Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 14:09
 

 

Ce le 26/03/08 vers 7 h 30, le camion-citerne et un employé qui nettoyaient avec une lance d'arrosage, sont passés pour nettoyer les trottoirs.

Ce nettoyage a dû durer trop longtemps au goût de certains automobilistes, car nous avons pu profiter de leurs mécontentements qu'ils ont manifestés en utilisant leurs avertisseurs sonores .

Comment appellerait ce comportement la Maire ? Incivilité ? Peut-être, mais cela ne sert à rien un tel comportement !

Et en plus, des automobilistes se sont disputés à causes des chicanes, qui devaient laisser passer l'autre; mais ça c'est tout le temps, matin, midi et soir, parfois en journée aussi !

Bel idée ses chicanes qui devait nous garantir une tranquilité dans la rue.

Comme le passage des camions, qui, lorsqu'ils passent sur le bout de ses chicanes cela fait vibrer les pavillons lorsque les roues retombent; car c'est bien de ça qu'il sagit, ils passent trop vite, même aux heures qui leurs sont interdites; que fait la garde urbaine ?

Ne sont-ils pas assés nombreux ? Y a-t-il toujours qu'une personne qui est assermentée ? Cela fait 1 an qu'ils doivent être plus nombreux, des chiffres du nombre d'employés nous ont été communiqués plusieurs fois. Serait-ce encore des promesses non tenues ?

À moins que les services et élus ne soient encore en train de se mettre d'accord sur leurs uniformes !

  

Mais au fait, l'eau utilisée pour nettoyer les trottoirs, d'où vient-elle ?

Du réseau d'eau, donc payé par nos impôts, ou de réservoirs de récupération d'eau de pluie ? Il y a de quoi en récupérer avec les HLM et bâtiments publics.

--------------------------------------------

Repost 0
Published by Maurice - dans Garde urbaine
commenter cet article
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 20:22

Aujourd'hui vers 11 h 10 rue Jean Jaurès à la hauteur de l'entré de la résidence, il y a eu une agression sur une femme qui revenait du marché des 3 communes.

Son sac à main lui a été volé et bien sûr ce qu'il y avait dedans aussi.


L'agresseur est d'environ 1m70/75, jeune, mince, porte des lunettes de vue, revêtue d'un anorak avec une bordure de la capuche avec de la fourrure blanche ou gris clair (enfin un vêtement similaire), couleur de peau foncée.

L'aprés-midi, au commissariat, il y avait une femme agée qui, elle aussi c'était fait agressée à rues, rue voltaire vers 14h, en revenant de voir son mari à l'hopital André Grégoire, par une personne qui semblait revenir de vacances, en réponse à la question posée pour le reconnaître.


Si vous pensez reconnaître cette personne, laissez un message par l'intermédiaire de la boite courriel de ce journalWeb, faites un commentaire, ou prévenez les forces de l'ordre.

À ce sujet, je dois reconnaître que j'ai été surpris de leurs rapidités, en environs ¾ h, je leurs ai communiqué la description de l'agresseur, ce qu'il avait dérobé, comment cela c'était passé, ai eu toutes les infos souhaitables, leur visite chez nous pour avoir faire une nouvelle fois un descriptif plus détaillé de l'agresseur. Et la femme agée à été racompagnée chez elle par la police, à sa demande. (je lui avais proposé de la ramener en rentrant chez nous)

Je vais devoir réviser mon opinion vis-à-vis d'eux. D'ailleurs, c'est fait.

 

À propos, où en est la fameuse garde urbaine ? Il y a quelques semaines, j'ai eu comme information « il n'y a qu'une personne qui ai assermenté » ; pour tout Romainville, c'est un peu, peu.

--------------------------------------
-------------------------------------------------------------

Repost 0
Published by Maurice - dans Garde urbaine
commenter cet article
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 08:26

 

 

 

 

 

 

 

Début de la réunion vers 19h20, présentation de Mr Guglielmi.

 

 

 

 

 

 

 

 

En même temps qu’il fait une présentation de ce que souhaite faire la municipalité, il y a une présentation vue par vue sur un écran, ou nous pouvons, en partie,  lire ce que dit Mr Guglielmi, avec des images de temps en temps, montrant les problèmes.

Il y a actuellement une cellule de 3 personnes, qui peuvent mettre des amandes de premières catégories pour : le stationnement, et la petite délinquance.

Cette cellule est en sous-effectif critique, compte tenu de la demande !

 

 

 

Le projet de garde urbaine, doit améliorer le service actuel, car il y a un poste non pourvu, et faire un accroissement du personnel.

Il y aura deux modules de prévention : trois agents, un chef de groupe, deux agents recrutés, pour prévenir de la petite délinquance, plus différent conflit de voisinage, les jeunes ne sont pas criminogènes.

Il y aura un local de service, qui sera peut-être dans celui pour les jeunes.

 

 

 

La mission de la garde urbaine : stationnement des véhicules ventouses, verbalisation pour l’atteinte à l’environnement, et à la salubrité.

Seul le statut légal du 5 mars 2007 art. 11 : rappel à l’ordre, sûreté et salubrité.

Pour les autres verbalisations, il sera fait appel à la police nationale. (Comment retenir les interpellés ? attendront-ils sagement que celle-ci arrive ? ndr)

Les agents seront en civil ou en uniforme, avec de visible : garde urbaine, et pas d’uniforme pouvant faire confusion avec ceux existants de la police.

Le recrutement : il faudra un diplôme du ministère de l’Intérieur ; à voir après consultation d’atelier sur la garde urbaine. Éxplication sur le mode de passage du diplôme.

 

 

 

L’élu responsable de la sécurité (Mr Guglielmi) a commencé à recevoir des doléances depuis sa prise de fonction, le 26 février 2007. Il en répondra devant nous, et il s’y engage ! (Dixit)

 

 

 

Le 31 mars, il y a une réunion avec les habitants et des organismes, au sujet de problèmes rue de Metz (En face de Batkor) : Début de bidonville par des personnes venant des pays de l’Est, prostitution, et agressions, d’ailleurs il y a de présent dans la salle une des personnes agressées. Le problème, c’est qu’ils sont installés sur la commune de Bobigny.

 

 

 

Une énumération de la liste de ses doléances est lue (ce n’est pas triste à entendre, surtout que pour certaines (doléances) ce n’est pas nouveau !)

Dans cette liste il y a le problème que pose le pavillon du 111 rue Rosenfeld, ou cette maison a été transformée en 16 appartements de moins de 10 m² ; une manifestation a d’ailleurs été organisée devant cette maison (précisions données par Mr Champion). Mr Guglielmi ajoute que cette maison est historique, car elle a été habitée par le docteur Rosenfeld. (Là je veux bien que l’on m’explique ou est l’historique)

 

 

 

C’est un résumé, je n’ai que deux mains. Et oui !

 

 

 

 

 

 

La parole est donnée aux habitants présents : (ça ne se bouscule pas pour être le premier à parler)

 

 

 

Mr Worms prend la parole et parle de la circulation, en disant qu’au conseil de quartier il a été élaboré un plan de circulation dans le quartier (des grands-champs). (Ce qui est faux ! ce monsieur a été le seul à élaboré ce plan lorsqu’il était président de ce conseil, il n’y a eu aucune réunion d’organisée pour en parler avec les habitants, je l’ai déjà écrit et dit lors de réunion en le contredisant. ndr)

Une participante parle de coup de pétards vers 22h, qu’elle a entendue en rentrant chez elle. Elle pensait que c’était des jeunes qui jouaient. Le lendemain matin, la police était là et cherchait des douilles de fusil de chasse.

Mr Guglielmi demande des noms, refus.

Une autre participante parle de coup de pétard en pleine après-midi ; lorsqu’elle, et d’autres habitants de la cité où elle habite, ont contacté le commissariat des Lilas, il leur a été répondu : faites attention. D’après elles. (C’est tellement incroyable que je fais cet ajout. ndr)

Mr Guglielmi explique que cela relève de la police nationale, la garde urbaine ne pourra rien faire dans des cas comme ceux-là.

            Une habitante de la cité Gagarine, décrit les problèmes que des habitants rencontrent : insultes, menaces, dégradations multiples, etc. (Apparemment, cette habitante ainsi que d’autres ce trouvant à côté d’elle, était à bout, un ra le bol est manifeste. ndr)

Une habitante lit des doléances, et dit : la ville est aussi un village, mais il est un peu lourd ce village ! (En réf. à la devise de la ville) Je ne demande pas la lune, mais un bailleur doit aussi faire respecter la tranquillité des locataires !

Une autre participante lit la loi Sarkozy sur la délinquance. La personne d’avant ne se sentait plus assez calme.

Mme Giagalone dit : cela fait plus d’un an que ses problèmes existent. Bien sur, la Maire et Mr Champion ne s’en laissent pas compter, en la contredisant.

 

 

 

D’ailleurs cela fait plusieurs années que ça dure, mais qu’y a-t-il eu de fait de concret ?ndr

 

 

 

 

Mr Guglielmi rappel que la garde urbaine ne pourra pas résoudre ce genre de problèmes, et, explique un cas qu’il a vécu au commissariat des Lilas, ou la personne de permanence ne voulait pas le mettre en contacte avec l’officier de permanence, il a fallu qu’il menace de ne pas partir sans le voir, et au bout du compte, ce n’est que lorsqu’il a dit qu’il était adjoint au maire de Romainville qu’il a été reçu ! Peu importe la raison de sa venue.

Il rappelle que la loi n’est pas appliquée dans la Seine Saint Denis, au sujet, entre autres, sur l’occupation des couloirs d’immeubles.

Mr Champion dit que c’est la faute à Sarkosy, car il a supprimé la police de proximité ! Il y a plus de policiers à Paris que dans toute la Seine Saint Denis.

Qu’il ne faut pas se le cacher, la garde urbaine doit avoir les pouvoirs de police municipale. Ce qui se passe au bâtiment B1 est inexcusable. (Cité Gagarine)

Une participante parle de l’agression dont elle a été victime par des gamins de 8/15 ans, avec des barres de fers et bat de bess-bal. Ils tapaient partout avec, et lorsqu’elle leur a demandé d’arrêter, ils lui ont dit qu’ils allaient lui faire sa fête, qu’elle était de la merde.

Ce sont des bêtes fauves, pas des adolescents !

 

 

Une autre parle de ses enfants et de ceux des voisins (elle habite les bas pays), qui ne veulent plus monter pour aller faire du sport. (Salles de sport vers la mairie) Car ils se font rouer de coups en passant à côté de Gagarine.

Une autre demande : quels seront les horaires de la garde urbaine ? Car s’il s’arrête en fin de journée, que ce passera-t-il la nuit !

Réponse : il faut mettre en place un système de rotation du personnel, car il faut respecter le droit du travail, et faire des rondes de nuit. Il faut aussi un médiateur, pour son rôle préventif.

Des habitants de la rue de Metz et alentour, disent être venu en covoiturage pour éviter les problèmes de retour. L’un deux a d’ailleurs été agressé plusieurs fois.

Ils parlent de problème lié à un squat, qui ce serait vers Batkor, ou habite des personne des pays de l’Est, agressions de leurs parts sur les habitants, début de prostitution, etc..

D’autres personnes parlent de Rottweler que des jeunes promènent non muselés, environ une douzaine de chiens, et la police ne fait rien lorsqu’elle passe en les voyant.

Un père (c’est comme ça qu’il se présente) demande à ce qu’il y ait des panneaux de plastics transparents qui soient installés devant les fenêtres de l’école maternelle Charcot, car il y a des caillassages des vitres, la Maire répond : la protection des vitres ne sera pas une solution ; il ajoute que les parents sont aussi responsables du comportement de leurs enfants, car certains se garent en pleine Bl. Barbusse pour faire descendre leurs enfants, même du côté gauche du véhicule, et c’est pareil à Chaplin ! Quel exemple pour eux !

Il travaille dans une auto-école, il a fait la demande, qui a été accepté, de faire de la prévention auprès des enfants de la maternelle Chaplin, pourquoi le directeur du collège Courbet ne répond même pas à sa demande ? Surtout qu’il le fait d’une manière bénévole ! Les personnes de l’éducation nationale se croient…

 

 

 

Mr Guglielmi conclut : il faut mettre en place des réunions de crises, et il faudra demander au préfet d’être là. (Ainsi que d’autres, mais je n’ai pas noté)

 

 

 

Il y a des feuilles à l’entrée de la salle pour laisser ses coordonnées, et recevoir des invitations aux prochains ateliers.

 

 

 

 

 

 

Au milieu de la semaine dernière, j’ai demandé au secrétariat de Mr Guglielmi, en mairie, de pouvoir filmer la réunion sur la sécurité, ainsi que les autres ; jusqu’au soir du RDV, je n’ai pas eu de réponse.

 

 

Donc, hier à la fin de la réunion, j’ai demandé à la maire si je pouvais filmer les réunions.

 

 

La maire veut bien, mais, il y aura peut-être des participants qui ne voudront pas être vus.

 

 

Les élus sont des personnes publiques, pas les participants aux réunions. Il vaut mieux éviter de filmer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme d’ab. : Si vous constatez des erreurs OU oublis que vous pensez importants,

utilisez l’adresse courriel pour le faire savoir, il y a aussi les commentaires.

 

 

 



 

Repost 0
Published by maurice - dans Garde urbaine
commenter cet article