Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 11:33

 

 

L'association Pour Que l'Esprit Vive

 la Galerie FAIT & CAUSE et le site SOPHOT
 

vous invitent au vernissage de la prochaine exposition

 

 

 

IL ÉTAIT UNE FOIS LA YOUGOSLAVIE

 

Photographies de Milomir Kovačević

 

 


 

LE MARDI 23 JANVIER 2018 de 18h00 à 21h00

 

 Exposition du mercredi 24 janvier au samedi 24 février 2018

 

Galerie ouverte du mardi au samedi de 13H30 à 18H30

58, rue Quincampoix 75004 Paris

Tél : 01 42 74 26 36 

 

 

 

 

 

 

...

 

 

 

Concours

SOPHOT.com

8ème édition

 

 

Le site SOPHOT.com

dédié à la photographie sociale et environnementale

organisera une exposition avec

les deux reportages lauréats  

 

Lieux d’exposition
Galerie FAIT & CAUSE

58 rue Quincampoix - 75004 Paris - France
du mardi 15 mai au vendredi 13 juillet 2018

 

 


Conditions de participation

 

Etre inscrit sur le site, avoir mis à jour sa Fiche personnelle et y avoir enregistré le

   reportage présenté. Inscription gratuite.


● Le travail soumis par le photographe devra : 

  - porter sur un problème social ou environnemental.
  - avoir été achevé en 2016 ou 2017. Chaque photographe présentera un seul

    reportage.


Dossier de candidature. Chaque dossier soumis à la sélection devra comporter :
  - Une biographie sommaire du photographe.
  - Un synopsis : intentions, sujet, problématique et partenaires éventuels… (1 page)
  - 30 à 50 photographies au format papier A5 minimum, A4 ou plus.

    (tirages de lecture, ou impressions laser de très bonne qualité.)
    Chaque photographie devra être numérotée et légendée.

  - Une clef ou un CD avec ces mêmes données. Textes et légendes (accompagnées des

    vignettes photos correspondantes) en format Word ; photos en format jpeg, 72dpi

    1920 pixels sur le plus grand côté.

  - Le photographe indiquera s’il est d’ores et déjà prévu que ce reportage fasse

    l’objet d’une exposition ou d’une publication en 2018.

 

Les dossiers sont à déposer ou à envoyer à : Association Pour Que l'Esprit Vive - SOPHOT.com, 69 boulevard de Magenta, 75010 Paris, France -
jusqu’au vendredi 2 février 2018 - Dernier délai -

 

L’annonce de la sélection aura lieu dans la 2ème semaine du mois de mars 2018.

À partir de cette date, les dossiers qui n’ont pas été sélectionnés pourront être récupérés 

en prenant rendez-vous par téléphone : 01 81 80 03 66 / 63. 

(Si vous habitez en province, veuillez joindre une enveloppe timbrée pour le retour, svp).

La production et le montage de l'exposition seront assurés par le site SOPHOT.com

Dès la fin de l’exposition, les tirages exposés seront restitués aux deux lauréats.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 05:49

 

 

Chers membres et adhérents de SOPHOT

  nous vous souhaitons une très Belle Année 2018 !

 

...

 

 

Concours

SOPHOT.com

8ème édition

 

 

Le site SOPHOT.com

dédié à la photographie sociale et environnementale

organisera une exposition avec

les deux reportages lauréats  

 

Lieux d’exposition
Galerie FAIT & CAUSE

58 rue Quincampoix - 75004 Paris - France
du mardi 15 mai au vendredi 13 juillet 2018

 

 


Conditions de participation

 

Etre inscrit sur le site, avoir mis à jour sa Fiche personnelle et y avoir enregistré le

   reportage présenté. Inscription gratuite.


● Le travail soumis par le photographe devra : 

  - porter sur un problème social ou environnemental.
  - avoir été achevé en 2016 ou 2017. Chaque photographe présentera un seul

    reportage.


Dossier de candidature. Chaque dossier soumis à la sélection devra comporter :
  - Une biographie sommaire du photographe.
  - Un synopsis : intentions, sujet, problématique et partenaires éventuels… (1 page)
  - 30 à 50 photographies au format papier A5 minimum, A4 ou plus.

    (tirages de lecture, ou impressions laser de très bonne qualité.)
    Chaque photographie devra être numérotée et légendée.

  - Une clef ou un CD avec ces mêmes données. Textes et légendes (accompagnées des

    vignettes photos correspondantes) en format Word ; photos en format jpeg, 72dpi

    1920 pixels sur le plus grand côté.

  - Le photographe indiquera s’il est d’ores et déjà prévu que ce reportage fasse

    l’objet d’une exposition ou d’une publication en 2018.

 

Les dossiers sont à déposer ou à envoyer à : Association Pour Que l'Esprit Vive - SOPHOT.com, 69 boulevard de Magenta, 75010 Paris, France -
jusqu’au vendredi 2 février 2018 - Dernier délai -

 

L’annonce de la sélection aura lieu dans la 2ème semaine du mois de mars 2018.

À partir de cette date, les dossiers qui n’ont pas été sélectionnés pourront être récupérés 

en prenant rendez-vous par téléphone : 01 81 80 03 66 / 63. 

(Si vous habitez en province, veuillez joindre une enveloppe timbrée pour le retour, svp).

La production et le montage de l'exposition seront assurés par le site SOPHOT.com

Dès la fin de l’exposition, les tirages exposés seront restitués aux deux lauréats.

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2017 7 03 /12 /décembre /2017 08:45

Vous êtes invités au

Vous êtes invités au vernissage de l'exposition de peinture de notre ami Jean Burchard le 7 décembre 2017 de 18 à 21 heures au 4 rue de l'abbé Bourbon dans les locaux de la section du PCF. Cette exposition se déroulera tous les jours jusqu'au 15 décembre de 13 à 18 heures.   

Sofia Dauvergne

de notre ami Jean Burchard le 7 décembre 2017 de 18 à 21 heures au 4 rue de l'abbé Bourbon dans les locaux de la section du PCF. Cette exposition se déroulera tous les jours jusqu'au 15 décembre de 13 à 18 heures.   

Sofia Dauvergne

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 05:16

 

 

Bonjour à tous,

 

Je suis ravie de vous convier ce week-end à non pas une mais DEUX activités philosophiques !

 

Pour les grands : ce samedi, 4 novembre à 15h à la Maison de la Philo, je vous propose un Café-Philo sur le thème :

"La Raison a-t-elle toujours raison ?". Comme à notre habitude, nous mènerons une discussion conviviale tout en découvrant la pensée d'un philosophe : en l'occurrence, ARISTOTE !!

 

Pour les plus petits, ce dimanche, 5 novembre à 14h30 au Cinéma Le Trianon, je vous propose un Ciné-Philo

sur le thème "Doit-on chercher à contrôler les autres ?"


 

 

 

Demeurant disponible pour tout renseignement supplémentaire,

Programmations complètes ci-joint,

 

Salutations philosophiques, pour un week-end philosophique,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

www.maisondelaphilo-romainville.org

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr

Horaires d'ouverture de la Maison de la Philo :

mar/mer/vend : 14h-18h ; samedi : 10h-13h, 14h-18h


 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 18:48

Bonsoir à tous,
le cinéma le Trianon programme le Jeune Karl Marx lundi prochain le 30 octobre 2017.
Si vous souhaitiez le voir, nous proposons de nous y retrouver tous ensemble à la séance de 20h30.
Amitiés

> ‌http://www.cinematrianon.fr/films/item/3366

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 18:51

Bonjour à tous,

 

Nous sommes ravis de vous convier, ce samedi 7 octobre à 11h, à une conférence d'HISTOIRE sur le thème :

"Entre imaginaire et réalité, comment décrypter la Franc-Maçonnerie?"

Elle sera tenue par Maître Jean-Michel Quillardet, ancien Grand Maître du Grand Orient de France (oui, que de grandeur)

Rendez-vous dans l'Auditorium de la Médiathèque Romain Rolland (rue Albert Giry, 93 230 Romainville)

 


 

Toutes les informations ci-dessous et ci-joint.  Et n'oubliez pas : un atelier pour enfants est ouvert pour libérer les parents : sur inscription auprès de moi !

Demeurant disponible pour tout renseignement complémentaire,

 

Salutations culturelles,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr


 

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:16

 

Chers adhérents, chers tous,

 

Cette année nous sommes encore heureux de vous inviter pour célébrer les JEP 2017

 

le dimanche 17 septembre à 14h à l'espace Côté Est - 1 rue Abbé Houël.

 

Au programme: conférence et expo, expo-photos, spectacle lecture théâtralisée et musique, buffet au jardin en finale !

 

Ci-joint l'affiche. Le programme détaillé à suivre...

 

Dans l'espoir de vous y retrouver.

 

patrimoniallement

 

ASVR

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:11

 

Bonjour à tous,

 

Espérant que vous avez passé un bon été, parsemé par la récolte de nombreuses idées et expériences de vie, je suis ravie de vous présenter le nouveau programme des Café-Philo. Ils auront lieu, comme toujours, un samedi par mois à 15h, à la Maison de la Philo (2ème étage de la Médiathèque Romain Rolland, rue Albert Giry, 93 230 Romainville).

 

Comme chaque année, les café-philo seront l'occasion de se livrer à une discussion collective et conviviale, ouverte à tous, ET à l'exploration de la pensée d'un philosophe sur la thématique donnée : à chaque séance, je tenterai de présenter et défendre, modestement, le point de vue d'un penseur !

 

Et je suis disponible pour toute question ou renseignement supplémentaire ! En pièce jointe, vous trouverez le programme détaillé !

 

 

Au plaisir de vous y retrouver,


Salutations philosophiques,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr


 

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 12:32

François,

je connaissais un peu Christiane Tricoit, tu m'apprends son décès.

Je ne connaissais pas son métier. C'est étonnant le nombre de correcteurs à
Romainville puisque j'y connais aussi un ancien correcteur aux éditions du
Cherche Midi, et une ancienne correctrice aux éditions Larousse. Tant de
correcteurs en ville, et tant d'horreurs grammaticales et lexicales dans le
bréviaire municipal !

J'ai lu à l'époque le livre issu de votre atelier d'écriture "Romainville avant
le métro" (une amie bibliothécaire, qui faisait partie de votre groupe
m'avait proposé d'y participer mais, échaudé à l'époque par une aventure
collective qui avait fini en jus de boudin, j'avais décliné). J'ai appris
beaucoup de choses dans ce livre, sur Romainville avant que j'y arrive et sur
chacun d'entre vous. Tu t'y livrais simplement.

A l'époque - je n'ai pas changé d'avis - je râlais contre l'arrivée de ce
satané métro. J'ai failli écrire une sorte de prolongement à votre livre qui ce serait appelé "Romainville après le métro". Mon sentiment était que cette histoire de métro n'était qu'un écran de fumée destiné à masquer une immense opération immobilière régionale et à servir quelques ambitions personnelles sur le compte de populations aisément séduites. Et nous savons aussi que lorsque la machine économique est en panne on fabrique du PIB comme on peut.
Mes amis romainvillois me parlaient avec envie du prolongement de la ligne 11, du quart d'heure gagné pour se rendre à Châtelet (ce quart d'heure gagné dans des rames bondées, gonflées par les populations de Rosny, de Noisy, de Montreuil et par les voyageurs de la ligne E du RER ; 1,3 milliard d'euros que leurs enfants et petits-enfants allaient devoir payer) ; ils me parlaient aussi avec gourmandise de la valorisation de leur patrimoine immobilier, incapables qu'ils étaient de comprendre combien je désirais que le prix de mon propre papillon soit divisé par deux ...pour que leurs enfants et petits-enfants ne soient pas obligés, à l'âge de quitter le nid, d'aller habiter à Melun, chassés par la spéculation qui les faisait rêver !. Toujours la même double pensée, toujours chérir les causes dont on déplore les conséquences.
J'aurais appelé ce bouquin "Romainville après le métro" pour raconter ce qui se passe aujourd'hui dans notre ville.
Destruction des villes en temps de paix (*). Une poignée de personnes ambitieuses et stupides – faisant l'histoire mais ne sachant pas l'Histoire qu'elles font, selon la formule consacrée - aura réussi à détruire ce qui avait résisté à deux guerres mondiales.

Il fait beau dehors, je vais jardiner...
A bientôt l'ami,

Jean-Luc

 

 

(*) Tu le sais François, j'emprunte cette phrase au titre d'un court chapitre du livre de Jean-Claude Michéa « L'enseignement de l'ignorance et ses conditions modernes », paru il y aura bientôt vingt ans aux éditions Climats. L'auteur me contredit d'ailleurs, lorsque j'insiste sur les personnes responsables (disont les Corinne Valls de façon générique, comme on dit les Tartuffe) ; voici ce qu'il écrit (page 70) :

« C'est ainsi que la destruction présente des villes est un phénomène qui serait assez peu compréhensible si on se bornait à y voir un effet des seules lois de la spéculation immobilière, complété, ici ou là, par les variantes locales de la mégalomanie des élus. En vérité, l'urbanisme moderne est, par définition, inséparable d'un projet politique autonome. Et à mesure que le système capitaliste étend son règne, ce projet doit nécessairement inclure, de plus en plus clairement, la nécessité de briser la vieille capacité politique des classes populaires, en assurant les conditions matérielles de leur atomisation (qui exige, par ailleurs, toute une politique culturelle (1) ) et, par voie de conséquence, le démantèlement – habituellement baptisé rénovation – de leurs quartiers traditionnels et des formes de vie correspondantes. »

 

(1 - cette note est de moi) Cette « politique culturelle » est confiée à des Weisselberg (encore un nom générique François, j'ai eu l'occasion d'en rencontrer beaucoup d'autres ailleurs qu'à Romainville), ou bien - ultime finesse - aux promoteurs immobiliers eux-même (FIMINCO créant une fondation d'art contemporain aux Bas-Pays). Afin de couvrir de festif le bruit des bulldozers, et de mettre de la Culture où il n'y a plus de culture. Les artistes recrutés pour ces opérations d'escamotage devenant en quelque sorte des agents d'ambiance.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 05:17

 

Bonne fête à tous les travailleurs !

 

Partager cet article
Repost0