râler contre "les
innombrables marchands de crêpes" qui reprenaient tous les commerces du quartier ...et pourtant je suis un Breton indécrottable et fier de mes origines ! Le mono-commerce est souvent une plaie
pour les quartiers, car il se fait au détriment d'autres services qu'il faut alors chercher ailleurs ...et ainsi les quartiers éclatent et nous avons besoin de plus en plus de moyens de
transports pour les achats quotidiens (nous revoilà en plein dans le sujet !).


Il ne s'agit pas pour moi de râler contre les kebabs puisque j'en suis un client assez fidèle et satisfait, et que j'aime que ces commerçants souvent très civils fassent la nique aux McDonalds,
aux Quick, aux PizzaHut et autres usines à nourriture pré-digérée. Je faisais simplement le constat qu'il serait difficile de les compter. Comme il est d'ailleurs difficile de compter les agences
immobilières, dont le nombre va augmenter  par ici dans les années qui viennent.


Les rapaces de l'immobilier s'apprêtent à accueillir à Romainville la chair fraîche apportée par l'exode des classes moyennes chassées de Paris par les "investisseurs en immobilier", et attirés
ici par les "promoteurs immobilier". Vive le métro ! qui va fabriquer le chemin de cet exode ( Delanoë sera content, il n'aura bientôt plus de problème de crèches à régler. Et notre maire sera
contente, elle aura bientôt ses 30 000 Romainvillois ...dont elle est bien la seule à rêver. ). 


 



Maurice 22/09/2010 08:43



Bonjour Jean-Luc,


Pour la station « Pl. du marché », je comprends que c'éta it pour voter une sortie Pl. Carnot, rien d'autre. L'emplacement a déjà été défini lors de précédentes réunions en mairie et « elle
serait » derrière l'immeuble ou il y a un marchand de biens (DUO transactions), le boucher, le boulanger, ne serait plus. Des commerces seraient créés (je doute qu'il y ait de la place pour les
même, car un boucher et un boulanger ont besoin de place pour leurs labos)


Vous avez raison, il n'y a pas eu à débattre de l'emplacement d'une station, qu’elle soit Pl. du marché ou Carnot. Si cela avait été le cas, je suis sûr que les Romainvillois auraient manifesté
leurs désapprobations qu'il n'y en ait pas entre la station « liberté » et celle Pl. Carnot.


J'ai laissé un commentaire disant ma désapprobation et demande de station au marché de Romainville. Y est-il encore ? À vérifier.


J'ai fait des demandes en MP (messages personnels) à d'autres administrateurs de blogues ou Romainvillois pour demander une station au marché, jusqu'à maintenant je n'ai pas eu de réponses.
Désolant !


Il est vrai que les commerces à Romainville ont presque disparu dans leurs diversités, les anciens en parlent souvent lors de réunions et ce n'est pas en s'agitant comme une puce qui dit :
des commerces, des commerces... que des commerçants vont venir s'installer à Romainville ! Il faut des conditions pour cela et elles sont bien faibles actuellement les occasions de
s'installer à Romainville. Le monocommerce est un fait actuellement autour de la Pl. Carnot.


D'accord avec les kebabs.


Pour les agences immobilières, elles s'ouvrent à Romainville plus vite qu'il ne faut de temps pour le dire.


 



Jean-Luc 18/09/2010 10:51



Difficile de dire quel serait l'impact d'un éventuel-futur-métro sur le commerce de proximité.


Sur ce sujet du commerce, je parle souvent avec des vieux Romainvillois qui me parle de la diversité des commerces d'antan, d'avant l'arrivée des supermarchés dans les années soixante-dix. Rien
que l'évocation des commerçants disparus de la place Carnot ou de la place du marché fait réfléchir.


Pour ce qui est des commerces restant à Romainville, j'essaies de faire le compte, aider par l'annuaire (je mets de côté les innombrables marchands de kébab, officines de téléphonies et agences
immobilières, ainsi que les rares restaurants dignes de ce nom) :


 


Pharmacie : 12


Epicerie : 11


Café-brasserie : 10


Coiffeur : 10


Boucherie : 7


Boulangerie : 3


Cordonnier : 2


Primeurs : 1


Quincaillerie : 1


Vêtements (enfants) : 1


Fleuriste : 1


...


Fromager : 0


Poissonnier : 0


Librairie : 0


Papeterie-presse : 0


Lingerie-bonneterie : 0


Magasin de jouets : 0


Mercerie : 0


Bijouterie : 0


Droguerie : 0


 


Population de Romainville : 25 000 habitants


( Comme aurait pu dire Fernand Raynaud : "Y a comme un défaut"...)



Maurice 21/09/2010 14:16




12 pharmacies à Romainville et 10 coiffeurs ? Vous êtes sûr de ce qu'il y a dans l'annuaire ? (Comme aurait pu dire Fernand Raynaud : « Y a comme un défaut »...)


 


Quel serait l'impact d'une station de métro sur le commerce ? Je n'en sais rien du tout ! Et je dois dire que ce n'est pas du tout ma préoccupation.


Ma préoccupation est le moyen d'accéder à ce moyen de transport pour me déplacer et ça me préoccupe qu'il ne s'arrête pas à Romainville à la Pl. du marché. Ça, ça ne va pas !


En prenant une carte de la ville, nous voyons que le centre du plateau de Romainville (la Pl. du marché) ne sera pas desservi par une station de métro alors qu'il passera en dessous, il (le
plateau) est très peuplé. Parlez-en avec des habitants pour voir ce qu'ils en pensent. Pour l'instant, je n'ai pas eu d'avis qui donne raison à cette décision de ne pas faire de station à la Pl.
du marché.


Pour info, il y a environ 15/20 ans, une station fictive a été inaugurée à cet endroit (pour réclamer le prolongement de la ligne 11, une fois de plus) et les élus qui l'on fait ont été
poursuivi.


Écrire « les innombrables marchands de kebab » ne va pas vous faire faire des copains, il y a déjà eu des cas sur des blogues romainvillois. Cela n'empêche pas que je suis d'accord avec
vous.



Jean-Luc 18/09/2010 01:48



Merci Maurice pour ce compte-rendu.


 


Hélas, j'ai dû partir juste avant que soit évoquée la station "Place du marché". J'aurais aimé être là pour entendre les inepties que vous rapportez (Corinne Valls n'a pas bronché en entendant
qu'il n'y aurait pas assez d'usagers à cet endroit là ?!).


J'ai aimé aussi l'intervention du jeune fromager de Belleville et des Lilas, qui habite à Romainville (ancien président de l'association des commerçants de Belleville). Il a, avec beaucoup
d'humanisme et de diplomatie, jeté une pierre dans le jardin de notre maire en demandant si le métro entrerait dans les modalités de développement du petit commerce de proximité. Quant on connaît
le "lobbying" que font les mastodontes Domus, Rosny2 et autre Monoprix auprès des élus, on est en droit de s'interroger sur la prise en compte de l'intérêt des petits commerçant. Il y a pourtant
une urgence absolue à diversifier les petits commerces à Romainville. Une politique d'aide ciblée doit être développée au plus vite (par exemple des importants allégement d'impôt à destination
des activités sous-représentées, et la mise en place d'un service en mairie pour freiner le développement de certaines activités sur-représentées. Paris a commencé à le faire).


Lorsque j'ai quitté la salle, le jeune fromager n'avait toujours pas eu de réponse à sa question. Madame Valls lui a-t-elle finalement répondu ?


 


J'ai en effet trouvé que le garant était parfait dans son rôle, très à l'écoute, relayant bien les questions, allant parfois jusqu'à les compléter, et réclamant des compléments si une des
personnes sur l'estrade n'allait pas assez loin dans sa réponse.


 


Sur l'estrade, j'ai vu deux groupes :


- Le directeur et la personne en charge des projets à la RATP, étaient deux personnes qui parlaient clairement, et répondaient précisément aux questions.


- La personne du STIF, représentant la région, Corinne Valls et le représentant de l'Etat étaient trois personnes qui faisaient de grandes phrases molles et floues pour ne pas dire grand chose.
La palme revenant bien sûr une nouvelle fois à notre championne de blabla toutes catégories.


 


A propos de notre maire, j'espère qu'elle aura appris ce soir-là ce qu'est une concertation.


Elle aura peut-être découvert que d'écouter les citoyens, et de tenter de dégager une approbation majoritaire est un exercice plus difficile que le long fleuve tranquille de l'autocratie
arbitraire.


Puisse cette soirée au Trianon avoir au moins servi à ça. 



Maurice 18/09/2010 09:06



Bonjour Jean-Luc,


NON ! Not'bon Maire n'a pas bronché aux propos entendus au sujet de la station de métro de la Pl. du marché. Ce fut un silence assourdissant ! (c'est connu comme remarque, mais là elle
prend tout son sens)


Le fromager a eu une réponse de la maire, elle va peut-être vous faire sourire :


venez nous voir nous vous trouverons un commerce pour vous installer.


Comme si Romainville avait une clientèle pour un fromager. Ce n'est pas que les Romainvillois soient plus primaires que les Lilasiens (il est installé à la mairie des Lilas en face de l'arrêt du
105 [pour les anciens, là où il y avait la bijouterie [Les Lilas d'Or]] qui va vers Romainville, pour le situer), mais vu le nombre de commerces qui ferment... ou pourrait-il s'installer ET
travailler, car il faut qu'il travaille pour vivre, comme tous. J'en ai parlé avec des Romainvillois par la suite et tous nous nous sommes demandé où il pourrait s'installer. La Pl. Carnot ?
Les commerces déjà en place n'ont rien à voir avec le sien de commerce, alors, OÙ ?


Diversifier les commerces à Romainville est depuis longtemps ce que les municipalités successives cherchent, d'où le passage Carnot qui est un des plus beaux flops de la région, mais après les
avoir matraqué d'impôts (et encore actuellement de ce que des artisans/commerçants m'ont dit) il ne suffit pas d'obliger les promoteurs à faire des locaux commerciaux pour avoir des ouvertures de
commerces, l'environnement est primordiale comme l'a fait remarqué un commerçant lors d'une réunion en mairie ; il se plaignait de la saleté des rues et de leurs encombrements d'objets
divers, surtout autour des commerces et l'avoir dit plusieurs fois aux élus sans aucun résultat, d'après lui.


Je ne connais de petits commerces Romainvillois qui est été aidé à vivre ou s’installer.


 


J'ai écrit des louanges sur le garant pour les mêmes raisons que vous, cette personne avait prévenu dès le début de la réunion :


je donnerai la parole en priorité aux habitants et demande aux élus qui sont nombreux de ne pas parler trop longtemps.


Ce fut un vœu pieux, car les élus qui ont pris la parole, même s'il n'avait pas de questions à poser, certains ont même répondu aux questions alors qu'ont ne leurs demandaient rien ! On tenu
le crachoir plus que beaucoup d'habitants ! Ah, les élus et leurs ego démesurés...


 


Je doute fort que la maire ait retenu quoi que ce soit, dans les propos qu'elle va tenir par la suite elle dira que cela a été très instructif et qu'il faut s'en inspirer (c'est du moins ce que
je pense), mais dans les faits nous serons attentifs aux réunions pour nous faire une opinion. Laissera-t-elle les habitants s'exprimer (c'est en partie fait) et auront-ils des réponses aux
questions posées, plutôt qu'un enfumage de 1er ? Cela ferait un tel changement que ce ne serait pas une simple mise à jour, mais un changement de logiciel (comme cela se dit en informatique),
carrément une nouvelle façon de penser. Et là..., ce n’est pas gagné.


Ce n'est pas une réponse, c'est un article que je viens de faire.