Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 08:29

Réunion au sujet de la réfection

de la rue des noyers

 

 

 

Hier soir le 23/05/2006 vers 19h, il y a eu une réunion concernant la mauvaise communication de RDV, pour que les riverains de la rue et des sentes de la rue des noyers viennent donner leurs avis sur le projet de réfection de la rue.

 

N’ayant pas eu les bonnes informations et, n’ayant pas pu les obtenir, je n’ai pas été à cette réunion.

 

Si vous avez été à cette réunion, donnez-moi vos impressions et avis, je les mettrais sur le journalweb.

 

 

Repost 0
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 10:26

Changement du tuyau d’arrivée d’eau

Rue Irène Joliot-Curie

 

 

Les tuyaux d’arrivée d’eau avant compteur, qui étaient en plomb, ont été changés dans la rue pour une partie des riverains, ceux qui n’ont pas eux de changement, n’avaient pas de tuyauterie en plomb.


Par la même occasion, il a été proposé, en même temps, aux riverains de changer le/les tuyaux chez eux qui étaient en plomb.


Il n’y a que du côté des Nº pairs qu’il y a eu des remplacements de tuyaux, paraît-il qu’il n’y en a pas du côté impair. (Du plomb)

Chez un riverain, il a été constaté un taux de 0.32 de clore alors que sur le site de Véolia, http://www.sedif.com//eau_chez_moi/pourquoi_ajout_chlore.html, il est indiqué : (CC)

« Le taux est d’environ 0,17 mg par litre, ce qui correspond, au robinet du consommateur, à une goutte pour 1 000 litres d’eau (ou cinq baignoires) ».

Quel est le taux maximum autorisé ?

Allez voir sur le site : http://www.sedif.com//eau_chez_moi/chlore.html

Vous constaterez que les tests consultables sont de 2003, pour les plus récents.


Rebouchage et goudronnages des excavations, pourquoi puisque la rue doit être refaite ?

Cela ne fait-il pas des dépenses inutiles ?


Pour rappel, lors de la réunion qui a eu lieu au mois d’octobre 2005, la maire, un adjoint et un employé municipal nous ont dit que les travaux de réfection commenceraient au mois de février/mars au plus tard ; qu’il y aurait une autre réunion pour décider de l’emplacement des chicanes, etc. nous attendons toujours.

 

Repost 0
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 08:31


Compte-rendu de la réunion du conseil de quartier

 

 

 

 La réunion a commencé vers 19h15 en présence de trois membres du bureau, dont le président.

Discussion sur l’ordre du jour et de leurs importances pour faire un ordre de discussion.




             


INFO-DEBAT.

mercredi 31 mai 2006
À 19h30 espace Ambroise Croizat.
50 Rue Jean Jaurès.
_______________

Ordre du jour.


·    Débat sur l’aménagement de la rue des noyers.

·    Manque d’informations générales de la ville, au conseil de quartier.

·    Informations, débat sur le règlement intérieur du conseil de quartier.

·    Informations sur le marquage des emplacements des panneaux d’expressions libres.


Venez nombreux, vous êtes tous concernés.


 

L’ordre du jour a été modifié par le président du conseil de quartier

sans concertation.


Au moment ou cet ajout a été fait, nous n’avons aucunes informations concernant la possibilité, le prix de pose et le code de la route sur l’implantation de miroirs.

Débat ajouté :

Information sur le projet de l’implantation de miroirs aux carrefours dangereux.



Repost 0
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 08:13



Le règlement intérieur a donné lieu à des désaccords et à des échanges très vifs, de la part du président, qui ne veut pas avoir de compte à rendre sur ses actes au sein du conseil de quartier.

Idem pour les propos échangés lors de réunions avec les élus ou employés municipaux.

Après échanges de propos… et une proposition, de la part de l’autre membre du bureau, un accord, douloureux pour le président, a été trouvée. Voir le texte du R.I.

 

Ce règlement prend effet au moment de l’accord soit le 10/05/2006 vers 21h30.

 

Date indiquée en haut à gauche


             
Le 10 Mai 2006                                                                  

 Règlement intérieur.

Article 1 :


Les habitants élus se doivent respect et cordialité.
Ils doivent, dans les réunions se comporter en citoyens responsables de leurs dires.
Ils ne doivent pas couper la parole, et demander d’intervenir au responsable de séance.
Chacun écoute, se prononce, s’exprime, en ordre sur les sujets de l’ordre du jour. Ou plus urgents.

Article  2 :


Les débats sont menés par le responsable de séance, élu chaque fois, et débattent sans cacophonie.
Les décisions seront prises par vote à main levée.
Seuls les présents votent, pas de pouvoir, il faut être présent, comme dit dans la charte. Dans aucun cas, il ne pourra être remis en cause un vote ou la majorité simple sera souveraine.

Article 3 :


Les discordes de toutes sortes ne pourront être réglées que par un vote.
Les réclamations après le vote seront nulles et non avenues. Que ce soit des réclamations en mairie ou autre. Seul le bureau du conseil de quartier avec son responsable de séance règle le problème.

Article 4 :


La contestation et le désaccord sont de bon aloi, mais le vote reste souverain.
Celle ou celui qui ne se discipline pas peut se retrouver en situation intolérable.  Pour faire avancer les débats il ou elle risque une privation de droit de vote avec la possibilité d’exclusion, partielle ou définitive, du conseil de quartier si cet habitant élu du bureau, insiste ou récidive dans la contestation à quelque niveau que ce soit.
Cette exclusion ne pourra intervenir qu’après l’approbation du bureau du conseil de quartier par un vote ou ne participeront pas le ou les membres du conseil de quartier en cause. Envisager d’ajouter la participation des habitants au vote.

Article 5 :


À la fin de chaque séance de réunion du bureau, un compte rendu est écrit, sur place, et signé des participants, enregistrés par informatique, et un exemplaire distribué à chaque participant.
De cette façon, nous devons éviter les contestations toujours envisageables.

Article 6 :


Le membre du bureau qui participe à une réunion en mairie, avec des élus ou employés municipaux, ne doit dire ou lire, QUE ce que le bureau a voté. Le reste doit être dit, en le signalant, qu’à titre personnel.
Un enregistrement vocal, par magnétophone ou autre, doit être fait l’or de cette réunion pour éviter, comme c’est déjà arrivé, toutes contestations.
Envisager l’enregistrement de TOUTES réunions avec qui que ce soit, pour les mêmes raisons.

Article 7 :


Le président du conseil de quartier ne rapportera en réunion publique, que ce qui a été approuvé par les membres du bureau du conseil de quartier.
Le bureau du conseil de quartier est seul responsable de ce règlement intérieur.
Signatures des membres du bureau :



Texte de l’article 7 qui était contesté :

 

Article 7 :

Le président du conseil de quartier des Grands-Champs ne fait que ce que lui autorisent les autres membres du bureau, sans aucunes exceptions, afin qu’il n’y ait pas de contestations faisables.


Repost 0
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 10:48

Demain le 10/05/2006 en fin de journée vers 19h, il va y avoir une réunion des membres du bureau des Grands-Champs.

 

Les habitants peuvent venir assister à celle-ci, et s’ils le désirent donner leurs avis.

 

Cette réunion va peut-être être animée, car le Règlement Intérieure va être validé.

 

Repost 0
7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 08:03

L’Article dans la catégorie « panneaux d’expressions libres » titre « marquages des emplacements » a été modifié.

Repost 0
5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 07:59

Problèmes concernant les réunions jeux



 La coordinatrice des quartiers ne répond plus aux Emel envoyés par le membre du bureau s’occupant de l’activité jeu.


 Il en résulte que les achats, que nous devions effectués et demandés par les habitués, ne peuvent pas être faits !


 Les participantes/participants n’auront peut-être pas ce qu’elles/ils ont demandé.

 Elles/ils vont en être avertis par téléphone, mais si des internautes comptaient venir, ils savent par cet article que des difficultés sont présentes.




Repost 0
Published by maurice - dans Jeux
commenter cet article
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 08:40

Hier mardi 02/05/2006, il y a eu dans le préau de l’école Charcot, une réunion sur la réfection des rues Pierre Curie et des Chalets.

Combien y a-t-il lui de participants à cette réunion ?

Combien étaient concernés, car habitants les rues en question ?

 

Dites-nous si vous y étiez ou avez des informations à ce sujet !

Nous les publierons dans le journalWeb.

 

Merci.

Repost 0
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 07:40

RDV place de la mairie à 13h30

pour les emplacements définitifs

des panneaux d’expressions libres.

 

 

Comme dit dans le titre : RDV pour finalisation des emplacements des panneaux d’expressions libres ; un membre du conseil de quartier a été en retard car il a oublié le RDV et cet celui qui est venu à l’heure prévue qui le lui a rappelé par téléphone.

 

Présentations des panneaux, et départ pour faire le tour des quartiers et marquage au sol à la couleur rouge fluo des emplacements.

Il y a des emplacements qui sont pour le moins surprenant comme celui sur l’avenue de Metz, mais c’est un choix qui incombe au quartier concerné, comme voir que certains emplacements n’étaient pas finalisés, c'est-à-dire discussion pour se décider où en mettre un.

Comme nous avons pu le constater en nous déplaçant dans Romainville en plein après-midi, la circulation est très difficile, la faute aux travaux ?? Pas sur !

Un ou deux panneaux administratifs, anciens, resteront en places provisoirement pour un,

 

Il y a eu un désaccord au sujet de l’emplacement d’au moins un panneau, celui que la mairie voulait met à côté de l’école Chaplin, il n’a pas été prévu qu’il y en ait un là !!

Lors du marquage de l’emplacement à l’angle de la rue jean Lemoine et de la rue Voltaire, l’élu présent à dit qu’il y avait ensuite celui de l’école Chaplin ; un désaccord a été dit sur cet emplacement, et l’élu présent à dit : vous n’allez pas commencer !!  La réponse : pas la peine de rester si vous faites ce que vous voulez !! Une pose a été convenue momentanément à cet échange verbal.

 

Mais sur place, cet élu a affirmé qu’il y avait un panneau de prévu à l’école Chaplin ainsi qu’à l’école Charcot ; c’est faux pour l’école Chaplin et elle l’a reconnue comme un employé communal, « c’est une personne en mairie du service communication qui le veux », l’élus présente à alors dit après avoir consulté ses notes : cela n’a pas été prévu à cet endroit, nous n’en mettrons pas ; je l’ai remercié de respecter son engagement.

Pour celui de l’école Charcot, c’est pareil,  mais là il est maintenu, relisez le compte-rendu qui été mis dans le journalWeb dans les jours qui ont suivi le RDV en mairie les concernant !

 

Ce compte-rendu est lisible sur le journalWeb des Grands-Champs ! Vous pouvez le consulter et n’oublier pas de regarder la date de mise en ligne. Date 02/03/2006.

 

Pour le panneau rue de la Résistance, il y a eu accord avec le membre du conseil de quartier du centre, panneau partagé.

De fait, il n’y en aura pas vers la perception comme c’était prévu et qu’il a été réclamé, d’ailleurs un membre du conseil de quartier des Grands-Champs à dit qu’il fera une lecture du compte-rendu du 02/03 pour vérifier.

Nous sommes très remontés de nous être fait rouler ! Le terme ne va peut-être pas plaire, mais c’est celui qui convient ; avoir demandé aux conseils de quartiers leurs avis sur les emplacements des panneaux, qui ne l’oublier pas, était fait depuis deux ans voir plus pour ceux des Grands-Champs, et faire autrement, car une personne en mairie en voulait à coté des écoles…

 

Il sera fait la lecture de cet Emel et compte-rendu, lors du prochain conseil de quartier pour que les habitants soit informés de comment ça c’est fait ! Comme d’ab

Repost 0
1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 14:56

Charlie Chaplin 

 

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charlie Chaplin, de son vrai nom Charles Spencer Chaplin, est un acteur et réalisateur né à Londres, Angleterre le 16 avril 1889 et décédé le 25 décembre 1977 à Vevey, canton de Vaud, Suisse.

 

Son personnage Charlot apparaît pour la première fois dans Kid Auto Races at Venice le 7 février 1914.
Il fut fortement inspiré par l'acteur burlesque français Max Linder. 


Biographie

 Né dans un quartier pauvre de Londres le 16 avril 1889, Charles Spencer Chaplin est le fils de Charles Chaplin et de Hannah Hill (connue sous le nom de scène Lili Harley), tous deux artistes de music-hall. Il n'a qu'un an lorsque son père part en tournée aux États-Unis. Il aura alors plusieurs demi-frères, l’un plus vieux que lui (Sydney, en 1885 d’une relation avec Sydney Hawkes), l’autre plus jeune (Wheeler Dryden né en 1892 et ayant pour père Léo Dryden).

Lorsqu'il revient des États-Unis, Chaplin père découvre la nouvelle situation conjugale et abandonne sa famille…

La misère s'installe au foyer et l'altération de la santé de la mère et les séjours à l'orphelinat peuple cette enfance difficile, dont les souvenirs inspireront Le Kid entre neuf et douze ans, Chaplin commence une carrière d'enfant de la balle dans la troupe des Eight Lancashire Lads.

Il obtient à partir de 1903  une succession de contrats au théâtre, puis en 1908, il est engagé dans la troupe de Fred Karno, alors le plus important impresario de sketches. Au cours d'une tournée de la troupe en Amérique, la compagnie Keystone lui adresse une proposition de contrat qu’il accepte : l'aventure du cinéma commence.

Les tournages de l’époque étaient rapides et des films mis en boîtes en quelques heures.

Ne supportant pas les pressions dues à ces temps très brefs, Chaplin crée le personnage raffiné de Charlot le vagabond, et recentre tout son comique autour du nouveau personnage et de sa silhouette qu'il inaugure dans Charlot est content de lui (1914).

Dès cette première apparition, le public et les commandes des distributeurs affluent.

Mécontent du travail des réalisateurs, Chaplin prend en main, à partir de juin 1914, la mise en scène de ses films.

L'ascension est alors fulgurante.

Ses salaires décuplent d'année en année, il change régulièrement de studio.

En 1916, il signe un contrat de distribution d’un million de dollars avec la First National qui lui laisse la production et la propriété de huit films prévus.

Il fait alors immédiatement construire son propre studio dans lequel il réalise 9 films dont. Une vie de chien, Le Kid et Charlot soldat. En 1919, un vent de révolte souffle sur Hollywood  où les acteurs et cinéastes se déclarent exploités ; Chaplin s'associe alors à David Wark Griffith, Mary Pickford et Douglas Fairbanks pour fonder l’United Artists.

Son premier film pour sa nouvelle firme sera L'Opinion publique  (1923). Puis, Chaplin fait peu à peu entrer dans son univers comique celui du mélodrame et de la réalité sociale comme dans La Ruée vers l'or (1925)

Le cinéma connaît alors la révolution du parlant.

Dans Les Lumières de la ville  (1931 Chaplin introduit des effets sonores, mais ne se détourne pas de son projet initial de film muet. Encore plus étonnant, pour Les Temps modernes  (1936) il enregistre quelques scènes dialoguées puis se ravise, faisant de cette œuvre le dernier film muet. Ce film est également l'ultime apparition à l'écran de Charlot.

Ne pouvant pas ignorer le cinéma parlant, il tourne en 1940.

Le Dictateur  dans lequel il s'insurge contre la tyrannie qui envenime l'Europe.

En 1943, alors qu'il vient de se marier pour la quatrième fois, il est victime d'un procès en reconnaissance de paternité qui défraie la chronique.

En 1946 Chaplin tourne son film le plus dur, Monsieur Verdoux, critique du monde de l'Après-Guerre.

En 1950, il vend la quasi-totalité de ses parts à l’United Artists et travaille aux Feux de la Rampe où le cinéaste décrit la triste fin d'un clown dans le Londres de son enfance.

Ses propres enfants apparaissent comme figurants et Sydney tient le premier rôle.

Le film sort en 1952 à Londres et vaut un triomphe à son auteur.

Harcelé par le FBI en raison de ses opinions de gauche, il se voit refuser le visa de retour lors de son séjour en Europe pour la présentation de son film.

Il renonce alors à sa résidence aux États-Unis et installe sa famille en Suisse jusqu'à la fin de ses jours.

Après avoir reçu le Prix international de la paix  en 1954, il tourne à Londres Un roi à New York (1957) où il ridiculise la “Chasse aux sorcières” menée dans l'Amérique de la Guerre froide.

En 1967 il tourne son dernier film, en couleurs, La Comtesse de Hong-Kong, avec Sophia Loren et Marlon Brando

Au cours des années 70, le monde entier lui rendra hommage : Prix spécial au Festival de Cannes  en 1971, Lion d'or à la Mostra de Venise, Légion d'Honneur, anoblissement par la reine d'Angleterre, Oscar spécial...

Fêté et adulé, sir Charles Spencer Chaplin s'éteint le 25 décembre 19771.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charly_Chaplin

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by maurice - dans Noms de bâtiments
commenter cet article