Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation . Pas de commentaires anonymes !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 04:45

 

ARIVEM

 

Association loi 1901

122 rue Vaillant Couturier – 93130 – Noisy-le-Sec – arivem@hotmail.fr

 

Le 12 janvier 2017

 

 

Hotel de Ville du Pré Saint Gervais

Monsieur le Maire

1 rue Emile Augier

93310 LE PRE SAINT GERVAIS

 

 

Objet : Projet de TMB-Incinérateur du SYCTOM à Romainville/Bobigny/Noisy-le-Sec/Pantin

 

 

Monsieur le Maire,

 

L’établissement public territorial Est Ensemble a la responsabilité de l’organisation et du financement de la collecte des déchets ménagers sur son territoire, ainsi que la mise en œuvre de campagnes d’informations sur l’agencement de cette démarche.

 

Moyennant finance, l’établissement public territorial Est Ensemble confie au SYCTOM le soin de traiter les déchets collectés sur son territoire.

 

Les dépenses de l’EPT liées aux déchets ménagers ne cessent de croître et avoisinent les 50 millions d’euros/an, représentant le deuxième poste de charges juste derrière la rémunération du personnel.

 

Les coûts de gestion (collecte et traitement) des rebuts de consommation recyclables sont restreints lorsque le tri est bien fait (le carton redevient du carton, le verre du verre, le papier du papier, le plastique du plastique, les restes alimentaires du compost, etc…).

 

Ils sont en revanche très élevés pour les déchets en mélange également définis sous le nom d’OMR (ordures ménagères résiduelles), lesquels sont extrêmement impactant sur l’environnement puisque leur destination finale est la décharge, sous forme brute ou de résidus d’incinération (REFIOM + MACHEFERS) particulièrement toxiques.

 

Réduire ce gaspillage croissant d’argent public ainsi que l’impact d’Est Ensemble sur la mise en décharge de déchets en Seine-et-Marne passe inévitablement par une réduction ambitieuse de la part des OMR collectées sur son territoire.

 

Or, plusieurs quartiers des communes d’Est Ensemble ne sont toujours pas pourvus de conteneur de tri, mais d’un unique bac destiné aux seules OMR (information recueillie lors de manifestations de terrain).

 

La collecte des biodéchets sur notre territoire et leur acheminement vers des unités de transformation en amendement organique n’est toujours pas instituée dans les cantines scolaires,la restauration collective en général (cantine d’Est Ensemble), ni sur les marchés forains alors que la loi l’impose.

 

De nouveaux marchés forains se créent sur le territoire d’Est Ensemble sans aucune réflexion sur la bonne fonctionnalité des démarches du tri et de la collecte des déchets selon leur nature (locaux poubelles sous dimensionnés et excentrés, pas de compacteurs de cartons, etc…) .

 

Il en est de même pour les nombreux projets et chantiers en cours, les nouveaux quartiers pour lesquels aucune solution n’est apportée pour rendre facile le tri à la source et en assurer la pérennisation à moindre coût.

 

La prise de conscience de l’ampleur de cette mauvaise gestion des déchets sur notre territoire par la direction d’Est Ensemble n’est pas perceptible, ni la volonté de reproduire ce qui se fait ailleurs et qui fonctionne avec succès tel qu’à Milan, à Lorient ou à Besançon.

 

Au contraire, alors que ces localités qui ont investi massivement dans l’avenir, à savoir l’implication générale de tous vers un tri élevé des déchets par la mise en place de collectes séparées partout et pour tous et la mise en place d’une tarification incitative, Est Ensemble semble ne pas vouloir s’engager de façon ambitieuse et déterminée vers l’instauration généralisée de ces solutions intelligentes.

 

La note de positionnement d’Est Ensemble sur le projet de centre de traitement des déchets du SYCTOM à Romainville expose en effet que l’EPT ne fait aucun choix clair et qu’elle ne s’oppose nullement à la construction d’un TMB-Incinérateur sur son territoire.

 

La construction d’une telle usine serait catastrophique pour les raisons suivantes :

 

- les coûts de construction de ces usines sont démesurés. L’argent public dépensé dans un tel projet ne le sera pas pour instituer une démarche ambitieuse du tri à la source et par là même la réduction de la production des OMR,

- ces usines ont besoin de fonctionner à plein régime et reçoivent régulièrement des collectes de tri. Elles sont en concurrence directe avec la réduction de la production des OMR dont elles ont besoin pour fonctionner,

- les déchets brûlés ne disparaissent pas, bien au contraire. On n’élimine pas le problème, car les restes de poubelles carbonisées dans un ‘four’ finissent en décharge sous la forme de mâchefers et de REFIOM qui sont extrêmement toxiques. L’incinération incite à produire de plus en plus d’OMR et à entretenir le problème de la mise en décharge en Seine-et-Marne,

- brûler des ordures, même avec l’aide de filtres installés dans une cheminée, est extrêmement impactant sur la qualité de l’air que nous respirons. Cette partie de la Seine-Saint-Denis est déjà une des zones où l’air est le plus chargé en particules fines et autres toxines, cela suffit !

 

Qu’Est Ensemble doive se positionner fermement contre ce projet du SYCTOM est juste une question de bon sens.

 

Créez des ponts avec les villes de Milan, de Lorient, de Besançon, de Trévise, en vous inspirant de leurs organisations qui ont fait leurs preuves, intégrez le projet ZERO WASTE FRANCE suivi par de nombreuses communes en France, notamment à travers l’application du plan B’OM, instituez le tri séparé des emballages sur l’ensemble du territoire d’Est Ensemble, respectez la loi sur les gros producteurs de biodéchets, instaurez la tarification incitative, obligez le SYCTOM à développer sur son site de Romainville/Bobigny un techno centre des déchets dédié au recyclage du plastique, du carton, du papier, du verre, créant parallèlement de nombreux emplois locaux, plutôt que ce projet de TMB-Incinérateur d’un autre temps, et vous arriverez à baisser de façon spectaculaire les coûts liés aux déchets ainsi que leur impact sur notre environnement.

 

C’est la crédibilité d’Est Ensemble et de nos élus locaux qui est en jeu actuellement et nous espérons sincèrement que la note de positionnement que l’EPT doit présenter à nouveau en conseil communautaire sera totalement reformulée et parfaitement claire sur son opposition au TMB- Incinérateur et à son ambition à traiter le problème de sa production de déchets sur son territoire par l’instauration d’une vraie gestion des déchets en amont de toute forme de traitement.

 

Nous vous sollicitons dans ce cadre pour vous rencontrer afin d’échanger plus en détail sur ce projet du SYCTOM et la démarche à instaurer par Est Ensemble pour améliorer sa gestion actuelle de ses OMR.

 

Veuillez agréer Monsieur le Maire, l'assurance de notre respectueuse considération.

 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM PANTIN

 

– BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

PARIS XIX

 

NOTRE SANTE, NOTRE SECURITE, LA QUALITE DE L’AIR QUE NOUS RESPIRONS SONT DES DROITS FONDAMENTAUX

 

(signatures)

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 11:47

Bonjour,

 

Vous êtes conviés à la réunion de début d'année de notre Association

 

le jeudi 26 janvier à partir de 18 heures 30,

à l'agence Côté Est, 1 rue de l'Abbé Houël, à Romainville

 


En partageant la traditionnelle galette des rois, nous pourrons échanger

sur les nouveaux projets du SYCTOM et d'Est Ensemble

et sur la mobilisation qu'il va falloir réussir pour nous y opposer.

 

Et, bien entendu, en ce début d'année, ce sera l'occasion pour chacun

de renouveler son soutien et son adhésion à ARIVEM !

Bonne année à tous !

 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

 

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

 

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

 

PARIS XIX

 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 10:37

Bonjour,

 

 

Faites un feu avec vos poubelles dans votre salon et vous risquez de vous intoxiquer gravement.

 

De plus, il restera de ce feu des cendres, dont la toxicité est extrêmement élevée, et d'autres résidus de combustion moins fins qui sont également nocifs.


 

Pour comprendre ce qui suit, voici quelques définitions à connaître :
 

- Résidu d'Épuration des Fumées d'Incinération des Ordures Ménagères (REFIOM) : Résidus solides collectés après traitement chimique des fumées visant à réduire la pollution. Le traitement repose sur une neutralisation couplée à une filtration. Les polluants visés sont les gaz acides et les poussières, auxquels s’ajoutent également les métaux lourds, les oxydes d’azote et les dioxines, traités par des procédés complémentaires. Le réactif neutralisant peut être injecté sec sous forme de poudre (chaux ou bicarbonate de sodium), par voie semi-humide (lait de chaux pulvérisé), ou par voie humide dans une colonne de lavage à la soude. Ces procédés génèrent des produits résiduels, composés essentiellement de cendres volantes poussières). Les REFIOM sont stabilisés avant d’être stockés en CSD de classe 1. Ces procédés permettraient d'épurer à plus de 98 les fumées d'incinération de déchets ménagers.


 

- Mâchefer : Résidus de l'incinération des ordures ménagères laissés en fond de four et constitués dans leur très grande majorité des matériaux incombustibles des déchets (verre, métal...). Les mâchefers contiennent des dioxines et des furannes à des teneurs allant de 4 à 20 nanogrammes par kg de matière sèche. Sachant qu'une tonne de déchets incinérée produit environ 300 kg de mâchefers, il y aura de 1200 à 6000 nanogrammes de dioxine pour 1 tonne incinérée. La même tonne de déchets produira environ 7500 m3 de fumées qui, en respectant les normes(<0.1ng/m3 ), produiront environ 750 nanogrammes de dioxines.

 

Plus personne ne veut des restes infâmes de l'incinération, à savoir les refioms et les mâchefers, surtout pas la Seine-et-Marne qui n'en peut plus de cette pollution illimitée.

 

En effet Yprema ne sait plus quoi faire de se mâchefers, il les stocke en infraction avec la législation en bordure proche de la Marne à Lagny et ne tient pas à jour le registre de sortie des mâchefers, si bien que l'on ne sait pas où ils vont.

 

Pourtant le SYCTOM et certains membres d'Est Ensemble poussent pour un TMB/Incinérateur à Romainville/Bobigny/Pantin/Noisy-le-Sec...


 

On n'apporte pas de solution de fonds (nécessité d'une refonte totale de la gestion actuelle de nos déchets par un vrai travail de réduction et de tri en amont) et on promeut des unités de traitement désastreuses, ruineuses et d'un autre temps.

 

Qu'ils appliquent le plan B'OM chez nous !!!

 

A l'année prochaine, en souhaitant le meilleur à tous et pour tous en 2017.

 

 

 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

 

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

 

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

 

PARIS XIX


voir des articles qui devraient vous intéresser
http://www.leparisien.fr/lagny-sur-marne-77400/lagny-sur-marne-yprema-ne-veut-plus-du-machefer-de-veolia-06-04-2016-5691361.php

 

 

 

Lagny-sur-Marne,ce mardi. L’entreprise de recyclage de déchets Yprema a accepté une dernière livraison de mâchefers de Veolia avec qui elle souhaite suspendre ...


http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/les-communes-invitees-a-utiliser-les-machefers-13-12-2016-6447768.php

 

 

 

 

Redorer le blason des mâchefers pour convaincre les collectivités de les utiliser et ne pas voir les stocks déborder. C'était l'objectif du Syndica...



http://www.lemarneux.fr/2016/12/yprema-lagny-sur-marne-non-respect-des-lois-environnementales.html


Quant aux refioms ils seront probablement déversés dans la décharge de déchets dangereux de Villeparisi

 

 

Terres inertes et mâchefers à moins de 30 mètres de la Marne... SITE YPREMA: VOIR le document préfectoral: YPREMA préfère continuer son exploitation, d ...


 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 06:41

 


 

FAITES AVANCER LA DÉMARCHE ZÉRO DÉCHET


 

Pour continuer à lutter contre les gaspillages, en toute indépendance vis à vis des pouvoirs politiques et industriels, Zero Waste France a besoin de vous !

En 2017, nous voulons poursuivre nos actions aux côtés de centaines de citoyens, associations, entrepreneurs et collectivités engagés dans des démarches de réduction de déchets.

Adhérez à prix libre pour faire entendre votre voix et renforcer la cause du zéro déchet, zéro gaspillage ou faites un don pour soutenir nos actions auprès des pouvoirs publics et de la société civile !


 

Actions réalisées en 2016 grâce à nos membres
 

Je soutiens une société zéro déchet

 

Zero Waste France est une association agréée pour la protection de l'environnement, qui agit pour la réduction des déchets. Nos activités d'information, de soutien aux acteurs de terrain et de plaidoyer ne sont possibles que grâce aux dons des particuliers et des associations. Pour nous permettre de poursuivre nos actions, devenez adhérent de Zero Waste France, à prix libre !
 

https://www.helloasso.com/associations/zero-waste-france/formulaires/1


 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 05:50

 

Cette affaire de TMB-Incinérateur que le SYCTOM tente d'imposer sur notre territoire (sous devanture d'une magnifique réhabilitation du site existant), risque d'impacter gravement votre environnement direct et sans votre mobilisation, il se réalisera.


Mardi, la communauté de communes Est Ensemble devait valider sa position qui dans le texte de la délibération, n'est pas défavorable à l'édification sur notre territoire d'un TMB-Incinérateur.

 

Plusieurs élus ont pris la parole en exposant une opposition ferme à cet incinérateur :

 

- la maire de Romainville s'y oppose fermement,

- les élus europe écologie les verts s'y opposent fermement,

- un élu de l'union de la droite de Noisy-le-Sec s'y oppose également,

 

Un élu représentant le PS sur cette délibération a exposé, au nom de son groupe politique, qu'il ne fallait pas l'exclure.
 

Donc trois positions défavorables exprimées, une pour.
 

Puis, le président d'Est ensemble, maire du Pré-Saint-Gervais, a notamment exprimé dans son discours que l'investissement d'un incinérateur sur notre territoire ne s'opposait pas au développement de la réduction des déchets en amont.

 

Ce qui est grave...

 

Et pourquoi pas un incinérateur au Pré-Saint-Gervais ?
 

Encore une fois, ceux qui se croient à l'abris du problème ont beau jeu de donner des leçons alors qu'ils ne font rien pour réduire leurs propres déchets.

 

C'est bien là le problème, quel peu d'ambition pour dupliquer le modèle de Milan sur notre territoire, depuis 4 ans que nous proposons à Est Ensemble et à son président de généraliser la collecte des biodéchets dans les cantines scolaires, les marchés forains, de décupler la récupération des papiers et cartons et d'instaurer la mise en place d'une poubelle de tri dans les nombreux quartiers où il n'y a encore qu'une poubelle !

 

C'est inacceptable.

 

Ce sont les mêmes qui affirment qu'il faut traiter nos déchets chez nous pour arrêter de les envoyer chez les autres alors qu'ils ne font rien pour réduire leur propre production de déchets dans leur ville et que le projet en question ne se fera pas chez eux.

 

Notez au passage que l'incinérateur ne fait pas disparaître les déchets, car ils finiront toujours en décharge mais brulés, en plus toxiques (100.000 tonnes de résidus de l'incinérateur d'Ivry-sur-Seine sont envoyés chaque année en décharge de déchets dangereux pour un coût exorbitant).

Le plus cocasse dans cette histoire est que le TMB est totalement éludé.

A la demande de la maire de Romainville, cette délibération sera votée ultérieurement.

 

 

Bonne lecture.

 

 

Romainville : les nouvelles pistes pour moderniser le centre de traitement des déchets

 

-- --

 

Romainville, ce mardi. ... ordures ménagères (le Syctom) abandonnait son idée de construire une usine de méthanisation sur son site de Romainville.

 

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:37

 

 

Quelle odeur infecte dégage encore ce camion provenant du SYCTOM !

Mais non, plusieurs minutes après l'avoir dépassé, l'atmosphère est toujours aussi ignoble, putride....

Nous nagions vendredi matin autour du centre du SYCTOM, à Pantin, Romainville, Bobigny et Noisy-le-Sec, dans une nappe de gaz acides et suffocants.

Pour ceux qui l'avaient oublié, le centre de transfert des ordures ménagères du SYCTOM est un des plus grand d'Europe (400.000 tonnes) et lorsqu'ils vident le fond de la fosse à ordures, c'est le chaos sur un vaste périmètre.

Ça ne puait plus en fin de matinée, et s'il y a souvent des odeurs, elles sont rarement aussi insupportables que vendredi dernier.


 

Voilà l'horreur quotidienne qu'aurait été notre cadre de vie si le projet fou de TMB-Méthanisation s'était concrétisé !


 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

PARIS XIX

 

 

La ville où il fait bon vivre, mais pas respirer !

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 04:10

Bonjour,


Après le récent incendie spectaculaire du TMB d'Angers, c'est au tour du tout neuf TMB de Bayonne d'avoir cramé.

Cette usine était pourtant vantée à qui veut l'entendre par l'organisation pro TMB Metheor et son président Guy Geoffroy comme étant la dernière vitrine à reproduire partout en France.

Mais quelle usine TMB, en plus de ne pas fonctionner, ne finit pas carbonisée ?

Et dire que la construction d'un TMB est sur le point d'être lancée en Haute Loire (ALTRIOM), sur le modèle de Fos-sur-Mer et de Bayonne, tous les deux totalement détruits par les flammes.

Ils sont soit fous, soit dangereux, voire les deux.

 

Le feu est parti de l'unité de tri mécanique des déchets, située en amont de la méthanisation

Le feu est parti de l'unité de tri mécanique des déchets, située en amont de la méthanisation ©  Emilie Drouinaud

 

 

Bonne lecture ...

----------


https://www.facebook.com/Collectif3R/posts/557164794473927?notif_t=page_post_share&notif_id=1474125853385670


Collectif 3R. 578 likes · 61 talking about this. RÉDUIRE RECYCLER RÉUTILISER :

NON à la reconstruction de l'#incinérateur Ivry-Paris 13, OUI au PlanB'OM...


http://www.sudouest.fr/2016/09/17/l-usine-canopia-en-feu-2503581-3944.php


Bayonne : l’usine Canopia en feu, d'importants dégâts

www.sudouest.fr

2 000 m2 du centre de tri et de valorisation des déchets ménagers ont brûlé hier. Bilan : aucune victime, mais une mesure de chômage technique à venir. Hier, l’alerte est donnée à trois...


http://www.sudouest.fr/2016/09/17/l-usine-canopia-en-feu-2503581-3944.php


http://www.sudouest.fr/2016/09/16/bayonne-un-incendie-au-centre-de-tri-de-dechets-canopia-2502941-4018.php


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/bayonne-violent-incendie-ce-matin-l-usine-canopia-1474007868


http://www.canopia.info/actualites/146-info-incendie-1-16sept2016 ;


(ce dernier lien est le site de canopia ; évidemment la présidente de notre syndicat bil ta garbi a assuré en suivant qu'il n' y avait aucun risque pour l' environnement !!!!!)


Ce matin encore (plus de 24 h après l' incendie, de la fumée s'échappait de l' usine et de nombreux camions de pompiers y étaient encore ; une odeur très désagréable et une sensation d'œil et de gorge qui piquent …


à suivre


Bonne réception


Marie Annick LARTIGUE


Le COLLECTIF de l’ARIVEM


PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC MONTREUIL – LE PRE St GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS


PARIS XIX

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 18:09
Fête des Associations de Noisy-le-Sec samedi 10 Septembre 2016 STAND ARIVEM : Venez nous voir pour faire le point - Pétition contre l'incinérateur/TMB d'Ivry et pour l'application du plan B'OM
Nous espérons que vous avez bien profité de cette période estivale particulièrement ensoleillée.
 
C'est la rentrée et nous vous proposons de nous retrouver le samedi 10 septembre 2016 à la fête des associations de Noisy-le-Sec.
 
L'ARIVEM sera installée sur le stand numéro 68  que vous pouvez visualiser sur le plan en pièce jointe.
 
Comme vous le savez, un projet d'édification d'une usine de traitement est en cours d'étude sur le site du SYCTOM à Romainville/Bobigny/Noisy-le-Sec/Pantin.
 
Cela fait maintenant plus de trois ans que le projet de TMB Méthanisation a été annulé par voie de justice et nos localités n'ont pas pris la mesure de l'urgence à instaurer sur notre territoire une nouvelle gestion des déchets réellement efficace et beaucoup moins dispensdieuse que représente la gabegie actuelle.
 
Nous sommes donc en sursis et tout reste à faire, et ce n'est qu'ensemble que nous y arriverons.
 
Venez nous rencontrer samedi prochain pour vous informer des risques de projets du SYCTOM, des conséquences potentielles sur votre environnement direct, et des mesures à prendre pour qu'enfin une gestion intelligente des déchets soit organisée en amont de toute forme de traitement.
 
NB 1 : Toute aide pour tenir le stand est la bienvenue !
Fête des associations Samedi 10 septembre
De 11 h à 18 h
Dans le quartier Langevin (plaine de jeux, stade Allende, cour de l'école Langevin et gymnase Langevin)
 
NB 2 : Vous trouverez en suivant la pétition demandant l'arrêt immédiat du ruineux et polluant projet d'incinérateur/TMB d'Ivry-sur-Seine au profit de l'application immédiate du plan B'OM.
 
 
Le COLLECTIF de l’ARIVEM
 
PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC
 
MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS
 
PARIS XIX
 
 
 
 
SIGNEZ LA PETITION
 
----------------------------
 
 
Bonjour à tous,
 
 
Nous espérons que vous avez bien profité de cette période estivale particulièrement ensoleillée.
 
C'est la rentrée et nous vous proposons de nous retrouver le samedi 10 septembre 2016 à la fête des associations de Noisy-le-Sec.
 
L'ARIVEM sera installée sur le stand numéro 68  que vous pouvez visualiser sur le plan en pièce jointe.
 
Comme vous le savez, un projet d'édification d'une usine de traitement est en cours d'étude sur le site du SYCTOM à Romainville/Bobigny/Noisy-le-Sec/Pantin.
 
Cela fait maintenant plus de trois ans que le projet de TMB Méthanisation a été annulé par voie de justice et nos localités n'ont pas pris la mesure de l'urgence à instaurer sur notre territoire une nouvelle gestion des déchets réellement efficace et beaucoup moins dispensdieuse que représente la gabegie actuelle.
 
Nous sommes donc en sursis et tout reste à faire, et ce n'est qu'ensemble que nous y arriverons.
 
Venez nous rencontrer samedi prochain pour vous informer des risques de projets du SYCTOM, des conséquences potentielles sur votre environnement direct, et des mesures à prendre pour qu'enfin une gestion intelligente des déchets soit organisée en amont de toute forme de traitement.
 
 
NB 1 : Toute aide pour tenir le stand est la bienvenue !
Fête des associations Samedi 10 septembre
De 11 h à 18 h
Dans le quartier Langevin (plaine de jeux, stade Allende, cour de l'école Langevin et gymnase Langevin)
 
NB 2 : Vous trouverez en suivant la pétition demandant l'arrêt immédiat du ruineux et polluant projet d'incinérateur/TMB d'Ivry-sur-Seine au profit de l'application immédiate du plan B'OM.
 
 
 
Le COLLECTIF de l’ARIVEM
 
PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC
 
MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS
 
PARIS XIX
 
 
 
SIGNEZ LA PETITION
 
 
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 08:31

 

Importantissime réunion publique à laquelle nous vous invitons très vivement à participer !

 

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

 

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

Associations Agir à Villejuif, Les Amis de la Terre, Arivem, Attac-Ivry-Charenton, CLCV-Ivry, Passerelles
avec le soutien de Zero Waste France

 

5 juillet : réunion de fin de concertation, faisons salle comble !

 

Réunion de fin de concertation le 5 juillet à 20h30 à Ivry


Soyez présent et persuadez au moins une personne de vous accompagner : la réunion clôt la phase de concertation, Syctom et associations débattront publiquement du projet de reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris 13 et des alternatives (dont le Plan B'OM) avec les citoyens.

Vous trouverez sur notre site internet (www.collectif3r.org) tous les documents, tracts et lettres d’actualités, pour sensibiliser autour de vous.
 

C’est la dernière occasion de nous faire entendre avant le vote prévu à l’automne, par les élus du Syctom (nos maires !) de la 1ère tranche de travaux :la construction de l’incinérateur.

En 2015, ils ont voté une tranche ferme d’études et des tranches conditionnelles de travaux. Saisissons-nous de ces conditionnels !

Il est toujours possible de 
poser vos questions et de donner votre avis sur le site du Syctom :
=> 
projet-ivryparis13.syctom.fr/exprimez-vous/poser-une-question/
=> projet-ivryparis13.syctom.fr/exprimez-vous/donnez-votre-avis/

La réunion publique de fin de concertation aura lieu le mardi 5 juillet à 20h30 à l'Espace Robespierre à Ivry (2 rue Robespierre, 94200 Ivry-sur-Seine), station de métro Mairie d'Ivry sur la ligne 7.

Tract en couleur : collectif3r.org/wp-content/uploads/2016/06/160705-5JUILLET_A4_RV_couleur.pdf
Tract en noir et blanc : collectif3r.org/wp-content/uploads/2016/06/160705-5JUILLET_A4_RV_nb.pdf
Plus d’infos : collectif3r.org/reunion-publique-de-fin-de-concertation-le-5-juillet-2016/
Événement Facebook : facebook.com/events/697397230392448/

 

 

Contribution à la concertation sur la reconstruction de l'usine d'incinération Ivry-Paris 13

          Le Collectif 3R constate que la concertation telle qu’elle s’est déroulée depuis le début de l’année 2016 sous l’égide d’un garant nommé par la Commission nationale du débat public (CNDP), ne respecte pas l’esprit de cette commission qui est de donner l’occasion au plus grand nombre possible de citoyens, de s’exprimer sur les grands projets d’aménagement « et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte dans le processus de décision » (nous citons ici les termes exacts de la mission de la CNDP).
          Tout indique au contraire une volonté de remplir les obligations de la concertation a minima et de mener ce projet gigantesque de 1,150 milliard d’euros TTC d’investissement public, le plus discrètement possible par rapport aux citoyens et contribuables.
          Nous protestons particulièrement contre 
... lire la suite sur notre site

 

 

 

Copyright © 2016 Collectif 3R, All rights reserved.


Our mailing address is:

Collectif 3R

c/o Anne Connan, 100 rue Molière - AT 09

Ivry-sur-Seine 94200

France

Partager cet article
Repost0
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 17:54

Bonjour à tous,


 

Vous trouverez en suivant l'information transmise par ZERO WASTE FRANCE sur l'annulation du projet de création d'une dévastatrice MEGA DECHARGE à Nonant le Pin.

 

C'est une nouvelle importante.

 

Peut-on espérer que cette décision fasse boule de neige ? ....


 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

 

De : Thibault - Zero Waste France [mailto:thibault@zerowastefrance.org]
Envoyé : jeudi 26 mai 2016 16:23
Objet : Victoire Nonant le Pin - décryptage décision

 

 

Chères assos et collectifs, chers amis,

 

C'est avec une grande joie que nous vous annonçons la victoire des opposants à la décharge de Nonant le Pin (projet de l'entreprise GDE). Voici la décision rendue par la Cour administrative d'appel de Nantes la semaine dernière, annulant l'autorisation d'exploiter délivrée.

 

Voilà une affaire qui a fait beaucoup de bruit, et qui finit sur une issue positive, faut-il le souligner, grâce aux assos locales (Nonant environnement et Terres d'élevage) et nationales (FNE et Zero Waste France parties au contentieux aussi). Saluons également le travail de notre avocat, Me Alexandre FARO !

 

Cette décision pourrait "faire jurisprudence" pour d'autres décharges et incinérateurs aussi, les juges ayant retenu les arguments développés concernant la protection des eaux, l'absence de pérennité des dispositifs de protection, l'absence d'étude sanitaire sur les lixiviats et biogaz (parallèle avec beaucoup de décharges et aussi des incinérateurs).

 

Je vous fait parvenir la décision intégrale (les points 16 à 21 sont les plus fondamentaux, ainsi qu'un petit document de synthèse (3 pages) extrayant les passages les plus significatifs pour vos combats respectifs).

 

Voilà une bonne décision qui j'espère vous donnera du courage, et qui montre que parfois, l'action judiciaire / juridique fait partie des outils qui fonctionnent ! N'hésitez pas à partager ces documents à vos contacts, c'est de l'information d'intérêt général ! (Notre article résumé en ligne)

 

 

Bien à vous,

 

Thibault TURCHET

 

Juriste

Titulaire du Certificat d'aptitude à la profession d'avocat
01 55 78 28 60

@alterjure 

Participez au premier Festival Zero Waste les 30 juin, 1er et 2 juillet 2016  --> Programme !

 

 

2 fichiers joints

 

Partager cet article
Repost0