Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 18:04

 

 

Romainville le 28 juillet 2017

Propos du père François

 

 

Je pense qu’il y aurait des sujets plus intéressants à aborder, et notamment, au plan local, celui des interviews, aussi ridicules et scandaleuses qu’odieuses et inadmissibles que le « twitter fou « (vous vous rendez compte !!) et la barto-girl ( !!!) ont accordées à une radio promotionnelle du BTP, j’ai nommé « Radio Immo ».

Rassurez-vous, ils ne perdent rien pour attendre, nos tourtereaux, et je ne les lâcherai pas de sitôt.

La maire Valls recommence à faire courir le bruit qu’elle ne se représentera pas aux prochaines municipales. 1

Habituellement, c’est de l’intox.

Cette fois, j’espère pour elle que c’est de l’info.

Non.

Aujourd’hui, je veux tenter d’élever le débat, même si cela m’amène à jouer dans une cour des grands qui, d’évidence, n’est pas la mienne.

Eloigné de notre village ( ?), j’ai entendu notre nouveau Président renouveler le repentir de l’Etat français apres la sinistre et terrible « rafle du vel’ d ‘hiv », comme je l’avais entendu battre sa coulpe au sujet du colonialisme.

Je lui suggère à ce propos de ne pas oublier la Saint Barthélémy, ni, au hasard, les massacres de Madagascar ou de Blida.

 

Franchement, j’en ai marre de cette éternelle repentance, d’autant qu’on se demande toujours si elle n’a pas un caractère de récupération politicienne. 2

 

Je ne puis point en rester là.

De bonnes âmes auraient vite fait de me prendre pour un adepte du négationniste Faurisson.

Je vais donc tenter de vous expliquer ma simplissime position .

 

Produit, comme la plupart d’entre vous, d’une éducation judéo-chrétienne, je me sens très proche, par l’esprit et par la culture, de la communauté juive.

Concernant Israël, il est clair que, si j’étais juif, et si on tentait de m’arracher la « terre promise » qui m’a été attibuée, je serais prêt à aller très loin.

De la même façon, si j’étais palestinien et si mon peuple vivait depuis des décennies dans des camps, objet, de temps à autre de massacres comme ceux de Sabra et Chattilah, je ferais sûrement tout pour sortit de cette situation. 3

 

« Facile », me direz-vous.

Ce jugement de Salomon ne règle rien.

C’est vrai, mais il n’est pas interdit d’espérer.

 

Je reviens à la tristement célèbre rafle du vel’ d’hiv.

L’autre jour, sur facebook, une nana a publié la liste des policiers « justes », c’est à dire qui ont sauvé des juifs pendant la guerre. 4

Je lui ai demandé de m’adresser cette liste par courriel, ce à quoi elle m ‘a répondu que je n’avais qu’à faire un « copié collé », maneuvre qui est, bien entendu, hors de ma portée.

GPS, au secours !

 

Tout cela pour dire que, pour moi, la « rafle » est évidemment une pure et simple horreur.

Tout cela pour dire que des policiers français ont accepté d’œuvrer à cette monstruosité.

Tout cela pour dire que les français, dans leur ensemble, n’ont pas protesté, de même qu’ils n’avaient pas protesté quand fut promulgué le « statut des juifs ».

Ces français, qui ont accepté l’inacceptable, ces allemands qui ont porté Hitler et le nazisme au pouvoir 5, ces républicains qui ont accepté le colonialisme (pas de droit de vote pour les algériens après 130 ans de présence française !..) comme ils avaient accepté l’esclavage, c’étaient de braves gens comme vous et moi.

Comme moi, en tout cas.

 

Qu’aurais-je fait, si, au moment de la rafle, j’avais reçu de « l’autorité légitime » l’ordre d’y participer ?

J’espère, mais j’espère seulement, que je n‘aurais pas obéi, comme j’espère que je me serais opposé au nazisme, que je n’aurais pas accepté l’esclavage, et que j’aurais aidé les arabes dans leur lutte pour l’indépendance et la dignité.

J’espère mais je n’en serai jamais sûr. 6

 

Ou je veux en venir ?

Je ne sais pas trop.

 

Je veux seulement expliquer que toutes ces choses restent très présentes à mon esprit, sans que je ressente le besoin de m’en repentir publiquement, ni que quelqu’un le fasse pour moi.

 

Pour moi, la nature profonde de l’homme n’évoluera jamais.

La civilisation doit se contenter d’éveiller les consciences et de poser des garde-fous. (Je ne suis pas le premier à dire ça).

La « repentance » peut contribuer à donner bonne conscience aux braves gens. 7

 

En fait, « nul ne sait ce qu’il pourrait être amené à faire dans certaines circonstances ».

Les abominations doivent rester inscrites dans nos mémoires.

Il y a, pour ça l’éducation, l’enseignement, les commémorations.

 

Se souvenir : toujours.

 

Se repentir ?

Je ne croix pas.

Sans aller, comme Mitterrand, jusqu'à fleurir la tombe du marechal Pétain, j’estime, comme lui et de Gaulle, qu’il faut savoir tourner la page, ce qui ne signifit pas oublier ... 8

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

PS : En relisant mon propos pour le corriger, je le trouve bien médiocre.

Peu me chaut ...

Ca m’a fait du bien de l’écrire. 9

 

 

 

 

1) si la loi sur le non cumul des mandats passe, elle ne pourra pas se représenter, elle a été élu par le peuple en 2001 pour la première fois. (je souhaite ne pas me tromper)

 

2) ceux qui font de la récupération d’événements passé lors de la dernière guerre mondiale sont des personnes peu fiable, elles s’appuient sur ce que d’autres ont fait en se parant de leur habits trop grand pour eux, dans le genre :

je suis honorable car mon père à fait ceci, ou cela, pendant la dernière guerre, il était ...

 

3) la situation en Israël/Palestine est sujet à caution suivant la place que l’on occupe dans la société.

Les israéliens disent que c’est la terre de leurs ancêtres, ce qui est vrai dans le sens ou leurs ancêtres étaient là (dû moins pour certains) au temps des pharaons ; les palestiniens voient les choses différemment dû fait que l’ONU nouvellement créé les a spoliés de leurs terres au profits d’un peuple qui venait d’avoir une tentative d’extermination et cette terre qu’ils revendiquaient allait servir de compensation. (n’oublions pas que Staline avait proposé aux juifs un territoire qu’ils ont refusés, il faut dire que c’était une région désertique)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oblast_autonome_juif

 

4) voici un lien qui donne la liste des policiers et gendarmes français reconnus « juste », ils sont 67 ! 67 pour les deux. Un autre site en donne 63 ; heureusement qu’il y a eu des habitants qui ont tendus la main et s’en sont occupé jusqu'à la liberation sans le clamer sur les toits par la suite ! (voire 2)

http://www.sfhp.fr/index.php?post/2011/09/14/LISTE-DES-POLICIERS-ET-GENDARMES-FRANCAIS-%22JUSTES-PARMI-LES-NATIONS%22-%28par-ordre-alphab%C3%A9tique%29

 

5) eh bien non ! Les allemands non pas porté Hitler au pouvoir, le parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) n’a même pas été majoritaire :

http://www.liberation.fr/desintox/2017/02/06/non-francois-bayrou-hitler-n-a-pas-vraiment-ete-elu-avec-plus-de-90-des-voix_1546594

de nombreux liens existe sur le sujet.

 

6) personne ne sais ce qu’il ferait dans de tels cas ! À par les grandes gueules, elles gagneraient à elles toutes seuls ! Je me méfie de ceux qui savent ce qu’ils feraient dans de tels cas, je les fuis comme la peste, ils sont dangereux, dangereux car ce serait leur petite peau qui aurait la priorité.

 

7) la repentance ... ne serait-ce pas ceux qui ont fait ou ont eu de la famille qui a eu un comportement « douteux » qui la font ? Peut-être pensent-ils que d’un coup d’éponge rien ne sera plus visible comme le font les essuie glace.

 

8) fleurir la tombe de Pétain ne devait pas avoir la signification que certains le laisse entendre, ne serait-ce pas plus : fleurir la tombe du maréchal de France vainqueur de Verdun ?peutetre ne connaissentils pas :

Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre » (je passe sur l’origine de la phrase)

 

9) ça fait aussi du bien à ceux qui te lise.

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 14:52

 

Romainville le 6 juillet 2017

Propos du père François

 

J’ai même retardé mes vacances pour ça.

J’assistais donc, hier soir, au Palais des Fêtes de notre village à la réunion organisée par le Syctom sur le projet d’incinération au Bas Pays.

Je n’entends pas grand chose.

Je ne suis pas un technicien (c’est un euphémisme, dirait l’autre rigolo 1).

Il faisait une chaleur à crever.

Bref, je préfère laisser mes amis d’Arivem (que SW qualifiait de malades mentaux, de « paranos ») porter un jugement valable sur cette réunion.

Je me contenterai de quelques appréciations qui ne portent pas sur le fond.

A propos de ce fond, je crois que l’on s’est bien gardé de l’aborder.

Le nouveau président du Syctom m’a l’air d’un marchand de sable, habile à endormir un auditoire.

Il vous prend des petits airs protecteurs.

Son meneur de jeu a l’art de couper la parole aux intervenants.

Le déroulement des opérations qu’il a annoncé a tout l’air d’une embrouille :

Des « ateliers », pour lesquels il faut s’inscrire d’avance et dont le nombre des participants est limité à 30.

De qui se moque t-il ?

Ne sait-il pas que l’accès à une réunion publique ne doit pas être limité ? 2

Nous avons fait, pour cette raison annuler la réunion qui décida la gestion de l’eau de notre communauté par Veolia.

Manifestement, la leçon de l’annulation de la méthanisation a été retenue, et l’on a mis au point des mesures pour éviter que la vox populi ne recommence à se faire entendre et n’empêche nos technocrates d’arriver à leurs fins.

Le président du Syctom a commencé par nous annoncer que, maire d’une commune de banlieue, il était « l’un des nôtres ». 3

Plaisantin !

Demandez-lui s’il y a un incinérateur à Bezons ?

Bref, je fais confiance à mes amis pour mener un combat que je soutiendrai dans la faible mesure de mes moyens.

Nous exigerons et nous obtiendrons que rien ne soit entrepris sans qu’une assemblée générale ne donne son feu vert.

Vous allez me dire que notre maire mène dorénavant le combat à nos côtés.

Je vous répondrai que, par le passé, elle nous a accoutumés à tant de faussetés qu’on ne peut plus lui faire confiance. 4

Servons-nous d’elle mais ne la laissons surtout pas prendre le commandement des opérations.

Un assistant a pris la parole pour nous dire que, membre du Syctom, il n’y touchait pas d’indemnités.

On s’en fout.

A la tonsure qui, peu à peu, dévore le sommet de son crâne, j’ai cru reconnaître Stéphane. 5

Si c’était bien lui, il convient de lui rappeler que, lorsque, toute honte bue, il a accepté de se rallier à celle qu’il conchiait depuis des années, il n’a pas craché sur la moitié des indemnités du pauvre Gérald Calzettoni.

Je répète encore une fois : « quand on veut monter en haut du mât, il faut avoir le cul propre ».

 

Dans la salle, j’ai reconnu notre nouvelle députée et son jeune suppléant.

Ils ne trônaient pas sur le devant de la salle.

Ils étaient « parmi nous » ;

Quelque chose me dit que ce sont des gens à qui l’on peut faire confiance.

La conseillère municipale « insoumise » (j’ai du mal avec ce vocable...) a pris la parole après mon départ.

J’ai lu aujourd’hui le texte de son papier.

Il est très bon et très intéressant.

Je tiens à l’en complimenter.

Vous verrez que je finirai par me rapprocher de leur mouvement.

 

Tout peut arriver.

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

-- -- -- -- --

 

Commentaire de Maurice avec l’approbation de François.

 

1) oui, mais toi tu n’essaie de faire croire que tu connaît tout sur Romainville et te permets de donner des leçons, là est la différence avec « le rigolo » comme tu l’appel.

2) limiter le nombre de participant permet de les avoir sous surveillance et d’essayer de retourner leurs opinons.

3) c’est réellement ce moquer de nous ! s’il était réellement l’un de nous, il comprendrait notre refus d’avoir un tel monstre à notre porte !

4) faire confiance à not'bon maire ? À voir son score au premier tour des élections municipale, il n’y a pas un quart, c’est plus un cinquième, des inscrits aux élections qui lui font confiance, pas de quoi se comporter comme elle le fait en faisant des ronds de jambes comme si elle était acclamée.

5) W S à une tonsure ? Tu es sûr ? Un col romain aussi ?

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 08:00

 

 

 

Romainville le 4 juillet 2017

Propos du père François

 

 

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».

Notre sympathique maire, que certains, principalement dans le monde des promoteurs immobiliers, appellent amicalement « Corinne », en fait l’amère expérience. 1

C’est elle qui s’était baptisée « barto-girl », ce qui était assez dire son rapport de filiation avec notre ancien député. 2

Quoiqu’elle se sente tenue d’exhumer son pauvre père par le sang, la vérité est qu’elle est orpheline, doublement si l’on veut.

Elle est complètement à la dérive, ce qui se traduit, avec l’âge qui vient 3, par une agressivité, naturelle chez elle mais qui se trouve aujourd’hui décuplée.

Le cinglant échec que, en compagnie du Maire des Lilas, elle vient d’essuyer aux législatives, n’arrange pas les choses.

Pire : voilà que Guireau a, au deuxième tour des Législatives, appelé, à titre personnel, à voter pour la candidate insoumise.

La maire Valls, elle, sans oser le dire, soutenait la candidate macronienne, comme Manuel Valls, comme Bartolone.

C’est dire que cette rafale de gifles la laisse pantelante et qu’elle commence à comprendre que son poste de maire est devenu un siège éjectable, d’autant que, dans sa municipalité, le maire adjoint à l’enseignement a quitté le navire qu’il trouvait trop « à tribord ». 4

 

Les temps sont durs, et il apparaît que la maire est en train de perdre tout contrôle d’elle même . 5

Sa rage est devenue d’autant plus folle que, par hasard, nous l’avons surprise étalant ses relations plus que compromettantes avec le monde glauque de l’immobilier.

Radio Immo, puisque l’officine est ainsi baptisée, a fait disparaître toute trace de l’interview, mais qu’elle se rassure, CV, nous avons conservé la preuve des manigances douteuses qu’elle et le « twitter fou » 6 (c’est Champion !!!) entretiennent avec des gens que, personnellement, je n’aimerais pas avoir parmi mes proches.

Nous ferons un très bon usage de l’enregistrement....

 

Ce long préambule pour en venir à l’inauguration, vendredi dernier, à la cité Gagarine d’une baraque baptisée, je crois, Maison du Projet.

L’affaire de Gagarine, je la connais mal .

Tout ce que je peux en dire, c’est qu’on est en train de surdensifier une zone d’habitations déjà très dense, et que, la loi l’exigeant, on a, pour accompagner le projet, créé des « conseils citoyens », placés entre les mains d’un « comparse client », et qui, comme les anciens « conseils de quartier » n’ont été mis en place que dans des conditions anormales, qui posent problème. 7

Mon copain Momo, a filmé la scène.

On voit tout de suite qu’elle se passe en l’absence totale des habitants de la Cité, ce qui donne à penser pour l’avenir.

Nos petits notables essaient de faire bonne figure, sauf l’un, qui, pour devenir un personnage public (c’est lui qui appelle ça comme ça) a abjuré toutes les valeurs qu’il défendait, et qui maintenant, comme s’il avait honte de figurer en telle compagnie, tend la main en paravent pour que sa tronche ne figure pas dans le reportage (reportage qui figure sur le blog de « spoutnik »). 8

 

Quoi qu’il en soit, en sortant de la guitoune, la maire Valls, apercevant Momo, a entamé avec lui une joute verbale, assez véhémente, au cours de laquelle, après avoir comme je l ‘ai dit plus haut, appelé à l’aide son père naturel, elle a cru pouvoir déclarer, s’adressant à Momo : « Moi, je n’ai pas dealé ».

On hésite, en considérant ces propos, entre « injures publiques », »diffamation » et « calomnie ».

Si, bien sûr, la maire Valls a des preuves pour appuyer ses affirmations imprudentes, elle va les exhiber.

Si elle n’en a pas (j’ai en ma possession le casier judiciaire de Momo, qui est vierge ...), alors là, c’est embêtant pour elle. 9

 

Je serais Momo (qui vient d’être mis en examen dans une autre affaire dans laquelle la maire Valls est plaignante), je n’hésiterais pas une seconde et je porterais l’affaire en justice.

 

Nous vous tiendrons au courant.

 

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

 

PS ; N OUBLIEZ PAS DEMAIN SOIR AU PALAIS DES FETES DE LA VILLE LA REUNION ORGANISEE PAR LE Syctom SUR LE PROJET DE CENTRE D INCINERATION DONT NOUS NE VOULONS A AUCUN PRIX.

C EST A 19 HEURES ET L AVENIR DE NOS COMMUNES EN DEPEND.

 

 

-- -- -- -- --

 

commentaire de Maurice avec l’approbation de François.

 

1) pas qu’eux, les lécheurs de babouches le font aussi, il faut montrer des signes de soumissions pour avoir les miettes qui tombent de la table.

2) « filiation » ... par charité chrétienne n’en rajoutons pas !

3) tu es gonflé d’écrire ça, quel age as-tu ?

4) ne serait-elle pas dans son 3e mandat de maire ? Si la loi sur le non-cumul des mandats limités à 3 est votée, elle ne pourra pas se représenter ; elle est pas belle la vie ?

5) cela fait bien longtemps qu’elle a perdu tout contrôle d’ellememe, souvenons-nous du repas des retraités ou elle a fustigée un de ses administrés qui « mets le doigt là où ça fait mal » en disant qu’une personne leur pompait l’oxygène ! Un maire qui n’accepte pas les critiques, même si celle-ci sont déplaisante pour sa petite personne, ne peut pas demander à ses administrés d’avoir du savoir-vivre s’il n’en a pas !

6) pour pianoter sur le clavier, il pianote ! Tout et n’importe quoi y passe pourvu qu’il pare de lui ! Souvenons-nous de la photo de lui-même barbotant dans l’eau d’une piscine en portant des lunettes de soleil, question ego ... je ne connais que les dirigeants de pays dictatoriaux qui font de même, comme Mao qui traverse le fleuve Yangtsé.

7) Pas du tout !

Les conseils de quartiers n’ont pas été fait dans des conditions anormal, j’en ai fait parti.

Au grands champs nous refusions d’avoir un président de conseil de quartier, ce qui déplaisait fortement à des élus, nous avons eu des pressions de toutes parts pour que nous en élisions un, ce n’est que la dernière année que nous avons accepté de nommer un mais celui-ci n’a pas respecté ses engagements envers le conseil et a été réfuté et contredit dans les réunions en mairie à chaque fois qu’il déviait des délibérations.

8) un élu qui ne veut pas être sur les photos ? Aurait-il honte d’apparaître en compagnie de ses collègues du conseil municipal ?

9) elle nous fera payer les frais d’avocat, le C M a approuvé que les frais soit pris en compte par la municipalité.

 

- elle se sente tenue d’exhumer son pauvre père par le sang -

Lorsque l’on n’est pas satisfait de ses actes, on parle de ceux des personnes de sa famille pour se mettre en avant !

 

Ceux qui cherche qui est l’adjoint à l’enseignement doivent cliquer sur le lien :

http://ville-romainville.fr/mairie/l%C3%A9quipe-municipale

 

Stéphane WEISSELBERG

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 05:07

Romainville le 28 juin 2017

 

Propos du père François

 

J‘ai honte.

Le « propos » que je vous ai asséné hier et qui m’a valu quelques réponses très laudatives, ce propos, qui démontrait les relations très préoccupantes du duo vallso-campionniste avec le monde frelaté du monde de la promotion immobilière a surtout permis d’étaler mon ignorance et mes faiblesses.

Heureusement j’ai quelques amis qui me viennent en aide, ce qui va me permettre de revenir, ci-après, sur les deux sujets que j’abordais hier.

Je ne veux point me faire plus savant que je ne suis.

Je me contenterai donc de vous faire (ou vous faire faire ...) un « copié collé » du message ci-dessous que m’a adressé un interlocuteur.

Je pourrais y adjoindre sa signature, mais, n’ayant pas à l’heure qu’il est, son autorisation, j’attends cette dernière, qui me permettra d’ajouter quelques renseignements complémentaires qu’il vient de  m’adresser.

 

« Autour du micro, tu as tous les protagonistes du financement de la Place des Commerces.

L'autre invité M. Le Moan, présenté comme le pdg de la société Primovilla, n'est autre que le patron d'A.I.C, société de conseil en urbanisme qui résida fort longtemps dans le même bâtiment que le service de l'urba de Romainville.

C'est autour des préconisations apportées par AIC que l'urbanisme de Romainville s'est développé ».

A.I.C. est indiqué par le rapport de la Cour des Comptes comme étant le créateur du montage financier pour l'opération, avec la SEMPRO, de la Place des Commerces.

M. Le Moan d'une main, apporte conseil en urbanisme à la municipalité par sa société A.I.C. et ensuite, par sa société A.I.T. obtient le permis de construire pour le bâtiment neuf - le 17 Wilson, à quelques mètres du lieu de l'interview.

Le programme 17 Wilson, souviens-toi, pour sa promotion, a bénéficié d'une ITV de madame le Maire.

M. Le Moan, par A.I.T, prodigue des conseils en urbanisme pour la rénovation de Gagarine et M. Le Moan par sa société Primovilla construit des immeubles dans des opérations dédiés ANRU.

Pour finir, le propriétaire de la radio - radioimmo - qui a organisé ce mini barnum, n'est autre que l'ancien associé de M. Le Moan de A.I.C / A.I.T...

Autour de la table, tous ont soupé, sur la tête des romainvillois...

Ces 4 énergumènes ont bénéficié de la perte de la qualité de vie ressentie par les habitants de notre commune ».

 

 

Lisez bien son texte.

Vous comprendrez vite à qui vous avez à faire.

Les rires de gorge de la maire Valls, les roucoulades de son concubin ne sont pas seulement ridicules.

Elles posent problème (et c’est, comme dirait le gaulliste de service, un euphémisme) et je ne vais pas manquer de les faire connaître au magistrat qui suit la plainte que j’ai déposée après le catastrophique rapport de la Cour des Comptes sur la gestion de notre ville.

Je me trompe peut-être mais j’ai l’impression que, à force de passer entre les gouttes, à force d’adopter les attitudes de son mentor Barto, qui, contre toute vraisemblance, croyait pouvoir se tirer des situations les plus hasardeuses par des pirouettes, la maire Valls en est venue à imaginer qu’elle est assurée, en toutes circonstances, de l’impunité.

Déjà, elle avait eu le culot d’installer, aux dernières municipales, sa permanence dans un local appartenant à Fiminco, promoteur qui jouit, chez nous, d’une réputation sulfureuse dont je vous ai déjà entretenus.

Mais ça, ce n’était rien.

Son maire adjoint à la Culture, celui qui voulait « faire de la politique autrement », vient aujourd’hui se vanter que le même Fiminco va nous construire gratos, un bâtiment culturel au Bas Pays.

Comme dit le concubin, c’est « gagnant gagnant ».

Qu’a donc obtenu, en échange Fiminco ?

 

Ca suffit, de nous prendre pour des cons.

 

Notre municipalité est sur une pente dangereuse.

Qu’elle ne vienne pas dire, par la suite, que, si des malhonnêtetés ont été commises, c’est « à l’insu de son plein gré ».

 

Nous saurons lui rappeler que nous l’avions mise en garde.

 

Le deuxième sujet de mon « propos » d’hier ne me fait pas d’avantage honneur.

J’ai dit que la maire Valls avait participé, le 23 juin, à une réunion organisée par Le Monde, sur le rôle des architectes dans la ville.

Cette réunion n’aura lieu que le 23 septembre.

Cela n’enlève rien au caractère incongru de la présence de notre maire aux côtés de telles « pointures » et sur un tel sujet, à moins qu’elle n’ait été conviée que comme « contre exemple », c’est à dire comme modèle de ce qu’il ne faut pas faire.

J’attends, en tout cas, que mes copains alertent le Monde sur son erreur de casting et invitent les experts à une visite commentée de notre village, pour en constater les ravages.

 

 

Salut à tous.

 

Mort aux médiocres.

 

François Le Cornec.

 

PS : Le Monde, dans l’annonce de sa réunion de septembre, présente la Maire Valls comme membre du Mouvement de la Gauche Citoyenne, en oubliant opportunément de signaler qu’il s’agit d’un groupuscule strictement réduit à Romainville et qui ne sert qu’à regrouper sers « clients » c a d ceux qui, élus, lui doivent tout et n’ont pas d’autre moyen de subsistance que leurs indemnités d’élus.

On est clairement, ici, en présence d’une opération d’intox.

 

Je veux bien tenter d’éclairer Le Monde, mais je pense que plusieurs de mes amis sont mieux placés que moi....

 

 

Repost 0
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 04:34

 

 

 

Romainville le 27 06 2017

 

Propos du père François

 

 

Heureusement qu’il y a le blog « Spoutnik Dal Romainville ».

Sans lui, je n’aurais pas eu connaissance d’une interview donnée hier par notre maire et son fiancé.

En fait, il s’agit d’un publi-reportage organisé par les pros de l’immobilier.

Il faut l’entendre pour le croire.

On s’appelle par son prénom ; on rit un peu trop fort pour que ça passe bien à l’antenne.

Comme les protagonistes ne sont pas très doués, ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Les parties ne tarissent pas d’éloges les uns à l’égard des autres, comme on disait dans le temps, « se crachent allègrement dans la bouche », sans oublier de faire un peu de pub pour l’établissement où se déroule le spectacle, établissement dont les tenanciers m’avaient pourtant dit qu’ils conservaient leurs distances avec la maire Valls.

Mais, un de publicité gratuite, ça ne se refuse pas, non ?

Ca se termine par un vibrant éloge de la tour infernale, dont le projet revient, après avoir bétonné le plus possible nos espaces verts, à faire pousser des radis en hauteur

Sans rire, la vieille maire déclare : que les agriculteurs ne craignent pas la concurrence.

Tu parles, ma bonne, si on tient compte de tous les frais engagés, ça fera cher le kilo de carottes.

 

Plus sérieusement, il s’agissait d’inaugurer un nouveau bâtiment d’habitations.

Créé par la ville ?

Non ; par un promoteur privé.

Mais alors, il y a là un mélange des genres surprenant ?

Pas vraiment, dit la maire Valls.

Ce n’est qu’un « partenariat public privé », méthode qui, dit-elle, a fait ses preuves.

(Cet avis est loin d’être partagé par les experts.)

 

Et moi, je dis que le secteur du bâtiment est un des plus corrompus qui soient dans notre beau pays, et que les enveloppes et les dessous de tables y sont, de notoriété publique, très nombreux.

Je ne dis pas qu’il y en a dans le cas présent.

Je dis que les gens du bâtiment ne se fréquentent pas, ou alors avec d’infinies précautions.

Le ton des échanges verbaux d’hier est inquiétant.

Il témoigne d’une familiarité, d’une complicité et d’une connivence qu’on ne saurait admettre.

Déjà, les relations de notre municipalité avec Cogedim, Fiminco, Bouygues, Veolia etc. donnent à penser.

Il faudra bien, un jour, rendre des comptes...

En attendant, le « speaker » d’hier, après avoir complimenté Jacques pour sa forme d’esprit, s’extasiait sur l’ouverture d’esprit, l’intelligence et le dynamisme de Corinne.

C’est à peine s’il ne conseillait pas ouvertement aux pros de l’immobilier de venir à Romainville où il y a du pognon à gagner, mais, attention ! « Gagnant Gagnant ».

Je conseille, en tout cas, à tous mes lecteurs, d’aller sur le site de spoutnik.

Ils seront édifiés.

J’ai d’autre part demandé qu’on envoie le document à notre nouvelle députée de la « France Insoumise ».

Elle, ce n’est plus Bartolone.

Si son ramage se rapporte à son plumage, elle devrait faire quelque chose, même si la maire travaille en direction de « En Marche» pour y reconstituer son réseau.

 

Plus étonnant, mais moins compromettant, voilà que j’apprends que, naine au milieu de géants, la maire Valls a récemment participé, en compagnie d’architectes de renom, à je ne sais quel symposium organisé par Le Monde sur le thème « Quel espace reste t’il aux architectes ? ».

Alors, là, je suffoque, car il suffit de se promener dans notre ancien village pour se rendre compte que les véritables architectes de talent n’ont eu absolument aucune part dans les travaux entrepris sur l’initiative de la maire Valls depuis 15 ans qu’elle est aux manettes.

Voilà une femme qui n’a aucune notion d’architecture, d’esthétique ni d’urbanisme.

Que venait-elle faire dans cette réunion ?

Pourquoi l’y avait-on conviée ?

Je vais vous le dire.

Même si elle n’a qu’un seul talent, c’est celui de la communication.

Elle a engagé il y a déjà plusieurs années un service qui est chargé de faire parler d’elle.

Pas de « savoir faire » mais du « faire savoir ».

C’est une méthode largement utilisée dans notre pauvre civilisation moderne, riche en media, pauvre en talents.

En ce domaine, la maire est une orfèvre.

Quand nous débarrassera t’on d’elle ?

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 04:32

 

Romainville le 22 juin 2017

Propos du père François

 

 

GRANDE REUNION PUBLIQUE LE 5 JUILLET DE 19 A 21 HEURES AU PALAIS DES FETES DE ROMAINVILLE SUR LE TRAITEMENT DES DECHETS.

 

 

 

Il était plus que temps.

Le Parisien de ce jour annonce la réunion qui se tiendra le 5 juillet, en notre Palais des Fêtes, de 19 à 21 heures.

Cette réunion, extrêmement importante, est organisée par le Syctom, ce même organisme qui avait tenté de nous fourguer une usine de Tmb méthanisation, et qui a fini par y renoncer devant la violente campagne d’opinion lancée par l’association des voisins de la machine infernale, la désormais célèbre « ARIVEM ».

Heureusement que cette dernière n’a pas relâché son effort car la réunion du 5, vitale pour notre environnement, n’avait fait l’objet, jusqu’à présent, d’aucune publicité, pas plus de la mairie que de la Communauté de Communes, ni du Conseil départemental dont le président est bien trop occupé à tenter de prendre la place de Bartolone qui l’avait installé et à qui il obéissait (obéit ?) au doigt et à l’œil.

Il avait fallu qu’ARIVEM aille fouiner sur le site du Syctom pout y découvrir mention de la réunion du 5 (date très mal choisie, peut-être pas par hasard ?), réunion précédée, de 16 à 19 heures, par un « atelier et des jeux », car on aime rire au Syctom et on y possède le sens de l’humour.

 

Il est donc de la plus grande importance pour nos concitoyens qui s’intéressent à la vie locale et à l’environnement d’assister et de participer à la dite réunion.

Les associations et les élus ne devraient pas rester indifférents.

Notre nouvelle députée (bravo pour son élection !) pourrait trouver là l’occasion de faire sa première apparition publique ès qualité.

 

Où en est-on, en effet ?

Après son abandon forcé de la méthanisation, le Syctom a eu la riche idée de créer au Bas Pays, un centre d’incinération.

Vous imaginez la monstrueuse pollution.

Est Ensemble, sur le problème, a adopté une position « ondoyante et diverse », pour finalement, contraint et forcé, s’opposer au projet du Syctom.

Donc, plus d’incinération (c’est bien le moins) ;

Mais alors quoi ?

Reste le TMB. C’est à dire le Tri Mécano Biologique.

Arivem nous a déjà démontré que ça ne marche pas trop bien et que, par exemple, le compost qui en résulte est inutilisable pour les jardiniers et les agriculteurs.

Le nouveau projet de TMB ne parle plus de compost, mais il consisterait à produire du combustible à partir de nos poubelles pour « mieux » incinérer nos ordures.

Le problème n’est pas simple.

Il consiste, finalement, à faire traiter, dans une commune « pauvre », les déchets de plusieurs villes du 93 et d’un arrondissement parisien (le 19ème), mais également selon des sources mieux informées que moi, de nouvelles localités ce qui augmenterait pour nous la donne actuelle.

Il faut que tout le monde y participe.

Il faut aussi que notre ville ne soit pas considérée comme une poubelle.

Est Ensemble n’a pas fait connaître sa position sur le problème, alors que le torchon brûle et que nous avons besoin de représentants courageux et prêts à rendre des comptes.

Vous comprenez donc l’intérêt de la réunion du 5 juillet, et le ridicule des jeux et des ris que nous propose le Syctom.

 

Comme le disent si bien les insoumis, il faut que les citoyens prennent leurs intérêts en main.

 

Voilà une belle occasion de nous montrer comment il faut procéder.

 

Tout le monde comprend, en effet, que, avec la maire Valls, les dés, en permanence, sont pipés.

Elle avait souhaité, initialement, que soit créée, au Bas Pays, une usine de TMB- Méthanisation.

Elle ne protestait, au départ, que contre sa dimension.

Elle ne fit que se joindre à l’action d’ARIVEM quand elle comprit que celle-ci prenait de l’ampleur et que (soyons justes) elle était justifiée.

Vieille tenante de l’ancienne politique politicienne, elle est capable de changer son fusil d’épaule, pour de simples raisons tacticiennes.

Elle symbolise à merveille les défauts d’une classe d’élus qui, comme Bartolone, ne sont capables de prendre de décisions qu’en fonction de leur intérêt propre et non de celui de leurs concitoyens, cette classe que la France en Marche vient de balayer.

 

Tout cela pour dire que, le 5 juillet (à 19 heures), nous vous attendons très nombreux au Palais des Fêtes de Romainville.

Il y va de notre intérêt.

 

Il y va du vôtre.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

 

PS : On me dit que le site Internet de la ville de Romainville annonce depuis le 20 juin le lancement de la concertation du SYCTOM sur son projet d’usines à ordures : http://www.ville-romainville.fr/cadre-de-vie/actualit%C3%A9s/lancement-de-la-concertation-sur-le-site-du-syctom

Mieux vaut tard que jamais.

Un boitage dans les boîtes aux lettres pour informer les romainvillois de la réunion publique du 5 juillet aurait été un minimum…

 

-- -- -- -- -- -- --

 

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 17:55

Momo et Jose ont été mis en examen pour la vidéo qu’ils ont publié suite à la plainte de not'bon maire, souvenons-nous qu’en 2003 elle avait des positions très différentes, voyez sur les liens suivant.

Le père François vous en dira plus dans quelques temps.

http://www.liberation.fr/societe/2003/10/16/jean-valjean-maire-de-romainville_448273

http://www.leparisien.fr/paris/la-maire-reintegre-de-force-les-locataires-expulses-05-10-2003-2004443103.php

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis/-16-10-2003-2004469114.php

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis/expulsions-en-serie-de-locataires-endettes-09-10-2003-2004453053.php

 




 



 

Repost 0
Published by Maurice / François - dans Propos du Père François
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 19:45

 

 

Romainville le 15 juin 2017

Propos du père François

 

 

Nous sommes si occupés par les élections (Guiraud appelle à voter pour les insoumis A TITRE PERSONNEL, ce qui signifie que d’une part il ménage ses électorats, de l’autre que le PS et la maire Valls ne s’associent pas à sa démarche...) que nous étions sur le point de négliger un événement important.

Demain, 16 juin, mes amis Joyce Edorh et Mohamed Boughanmi sont convoqués par la justice.

Il s’agit pour eux de s’expliquer et de se justifier sur le superbe film que le premier a réalisé et dans lequel le second s’exprime.

L’œuvre a été tournée à l’occasion de l’expulsion, à la cité Gagarine d’une famille française d’origine sénégalaise, les Diassiguy.

Ces derniers, après plusieurs retards de paiement de leurs loyers, venaient de se mettre en règle, et la justice, en appel, avait conclu à leur maintien dans les lieux.

La maire, toujours égale à elle-même, aidée par son pygmalion Bartolone et par une horde incroyable de CRS, les fit expulser avant la notification de la décision de justice, et c’est par les images de cette expulsion que commence le film.

Je vais pour la dernière fois vous raconter un bout de ma vie : j’ai appartenu à une corporation qui peut se trouver amenée à assister les huissiers de justice lors des expulsions.

Les hasards de ma carrière ont fait que je ne me suis jamais trouvé dans ce cas, et c’est heureux car, ou bien j’aurais refusé d’instrumenter, ou bien j’en aurais une honte tenace.

Regardez le film.

Vous serez impressionnés.

Vous pouvez y accéder en tapant sur google « JOYCE EDORH . RESIDENTS DE LA REPUBLIQUE ». 1

L’œuvre est belle ; elle est émouvante.

Surtout, elle pourrait vous amener à réfléchir avant de prendre certaines décisions.

Toutes proportions gardées, elle me fait penser à la peine de mort.

Certains lui sont favorables mais sans doute changeraient-ils d’avis s’ils avaient à aller quérir le condamné dans sa cellule et à l’amener de force vers la guillotine ;

Bien sûr, on ne peut pas laisser des gens, déjà aidés par diverses subventions, habiter un logement sans payer, mais flanquer dehors de tout petits enfants parmi les hurlements et le bruit des vitres brisées, c’est insupportable.

Je le répète : visionnez ce film ; il le mérite et il vous donnera à réfléchir.

Or, qu’a fait la maire Valls.

Elle a déposé plainte contre le réalisateur et un « acteur ».

Ce dernier est mon ami.

Son « indignation », son « insoumission », ce sont elles qu’il exprime ici.

Elles sont d’autant plus grande que nous avons, à Romainville, une maire qui a le génie pour exaspérer, par ses contorsions politiciennes, les plus calmes de ses concitoyens.

En d’autres temps, assistée de celui qui, toute honte bue, est devenu son adjoint à la Culture, elle s’était rendue cité Cachin, briser les scellés d’un appartement dont une famille semblable aux Diassiguy, venait d’être expulsée, et la reloger de force.

Comprenne qui pourra.

Comprenne qui voudra.

C’est cette même maire qui, quand on lui demandait d’expliquer pourquoi elle avait recruté, à la tête de nos HLM une femme qui venait d’être écartée d’un organisme parisien semblable dans des conditions plus que problématiques, rétorquait, par voie de presse, que ceux qui posaient la question (à savoir une conseillère municipale et moi-même, nommément cités), répandaient des « rumeurs abjectes », ce qui constituait une diffamation caractérisée.

Nous ne déposâmes pas plainte, la conseillère et moi.

La maire Valls, qui ne paie pas les frais de justice, est plus vindicative.

Elle ne passe jamais rien à personne.

C’est pourquoi, il faut TOUJOURS agir de la même façon à son égard.

En attendant, le film de Joyce Edorh, « RESIDENTS DE LA REPUBLIQUE », bénéficie, grâce à elle, d’une publicité bien méritée.

 

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec

 

 

-- -- -- -- -- -- -- -- -- --

 

 

1) Cette vidéo a été vue et revue par beaucoup d’entre-nous et mème partagé, en voici le lien :

https://vimeo.com/channels/1000683/148682343

 

Oui, il faut rendre la monnaie de la pièce à not'bon maire lorsque l’occasion ce pressente.

 

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 10:22

 

 

 

Romainville le 14 juin 2017

 

Propos du père François

 

 

Je vous ai déjà raconté que, dans une autre vie, j’étais chargé, parmi d’autres, de faire des prévisions en matière électorale.

Nous étions très prudents (d’autant qu’à l’époque, il n’y avait pas de sondages).

Nous nous trompions à l’occasion.

En revanche, une fois les résultats connus, nous étions intarissables, plus intelligents les uns que les autres.

Je repense à tout ça aujourd’hui en écoutant les brillants commentateurs.

Je resterai donc modeste et silencieux, tout du moins en ce qui concerne l’échelon national.

Je ne pourrai cependant pas m’empêcher de me féliciter de la raclée qu’ont pris les socialistes. 1

« Sortez les sortants »...

La maxime reste vraie et il y avait vraiment trop de têtes qu’on avait trop vues.

Bartolone a été malin.

Sentant venir l’orage et les coups de pied au cul, il s’est éclipsé à temps. 2

D’autres auraient du l’imiter, en particulier notre maire, la « barto-girl », qui doit regretter d’avoir fanfaronné récemment en revendiquant publiquement sa vassalité au « parrain ».

Je pense, j’espère que la catastrophe (pour elle) qui vient de se produire va la conduire à faire valoir, le plus vite possible, ses droits à une retraite qui nous réjouira tous.

En ce qui concerne Barto, je me méfie.

Il n’est pas homme à renoncer à tout et à abandonner complètement les délices du pouvoir.

Il va donc falloir demeurer vigilant.

Si un certain nombre de ses protégés, comme le nullissime Razzy Hammadi (Député de Montreuil) ont mordu la poussière, il a placé des pions partout.

Je vois, par exemple, le dénommé Stéphane Troussel ; président du Conseil Départemental qui se déchaine sur tous les sujets sur twitter, et qui, je l’espère bien, fera, tôt ou tard, partie de la charrette. 3

Troussel, je vous le rappelle encore une fois, ne doit sa carrière qu’au pizzaïolo, et avait obéi au doigt et à l’œil quand ce dernier lui avait donné l’ordre (sur intervention de la maire Valls) d’interdire à un collaborateur de prononcer devant notre ASVR une conférence sur le plâtre, sujet subversif s’il en est.

De telles actions vous classent un homme , et cet homme mérite de passer aux oubliettes de l’histoire le plus vite possible.

Il a sûrement beaucoup de semblables dans le 93.

Il faudra s’en souvenir pour, démocratiquement les foutre dehors à l’occasion des prochains scrutins.

J’ai une petite pensée émue pour la septuagénaire Elizabeth Guigou. 4

Je l’avais ardemment défendue, à mon modeste niveau, lorsque Barto (aidé par CV) avait tenté de la chasser de la SSD.

Elle était parvenue, aidée par Jospin et par Delanoë, à s’accrocher et avait atterri à Aubervilliers.

C’était une époque où les militants et les sympathisants votaient les yeux fermés pour les candidats qu’on leur présentait, quels qu’ils fussent.

« les temps ont bien changé » et notre ancienne députée n’a pas su faire à temps ses adieux au music-hall.

Elle vient d’être sèchement remerciée.

Je compatis réellement mais je pense qu’elle ne l’a pas volé.

 

Dans notre neuvième circonscription, outre l’échec bienvenu des socialistes 5, on note que, derrière le succès de la candidate macroniste, Jeanne Dromard, ce sont les « insoumis » (quel nom ridicule !) qui ont fait un score très honorable, contribuant ainsi à la mise au rancard du tandem Guiraud Valls.

Bravo à eux ...

Ils ont fait largement mieux que leur mouvement au plan national, puisque ce dernier, sans doute en partie à cause des outrances verbales de Mélenchon, n’était crédité, dimanche soir que de moins de sept pour cent des suffrages exprimés.

Il faut, en tout cas, reconnaître leur succès et les en complimenter.

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

Dimanche prochain, avec l’autorisation de Momo, et sans engagement de ma part (j’attends de voir ...) je serai assesseur suppléant pour la candidate de Macron.

 

-- -- -- -- -- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François.

 

1) raclé ? Tu es gentil de ne pas employer de mot plus dur, ils sont presque KO debout, ce qui va les sauver c’est le mode de scrutin à la majorité car à la proportionnelle ...

2) dès que macron a été élu ça sentait le roussi, pire, le cramé pour les politique, ils pensaient pouvoir aller comme ça jusqu’à ce qu’ils décident d’arrêter et de repasser le flambeau à un aussi servile.

3) quelle légitimité a Troussel comme président du conseil départemental puisque le PS dont il fait parti n’est plus rien dans le département ?

4) que n’a-t-elle pas passé le flambeau ? Vouloir faire un dernier de manège avant de descendre des chevaux de bois ? Vouloir palper encore un peu ? Au moins elle serait partie la tête haute en pouvant dire c’est moi qui ne me suis pas représenté.

5) et pas que dans la 9ieme circonscription, dans tout le département ! (ainsi que d’autres ou la dégelé à été copieuse !)

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 05:38

Romainville le 9 juin 2017

 

 

Propos du père François

 

 

C’est un peu par acquit de conscience que je rédige ce tout petit propos.

C’est, bien sûr pour vous rappeler que, dimanche, il faut voter pour la candidate du Parti Communiste, Sofia Dauvergne.

Elle a fait (sans la moindre aide de ma part) une belle et active campagne qui devrait la conduire à un succès mérité.

Avoir à la chambre une représentante issue de nos rangs, que nous connaissons bien et que nous apprécions, quoi de mieux ?

Mon « propos » a aussi pour but de vous entretenir de Jean-Luc Mélenchon.

Il aura dans notre circonscription un candidat qui diminuera potentiellement les chances de la notre.

Melenchon, j’ai voté pour lui au premier tour de la présidentielle et j’ai invité mes lecteurs à faire de même.

Mélenchon, il avait fait un beau score dans mon département d’origine, les Côtes d’Armor.

J’en reviens ; j’ai rencontré beaucoup de gens et bavardé avec eux.

Je peux vous dire que le parti des « Insoumis » va dégringoler comme un soufflé, et que cet échec sera du, pour l’essentiel, au comportement de JLM.

Je vais vous dire comment je le vois, ce JLM.

Voilà un homme qui aura passé 32 ans au Parti Socialiste, sans se poser la moindre question.

Voilà un homme qui clame son admiration pour François Mitterrand dont on ne peut évidemment pas dire qu’il ait été le moindrement « insoumis ».

Bien sûr, JLM appartenait à la gauche du PS, mais cela ne suffit pas pour mériter un brevet d’insoumission.

JLM s’est auto parachuté (mœurs typiquement socialistes) à Marseille.

JLM consacre l’essentiel de son temps à attaquer le PC (il a tenu des propos inadmissibles sur ce dernier et son secrétaire général) et le PS.

Il sait parler aux foules et en est venu, petit à petit, à se prendre très au sérieux, sans se rendre compte qu’ »au royaume des aveugles, les borgnes sont rois »  

Je pense que j’aurais conservé ma rage pour moi s’il avait épargné notre circonscription.

Nous n’aurons pas fait exception à la règle qu’il a posée.

Grand bien lui fasse, mais qu’il n’attende pas la moindre indulgence de notre part.

Je suis peut-être méchant mais j’en viens à penser que, se rendant compte de l’ampleur d’un mouvement qui avait pris naissance place de la République, soucieux de développer sa carrière politique (il n’est plus jeune), il avait « pris le train en marche ».

En tout cas, il joue aujourd’hui un jeu extrêmement dangereux, soufflant sur la braise du mécontentement des gens de gauche, comme Marine Le Pen fait avec les gens de droite.

Ces apprentis sorciers ne sont pas de véritables démocrates, et leurs motivations sont plus que troubles.

Tout cela pour dire et répéter que, dimanche, il faut voter sans hésiter pour Sofia Dauvergne.

 

 

A lundi.

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

 

PS : je pense qu’il est indispensable de préciser que mon ami Momo, qui, lui, est un véritable insoumis, un véritable indigné, ne cautionne en aucune manière mon propos d’aujourd’hui.

Cela ne gâchera en rien la qualité de nos relations, de même que, je l’espère bien, le PCF, le Parti de Gauche et le NPA poursuivront, les élections passées, au sein du conseil municipal, les actions communes qui ont déjà abouti à quelques succès.

 

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article