Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 16:53

 

 

Et une modification de PLU, une !

 

 

Une nouvelle modification du PLU va être faites, se sera la 13e !

13e modifications, mais combien de mise à jour entre les modifications ? (appelez-les autrement si vous le désirez)

La modification concerne l’extension et la réglementation du zonage de la ZAC de l’horloge.

En clair : faire des modifications qui feront plaisir aux promoteurs afin qu’ils puissent construire comme ils le désirent. (c’est dû moins ce à quoi cela fait penser, si vous avez d’autres avis ...)

Souvenons-nous qu’il y a déjà eu une modification du PLU au bas pays il y a 1 an ou 2 pour que les balcons puisse avoir plus de 1 m de large ; plus d’un mètre cela fait presque une petite terrasse.

 

Que de modifications pour faire plaisir ... écœurant, et les élus de la majorité se disent de gauche ?

 

Le public peut aller consulter et donner son avis entre le 13 novembre et le 13 décembre 2017 à la mairie de Romainville, OU, sur le site de la ville.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 08:16

 

Un avis d’enquête publique a lieu à Romainville au sujet d’un permis de construire à accorder pour la construction d’un ensemble de bureaux (R+8) et d’un immeuble de 72 logements (R+9) à la ZAC de l’horloge.

Vous pouvez allez en prendre connaissance à la mairie et donner votre ou vos avis sur le registre, n’oubliez pas que donner son avis n’engage pas qui que ce soit à en tenir compte !

Les riverains de Panotel rue des Mares en ont fait la malheureuse expérience lorsqu’ils voient que leurs demandes concernant la vue direct sur leur jardin et habitation n’avait pas été suivit d’effet malgré les dires lors de la réunion, reculer les logements eu dernier étage (de ce que m’en a dit un propriétaire), lorsqu’ils ont été consulter le permis de construire, il ont eu la désagréable surprise de constater que les engagements n’étaient pas tenus. (ou ce qu’ils ont pris comme tel) Un engagement verbal n’engage que celui qui y croit ! (comme lors des élections)

 

Voir l’image faites sur le Parisien en dessous.

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 10:51

Palais des fêtes.

 

La réhabilitation du Palais des fêtes des fêtes de Romainville va coûter 5 millions de €.

Comment sera payer cette réhabilitation ?

Romainville a-t-elle cette somme sous le coude ?

Fait-elle un emprunt ?

Un généreux donateur, un promoteur qui fait comme le signal François pour un local mis à disposition lors des élections, prend-il tout ou parti cette réhabilitation à sa charge ?

5 millions ... je ne savais pas que le Palais des fêtes de NOTRE ville était dans un état qui nécessitait des travaux pour une telle somme, même s’il y a des travaux de transformation. (voyez les images)

« il parait » que not’bon maire a eu l’intention de vendre ce Palais des fêtes mais que l’architecte des bâtiments de France s’y est opposé, aurait-elle trouvé une parade à ses envies en le transformant, - réhabilitant – en gardant la façade ?

 

Prêtez attention aux dessins, il y a une vue aérienne qui nous montre l’intérieur du Palais des fêtes et là, nous voyons que l’intérieur est divisé en deux par un genre de cloison vitrée avec des portes, ce qui veut dire, si on comprend bien, que la salle de spectacles n’est plus présente à cet endroit, qui devient une salle d’exposition, mais « semble-t-il » dans un bâtiment extérieur ; d’ailleurs un dessin nous le démontre, la cloison serait un genre de baie vitrée et la charpente est nue, visible pour les personnes dans le bâtiment, est-ce pour la luminosité que vont apporter les ouvertures vitrés sur le toit et éviter l’éclairage par électricité ? Évidemment vont nous dire les je sais tout de service !

Romainville a-t-il besoin d’un Palais des fêtes de cette importance tant au niveau prestations offertes que de la construction ? n’oublions pas que Romainville est une ville de 26/26 000 habitants ! Beaucoup de villes de plus d’importance n’en ont pas du niveau que nous voyons su le site de – Ilimelgo –, au début il ne sera pas trop ceci ou cela, mais lorsqu’il aura pis sa vitesse de croisière ? Les 5 millions qu’aura coûté cette réhabilitation sera-t-il approprié ou démentiel ?

Serait-ce juste faire plaisir à not’bon maire, aux promoteurs, aux entreprises qui vont intervenir, etc. ?

Je ne vois pas de panneaux solaire pour une alimentation en électricité du bâtiment, même partielle.

 

Une consultation de la population comme not’bon maire c’était engagé à faire à la demande de celle-ci (à condition que la population soit informé correctement) n’était-elle pas à faire car après tout c’est elle, la population, qui va payer cette réhabilitation ; not’bon maire a-t-elle une nouvelle danseuse que, NOUS les administrés, allons entretenir ?

 

cc des premières lignes du site du cabinet d’architecte qui est concerné, ainsi que les dessins :

http://ilimelgo.com/fr/projets/palais-des-fetes.html

DESCRIPTIF:

Réhabiliter le Palais des fêtes de Romainville en mettant en valeur la structure du Pavillon de la Pologne de l’Exposition Universelle était notre enjeu principal.
Traiter ce volume de manière transversale et transparente invite les habitants à y pénétrer. Cet espace d’accueil devient une articulation entre les différents volumes du programme, et permet d’accéder à la maison de la philosophie et aux salles de spectacle.
La salle événementielle et la salle modulable entretiennent ainsi un rapport étroit avec l’environnement paysager composé des anciennes carrières de Romainville et du jardin créé.

--

Apparemment, c’est la même agence d’architecte qui est sur le coup pour le projet de la « tour maraîchère ».

Sur le dessin en bas à gauche il y a un personnage qui a les bras levés en tenant des cagettes dans le genre : je les ai trouvé ! Amusant.

http://ilimelgo.com/fr/projets/tour-maraichere.html

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 10:16

Voici les photo envoyée par François (elles étaient dans un format non publiable d’où le retard, quoi que ... j’aurai pu aller plus rapidement)

 

24 rue de liberté montrant clairement la construction d'un bow window sur une propriétée privée

Immeuble3 - Immeuble 4

 

15 & 17 Av du Pt Wilson montrant une violation de la propriété publique avec trois balcons dépassant d'environ de 90cm sur le trottoir !... par rapport à l'alignement des constructions de l'Avenue.

Immeuble 10 - 11 - 12 - 13

 

Immeuble 7 montre la publicité au début des travaux montrant aussi nettement ces 2 infractions qui faisait donc partie du projet initial.

Remarquez les distances de vis-à-vis non respectées, il serait amusant que le propriétaire de la parcelle fasse une élévation du pavillon, des appartements auraient leurs fenêtres obstruées !

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 11:45

 

 

Pose de la première pierre à partir de 11h, du projet City Ourtlets Paris, présenté comme le « premier village de marques accessible par le métro ».

Il ouvrira ses portes début 2019

Info le parisien papier

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 07:21

 

Avertissements

 

Je ne suis pas un organe de presse contrairement à ce que certains aime à dire ou à essayé défaire croire ; j’ai une carte de presse en tant que correspondant de presse depuis plusieurs années.

 

Ce blogue est un blogue d’opinion et rien d’autre , et ce depuis plus de 10 ans.

Il me permet ainsi qu’à ceux qui me le demande de publier des propos dénonçant l’attitude de la municipalité et de ses élus car ceux qui ne sont pas d’accord n’ont pas la parole dans la publication municipale en dehors des élus.

 

En cas de désaccords avec les écrits, il suffit de demander la publication d’un rectificatif tant qu’il ne sera pas sujet à polémique.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 07:55

 

Les travaux pour la station place Carnot à l’arrêt ?

 

 

Depuis plusieurs jours, environ 10/12, les travaux pour construire la station de métro place Carnot (prolongation de la ligne 11) sont à l’arrêt, que ce passe-t-il ?

Ils sont à l’arrêt depuis qu’il y a eu la découverte d’une bombe de la dernière guerre, celle-ci n’aurait pas pu être désamorcé ?

Y en a-t-il eu d’autre de découvertes ?

La nappe phréatique est-elle plus importante qu’espérer ?

 

Toutes les conjonctures peuvent être imaginé puisqu’il n’y a aucunes informations à ce sujet !

Il est quand même surprenant que les travaux soit interrompus, plus personne sur le chantier, à moins que se soit en dessous que les travaux soit effectués, avec des palmes et tuba ainsi que la barque vu sur un véhicule sur le site et qui n’y est plus, est-elle en dessous ?

Peut-être n’y a-t-il plus d’argent pour continuer la prolongation tout simplement malgré les certitudes qui nous ont été donnés, ce qui fait que l’entreprise ou les entreprises ont arrêté le chantier, ce qui ne serait pas surprenant.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 06:02

RETOUR DE VACANCES

 


Mes vacances d’heureux retraité se terminent, après deux mois d’éloignement du tohubohu que nous subissons dans notre ‘’village’’, quoi de neuf dans notre environnement ? Au passage, je me demande une fois de plus, pourquoi on s’obstine à toujours vouloir ramener les gens des campagnes vers les villes. Ici tout est compliqué, la pollution n’est plus maîtrisable, la circulation est impossible….

Dans mon quartier pas de grand bouleversement. Face au Trianon, l’ancienne boulangerie a disparu, je le regrette, ce petit immeuble avait du charme. Le projet du métro 1 a besoin de cet emplacement, c’est dommage ! Le pignon de l’immeuble conservé a été proprement arrangé c’est tout de même mieux que de laisser un affreux décor, en attente de projets ultérieurs hypothétiques, comme c’est souvent le cas lorsque le sujet est du ressort de la municipalité ! (N’est- ce pas Madame le Maire. Depuis combien de temps le terrain proche de la poste, qui devait être aménagé en parking est-il laissé à l’abandon ? 2). Concernant l’avancement des travaux de prolongement de la ligne 11, on constate que ça ne traîne pas. Bravo ! Au fait, qui a des nouvelles du tram ? Il est probable que ce projet rencontre des difficultés, alors évitons d’en parler. Dans ma rue (Stalingrad) est apparue une voie cyclable à contre- sens. C’est bien de tenter de favoriser la circulation des vélos à Romainville, mais encore faudrait-il faire quelques petits efforts de réflexion. Ce tronçon ne sert à RIEN ! Franchement à RIEN ! Il ne mène nulle part, il ne fait qu’inciter les cyclistes à emprunter en sens interdit le tronçon de la rue Veuve Aublet pour arriver plus rapidement place Carnot. 3

Un petit coup d’œil sur le Mag de Juillet- Août. Coté’’ propagande politique’’, c’est toujours aussi nul. Pourquoi en serait-il autrement ? Les Romainvillois qui prennent le temps de lire ce magazine sont toujours considérés comme des imbéciles. 4 Le dossier Aménagement comporte une accumulation d’informations et d’affirmations qui tentent de restaurer la baisse de crédibilité de nos élus.

Une petite synthèse :

- En page 9, de belles promesses : ‘’ L’aménagement d’espaces inoccupés va permettre de repenser et refaire …voies de circulation automobiles, cycliste, piétonnes…nouveaux commerces… espaces verts et arbres ‘’. Il n’est pas joli ce petit couplet, (malheureusement bien loin de ce que nous constatons dans les projets actuels) ?

- Toujours en page 9, il est question de l’espace public sur la dalle de l’A3, on nous dévoile une esquisse de ce qui est projeté. 5 N’y voyant pas la végétation promise, je suis allé sur place. Les travaux d’aménagement sont en cours, on y devine des jardinières et l’on constate que les constructions en voie d’être terminées sont si proches de la dalle qu’il ne semble pas possible d’y planter des arbres dignes de ce nom. Je dois probablement manquer d’imagination, ce qui n’est pas le cas des promoteurs qui ont affiché à titre publicitaire un montage qui nous transporte dans le jardin d’Eden.

(les photos fourni par François André ne sont pas publiable, question de compatibilité, vous les avez par ailleurs)

- Il est aussi question de Panotel, 6 je suppose donc que les problèmes de pollution sont réglés. Dans cette rubrique, je constate et ce n’est pas la première fois, qu’il va nous falloir remercier la municipalité pour les efforts qu’elle fait pour limiter la densité des projets : ‘’ La ville a refusé un premier programme de 450 logements pour le limiter à 300’’. Après toutes les modifications du PLU permettant de construire plus et plus haut, il est difficile de gober cette fable.

- J’apprécie beaucoup la phrase’’ les bâtiments à construire répondront aux normes en matière de développement durable quand ils ne les dépasseront pas’’.

- En pages 10 et 11, dans les Bas-Pays, là encore ça va bétonner dur. Nous le savions ! L’ambitieux projet de ‘’village de marques’’ avec sa centaine de boutiques, n’est-il pas du domaine du rêve ?

- Pour la place du marché tout est réglé, les opposants peuvent ranger leurs pancartes ! La ‘’concertation’’ sur le sujet est terminée. 7

- Mes commentaires étant dans l’ordre du texte, ce n’est pas volontairement que j’ai gardé le meilleur pour la fin : L’entretien avec J. Champion. Voilà que ce dernier se montre en défenseur de notre patrimoine. Il écrit : ‘’ La ville bride les projets des promoteurs, malgré les possibilités qu’ils ont de construire ‘’.Bienvenue dans les associations de sauvegarde du patrimoine Monsieur le responsable à l’aménagement. Quel revirement après ce que nous avons vécu ! Quel chemin parcouru depuis de belles affaires comme celle du grand Ségur. 8

- Le dernier couplet de l’entretien est sans aucun doute celui qui comporte le plus de malhonnêteté intellectuelle. Comparer la densité d’habitants entre les villes de Romainville, du Pré Saint-Gervais et des Lilas, c’est omettre que les surfaces constructibles de ces villes sont totalement différentes. Nous savons tous que le territoire de Romainville comporte des secteurs importants, totalement inaccessibles au public : le fort de Noisy et les zones de carrières.

- Nous apprenons que la ville va commander une étude indépendante par rapport au PLU et ‘’va suivre plusieurs recommandations : Plan patrimonial et paysager…limiter la taille et les hauteurs des opérations, augmenter les surfaces végétalisées’’. Franchement ne fallait-il pas commencer par là au lieu de modifier à longueur d’années le PLU ? 9

- Pour finir, un petit coup sur la tête des’’ opposants ‘’à la dernière tranche de travaux sur la place du marché du centre, qui n’ont pas compris que la verdure sur les toits et les balcons’’ sert aussi à renouveler l’oxygène de même que les jardins privatifs’’. Soyons sérieux, la quantité de CO2 qui était captée par les jardins privatifs en voie de disparition est sans commune mesure avec le bénéfice apporté par quelques géraniums ou autres plantations sur les terrasses.


 

François ANDRE Septembre 2017


 


 

1) ne serait-ce pas plutôt pour le tram ? Une entrée sortie pour le métro semble devoir demander plus de place.

2) il y a plusieurs années, lorsque des réunions étaient faites pour réfléchir sur l’emplacement de parkings, il y avait un squat la raison pour laquelle il était laissé en l’état : un occupant à une personne de sa famille qui est dans le milieu du spectacle ; et maintenant, qu’est-ce que c’est ?

3) un autre exemple du « j’me fou du monde » au sujet des pistes cyclable : la rue Benfleet !

4) un reste de sa jeunesse qui adorait l’URSS ? Aurions-nous un magazine qui n’a rien à envier à la soviétique ? (Soviétique ou stalinisme d’après le net)

5) ce n’est qu’un projet de plus concernant l’aménagement de la dalle de la A3, souvenons-nous que dans les début ce devait être un lien végétalisé, et aménagé pour les enfants, entre les deux cotés de l’autoroute !

6) les constructions sur le site Panotel vont avoir pour nom : Green Lane !

not’bon maire à refusé que des commerces du genre restauration avec cuisine exotique ouvrent de ce qui m’a été dit par des intéressés, et là, elle laisse un programme immobilier porter un nom non français ? Deux poids deux mesures suivant le poids de ceux qui font les demandes du genre : j’ai du fric, je peux demander ce qui me passe par la tête, je n’en ai pas, je subit !

7) concertation ? Il y a eu des concertations ?

En faisant un recherche sur le net, je lis au sujet de la définition pour concertation :

Mode d'administration ou de gouvernement dans lequel les administrés, les citoyens, les salariés, etc., sont consultés, et les décisions élaborées en commun avec ceux qui auront à les appliquer ou à en supporter les conséquences.

À part avoir consulté ses administrés, le reste est passé à la trappe, serait-ce comme pour le journal de Romainville : une direction à la soviétique ? (dans sa partie la plus dénigrante)

8) le Grand gur n’est pas QUE la construction d’un immeuble qui dénature en face de l’église Saint Germain l’Auxerrois, c’est aussi la destruction du lavoir qui était dans la cour du marchand de couleurs (voir les photos faites des membres de l’association ASVR) au lieu de le préserver et de le reconstruire ailleurs pour préserver l’histoire de NOTRE ville, c’est par des petits faits de ce genre que l’on juge des dirigeants sur leurs implication à sauvegarder le patrimoine et non par des paroles exubérantes. Comme pour le marché couvert ou seul la grille de clôture devrait être préservé et non au moins une halle !

9) le PLU à Romainville, les villes avoisinantes se gausses à chaque fois qu’il est question de le modifier ou de le réviser. Un promoteur a un besoin particulier pour son projet qui serait refusé par le service des permis de construire ? Hop, une modification !

Souvenons-nous d’une modification du PLU au bas pays pour valider les balcons de plus d’un mètre, plus d’un mètre n’est-ce pas une terrasse ?

Partager cet article
Repost0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 04:26

 

Appelez-nous bonnards ! (avec un C)

 

 

Les membres de l’association « les mains de jardins » ont des inquiétudes concernant les travaux qui se font à coté de la parcelle qu’ils occupent pour jardiner. (sente des cortoeufs) Ses travaux occasionnent des nuisances olfactives et malgré que ce ne soit pas dit dans l’article du « le parisien », il serait étonnant qu’il n’y ait pas de pollution du sol vu les activités précédentes.

 

La municipalité et la préfecture assure qu’elles n’ont rien détectés lors de leurs visites, ben voyons, rue des Ormes aussi il n’y avait pas de quoi s’inquiéter jusqu’au moment où il a été déconseillé aux habitants d’accueillir leurs petits enfants à cause des effluves dégagés par la pollution des sols, ET, d’aérer leur habitation pour les mêmes raisons, voire pour certains d’aller habiter ailleurs !

En effet, pas de quoi être inquiet, c’est dans la tête que cela ce tient ma bonne dame !

 

C’est trop souvent la même chose : rien à craindre jusqu’au moment où il est « découvert » des risques. Risques qui étaient présent depuis longtemps mais qu’il ne fallait pas dire pour des raisons financière ; que serait-ce d’autre que le fric qui fait dire : rien à craindre, nous pouvons construire sans crainte ! Encore une fois, la rue des Ormes est un exemple qui fera tache pendant longtemps, si longtemps que ce n’est pas prêt d’être résolut à cause du coût de la dépollution et surtout de quelle manière la faire soit la superficie à dépolluer ; est-ce du même tonneau pour cette parcelle ? Pas de bruit camarade, surtout pas de bruit ça risque de nous coûter bonbon !

Si les raisons qui font que les risques soient minimisés n’étaient pas financière, que serait-ce d’autre ? Les pollueurs ne sont plus là ; si je me souviens bien pour la rue des Ormes, le propriétaire à fait don de la parcelle à la ville qui c’est empressé de l’accepter, sans réfléchir plus que ça.

 

Il est écrit dans l’article du « le parisien » :

« les seuils olfactifs sont parfois très inférieurs aux valeurs de référence en matière de santé »

Y aurait-il des appareils de tests olfactif qui ont été utilisé sur le site et sur les parcelles voisines ?

Des tests olfactifs ? En sniffant l’air ambiant ou avec du matériel ?

Quels matériel ?

Les références de ce matériel ont-ils été fourni aux intéressés de manière à ce qu’ils connaissent comment ses tests ont été effectués ?

Les indiquer en entête du ou des résultats des tests serait un plus pour rassurer la population, toute la population car les sites pollués sur Romainville ne sont pas rare vu les activités qui y ont été faites. (et pas toujours dangereuses comme nous les voyons actuellement, les résidus étaient évacués très souvent en faisant des trous dans la terre.

Je me souviens lorsque je jouais, à la fin des années 50 début 60, avec d’autres de mon âge sur le site ou il y avait des ruines de fours à chaux que des carton remplit de tubes en verre et d’éprouvettes venant de Roussel Uclaf (à coté de la décharge, là ou va être réaliser le parc départemental « la corniche des forts ») étaient mis empilés dans plusieurs endroits, est-ce que ses produits étaient dangereux ? Ont-ils pollués le sol ? Certainement pas diront certains, à voir diront d’autres !

C’était l’époque où lorsque l’on voulait se débarrasser de quelque chose, même dangereux, on faisait un trou dans le sol et déversait le produit, le laissait couler dans le caniveau ou s’il y avait une rivière ou canal le déverser dans l’eau. C’est un problème dont nous avons hérité, ce n’est pas pour cela qu’il faille le minimiser en passant outre ou en essayant de le faire car ma bonne dame, ça coûte !

Est-ce ce qu’il se passe sente des cortoeufs ? Une tentative de minimiser le problème de pollution?

Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 05:39

Pourquoi ne pas utiliser la déviation du 318 ?

 

La ligne de bus 318 a été déviée à cause des travaux place Carnot pour le prolongement de la ligne de métro 11 qui ira jusqu'à Rosny.

Elle passe par la rue Benfleet, le rond point Branly (sortie de la A3) lorsqu’il ne passe pas par la rue Irène Joliot Curie puis boulevard Barbusse direction place Carnot.

Mais entre l’arrêt à coté de Simply et le place Carnot : RIEN !

Comment ce fait-il que ceux qui ont fait le parcours de la déviation n’ait pas pensé à faire un arrêt entre les deux ?

Un arrêt au rond-point Branly au même niveau que celui du 322 – Alexandre Dumas (rond-point Branly, au besoin à la piscine) – ou / et – rue des Mares – (à l’angle Bl Barbusse rue Irène Joliot Curie) ne serait pas un luxe ! Les usagers qui viennent de Bagnolet, voire de plus loin sur la ligne, le verrait d’un bon œil.

not’bon maire qui est vice-présidente au STIF aurait pu y penser ! (6e Vice-présidente chargée des mobilités et du développement du territoire (voirie/transports/circulations douces/aménagement)

Penser à ses administrés pour un maire, n’est-ce pas une priorité ?

 

Partager cet article
Repost0