Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ? Ne rien publier de ce blogue sans en avoir eu l’autorisation
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 19:44

Philippe Guglielmi a publié un texte dans lequel, entre autres, il nous informe qu’il démissionne de son poste d’élu au conseil municipal.

Il reproche entre autres que Dechy ait été candidat tête de liste, soit maire puisque la tête de liste est celui ou celle qui est appelé à devenir maire n’habite pas à Romainville.

C’était quelque chose qui circulait depuis quelques semaines, mais en « supposant » que Dechy habitait dans un squat, là c’est plus clair : Dechy (l’entrepreneur social) n’habite pas la ville ou il peut être maire.

Renseignement pris, c’est faisable à condition que le candidat en question paie des impôts dans la ville, ne serait-ce que locaux pour garer son véhicule. Dechy est directeur de l’entreprise Baluchon , il paie donc des impôts à la ville de Romainville.

 

Voici le lien vers le texte et un extrait du texte :

https://www.facebook.com/philippe.guglielmi.79?fref=search&__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARDv49zD5OhpArzLHuZI4Nb8VWq_uxMDfNvls3QpJHfe4Jb8kpkqa9FUzUMNgm48DkSf4FKqpShdpCVP

 

 

J’ai adressé ce matin au maire Corinne VALLS et à Monsieur le Préfet de la Seine-Saint-Denis ma démission du conseil municipal.

Si j’accepte le vote des citoyens, je ne saurais accepter la légitimité d’un maire non-romainvillois élu à la faveur de jeu d’appareils. C’est la raison pour laquelle, j’agis selon le vieil adage républicain « si l’on ne se soumet pas on se démet ». 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 06:13

 

 

 

Il y a blocage de la ville sur l'opération marché responsable à Romainville dimanche.
 
Il est dommage que la mairie n'est pas justifié par écrit ce refus, dont nous ne comprenons pas la raison : Environnement 93 avait écrit un courrier officiel à Madame la Maire le 4 novembre 2013, lequel est resté sans réponse.
 
Rappelons que cette initiative était initiée dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, et qu'Environnement 93 allait mettre à la disposition de la mairie le bilan de cette action, ainsi que tous les enseignements de cette démarche qui auraient permis à la ville d'en bénéficier pour prendre le relais par la suite et se mettre en conformité avec la loi sur la valorisation des biodéchets.
 
Il n'en sera rien, et c'est bien dommage.
 
Noisy-le-Sec Environnement, ARDE, Bagnolet Ecologie, ARIVEM s'étaient engagés sous le patronage d'Environnement 93 (une vingtaine de personnes !) à organiser cette démarche marché responsable et avaient passé beaucoup de temps et d'investissement avec les bénévoles pour réussir cette opération qui hélas, tombe à l'eau au dernier moment.
 
De son côté, la ville de Pantin a officiellement transmis son accord et prêtera un stand couvert à Environnement 93, pour assurer la même action marché responsable samedi 23 novembre 2013.
 
BRAVO donc à la mairie de PANTIN pour sa collaboration !
 
 
Et encore désolé pour tous les bénévoles qui étaient prêts à s'investir dans une juste et nécessaire cause ce week-end.
 
 

Arivem (avec abeille)



 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

PARIS XIX


N'hésitez pas à consulter le site de l'association
www.arivem-methanisation.fr

Rejoignez l'ARIVEM sur Facebook :

http://fr-fr.facebook.com/pages/Mobilisation-contre-le-projet-dusine-de-M%C3%A9thanisation-de-ROMAINVILLE/166602836733556

 

Les riverains des usines témoignent : TOUS LES RETOURS D'EXPERIENCE : http://arivem.free.fr/crbst_60.html

Tout ce qu'il faut savoir sur le procédé prévu à Romainville : http://www.dailymotion.com/video/xpsm0s_tmb-methanisation-best-of-14-mars-2012_webcam

Le mouvement citoyen du 2 juin regroupant riverains et élus de la Seine Saint Denis : http://www.youtube.com/watch?v=Rmd1w1al_GM

Rappel des points noirs du projet de Romainville, ce qui marche ailleurs et les propositions de l'association : https://www.youtube.com/watch?v=Sce0rgh2M_4&feature=plcp

 

NOTRE SANTE, NOTRE SECURITE,

LA QUALITE DE L'AIR QUE NOUS RESPIRONS SONT DES DROITS FONDAMENTAUX

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:47

 

 

UN PROJET POUR ROMAINVILLE : APPEL À PARTICIPATION CITOYENNE

16 juillet 2013, 06:40

Jeudi 20 juin, le collectif Front de gauche de Romainville, regroupant le Parti Communiste Français, le Pari de Gauche, Convergences et Alternatives, ainsi que des militants non encartés, avait invité les romainvillois-e-s à une assemblée citoyenne sur le thème :

 

« Ensemble, construisons un projet pour Romainville »

 

Nous étions très déterminés à redonner à notre ville son caractère : « Quand une ville est aussi village ». Cela veut dire, une ville solidaire, accueillante, où les décisions sont prises démocratiquement, faisant toute sa place à la jeunesse. Une ville à vivre et non à vendre !

 

Des personnes agissant au sein d’associations étaient également présentes (ASVR, ARDE, SPORT…)

 

Un bilan des réalisations de la mandature a été fait. Il a été aussi réaffirmé la nécessité de construire une véritable alternative à l’austérité qui domine le pays.

 

Partout dans notre ville s’élèvent des construction d immobilières souvent aux dépens de l’habitat ancien sans respect du patrimoine.

 

Mais 2500 demandes de logement ne sont pas satisfaites, notamment celles des jeunes. Et ce ne sont pas les immeubles construits par les promoteurs immobiliers qui permettront d’augmenter le nombre de logements sociaux.

 

De nombreux problèmes ont été soulevés concernant le tri des déchets, le fiasco de la pompe à ordures, les rythmes scolaires, la santé et l’avenir de l’hôpital André Grégoire, le sport et la jeunesse, l’emploi et les services publics, l’intercommunalité, la démocratie participative.

 

Afin d’envisager des solutions tous ensemble, les participants se sont engagés à créer des ateliers de réflexion et de création, dans une sorte de « coopérative » collective. Des groupes sont déjà constitués que vous pouvez rejoindre pour y apporter vos propositions. Nous vous donnons connaissance des 6 ateliers du changement présentés :

 

  • UNE VILLE DÉMOCRATIQUE

  • UNE VILLE DU DROIT AU LOGEMENT ET AU RESPECT DE SON PATRIMOINE

  • UNE VILLE DU DROIT À L’EMPLOI ET AUX SERVICES PUBLICS

  • UNE VILLE DU DROIT À L’ÉDUCATION, À LA CULTURE ET AUX SPORTS

  • UNE VILLE DU DROIT AUX TRANSPORTS PUBLICS

  • UNE VILLE ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

 

Nos propositions sont ouvertes d’autres organisations sont ouvertes à d’autres organisations politiques auxquelles nous avons écrit : Europe Écologie les Verts(EELV), Lutte Ouvrière (LO), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti Socialiste (PS).

 

Ces groupes peuvent travailler dès cet été pour préparer une nouvelle réunion en Septembre ;

 

Vous pouvez dès maintenant les rejoindre et proposer aussi d’autres ateliers. Nous attendons vos suggestions. Faites-vous connaître auprès de :

 

Robert Clément : robert.clement@aliceadsl.fr

Jean-Claude Mamet : mamet.jean.claude93@gmail.com

Brigitte Moranne : brigitte.moranne@gmail.com

Paulette Simon : p.simon125@laposte.net

En écrivant à la section du PCF, 10 rue Gabriel Husson, 93230 Romainville, 0148441240

Ou encore en téléphonant au : 0148465400 ou au 0675 570376.


 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:20

 

 

(1er blason de la ville)

 

UN PROJET POUR ROMAINVILLE : APPEL À PARTICIPATION CITOYENNE

16 juillet 2013, 06:40

Jeudi 20 juin, le collectif Front de gauche de Romainville, regroupant le Parti Communiste Français, le Pari de Gauche, Convergences et Alternatives, ainsi que des militants non encartés, avait invité les romainvillois-e-s à une assemblée citoyenne sur le thème :

 

« Ensemble, construisons un projet pour Romainville »

 

Nous étions très déterminés à redonner à notre ville son caractère : « Quand une ville est aussi village ». Cela veut dire, une ville solidaire, accueillante, où les décisions sont prises démocratiquement, faisant toute sa place à la jeunesse. Une ville à vivre et non à vendre !

 

Des personnes agissant au sein d’associations étaient également présentes (ASVR, ARDE, SPORT…)

 

Un bilan des réalisations de la mandature a été fait. Il a été aussi réaffirmé la nécessité de construire une véritable alternative à l’austérité qui domine le pays.

 

Partout dans notre ville s’élèvent des construction d immobilières souvent aux dépens de l’habitat ancien sans respect du patrimoine.

 

Mais 2500 demandes de logement ne sont pas satisfaites, notamment celles des jeunes. Et ce ne sont pas les immeubles construits par les promoteurs immobiliers qui permettront d’augmenter le nombre de logements sociaux.

 

De nombreux problèmes ont été soulevés concernant le tri des déchets, le fiasco de la pompe à ordures, les rythmes scolaires, la santé et l’avenir de l’hôpital André Grégoire, le sport et la jeunesse, l’emploi et les services publics, l’intercommunalité, la démocratie participative.

 

Afin d’envisager des solutions tous ensemble, les participants se sont engagés à créer des ateliers de réflexion et de création, dans une sorte de « coopérative » collective. Des groupes sont déjà constitués que vous pouvez rejoindre pour y apporter vos propositions. Nous vous donnons connaissance des 6 ateliers du changement présentés :

 

  • UNE VILLE DÉMOCRATIQUE

  • UNE VILLE DU DROIT AU LOGEMENT ET AU RESPECT DE SON PATRIMOINE

  • UNE VILLE DU DROIT À L’EMPLOI ET AUX SERVICES PUBLICS

  • UNE VILLE DU DROIT À L’ÉDUCATION, À LA CULTURE ET AUX SPORTS

  • UNE VILLE DU DROIT AUX TRANSPORTS PUBLICS

  • UNE VILLE ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

 

Nos propositions sont ouvertes d’autres organisations sont ouvertes à d’autres organisations politiques auxquelles nous avons écrit : Europe Écologie les Verts(EELV), Lutte Ouvrière (LO), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti Socialiste (PS).

 

Ces groupes peuvent travailler dès cet été pour préparer une nouvelle réunion en Septembre ;

 

Vous pouvez dès maintenant les rejoindre et proposer aussi d’autres ateliers. Nous attendons vos suggestions. Faites-vous connaître auprès de :

 

Robert Clément : robert.clement@aliceadsl.fr

Jean-Claude Mamet : mamet.jean.claude93@gmail.com

Brigitte Moranne : brigitte.moranne@gmail.com

Paulette Simon : p.simon125@laposte.net

En écrivant à la section du PCF, 10 rue Gabriel Husson, 93230 Romainville, 0148441240

Ou encore en téléphonant au : 0148465400 ou au 0675 570376.

 


 

 



Partager cet article
Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 14:09

 

 

A-S-V-R.jpg

 

06/02/2013

ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DU VILLAGE DE ROMAINVILLE

 

HISTORIQUE PROJET GRAND SEGUR

 

Le 27 janvier 2012 – La société Fiminco dépose une demande d’autorisation de permis de construire à la Mairie de Romainville pour le projet Grand Ségur.

 

Le 7 mars 2012 - Ce projet, de part la co-visibilité avec l’église, nécessite un avis conforme des Architectes des Bâtiments de France. Cet avis a été « DEFAVORABLE » au motif :

« Le projet se développe selon la seule logique de l’opportunité foncière, sur un ensemble de parcelle dont il efface toute référence au découpage foncier et aux caractéristique du bâti existant. Il en résulte une masse bâtie sans rapport de taille ni de géométrie et ni d’emprise avec le tissu environnant dans lequel le projet est censé s’insérer.

Sur rue, le rapport d’échelle et de signification de l’immeuble de logements projetés avec les institutions (église monument historique ou la mairie) s’en trouve totalement inversé et ce depuis leur ancien parvis commun, cœur de l’ancien bourg. L’expression architecturale marquée accuse le décalage avec la constitution historique de l’îlot et l’échelle de son tissu.

Le projet est susceptible, pour ces motifs, de porter atteinte à la présentation du monument historique dont il est en vis-à-vis direct. »

 

Le 17 mars 2012 - Une grande affiche publicitaire pour le projet est accrochée sur la façade de l'Auberge et la commercialisation des appartements commence avec l'ouverture d'un Bureau de Vente.

 

Le 23 mars 2012 - Madame Valls, Maire de Romainville, a contesté l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France en introduisant un recours auprès de la Préfecture de Région IDF afin de délivrer le permis de construire à la Société Fiminco .

 

Le 4 mai 2012 - Création de l'ASVR.

 

Le 23 mai 2012 - Le Préfet de Région IDF, Monsieur CANEPA, a confirmé l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France en donnant un avis DEFAVORABLE à ce projet.

Par courrier (25 juillet 2012) le Préfet informe l'ASVR de sa décision défavorable au projet ainsi que de sa demande à la commune « de modifier le projet afin d’assurer une meilleure insertion dans le tissu urbain environnant et de maintenir la qualité des abords directs de l’église ».

 

Le 16 juillet 2012 - L’Association a été assignée en référé devant le TGI de Bobigny à la demande de la société Fiminco pour "agissements et actes de dénigrement".

 

Par ordonnance (du 24 août 2012), le Juge des référés du Tribunal de Grande Instance de BOBIGNY a débouté la société Fiminco de l’ensemble de ses demandes.

 

Le 18 juillet 2012 (affiché le 25/07/2012) - le permis de construire pour le projet Grand Ségur est accordé à la Société Fiminco.

 

Le 7 septembre 2012 - Madame Corinne Valls, Maire de Romainville, nous a adressé copie du courrier à l'attention du Préfet, dans laquelle elle précise que son avis était arrivé hors délai en Mairie et pour cela elle a donc octroyé le permis de construire à la société Fiminco.

 

Le 17 septembre 2012, l’ASVR a effectué un recours gracieux auprès de la Mairie de Romainville pour demander l'annulation de ce permis de construire.

 

Le 20 septembre 2012 – Un groupe de riverains, soutenu par l'Association, conservant le libre exercice de leur action individuelle ont effectué un recours gracieux auprès de la Mairie.

 

Le 26 septembre 2012 – Les deux recours gracieux ont été rejetés par la Mairie.

 

Le 13 novembre 2012 - Par courrier la société Fiminco, par l'intermédiaire de son Conseil, a mis en garde le groupe de riverains, signataires du recours gracieux, contre l’éventualité de la mise en œuvre d’une procédure indemnitaire à leur égard en raison des recours exercés à la fois à titre individuel et en tant que membre de l’Association Sauvegarde du Village de Romainville.

L'ASVR n'a jamais fait l'objet d'une telle mise en garde.

 

Le 27 novembre 2012 - Le groupe de riverains a déposé un recours auprès du Tribunal Administratif de Montreuil.

 

Le 1 décembre 2012, sur son blog, l’Association a informé ses adhérents de l’action des riverains et de son soutien à cette action.

 

Le 28 janvier 2013 – Une deuxième fois, la société Fiminco assigne en référé l’Association pour avoir déposé un recours gracieux auprès de la Mairie de Romainville avec l’intention de nuire.

 

En attente :

Le 18 février 2013 - Date de l'ordonnance de référé...

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 14:01

 

 

 

 

ASVR : Note sur le cahier de l’enquête publique pour la modification n°4 du PLU , le 4 février, dernier jour d’ouverture de l’enquête.

 

L’Association de Sauvegarde du Village de Romainville constate qu’il n’y a toujours pas mention de mise en valeur de notre patrimoine historique d’origine rurale et artisanale au centre ancien du Village de Romainville.

 

Nous déplorons l’absence d’une politique patrimoniale cohérente et le manque d’un volet patrimonial au PLU de la Ville, comme il en existe dans d’autres communes avoisinantes.

 

Le centre historique du Village de Romainville est de plus en plus menacé par la logique ultralibérale de déréglementation des protections en matière d’urbanisme et de patrimoine.

 

Au lieu d’un développement raisonnable, nous sommes témoins d’une densification qui ne prend pas en compte le tissu de notre Village et son caractère exceptionnel.

 

Par les modifications qu’il engendre, ce nouveau PLU va permettre d’augmenter encore les hauteurs des constructions et ainsi il va mettre fin à la préservation du Village, lieu emblématique de la Ville.

 

Avant que ce ne soit trop tard, concertons-nous pour la protection de l’ensemble du Village par la mise en place d’un « ZPPAUP » - « AMVAP ».

 

 

Partager cet article
Repost0